Répondre à la discussion
Page 2 sur 2 PremièrePremière 2
Affichage des résultats 31 à 53 sur 53

ADN mitochondrial



  1. #31
    doryphore

    Smile Re : ADN mitochondrial

    Dans l'optique d'une théorie du vivant, a-t-on ou pourrait-on supposer que l'endosymbiose soit une condition nécessaire à l'apparition d'organismes pluri-cellulaires ? ou existe-t-il un contre-exemple ?

    Qu'est-ce qu'un hydrogénosome et quelle est sa fonction?

    -----

    "Plus les choses changent et plus elles restent les mêmes..." Snake Plisskein

  2. Publicité
  3. #32
    John78

    Re : ADN mitochondrial

    Citation Envoyé par doryphore
    Dans l'optique d'une théorie du vivant, a-t-on ou pourrait-on supposer que l'endosymbiose soit une condition nécessaire à l'apparition d'organismes pluri-cellulaires ? ou existe-t-il un contre-exemple ?
    On connait pas mal de bactéries formant des "êtres" multi-cellulaire avec parfois des différenciations cellulaires très nette comme chez les Cyanobactéries. Par contre on ne connait pas pour le moment d'Eucaryotes n'ayant jamais eu dans leurs histoires d'organelle. Tout les Eukaryotes amitochondriaux actuel ont possédé a une époque des mitochondries qui ont régréssés ou disparus par la suite. On pourrait donc imaginer que l'apparition des Eukaryotes est une concomitance entre l'apparition du noyau ET des organelles. Tout celà reste très débattus...

    Qu'est-ce qu'un hydrogénosome et quelle est sa fonction?
    C'est une structure intracellulaire, avec une nembrane mais sans génome que l'on trouve chez certains eukaryotes simplement organisé (protistes). In fine, les hydrogénosomes produisent de l'ATP et du H2 a partir de pyruvate par un mécanisme fermentatif atypique.

    A+
    John

  4. #33
    doryphore

    Thumbs up Re : ADN mitochondrial

    Merci à tous pour vos réponses et particulièrement à John et Coco.
    "Plus les choses changent et plus elles restent les mêmes..." Snake Plisskein

  5. #34
    keumiee

    Re : ADN mitochondrial

    Cher ami bonjour...

    Je me demande si tu sais effectivement ce qu'est l'adn mitochondrial... En deux mot ce m'est pas un adn comme le notre...
    Cet adn est circulaire,depourvu d'histones et fait d'ailleurs pencer à l'adn des procariote...
    D'où l'hypothese que la mithochondrie a ete endositee pas les cellule animale (protiste, vegetale)...
    Cette mithocondrie fait une reele symbiose avec nos cellules... elle fait la respiration en apportant l'energie necessaire à la cellule et nos cellules elle syinthetisent dons les ribosomes libre du cytosol de protéines pour la mitho (qui evidement tu l'auras compris ne sais pas syinthetiser).

    Pour en revenir a ta question, effectivment c la mere qui transmet "ses" mitho car le spermatozoide ne donne que son noyau lors de la fecondation (l'ovule en contient elle)...

    j'espere que je n'ai pas fait trop fausse route en repondant a ta question..

  6. #35
    Yoyo

    Re : ADN mitochondrial

    elle fait la respiration en apportant l'energie necessaire à la cellule et nos cellules elle syinthetisent dons les ribosomes libre du cytosol de protéines pour la mitho (qui evidement tu l'auras compris ne sais pas syinthetiser).
    Heu... en francais ca veut dire quoi ? non parceque si je comprends bien ce que tu dis (faut decrypter) les cellules fournissent les ribosomes aux mitochondries. Or c'est totalement faux, puisque les mitochondries fabriquent leur propres ribosomes. Ceux ci ressemblant justement aux ribosomes prokaryotes.

    Voila je preferai le preciser.
    Yoyo

  7. #36
    duduc

    Re : ADN mithocondriale

    Neutrino a écrit:
    "Le problème, c'est que cet ADN mitochondrial est fragile : pas de recombinaison génétique comme l'ADN du noyau (le bienfait de la reproduction sexuée!), pas de réparation efficace, alors qu'il perpetuellement dans un bain de saletés (la mitochondrie produisant des radicaux libres par ses réactions d'oxydation). Le transfert de gène vers le noyau n'est sans doute pas achevé..."

    Ce sont peut-être des "défauts" comme celui-ci qui font le vieillissement:
    si mes souvenirs sont exacts, les mitochondries apportent l'énergie à la cellule, or en vieillissant nous avons moins d'énergie...

