Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 6 sur 6

[zoologie][botanique]Figuiers et végétariens.



  1. #1
    kinette

    [zoologie][botanique]Figuiers et végétariens.

    Bonjour,
    Sur la lancée de Max et ses énigmes de physique, voici une petite énigme (quoi c'est du plagiat? mais non mais non ):

    Pouvez-vous m'expliquer pourquoi quelqu'un de très strictement végétarien ne devrait pas manger de figues?

    K.

    -----

    Dernière modification par piwi ; 02/03/2008 à 12h01.

  2. Publicité
  3. #2
    Damon
    oui.
    Un EeePc ça change la vie !

  4. #3
    seb
    Parce que c'est plein de larves d'hyménoptère ?

    seb

  5. #4
    kinette
    Bon,
    L'énigme n'a pas tenu longtemps je vois...
    Enfin ceux qui savent peuvent-ils préciser un peu?

    K
    Nomina si nescis, perit et cognito rerum.

  6. #5
    seb
    Ici : http://www.inra.fr/Internet/Hebergem...es/hymenos.htm
    J'ai trouvé ça :
    Les Agaonidés sont des Chalcidiens phytophages associés spécifiquement aux Ficus. Blastophaga psenes se développe dans les figues des figuiers sauvages européens ; après avoir été fécondées par les mâles aptères, les femelles ailées quittent les figues pour pondre dans d'autres figues dont elles assurent ainsi la pollinisation.
    J'ai aussi trouvé ça : http://www.univ-montp2.fr/~edbi/thes...?matricule=181
    qui doit plus précisément t'interresser

    seb

    Lien corrigé, attention de bien laisser un espace avant le h de http. Pour la modération, Damon.

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    kinette
    Bon je vois qu'on ne peut pas te coller là-dessus.

    Pour expliquer tout ça un peu plus "en clair":

    Le mutualisme Agaonides-Figuier:

    La figue:
    Tout d'abord la figue n'est pas à proprement un fruit. C'est ce qu'on appelle un syconium, issu d'un repli de la tige autour d'une multitude de petites fleurs (qui donneront ces petites graines qui se coincent si bien entre les dents...).
    Quand on regarde une figue on peut se demander comment des fleurs ainsi cachées dans le syconium vont pouvoir être pollinisées. Sur les figues mûres ont aperçoit un creux à l'extrémité opposée au pédoncule. ce creu correspond à la trace d'un minuscule trou (ostiole) présent dans la figue immature, creux dont il est évident qu'une abeille n'y passerait pas.


    Coupe de figue dans laquelle on distingue bien les graines.

    Le pollinisateur:
    La solution est dans l'existence de minuscules petites guêpes qui appartiennent à la famille des Agaonidae. A chaque espèce de figuier est associée une espèce (voire dans certains cas plusieurs espèces) d'agaonide(s) pollinisatrice(s).


    Une guêpe pollinisatrice de figuier tropical. Remarquer la tête applatie lui permettant de passer par un orifice étroit.

    Une autre espèce de guêpe pollinisatrice. Le mâle est à droite et est aptère. Le chas de l'aiguille est mis pour donner l'échelle

    L'association entre les deux est étroite, car chacun ne peut survivre sans l'autre (c'est un très bel exemple de symbiose).
    Le figuier ne peut être pollinisé que par des agaonides, qui eux-même ne peuvent se reproduire que grâce au figuier.
    Les femelles entrent dans la figue encore jeune, et déposent leur oeufs dans l'ovaire des fleurs femelles de la figue (il y a des fleurs mâles et des fleurs femelles qui selon les espèces de figuier seront présentes en même temps dans un même syconium, ou dans des syconia séparés ; on parle de monoécie et de dioécie).
    Ce faisant elles apporteront du pollen provenant d'autres figues.
    Les larves de guêpes ne peuvent se développer que dans un ovaire fécondé.
    Chez certaines espèces d'agaonides on observe même la présence de poches spéciales dans lesquelles les femelles stoquent le pollen des fleurs mâles et polliniseront activement les fleurs femelles des figues qu'elle visiteront. (mais ce n'est pas le cas pour les figues communes).

    Côté figuier, pour éviter que tous les ovaires soient utilisés par les petites guêpes (donc qu'il n'y ait pas de graines) les fleurs femelles ont évolué pour donner deux types de fleurs: celles à style court par lequel les femmelles d'agaonides peuvent faire passer leur ovipositeur pour atteindre l'ovaire, et celles à long style, qui font que les femelles ne peuvent atteindre l'ovaire.


    Une femelle d'agaonide prête à sortir de l'ovaire où elle s'est développée.

    Le système pollinisateur-figuier est passionnant à plus d'un titre pour un évolutioniste.

    -Chez certaines espèces, les femelles juste nées ne peuvent pas sortir du syconium par l'ostiole qui est alors refermé. Ce sont les mâles qui creusent des tunnels dans le mur de la figue pour que les femelles puissent sortir.

    - le système reproductif est particulier aux hyménoptères: femelles diploïdes (issues de fécondation), mâles haploïdes issus de parthénogénèse (on parle de parthénogénèse arrhénotoque). Ca entraîne ensuite pas mal de conséquences au niveau de l'évolution mais je n'ai pas le courage de résumer.

    - il existe des parasites au système qui soit
    - vont parasiter les ovules à long style sans assurer la pollinisation:

    - vont parasiter les ovules en y accédant par l'extérieur (en perçant la paroi de la figue)

    - soit vont parasiter les pollinisateurs eux-même (et qui sont eux-même aussi des hyménoptères)

    Il n'est pas facile de distinguer les deux dernières catégories (savoir si les insectes se développent à partir d'ovules déjà parasités ou non)...


    La conclusion de toute cette histoire: une figue qui s'est développée à matûrité est normalement une figue qui a des graines (sinon elle avorte) et qui a donc été pollinisée. Si elle a été pollinisée c'est que des pollinisateurs sont allés y pondre... donc il y a de fortes chances qu'on consomme en même temps les femelles qui sont allées y pondre et meurent souvent à l'intérieur du fruit, ainsi que les ovules dans leesquels avaient commencé à se développer des hyménoptères.

    Pour rassurer ceux qui ne se sentent absolument pas une âme insectivore: il existe des variétés cultivées de figuier qui n'ont en fait pas besoin de pollinisation pour développer des fruits (elles sont parthénocarpiques)...

    K.
    PS: j'ai récupéré la majorité des images sur ce site WAYNES'S WORD, site que je trouve personnellement formidable, riche, instructif et en même temps distrayant.
    Nomina si nescis, perit et cognito rerum.

  9. Publicité

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. [Zoologie] [zoologie][botanique] Acquérir des connaissances naturalistes
    Par _Mayou_ dans le forum Biologie
    Réponses: 25
    Dernier message: 30/12/2007, 14h45
  2. en quoi consiste la botanique zoologie existe t'il d'autres métiers dans ce domaine?
    Par madelainas dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 6
    Dernier message: 04/12/2007, 16h02
  3. Réponses: 1
    Dernier message: 06/10/2006, 17h46