Répondre à la discussion
Page 2 sur 3 PremièrePremière 2 DernièreDernière
Affichage des résultats 31 à 60 sur 62

ADN et Photons ?



  1. #31
    piwi

    Re : ADN et Photons ?

    t'as du mal me lire.
    J'ai pas dis que je ne connaissais rien à la biologie j'ai dis que je n'avais pas trop le sujet. C'est peut etre un peu different.
    quant à savoir si je peux oser parler communication cellulaire, oui je pense que je dois pouvoir. Y a rien d'infu là dedans, ca fait des années que le sujet m'interesse.

    Maintenant ce qui est dommage c'est si moi je ne suis pas, je crois, agressif, toi tu l'es et ca ne m'a pas donné envie de lire plus loin que quelques lignes ta longue reponse.

    Je ne suis pas fermé comme tu le dis bien au contraire je suis ouvert et d'une curiosité maladive. Mais je suis désolé je n'accèpte pas tout.
    tel que j'ai lu ce que je critiquais ca ne voulait pas dire grand chose. Y a peut etre des sujets passionnants sur la communication cellulaire médiée par onde electromagnétique mais alors pourquoi je n'ai rien vu sortir dans nature, cell, science? Il doit y avoir une raison.
    J'ai indiqué si tu as lu ma réponse par contre que j'allais jeté un oeil sur les liens donnés dans une réponse. On verra bien si ca me satisfait. Si ca se trouve ca sera une revelation.

    Conclusions:
    je ne lis pas les reponses agressives d'entrée on parle biologie et pas chiffon. Si on ne peut pas echanger trois posts sans ce faire agresser c'est sans interet.

    quand on critique le fait que quelqu'un n'ait pas lu tout un post on s'arrange pour bien lire les messages de la dite personne puisque j'y indiquais que j'allais lire les articles.

    Je crois que c'est tout...
    (un peu deçu là... je suis là depuis deux jours et les embrouilles commencent.)

    -----


  2. Publicité
  3. #32
    Castelcerf

    Re : ADN et Photons ?

    Desole j'ai un peu trop reagis.( j'ai tendance a faire la traque a l'intolérance un peu vite ^^; mais bon comprend moi quand j'ai ouvert cette discuttion tout le monde m'as ri au nez, puis j'ai finalement decidé de chercher un peu plus malgré toutes les remarques et cela ete bénéfique puis ce qu'il semble qu'il y ai un fond de vérité et la tu es revenu comme si c'etait une reaction avant que les liens plus sérieux n'ai été mis.. ) Oublions ce que j'ai dit et je suis curieux d'avoir ton avis tu maitrises apparement le sujet dans plusieurs domaine ce sera donc intéresant.
    Dernière modification par Castelcerf ; 21/01/2005 à 18h33.

  4. #33
    piwi

    Re : ADN et Photons ?

    j'ai relu le premier texte que tu proposais avec attention.
    Je suis désolé mais tout ceci est bien joli mais ne repose sur rien.
    Tout le raisonnement se fait sur une association d'images qui n'est bien entendu pas acceptable.
    On sent vraiment que la personne qui a redigé ca a lu plusieurs papiers et n'a retenu que ce qui lui convenait. Il n'y a rien de scientifique dans sa démarche.
    Alors ce qui est problèmatique n'est pas qu'il ait eu une idée. On en a tous tous les jours et c'est heureux, mais c'est que finalement elle ne repose sur strictement rien. Des idées comme ca on peut en accoucher tous les jours. Ce qui fait la beauté de la science c'est justement le fait que l'on part d"une experience et que on interroge les resultats. Qu'ils soulèvent des questions. On construit des hypothèses que l'on teste.
    Mais jamais on ne part de rien avec une idée folle en se disant "c'est ca!"

