Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 23 sur 23

"un gene ne produit pas qu'un arn" ?!?



  1. #1
    Keorl

    Question "un gene ne produit pas qu'un arn" ?!?

    bonjour,

    je suis en telminale S, etn étant fervant lecteur de "sciences et vie", j'y ai lu quelque chose que je ne comprend pas:
    dans le numero 1047 de décembre, p54-55, sur le shéma des "7 complications qui font exploser le dogme de la génétique", il est écrit en 2eme complication, qu'UN GENE NE PRODUIT PAS QU'UN ARN, que c'est tout un panel d'acides différents qui est généré, avec leurs protéines correspondantes!!!
    Est-ce le brin non-transcrit qui s'exprime, ou des acides autres que l'ARN, sont fabriqués, puis "lus" d'une facon spécifique pour donner une protéine différente????

    répondez moi vite, ça m'empeche de dormir

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    ciss_ou

    Re : "un gene ne produit pas qu'un arn" ?!?

    Bonsoir,

    Cela est effectivement vrai !
    Un gène est transcrit en ARN. Cet ARN comporte des exons et des introns. Une enzyme va couper cet ARN aux jonctions entre les exons et les introns, et "recoller" les exons entre eux. Cela s'appelle l'épissage.
    C'est cet ARN maturé qui est ensuite traduit en protéine.

    Ensuite, il peut y avoir des variantes d'épissage : il y a plusieurs possibilités pour "couper et recoller" les ARN. Ce qui fait qu'un seul gène peut donner plusieurs protéines différentes.

    J'espère avoir été claire (volontairement assez simpliste)
    Si ça t'intéresse tu peux jeter un oeil dans les bouquins, c'est un phénomène très étudié.

    @+

    Cissou

  4. #3
    Keorl

    Re : "un gene ne produit pas qu'un arn" ?!?

    merci d'avoir répondu si vite!!!
    maintenant,je comprends comment un gene peut donner plusieurs protéines, mais j'ai une autre question:
    je crois comprendre que les exons sont la transcription de l'ADN en ARN, telle que je l'aie apprise (A>U;T>A,C>G et G>c), mais que sont les introns? à quoi servent-ils, comment sont-ils intégrés à l'ARN au moment de la transcription???....

  5. #4
    bionic

    Re : "un gene ne produit pas qu'un arn" ?!?

    a ce phenomene d'epissage alternatif, il faut rajouter les possibilites d'edition qu'a la cellule, qui sont des modifications chimiques de l'arn cette fois a l'echelle d'un nucléotide...

  6. #5
    Neutrino

    Re : "un gene ne produit pas qu'un arn" ?!?

    Encore une fois je ne suis pas Science et Vie... L'épissage alternatif, ça fait au moins 10 ans qu'on sait que ça existe... Et l'égalité un gène = une protéine n'a jamais été posée comme dogme...

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    ciss_ou

    Re : "un gene ne produit pas qu'un arn" ?!?

    Lors de la transcription, toute la séquence de l'ADN considéré est transcrite de la façon que tu connais (la seule, sauf si il y a des erreurs).
    Cette séquence globale contient à la fois les exons et les introns qui ont la même structure nucléotidique (AUGC) et se suivent les uns après les autres. Les introns ne sont pas rajoutés ensuite, ils font partie intégrante de la séquence traduite.
    C'est par la suite qu'ils sont éliminés.

    Voila, n'hésite pas si tu as d'autres questions

  9. Publicité
  10. #7
    Keorl

    Re : "un gene ne produit pas qu'un arn" ?!?

    merci ossi d'avoir répondu si vite!
    Ces modification chimiques, ce sont en quelques sortes des mutations controlées qui agissent sur l'ARN au lieu de l'ADN???????

    ______________________________ __________
    o sekour! 1 question en entraine plein d'autres!!!

  11. #8
    Keorl

    Re : "un gene ne produit pas qu'un arn" ?!?

    ciss, ça veut dire que l'arn set découpé avant d'être traduit? (question bete, c clair, mais bon...)
    donc la protéine résultant de l'expression du gene est plus courte que celui-ci? il y a moins d'acides aminés? ça ne correspond pas à ce que j'ai appris....ça ferait que beaucoup de substitutions seraient silencieuses.!?!