  8. Publicité
  9. #37
    Neutrino

    Re : ADN mithocondriale

    Il est vain de raisonner sur les mots et sur le lexique... Vous tirez votre idée de l'ambivalence du mot énergie : à la fois terme physique et synonyme d'entrain et de jeunesse.
    Le vieillissement est un phénomène complexe, ça met bien plus en jeu que la dégradation de l'ADN mt... De plus, si les mitochondries sont moins efficaces, la cellule suractive en compensation et peu les multiplier. On m'a toujours dit que la concentration intracellulaire d'ATP était une constante biologique des plus régulées (par exemple, pendant un effort, elle chute vraiment au dernier moment, au complet épuisement du sportif).

  10. #38
    keumiee

    Re : ADN mitochondrial

    pardon yoyo il y a erreur ce n'est pas "dons" mais dans que je voulais ecrire...

  11. #39
    9herve

    Re : ADN mitochondrial

    PS: il existe des eucaryotes sans histone, comme certains dinoflagélés, c'est secondaire au niveau de l'évolution, mais ça existe.

  12. #40
    guillem

    Re : ADN mithocondriale

    tu as une carte des migration ?

    quel est le cout de l'analyse ?

    guillem (genealogiste amateur)

  13. #41
    miraculeuse

    Question Re : ADN mitochondrial

    bonjour à tous, tout d'abord merci pour ce forum!!!

    Alors, moi j'ai beau chercher, essayer de comprendre mais franchement j'avoue que je me perds, je n'arrive pas à aller à l'essentiel et expliquer clairement le rôle de l'ADN circulaire (ADN mitochondriale)!! pouvez vous s'il vous plaît me l'expliquer clairement?

    De plus, pouvez vous m'expliquer l'intérêt des enzymes intégrées dans la membrane interne de la mitochondrie?

    merci merci beaucoup

  14. #42
    Borh

    Re : ADN mitochondrial

    Il code pour certaines protéines de la chaîne respiratoire ainsi que l'ARN necessaire à la traduction (ARNt, ARNr)

    La chaîne respiratoire permet la synthèse d'ATP à partir de dérivés du cycle de Krebs et d'oxygène.
    http://en.wikipedia.org/wiki/Electron_transport_chain

  15. Publicité
  16. #43
    miraculeuse

    Red face Re : ADN mitochondrial

    merci beaucoup, enfin ça me paraît déjà plus clair et merci pour le lien il va beaucoup m'aider.

  17. #44
    Mecton

    Re : ADN mitochondrial

    Bonjour, voila il est bien admis que les mitochondries sont de lointaines cousines des bactéries répondant au nom étrange de ricketsies. Je me demandais si c'est bactérie possède exactement le même code génétique que celui de la mitochondrie.
    En fait est ce que la différence des codes génétique entre génome nucléaire et génome mitochondriale est due à un caractères dérivé apparut après l'endosymbiose ?
    Si oui y a t'il un lien entre l'endosymbiose et cette modification du code génétique ?
    On m'a dit que c'était un moyen pour la mitochondrie d'arrêter le transfert de gènes vers le noyaux mais cette vision des choses me parait encore incomplète. Merci d'avance.
    "La véritable science enseigne par dessus tout à douter et à être ignorant"M.U

  18. #45
    doubleD

    Re : ADN mitochondrial

    salut Mecton
    attention, faut pas oublier que toutes les mitochondries n'ont pas le même code génétique. Et que chez les plantes (vive les mito de plante, elles sont trop fortes) le code génétique des mito est le code universel.

    Après pour l'hypothèse que c'est pour empêcher le transfert de gènes vers le noyau, y'en a par exemple qui disent que l'editing chez les mito de plante sert aussi à ça, et que le fait qu'il y ait eu cet editing expliquerait la conservation du code génétique universel. Sauf que chez Arabidopsis on a un génome mitochondrial entier dans le génome nucléaire.