    Je voudrais encore peut etre ajouter une chose sur ce qui m'a semblé le plus interessant ce de "papier" (les guillemets parce que en fait c'est une page internet) l'histoire de la lumière générée par l'ADN et focalisée. L'acides nucléiques peuvent exister sous plusieurs formes par le biais de transitions énergétiques. Mais il faut bien noter que dans l'ADN ces transitions sont impossibles. Ca règle cette question.
    Mais l'ADN n'est pas inerte dans le noyau. Alors admettons...
    Le plus gros souci n'est pas là! L'ADN n'est pas nu, il est litteralement habillé de multiples proteines. Si il devait emettre un signal j'ai bien peur qu'il ne soit rapidement absorbé par l'une ou l'autre de ces proteines.
    En plus cette lumière doit sortir du noyau recouvert encore par lipides (double couche c'est meilleur) et des proteines... et encore apres toute la cellule ect...
    Donc je ne mets pas en doute la possibilité de l'ADN nu d'emettre quelque chose mais par contre je suis un peu géné par l'idée que ce signal puisse être emis puis perçu.

    Me souviens quand j'etais tout jeune etudiant j'avais été impressionné par un travail de remise en question du modèle de la folliculogénèse. J'en avais parlé à mon professeur qui m'avait tempéré en me disant de bien me méfier de mes lectures. Il m'avait quand même encouragé à poursuivre. près de 10 ans plus tard je dois bien reconnaitre que personne ne parle de cette remise en question et que mon prof avait sans doute raison.
    J'ai vu que toi aussi tu étais jeune étudiant. Alors je me permets, tout en t'encourageant à mon tour à être curieux, de te conseiller d'être très critique face à tes lectures, il faut être sans pitié.
    Ce niveau d'exigeance c'est pas vain et est d'ailleurs exigé pour pouvoir être publié dans les grandes revues scientifiques. C'est pour cela que tu peux avoir foi dans une certaine mesure en ces papiers.

    enfin je derive et je m'arrete là pour le moment.

  5. #34
    quetzal

    Re : ADN et Photons ?

    mais est-ce vraiment si farfelu, après tout l'ADN a bien une base phosphoré non?? je ne m'y connais pas trop, mais le phosphore a tendance à avoir certainne affinité avec la lumière... l'ADN ne produit peut-etre pas de photon, mais est peut-etre est-il capable de stocker cette energie, puis de la redonner via ses bases phosphorés??

  6. #35
    Castelcerf

    Re : ADN et Photons ?

    Hum le premier texte etait surtout une accroche.Comme je l'ai dis je ne cautionne pas la théorie de cette personne et le débat est surtout porte sur l'emission des photons, même si personnellement je la trouve disons "original" mais pas forcement idiote dans sa logique.

    mais ce qui m'intéresserait plus en fait c'est que tu réagisses surtout a la lecture de ce site (si tu ne l'as deja fait ? je remet le lien):
    http://www.lifescientists.de/publica...b2003-04-1.htm
    (ballade toi sur le site le lien mene a une page pas forcement la plus intéressante)

    car je l'ai lu en partie mais c'est en anglais et trop pointu pour moi je n'arrive pas a comprendre exactement leur conclusion, si ils en ont ^^. je n'ai meme pas trouver exactement l'endroit ou ils lient leur travaux a l'adn .. alors c'est moi qui suis vraiment mauvais en anglais ?
    c'est apparement d'apres ces travaux que cet anthropologue a echaffaude en partie sa théorie.

  7. #36
    Yoyo

    Re : ADN et Photons ?

    Bonsoir
    Le plus gros souci n'est pas là! L'ADN n'est pas nu, il est litteralement habillé de multiples proteines. Si il devait emettre un signal j'ai bien peur qu'il ne soit rapidement absorbé par l'une ou l'autre de ces proteines.
    En plus cette lumière doit sortir du noyau recouvert encore par lipides (double couche c'est meilleur) et des proteines... et encore apres toute la cellule ect...
    Je partage tout a fait ce point de vue, qui d'ailleur me gene depuis le debut dans cette hypothèse de "signal cellulaire lumineux".

    mais est-ce vraiment si farfelu, après tout l'ADN a bien une base phosphoré non?? je ne m'y connais pas trop, mais le phosphore a tendance à avoir certainne affinité avec la lumière...
    Il y a bien des phosphates dans l'ADN, mais il ne faut pas oublier qu'ils sont engagés dans des liaisons covalentes, et non pas libres.
    Enfin, je ne vois pas ce que tu veux dire par "le phosphore a une affinité avec la lumière" ?