  12. #9
    Keorl

    Re : "un gene ne produit pas qu'un arn" ?!?

    en gros qu'un gene ganre (au hasard) tacagtcagtcgactagg donnerait l'arn
    augucagucagcugaucc, mais que seule par exemple les paties aug-agc-uuc seraient transcrites???? pour donner une protéine courte?

  13. #10
    ciss_ou

    Re : "un gene ne produit pas qu'un arn" ?!?

    Citation Envoyé par aze555666
    ciss, ça veut dire que l'arn set découpé avant d'être traduit? (question bete, c clair, mais bon...)
    donc la protéine résultant de l'expression du gene est plus courte que celui-ci? il y a moins d'acides aminés? ça ne correspond pas à ce que j'ai appris....ça ferait que beaucoup de substitutions seraient silencieuses.!?!
    Je pense que tu as bien saisi l'idée.
    Pour ce qui est des substitutions, en effet si cela arrive dans un intron ça peut être silencieux.
    Mais attention, tout est toujours plus compliqué en biologie !
    Dans les introns, il peut y avoir des séquences qui servent à réguler l'expression du gène. Donc une substitution dans un intron peut avoir des conséquences visibles.

    Je ne me rappelle plus de quelle maladie humaine il s'agit, mais je sais qu'une mutation intronique peut avoir des conséquences pathologiques. Quelqu'un peut apporter des précisions ?

  14. #11
    ciss_ou

    Re : "un gene ne produit pas qu'un arn" ?!?

    Pour l'exemple que tu donnes, les séquences sont beaucoup plus longues que ça
    je ne pense pas que ce soit comparable

    Et puis pourquoi protéine courte ? Après tout ce sont les protéines normales qui sont traduites à partir d'ARN épissés

  15. #12
    Keorl

    Re : "un gene ne produit pas qu'un arn" ?!?

    -je sais bien ke les séquences sont beaucoup plus longues, mais je ne pouvais pas m'amuser à taper des pages, juste histoire de mettre un gene entier.

    -protéine courte???je sais que toutes les protéines sont faites comme ca, je n'ai pas avancé que le processus ne s'applique qu'aux protéines courtes!!! en fait, je voulais avec un nombre d'acides aminés plus petit que le 1/3 du nb de nucléotides du gene
    donc plus courtes que ce que j'aurais pu prévoir juste avec mes cours de svt.

  16. Publicité
  17. #13
    ciss_ou

    Re : "un gene ne produit pas qu'un arn" ?!?

    ok c'est bien ça

    Mais pour ce qui est de tes cours, ne te complique pas trop la vie. Applique ce que tu dois savoir, tout en gardant dans un coin de ta tête que la réalité est bien plus complexe.

  18. #14
    ggpessoa

    Re : "un gene ne produit pas qu'un arn" ?!?

    En ce qui concerne l'article de science et vie je l'ai lu et je l'ai envoyé directement à la poubelle !!

    L'article en question est carrément anti-biologiste et essaie d'expliquer toute la biologie par la physique et les mathématiques, en se moquant à la limite des découvertes en biotechnologie. De plus il y a beaucoup d'erreurs notamment le germe saccharomyces cerivisiae qui est appelé bactérie par l'auteur ... Et c'est un magasine qui se dit scientifique ...

    Pour ce qui est des erreurs au niveau d'un intron, il peut aussi y avoir un décalage du cadre de lecture au moment de la transcription ce qui aura des conséquences sur les exons suivants.
    Si un site de régulation du type enhancer, ou encore les nucléotides signaux de l'épissage sont touchés par une mutation, là encore ça peut poser problème.

    Enfin des mutations peuvent avoir lieux dans les exons et rester silencieuse à cause de la dégénrescence du code génétique (1 aa = plusieurs codons et les codons proches donnent des aa proches structuralement).