  19. #46
    John78

    Re : ADN mitochondrial

    Citation Envoyé par Mecton Voir le message
    Bonjour, voila il est bien admis que les mitochondries sont de lointaines cousines des bactéries répondant au nom étrange de ricketsies. Je me demandais si c'est bactérie possède exactement le même code génétique que celui de la mitochondrie.
    En fait est ce que la différence des codes génétique entre génome nucléaire et génome mitochondriale est due à un caractères dérivé apparut après l'endosymbiose ?
    Si oui y a t'il un lien entre l'endosymbiose et cette modification du code génétique ?
    On m'a dit que c'était un moyen pour la mitochondrie d'arrêter le transfert de gènes vers le noyaux mais cette vision des choses me parait encore incomplète. Merci d'avance.
    Alors primo, la mitochondrie résulte de l'endosymbiose d'une alpha protéo bactérie qui comprends les ricketsies. Mais sachant que l'endosymbiose date de plus d'1 milliards d'année a minima, il est peu probable que la bactérie en question ressemblait aux alpha protéobactérie actuelle. Ce qu'il faut bien comprendre c'est que les ricketsies comme plein d'alpha protéo sont des endosymbiotes ou des parasites intracellulaire et ils ont perdus comme la mitochondrie plein de gènes durant l'évolution (evolution "régressive", note les guillemets).
    Le code génétique est un petit peu différent pour la mito et le noyau, mais c'est le cas pour pas mal d'organismes, se n'est pas spécifiques aux mitochondries et de plus il y a des différences de code génétique entre mitochondrie. Si ma mémoire est bonne les mito de champignons ont un code génétique différents des mito de mamifères (a vérifier). Donc c'est probablement des caractères dérivés...
    Pas trop d'idée sur la limitation des transfers de gene vers le noyau, je vois pas trop comment ca peut marcher car c'est la machinerie de la cellule hôte qui traduis les messagers donnant des protéïnes mitochondriales... ???

    A+
    J

  20. #47
    Mecton

    Re : ADN mitochondrial

    Merci à vous.
    "La véritable science enseigne par dessus tout à douter et à être ignorant"M.U

  21. #48
    MaliciaR

    Re : ADN mitochondrial

    Hello,


    Citation Envoyé par John78 Voir le message
    Alors primo, la mitochondrie résulte de l'endosymbiose d'une alpha protéo bactérie qui comprends les ricketsies. Mais sachant que l'endosymbiose date de plus d'1 milliards d'année a minima, il est peu probable que la bactérie en question ressemblait aux alpha protéobactérie actuelle. Ce qu'il faut bien comprendre c'est que les ricketsies comme plein d'alpha protéo sont des endosymbiotes ou des parasites intracellulaire et ils ont perdus comme la mitochondrie plein de gènes durant l'évolution (evolution "régressive", note les guillemets).
    Dis, Johnny est-ce que l'on peut se servir des mitochondries pour faire de la calibration? Je veux dire, j'étais à un séminaire et le gars parlait du fait que l'on se servait des endosymbiotes comme de "fossiles bactériens". Est-ce que l'on peut faire pareil avec les mitochondries et plastes en ce qui concerne le biais d'usage du codon, les réarrangements, etc.? (Je ne sais pas si c'est clair ce que je raconte...).


    Le code génétique est un petit peu différent pour la mito et le noyau, mais c'est le cas pour pas mal d'organismes, se n'est pas spécifiques aux mitochondries et de plus il y a des différences de code génétique entre mitochondrie. Si ma mémoire est bonne les mito de champignons ont un code génétique différents des mito de mamifères (a vérifier). Donc c'est probablement des caractères dérivés...
    Pas trop d'idée sur la limitation des transfers de gene vers le noyau, je vois pas trop comment ca peut marcher car c'est la machinerie de la cellule hôte qui traduis les messagers donnant des protéïnes mitochondriales... ???

    A+
    J
    Ta mémoire est bonne sur les mitochondries de champis, oui Ca a été le bazar de reproduire des choses chez E. coli venant de mitochondrie de levure, à ce qu'il paraît (les expériences faisant suite à la découverte d'Ephrussi).
    Voilà ce que j'ai trouvé de précis (je ne me suis pas foulée un neurone non plus, il est tard ) :
    Citation Envoyé par Nature
    Many genes involved in the biosynthesis and regulation of biosynthesis of amino acids and nucleosides in free-living bacteria are absent from R. prowazekii and mitochondria. Such genes seem to have been replaced by homologues in the nuclear (host) genome. The R. prowazekii genome contains the highest proportion of non-coding DNA (24%) detected so far in a microbial genome. Such non-coding sequences may be degraded remnants of 'neutralized' genes that await elimination from the genome. Phylogenetic analyses indicate that R. prowazekii is more closely related to mitochondria than is any other microbe studied so far.
    Je ne connais pas grand-chose sur la limitation de transferts de gènes mitochondrie -> noyau. Ce que je connais c'est que la recombinaison homologue est réprimée chez la mitochindrie humaine (sinon bonjour le désastre avec toutes les répétitions ). Vu ce qu'ils ont l'air d'annoncer dans ce papier, l'idée que le biais d'utilisation de codon chez les mitochondries puisse être mis en place pour limiter les transferts me semble un peu douteuse...