    Yoyo

  8. Publicité
  9. #37
    kinette

    Re : ADN et Photons ?

    Bonjour,
    Que les organismes vivant puissent émettre des photons... finalement ce n'est pas si surprenant...
    Par contre, l'utilisation pour la communication me semble plus hasardeuse.
    Pourquoi pas dans certains cas très particuliers, mais il faut voir aussi que beaucoup d'organismes investissent dans des moyens de communication (notamment des organes émettant autrement plus de lumière!), qui ne seraient pas nécessaire si l'émission naturelle de photon était efficace.

    En ce qui concerne cette émission, j'ai fait une recherche rapide sur le net...
    Je ne sais pas si c'est lié, j'ai trouvé ce document qui parle d'autofluorescence... ne sachant pas trop ce que le terme signifie, je vous le soumets.

    K.uriosité
    Pour les curieux, dans le même genre mais en probablement plus farfelu j'ai trouvé ce ce lien
    Un exemple de plus de scientifiques tournant à l'étrange... le site entier est très "space"...
    Nomina si nescis, perit et cognito rerum.

  10. #38
    quetzal

    Re : ADN et Photons ?

    pas de problème yoyo, je connais pas la chimie de l'ADN ormis quelques petit truc dont celui-ci, quand a l'affinité du phosphore avec la lumière, il est dans son nom même, qui veut porteur de lumière je crois.. comme semaphore porteur de signe...
    je dis cela a cause de cela et a cause de la phosphorescence... mais bon je ne sais pas comment ça marche, donc si tu medis qu'avec des liaison covalente, le phosphore pert ses capacités d'absorbtion et de restitution, je te crois sur parole...

    A+

  11. #39
    quetzal

    Re : ADN et Photons ?

    Hm, kinette, est-ce bien fair-play que de sortir des sites a deux cent d'euros pour détruire une idée douteuse... car si l'on ne peux se servir de ces site pour affirmer quoique ce soit, je pense que l'on ne peut rien infirmer non plus par ce biais...

    par contre aurait-tu quelque liens a propos des auteurs auquel cet article fait référence... si cela se trouve, il sont très sérieux, enfin du moins moins nimbé de fumée ou de farce et attrape parra-scientifique...

    car en vérité, mon petit point de vue, voir mon petit doigt me dit qu'il serait assez pratique que l'ADN est un autre mode de codage de l'information, non pas simplement fondé sur les molécules, mais sur une capacité X à mémoriser une situation... et ce peu-importe le moyen par lequel ce sur-codage serait possible... (ceci n'est qu'une opinion, donc pas la peine de me taper dessus, je ne suis pas généticien... par contre si quelqu'un pouvait me dire enquoi ma supposition est inutile,(sur-codage) ça me ferais un truc de moins sur lequel m'énnerver en de vaine supputation

  12. #40
    ciss_ou

    Re : ADN et Photons ?

    Citation Envoyé par quetzal
    car en vérité, mon petit point de vue, voir mon petit doigt me dit qu'il serait assez pratique que l'ADN est un autre mode de codage de l'information, non pas simplement fondé sur les molécules, mais sur une capacité X à mémoriser une situation...
    Salut
    ce dont tu parles existe et est connu : c'est l'epigénétique.
    Cela repose sur des différences dans la structure chromatinienne (sans rentrer dans les détails) qui vont influer sur l'expression des gènes. Ces structures sont transmissibles au cours de la mitose et /ou méiose et constituent une sorte de mémoire cellulaire.
    C'est très courant dans le développement, empreinte parentale...
    Et cette information ne repose pas sur les séquences nucléotidiques (enfin, pas les séquences codantes... )

    Je pense que ça répond un peu à ta question, même si ces mécanismes reposent sur des interactions moléculaires.

    Cissou

  13. #41
    quetzal

    Re : ADN et Photons ?

    merci cissou

  14. #42
    piwi

    Re : ADN et Photons ?