  19. #15
    Keorl

    Re : "un gene ne produit pas qu'un arn" ?!?

    merci
    je sais que mes cours sont plus simples que la réalité, je saurais ne pas faire le mélange.
    ensuite, le fait qu'un aa soit codé parplusieurs codon, ça s'appelle le Redondance, pas le dégénérescence.

    J'ai enfin tout compris. merciiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii iiiiiiiiiiiiiiiiiiii

  20. #16
    ggpessoa

    Re : "un gene ne produit pas qu'un arn" ?!?

    On peut utiliser le terme de dégénérescence du code aussi. Le code est dit dégénéré. Mais ça représente la même chose que le terme de redondance.

  21. #17
    Keorl

    Re : "un gene ne produit pas qu'un arn" ?!?

    ok, je ne conaissait pas le terme, dsl

  22. #18
    bionic

    Re : "un gene ne produit pas qu'un arn" ?!?

    uste pour evoquer aussi cet article de sciences et vie.
    Il est approximatif et plein d'erreurs oui, ( c le propre des articles de sciences et vie !!!). Mais il apporte pour moi deux choses importantes, qui sont des notions peu repandues, que j'essaye d'ailleurs de faire passer aux premieres années. Apres c ma sensibilite que de reperer ca dans cet article !!!

    1 : le paradoxe de la valeur C montre en gros que la taille du genome ca n'est pas si crucial d'avoir un gros genome, ni meme en fait le nomb re de genes ne represente la complexite d'un organisme.... Qu'est ce qui fait alors qu'on fait tant de choses complexes dans des cellules differentes etc... avec un pool de genes globalement (c faux mais raisonnons juste), assez constant ? La regulation, la complexite du genome vient de sa regulation, et c ca le message que j'ai compris. La complexite du vivant, vient des interactions, des cascades d'evenements. D'ou leur schema integratif, ou on comprend la chaine de verrous et de choix dans l'expression d'un gene...
    de la chromatine, au promoteur, du promoteur a l'epissage, l'edition, l'export du noyau, la stabilite, la traduction, le rnai, les modifs post traductionnelles etc.... Le message c'est : c'est une science de la complexite qui explose, ou a chaque niveau de l'expression, on prend un niveau de complexite de choix, de regulation...

    Et ensuite, je ne vois pas la suite comme antibiologiste mais au contraire comme un hymne a la biologie !!! je m'explique, la biologie prend son essor de ce qu'elle est a l'interface de plusieurs sciences, c'est sa richesse ! l'ouverture d'esprit qui caracterise la recherche !!! L'article parle donc de l'apport de mathematiciens, de physiciens, d'informaticiens, pour traiter de nouvelles echelles, sous de nouveaux angles, des problemes biologiques. Et ca , c'est enthousiasmant !!!!
    L'exemple typique est l'informatique, on a fait le seaquencage du genome, on est bien content, mais ca veut dire raisonner a de nouvelles echelles, c la post transcriptomique, ou pour les prot ou les genes, les problemes d'interactomique etc.... (tous les jolis noms en omique !!!). Ca n'est pas la panacee, ca n'est pas anti biologiste ... c'est simplement, pour moi, s'enrichir de la connaissance des autres, centraliser ca, et augmenter ainsi notre comprehension du vivant !!!

  23. Publicité
  24. #19
    Yoyo

    Re : "un gene ne produit pas qu'un arn" ?!?

    Bonjour,

    Juste pour ajouter quelques précisions.
    1 gene =plusieurs ARN
    et 1 ARN = plusieures protéine.

    Au niveau de l'ARN on a plusieurs mécanismes permettant d'obtenir plusieurs protéines.
    comme il a été dit, il y a l'épissage alternatif, qui permet de supprimer differentes séquences de l'ARN.
    Il y a aussi l'editing, qui correspond a l'ajout de nucleotides dans l'ARNm apres sa transcritpion. C'est un example tres interessant car dans ces cas la, il est impossible de predire la séquence de l'ARN a partir de l'ADN et il est donc impossible de prevoir la protéine.
    Il existe aussi des mécanismes traductionnelles (frameshift, translecture, saut de ribosome...) qui vont permettre d'obtenir plusieurs protéines a partir de la meme molécule d'ARNm.

