Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 3 sur 3

mosaïsisme



  1. #1
    tinouninette

    mosaïsisme


    ------

    Bonjour à tous,
    j'ai quelques petits problèmes de génétiques... en effet chez les individus mosaïque de lignée cellulaire XO et XX , le phénotype peut varier d'un aspect féminin au syndrome de Turner. De même dans les mosaîques XO/XY, les consequences phénotypiques peuvent aller du syndrome de Turner à un aspect masculin normal mais stérile. Comment peut on expliquer ces variations?

    Bine entendu je me dis que le mosaîsisme doit avoir un rôle important dans ces différences mais je ne voit pas la véritable explication. Serait-ce au niveau des cellules sexuelles que ça peut jouer?

    J'aimerais que quelqu'un m'aide ou puise réfléchir avec moi! merci d'avance!


    -----

  2. #2
    Apus apus

    Re : mosaïsisme

    Bonjour,

    Je ne pourrai pas vous aider dans la mesure où je n'avais jamais entendu parlé de ces cas de mosaïcisme. Je "connaissais" les syndromes triple x, de Turner et de Klinefelter séparément mais avec un cas de mosaïque...
    Où vous a-ton parlé de tout ça? Je ne suis pas bien sûr de comprendre vos exemples de mosaïcisme en fait...

    Sur ce lien, à propos du syndrome de Turner:
    Citation Envoyé par Wikipedia
    Le phénotype est presque toujours féminin, mais un phénotype masculin est possible exceptionellement en cas de mosaïque.
    Ah oui, le lien: http://fr.wikipedia.org/wiki/Syndrome_de_Turner

    Bon, je n'ai pas eu le temps de regarder d'autres sources , j'espère que d'autres (ou vous-même) le feront et vous apporteront des réponses!


    Apus.
    Nothing in Biology makes sense except in the light of Evolution. (T. Dobzhansky)

  3. #3
    aquilegia

    Re : mosaïsisme

    Bonjour,
    les indivudus mosaïque sont constitués de deux populations de cellules différentes.
    Les femelles mammifères sont toutes des individus mosaïque, car un seul X s'active par cellule. On a donc une population de cellules où un X est activé, et une population où c'est l'autre X.
    (c'est particulièrement visible chez les chats, avec la robe "écaille de tortue", car le gène de la couleur est porté par l'X, et certaines chattes ont un allèle codant pour le roux, et allèle codant pour le noir)

    Donc si je comprends bien, dans le cas du syndrôme de turner en mosaïque, on aurait une population de cellules X/O et une autre X/X.
    Je suppose que les cellules X/X ont un phénotype normal, et que les X/O où le X n'est pas activé, ont un phénotype entraînant le syndrôme.

    Dans ce cas, effectivement, la répartition des deux populations de cellules devrait jouer un rôle important, en fonction des organes touchés. Les organes qui nécessitent des gènes de l'X pour fonctionner ne pourront se développer correctement que s'ils appartiennent à la population X/X, ce qui doit être plus ou moins aléatoire...

    Si quelqu'un a d'autres explications....
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant. (Pierre Dac)

Sur le même thème :