    Voilou, J’ai lu le lien qui m’etait suggéré.
    Qu’en dire…
    Avant de m’arrêter sur ce que je pense des résultats j’aimerais quand même dire quelques mots quant à la forme. Ca me semble important.
    Toute la page est présentée sous la forme d’un papier scientifique sérieux. Un institut de renommé de physique, trois auteurs (dont un asiatique. C’est toujours bon d’avoir un asiatique dans les auteurs…) , des résultats et des références. Globalement ils y ont mis du cœur.
    Ceci dit ce papier ne passerait pas dans un une publication scientifique !
    La première chose qui me choque c’est cette machine à compter les photons. Comment marche t elle ? Que compte-elle exactement ? Elle est supposé compter les photons du corps entier alors comment fait-on pour compter les photons des bras ou du front ? On se dit très bien allons voir la page « matériel » que l’on nous propose. Et là rien. Un schéma d’une curieuse machine dont on ne comprend rien. Visiblement la figure était légendée mais on y aura pas le droit. En l’état, il faut bien comprendre que cette chose pourrait être n’importe quoi : un presse-purée, un morceau de moteur, on ne peut pas savoir. C’est quand même un énorme problème.
    Que compte on alors ?
    L’émission de bio photons. Et la luminescence retardée. (c’est quoi ? aucune définition de ce concept ici, admettons que c’est important)

    Le protocole est donc simple une scientifique se mesure ces deux paramètres tous les jours au niveau des mains et du front. La même chose pour un malade de psoriasis qui se soigne aux UV (le traitement est normal effectivement). On a donc un cas saint, un cas malade. Pourquoi pas. Mais mener une étude sur deux personnes est extrêmes limite. En fait c’est plus que limite ca n’est pas acceptable. On y reviendra sans doute.
    S’en suit les résultats joliment présentés dans des tableaux. La première chose que j’ai cherché,ce sont les unités. Que mesure-t-on ? Les unités sont S/C et ne sont jamais explicitées. On ne sait pas ce que l’on observe.
    Ensuite écart-types ; je ne les ai jamais trouvé sauf pour le graph ou justement les écarts ne sont pas significatifs. J’aurais aimé voir les autres plutôt que d’être obligé de les croire quand ils disent avoir fait plus de mille prises de données (pourquoi on ne sait pas le nombre exact au fait ? Ca mange pas de pain !) et que les écart-types sont significatifs. D’ailleurs ils n’ont pas l’air super sûr de leur coup la précision est annoncée de l’ordre de 5%. Ah… Mais pourquoi j’ai pas un indice de confiance (tous les tests statistiques permettent de calculer ce genre de chose)?
    D’ailleurs plus généralement pourquoi ne dit-on tout simplement pas quel test statistique est utilisé tout bêtement ?
    Donc les résultats sont atrocement mal présentés.
    Et les conclusions.

    Bon maintenant qu’en ressort-il ?
    Dans la mesure où la partie « matériel » est des plus lacunaire la plus grande méfiance est de rigueur.
    L’étude du cas saint est supposée nous apporter les relations entre les émissions et la luminescence. Aucun chiffre sinon une phrase qui nous apprend que les émissions sont corrélées, les luminescences aussi et que quand l’un augmente l’autre diminue (le mot anti-corrélation fait ici son apparition, je ne l’avais jamais lu). Rien ne le démontre une fois encore il faut les croire. Quand déjà je dois les croire sur l’appareil de mesure, ça commence à faire beaucoup de confiance mis à leur crédit. S’en suit un saut énorme pour nous dire que ceci démontre que les deux paramètres jouent de façon cyclique. En quoi tout ceci est clair ? Avec des mesures on aurait pu le montrer facilement, mais on a rien. Le moins que l’on puisse dire c’est que l’introduction est dés plus douteuses. Enfin on nous dit que tout ceci a été démontré alors croyons les et voyons la suite.
    C’est des plus obscure. Le point malade émet plus que le point sain. Sur les deux bras. Ensuite sur le bras traité aux UV l’emission augmente de façon gigantesque à en croire leur % : 600% Ca n’est pas tres en accord avec ce qu’ils indiquaient en chiffres. Pourquoi ? Mystère comme d’habitude. Enfin concluons que le bras traité émet plus. (On a donc une action des UV sur l’émission locale si l’on en suit ces résultats)
    Au bout d’une heure ca reste haut dans le bras traité et ca diminue dans le bras non traité.
    Pourquoi ? Aucune idée.
    Je laisse tomber la luminescence c’est un peu la même idée. (Même si je comprends mal pourquoi elle augmente dans les bras sains après une heure de traitement. Elle devrait diminuer dans au moins un des cas si l’on suit leur logique)

