Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 2 sur 2

Sommes nous égaux devant l'"intelligence"



  1. #1
    Mecton

    Sommes nous égaux devant l'"intelligence"

    Bonjour,

    Voila l'encéphale est fait de centaine de milliards de neurones et des milliers de milliards de connections.
    On dit que nous avons tous la même capacité à réfléchir ( je ne cherche pas du tout à définir ce concept trop vague )aussi je me demande si on ne dit pas cela pour être politiquement correcte.

    Ca me parait inconcevable que notre encéphale soit organisé de la même manière chez tout le monde ( je voudrais aussi eviter de tomber dans une hiérarchisation des "intelligences").

    Si l'on compare la mémoire il est clair que certains ont une meilleure mémoire que d'autre. Certains avec une mémoire plus faible devront d'avantage se concentrer pour retenir la même dose d'informations.
    Aussi je me demandais s'il existe une certaine compensation des fonctions défaillantes, de la plasticité cérébrale donc. Et dans ce cas nous ne serions pas du tout égaux devant la capacité de réflexion.
    J'ai entendu dire que certaines personnes atteintes de lésions cérébrales compensent par une augmentation d'activité dans d'autres zones. Quelqu'un a t'il des exemples ou contre-exemples.
    En fait j'aimerais avoir quelques exemples ( plus sérieux que celui donné ci-dessus ) pour illustrer le concept de plasticité cérébrale.

    Merci à vous,

    -----


  2. #2
    aquilegia

    Re : Sommes nous égaux devant l'"intelligence"

    Bonjour,
    oui, les capacités cérébrales sont très plastiques, c'est à dire que l'apprentissage joue un rôle énorme.
    On peut améliorer notablement sa mémoire en l'entraînant, de la même manière que l'on peut augmenter son score de QI avec un peu d'exercice.
    Nous avons tous des capacités différentes à la base (certains ont une mémoire plus efficicace que d'autres) mais la plasticité due à l'apprentissage permet de compenser ces différences.

    Il y a de nombreux exemples de récupérations des facultés cérébrales suite à des accidents cérébraux,
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant. (Pierre Dac)

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. Pourquoi sommes nous "si mal protègés contre la souffrance lorsque nous aimons"?
    Par a mi me duele el corazon dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 2
    Dernier message: 18/01/2007, 21h15
  2. sommes nous égaux
    Par Astro boy dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 95
    Dernier message: 13/08/2005, 12h19
  3. "Vie Artificielle" ou "Intelligence Augmentée" ?
    Par konkombre dans le forum [Vie Artificielle] Et si les robots devenaient vivants ?
    Réponses: 1
    Dernier message: 01/10/2004, 17h56