    Enfin, on peut toujours réfléchir différemment : est-ce que les Rickettsia possèdent à la base un biais qui serait sauvegardé chez les mitochondries? Je crois qu'elles sont AT-rich et qu'il y a des trucs bizarres au niveau de certains gènes concernant les codons utilisés, mais ne retrouve plus le papier


    Bonne nuit!
    An expert is one who knows more and more about less and less.

  22. Publicité
  23. #49
    doubleD

    Re : ADN mitochondrial

    Salut

    La recombinaison chez les mitos c'est une grande question. Chez les plantes par exemple, vu le modèle d'organisation du génome qu'on postule (rien de démontré) il est nécessaire d'avoir de la recombinaison. Et là problème, rien n'a jamais été mis en évidence. En même temps tout le monde n'est pas d'accord, loin de là sur le type d'organisation en général accepté (voir tous les articles de Bendich, pour qui les génome mito et chloro sont linéaires et non circulaires. D'ailleur le titre d'un de ses articles célèbres: Circular chloroplast chromosome, the grand illusion).

    Enfin bon, tout ça pour dire que c'est encore très peu connu (en dehors de l'homme).

    Par contre j'en profite pour poser une question: Quand on parle de l'origine monophylétique de la mito, et tout ce qu'on peut lire va dans ce sens, est ce que ça veut dire une communauté de cellules entrant en symbiose avec une communauté de protéobactéries, ou bien ça veut dire qu'à un instant t, une seule cellule est entré en symbiose avec une seule protéobactérie et que celle ci est à l'origine des autres?

  24. #50
    MaliciaR

    Re : ADN mitochondrial

    Hello,


    Citation Envoyé par doubleD Voir le message
    Salut

    La recombinaison chez les mitos c'est une grande question. Chez les plantes par exemple, vu le modèle d'organisation du génome qu'on postule (rien de démontré) il est nécessaire d'avoir de la recombinaison. Et là problème, rien n'a jamais été mis en évidence. En même temps tout le monde n'est pas d'accord, loin de là sur le type d'organisation en général accepté (voir tous les articles de Bendich, pour qui les génome mito et chloro sont linéaires et non circulaires. D'ailleur le titre d'un de ses articles célèbres: Circular chloroplast chromosome, the grand illusion).
    Beh le truc qui me perturbe entre autres dans cette histoire de RH c'est que généralement c'est nécessaire à la réparation... Or, si la RH est réprimée chez les mitochondries, la réparation se ferait comment? Je veux dire, y a-t-il des systèmes efficaces de réparation totalement RH-free?


    Par contre j'en profite pour poser une question: Quand on parle de l'origine monophylétique de la mito, et tout ce qu'on peut lire va dans ce sens, est ce que ça veut dire une communauté de cellules entrant en symbiose avec une communauté de protéobactéries, ou bien ça veut dire qu'à un instant t, une seule cellule est entré en symbiose avec une seule protéobactérie et que celle ci est à l'origine des autres?
    Je ne sais pas si une histoire évolutive précise a été/peut être établie. Mais si l'on parle d'origine monophylétique, c'est que c'est le même ancêtre commun. Càd qu'il s'agit d'une cellule eucaryote ancestrale qui a mangé au petit déj' une bactos apparentée aux Rickettsia. Ce nouvel ensemble a été sauvegardé et a donné "naissance" à toutes ces cellules avec mitochondries/plastes. Ensuite, est-ce qu'avant cette heureuse rencontre il y en a eu d'autres et comment... Enfin, est-ce que c'est une rencontre de 2 communautés ou celle de 2 cellules... Si l'on prend la chose de manière basique, on peut imaginer qu'une cellule a rencontré la bactos, elles se sont aimées et l'interaction s'est sauvegardée et fixée dans la population; ensuite, cette interaction étant supposée être bénéfique, les autres cellules n'ayant pas de copines, ont petit à petit disparu de cette communauté : la nouvelle interaction a envahi la population résidente.

    Bon, j'espère ne pas raconter trop d'âneries


    Cordialement,
    An expert is one who knows more and more about less and less.

  25. #51
    doubleD

    Re : ADN mitochondrial

    Citation Envoyé par MaliciaR Voir le message
    Hello,
    Je ne sais pas si une histoire évolutive précise a été/peut être établie. Mais si l'on parle d'origine monophylétique, c'est que c'est le même ancêtre commun. Càd qu'il s'agit d'une cellule eucaryote ancestrale qui a mangé au petit déj' une bactos apparentée aux Rickettsia. Ce nouvel ensemble a été sauvegardé et a donné "naissance" à toutes ces cellules avec mitochondries/plastes. Ensuite, est-ce qu'avant cette heureuse rencontre il y en a eu d'autres et comment... Enfin, est-ce que c'est une rencontre de 2 communautés ou celle de 2 cellules... Si l'on prend la chose de manière basique, on peut imaginer qu'une cellule a rencontré la bactos, elles se sont aimées et l'interaction s'est sauvegardée et fixée dans la population; ensuite, cette interaction étant supposée être bénéfique, les autres cellules n'ayant pas de copines, ont petit à petit disparu de cette communauté : la nouvelle interaction a envahi la population résidente.