    Arrivent les conclusions. Une info circule. En quoi ce qu’ils ont présenté le démontre ? Moi je conclue que les UV augmentent l’émission, point. D’ailleurs une idée j’irai regarder la température du bras traité. Il doit chauffer et d’une façon ou d’une autre rendre son énergie plus tard. On aurait déjà une émission « photonique » d’expliquée. (Contrôle : traiter aux UV en mettant le bras dans la glace pour éviter l’échauffement. C’est sommaire mais ca devrait être fait) Pourquoi l’autre émet moins ? Peut être par ce que le corps régule sa température par comparaison d’un coté avec l’autre. C’est une sorte de balance. Si un coter chauffe l’autre sera refroidi (en limitant la vascularisation). Voilà le bel effet de communication expliqué par les thermorécepteurs. Moins excitant mais plus réaliste.

    Pour ce qui est en relation avec la luminescence retardée je ne le considère même pas dans la mesure où l’on ne sait pas ce que c’est que ce concept.

    Voilà. C’était assez long mais tu en sais maintenant ce que j’en pense.

  15. Publicité
  16. #43
    Castelcerf

    Re : ADN et Photons ?

    Fort bien l'enquête avance
    il resterait a faire une recherche en allemange sur cet institut: International Institute of Biophysics Station Hombroich et savoir ce que l'establishment allemand en pense. Ainsi que connaitre le parcours des scientifiques impliqués.
    Mais ils sont plus que trois il y a la presentation d'une vingtaine de personne.

    le site est trop bien fait pour etre juste un fake. sans compter que leur lien marche. cet institut existe donc .; ou alors c'est l'un des canulars les mieux realiser d'internet.

    Je pense leur recherche sérieuse un minimum, d'autant qu'elle dure depuis une dizaine d'année il me semble; apres libre a toi de remettre en cause leur travail ou leur conclusion. Moi je ne m'avance pas dans un sens comme dans l'autre je ne connais pas assez le sujet;

  17. #44
    piwi

    Re : ADN et Photons ?

    j'ai regardé les CVs de ces personnes (sur leur site.)
    Tu as vu le CV annoncé du patron? M. Popp?
    je le copie ici par ce que il vaut le coup d'oeil:

    "Born in 1938 in Frankfurt/Main, Germany. He received Diploma in Experimental Physics in 1966 at the University of Würzburg (where Röntgen discoverd X-rays), received the Röntgen-Prize of the University Würzburg, and his PH.D. in Theoretical Physics in 1969 at the University of Mainz. He delivered his Habilitation in Biophysics and Medicine in 1973 at the University of Marburg, received nomination as Professor by the Senate of the University Marburg.
    He has received several nominations as Lecturer, Research Fellow, Visiting Professor, or Honorary Professor at Universities in Germany, USA, India, and China. He is an Invited Member of the New York Academy of Sciences, member of the International Consciousness Research Laboratory (ICRL) at Princeton University, President of the Worms Academy of Reformative Medicine, Honorary President of the Center of Documentation of Natural Healing (ZDN), Vice President of the International Institute of Biophysics in Neuss (Germany), and member of the Executive Board of the Center for Frontier Sciences at Temple University (Philadelphia).
    He has supervised approximately 30 diploma works and dissertations in physics, biology and medicine, and written approximately 150 publications on basic questions of theoretical physics, biology, complementary medicine and biophotons. "

    Ca fait quand même tres tape à l'oeil comme CV. On y parle medecine, biologie, physique. Enfin bon c'est possible. Mais on y parle aussi soins naturels (médecine naturelle j'imagine) et médecine réformative... il est aussi professeur honnoraire en chine, en inde au etats unis et en allemagne.