    Yoyo

  25. #20
    ggpessoa

    Re : "un gene ne produit pas qu'un arn" ?!?

    Je suis d'accord avec tout ce que tu dis bionic mais ce n'est pas, pour moi, ce qui se dégage de l'article.

    L'article case d'un côté les biologistes qui pour l'auteur sont à bout de souffle et incapable de comprendre toutes leurs découvertes. Et de l'autre les mathématiciens et les physiciens, qui seraient, d'après l'auteur, plus apte à résoudre les problèmes du vivant. C'est donc oublier toutes les sciences intermédiaires tels que les biomathématique, bioinformatique, biophysique, etc ... dans lesquels la physique et l'informatique ne sont qu'un moyen, et a eux seuls ne peuvent expliquer le vivant, ce qui est éludé par l'article.

    En couverture, le sous-titre : "Mathématiciens et physiciens réinventent la biologie". C'est déjà plutôt provocateur, les maths et la physique, ne sont qu'un moyen, qu'une aide pour le biologiste.

    Ensuite l'article parle de modélisation mathématique, et du réseau. Mais à ce moment il y a une contradiction avec la complexité du vivant. Depuis le modèle de l'opéron lactose et Monod il me semble quand même que l'on a évolué et que l'on entre dans une erre qui tend à montrer la complexité du génome (le modèle de l'opéron est bien plus compliqué que prévu finalement) et donc à rejeter la modélisation, aspect bien reductionniste du vivant puisque la somme des composants ne suffit pas à expliquer le résultat de cette somme. Il y a les effets de l'environnement sur le génome qui ne sont pas modélisable par exemple. Bref si la modélisation a été (et est) un outil indispensable, elle n'est pas en soi, une explication finale des processus, juste un outil. Et c'est là où le bas blesse. la physique et l'informatique ne sont que des moyens et seul le biologiste est apte à en tirer les conclusions. Or l'article essaye de démontrer par divers exemples que c'est l'inverse qui se produit en reléguant la biologie à une pseudo-science et en redonnant ces lettres de noblesse aux maths et à la physique, qu'il appelle sciences fondamentales. C'est rejeter que la biologie peut aussi être une science fondamentale. C'est donc une vision bien préhistorique des sciences, science et vie en est resté je crois encore à l'époque où la physique et les maths étaient les sciences fondamentales et la biologie absente (à l'époque) de ces "grandes sciences".

    Et enfin comment traiter un article dont le titre est : "sur la piste du code secret de l'ADN" sans parler un minimum de biologie moléculaire et des recherches qui vont de ce sens ?

  26. #21
    bionic

    Re : "un gene ne produit pas qu'un arn" ?!?

    oui je comprends bien ce que tu dis, et je le deplore comme toi...
    snif, pour nous les biologistes...

  27. #22
    gab

    Re : "un gene ne produit pas qu'un arn" ?!?

    pour un bon recul sur le dogme de la BM je vous conseille de lire Kupiec et Sonigo (Ni Dieu ni Gène). NB les 100 premières pages sont peut-être un peu difficiles car elles traitent de métaphysique et d'epistemologie mais la suite est bourrée d'idées interressantes qui relativisent la vision dogmatique de la BM actuelle

  28. #23
    gab

    Re : "un gene ne produit pas qu'un arn" ?!?

    à qui de droit
    NB: le propre d'un modèle c'est de ne pas tout expliquer (c'est de simplifier) sinon c plus un modèle c'est une copie de la réalité...

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. "Il n'y a pas de petites économies" google "noir"
    Par Démostène dans le forum Actualités
    Réponses: 14
    Dernier message: 16/09/2008, 14h28
  2. Réponses: 1
    Dernier message: 31/01/2006, 10h30