    Bon, j'espère ne pas raconter trop d'âneries


    Cordialement,
    salut
    en fait le problème que j'ai, c'est dans la diversité des génomes mitochondriaux, au niveau intronique par exemple. Dans le cadre de la théorie intron first (et chez les champi par exemple les gènes connus vont dans ce sens, on voit qu'il y a des transferts horizontaux mais c'est minime par rapport à l'origine ancestrale) comment expliquer la grande différence entre champi et plante. D'un côté on a des introns de groupe I et quelques rares groupes II, de l'autre que des groupes II et quelques rares groupes I. Et chez les protistes, je connais pas trop mais c'est aussi compliqué. C'est pour ça que je parlais d'une "communauté": symbiose avec des bactos très proches mais un peu différentes qui in fine pourrait aboutir à des organisations très différentes. Mais en phylogénie je m'y connais pas donc si quelqu'un pouvait éclairer ce doute, je suis preneur

  26. #52
    MaliciaR

    Re : ADN mitochondrial

    Hello,

    Je vois bien ton problème maintenant Beh, pour partir sur un truc simpliste (mais peut-être pas forcément faux comme point de départ possible parmi d'autres ), pourquoi ne pas parler de séquences orthologues...? John, qu'en penses-tu?
    Ceci dit, je ne connais pas du tout les introns mitochondriaux, le seul cours que j'ai eu dessus n'est pas très approfondi sur la question des origines. Concernant les Protistes, leurs génomes sont tellement particuliers tout court, que pour pouvoir conclure quelque chose sur leurs génomes extranucléaires...

    Mais la question est très intéressante et mérite la biblio... dans 3 jours, après le dernier partiel


    Cordialement,
    An expert is one who knows more and more about less and less.

  27. #53
    igoryork

    Re : ADN mitochondrial

    Citation Envoyé par Rasmus Voir le message
    J'aimerai savoir d'où provient l'adn mithocondriale.
    Est-elle transmise uniquement par la mère? sinon, dans quelle proportion le père apporte sa contribution?

    J'ai entendu qu'il existait des études sur l'adn mithocondriale qui aboutissait à "l'Eve mithocondriale", notre mère à tous finalement.
    (Des études sur le chromosome Y aboutissait au "Adam génétique")

    Pouvez-vous m'apporter des précisions, merci!
    Bonjour à tous,
    Je suis un des coauteurs de l'article paru fin octobre dans PNAS.
    Pour répondre à la question qu'est-ce que la mitochondrie? Alors certain scientifique s'accordent à dire qu'il s'agirait d'anciennes bactéries qui auraient fusionnées avec l'être vivant (notre ancêtre). La fonction de ce métabolite est beaucoup plus claire: C'est ce qui permet la respiration (cycle de Krebs). Lors de notre étude sur l'ours des cavernes (Ursus Speleaus), nous n'avons extrait que l'ADN dit "mitochondrial" car en effet ce métabolite à son propre ADN (identique quand même dans toutes les cellules). L'étude de l'ADN mitochondrial permet de suivre des lignées de population car elle ne se transmet que de mère en fille (présence dans l'ovocyte et non dans le spermatozoïde).

    J'espère avoir répondu à la question

Sur le même thème :

Page 2 sur 2 PremièrePremière 2

Discussions similaires

  1. ADN mitochondrial & chromatine
    Par lea_leave dans le forum Biologie
    Réponses: 6
    Dernier message: 08/12/2006, 08h02
  2. chromatine et adn mitochondrial
    Par pierremathau dans le forum Biologie
    Réponses: 4
    Dernier message: 17/11/2006, 08h21
  3. ADN mitochondrial
    Par Orsolya dans le forum Biologie
    Réponses: 4
    Dernier message: 28/02/2006, 20h54
  4. ADN mitochondrial
    Par zaari dans le forum Biologie
    Réponses: 4
    Dernier message: 14/12/2005, 12h48
  5. ADN mitochondrial
    Par Barbanath dans le forum Biologie
    Réponses: 1
    Dernier message: 11/10/2004, 17h56