    Son CV est plus impressionnant qu'un prix nobel... vraiment méfiance!
    En plus sans vouloir faire de mauvais esprit tu as vu la tronche de l'institut? La photo ne fait pas très serieuse...

    Enfin j'ai cherché son nom dans pub med. Il a effectivement deux ou trois citations sur son sujet dans des revues mineures. Rien de bien visible en tout cas.
    J'ai encore cherché son nom dans google et là voilà le genre de chose auquel il est "associé" (pas lui directement. Par google)
    "Einstein affirmait que la matière pouvait être conçue comme une manifestation de l'énergie. L'énergie peut donc être considérée comme l'origine primitive de la manifestation matérielle.

    La biophysique moderne reprend également ce type de raisonnement.

    Les processus vitaux sont régis par des informations électromagnétiques: ces informations biophysiques sont d'origine énergétique et peuvent être véhiculées par des câbles sans devoir y ajouter aucun apport d'énergie.

    L'appareil MORA capte les signaux physiologiques et les signaux perturbateurs du patient, les transforme en oscillations thérapeutiques grâce à des procédés électroniques de pointe puis les restitue au patient via un câble. Les énergies pathologiques sont ainsi éliminées tandis que les oscillations physiologiques sont renforcées.

    Ce procédé est très efficace car les oscillations thérapeutiques correspondent point par point aux oscillations pathologiques.

    En fait, les oscillations pathologiques du patient sont inversées puis lui sont restituées (décalage de phase de 180°) par un câble. "

    Moi ce gars ne m'inspire aucune confiance!

  18. #45
    quetzal

    Re : ADN et Photons ?

    heu, ils sont des andouilles de première chez arte, ou quoi?? c'est pas trop le genre de la maison pourtant

    http://archives.arte-tv.com/hebdo/ar...xt/sujet6.html

  19. #46
    piwi

    Re : ADN et Photons ?

    je ne connais pas cette emission mais bon le texte est tout aussi fumeux que lla théorie qu'il defend. ordre interne, stockage de lumière ect...

    Je me souviens que j'ecoutais sur europe 1 une emission sur les mdédecines parallèles y quelques temps. On ne peut pas targuer europe 1 d'être une station radio des plus imbéciles (tout n'y est pas serieux mais on atteint pas le niveau de bétise de certains) or voici certaines choses qui m'avaient quelque peu interloqué:
    L'urinothérapie ou comment boire son urine chaque matin nous apportait moult bienfaits (sachant que l'urine c'est comme les eaux usées d'une usine dans le concept on s'interroge)
    un type qui nous explique qu'il a sauvé sa femme atteinte d'un cancer en phase terminale en déplacant le lit (ben oui il etait sur une faille je sais plus quoi mais c'etait super mauvais)

    Ce que je veux dire c'est que l'emission d'arté est peut etre comme cette emission d'europe 1 une porte ouverte à tous les concepts, libre à l'auditeur de faire son tri.

  20. #47
    quetzal

    Re : ADN et Photons ?

    bon je veux bien ils sont des andouilles chez arte TV... archimède etant pourtant une émissions assez sympas de vulgarisation scientifique, et qui d'habitude ne fait pas trop dans le genre ufologie... enfin arte, c'est quand même pas europe1, pas franchement le même publique... a vrai dire, je dirais qu'archimède a un ton très rationel, un peu a la sauce zetétique si tu connais leurs travaux... après on peu toujours douter de leurs bonnes foi..

  21. #48
    Castelcerf

    Re : ADN et Photons ?

    j'avous leur institut fait un peu .. comment dire ...
    mais il ne faut pas jugez sur les apparences

    Hum pour ce qui est du cv étant donné qu'il a quand même publié certain papiers, si c'est un mystificateur il est doue.. Il serait intéressant de savoir d'ou provient le financement de cet institut.

    Tu dis
    "Il a effectivement deux ou trois citations sur son sujet dans des revues mineures. Rien de bien visible en tout cas. Moi ce gars ne m'inspire aucune confiance!"

    Hum peu être mais avous que si la communautée scientifique réagit dans son ensemble comme toi aux premiers abord; il n'est pas très étonnant qu'on n'en entende pas plus parler

    Pour ce qui est d'arte j'aurais tendance a dire que ce n'est pas forcément une preuve un journaliste peu être trompé..
    Mais par contre je pense que cela permet quand même de dire que ce popp est au moins de bonne foie vis a vis de ses propres convictions. Après sa théorie peu être biaisé et sujet a controverse.

  22. Publicité
  23. #49
    piwi

    Re : ADN et Photons ?

    je vais quand même preciser ma position.
    Je ne pense pas que ce groupe soit un groupe de mystificateurs. A mon avis ils presentent de bonne foi leurs resultats.
    Ce qui est par contre bien plus contestable est sans doute la rigueur avec laquelle ils sont obtenus.

    L'institut dont on parle doit sans doute exister quelque part comme il existe un institut et une université de médecine naturelle à paris. On peut tout creer et rien ne vous oblige a être absolument reconnu par l'academie des sciences ou que sais je encore.

    Pour les revues dans lesquels ils publient il faut bien comprendre le fonctionnement des revues scientifiques. L'article est envoyé puis soumi par l'edition à un certains nombre d'autres scientifiques supposés connaitre le sujet, qui critiquent le papier et en jugent la validité.
    Evidemment plus la revue est connue plus les gens qui critiquent sont de qualité (vous imaginez bien un prix nobel acceptera plus facilement de lire un papier pour nature que pour trouffion magazine) et moins la revue est cotée moins les reviewers reconnus.
    Du coup on peut définir un certain indice de confiance selon la publication dont on parle. Toutes ne se valent pas.
    Ce que je veux dire c'est que un scientifique tente de soumettre ses traveaux aux revues plus importantes d'abord, c'est accepté ou refusé puis il se rabat sur les papiers moins bien. Si un chercheur n'est publié que dans des journeaux mineurs c'est qu'il a probablement du être refusé par les autres, plus rigoureux.
    Alors ce système aussi interessant soit il n'ets pas exempt de reproches:
    on peut imaginer qu'un sujet soit barré pour divers raisons non scientifiques du à la mauvaise fois de l'editeur ou des reviewers.
    On a vu aussi des faux en serie publiés dans nature. je me souviens de l'affaire d'un physicien y a deux ans (shoen je crois que c'etait quelque chose comme ca le nom du type) qui avait publié moults papiers bidons. Comment? Sujet à la pointe necessitant du materiel que tout le monde n'avait pas. Peu de personnes capable de juger vraiment le travail. Il aura fallut attendre que quelqu'un se decide à reprendre tout ce travail sans resultat pour comprendre.

    Comprenez bien que je parle sans a priori au départ. Mais il y a des faits qui parlent et que l'on doit regarder.

    En matière de révolution biologique je vous conseille de vous interesser plus aux microARN (miRNA ) qui sont eux une veritable revolution aussi bien théorique que technique dans l'approche de la biologie et qui vont sans doute ouvrir pas mal de portes (on ne savait même pas ce que c'etait y a encore 5-6 ans!)

  24. #50
    Baryonyx

    Re : ADN et Photons ?

    Vive "Bienvenu a Gattaca" un film qui dechire et qe je vous conseille c'est dans le sujet mais pa dan le conteste mai c'est pa grave

  25. #51
    piwi

    Re : ADN et Photons ?

    j'avais adoré ce film par contre c'est GATTACA (reference à une sequence d'ADN)

  26. #52
    quetzal

    Re : ADN et Photons ?

    désolé,mais les recherches de l'IIB de fritz A popp sont de très grande importance...
    puisque'il s'agit d'un des pionners en biophotonique...

    le site est cité dans cette revue...
    http://www.inistdiffusion.com/exemples/Lumiere.html

    et cette revue ets la newletter de ce site
    http://www.opticsvalley.org/

    qui a organisé avec le CEA, l'institut curie et une floppé de chercheur avec des CV long comme ma jambe, et les deux bras.. ceci
    http://www.paris-biophotonique.org/

    c'est un marché de plus de 25milliards de brouzouf...

    en fait c'est assez etonnant, car d'un coté en tapant biotphotonique fritz A Popp, ont tombe enplein esotérisme, avec l'ayahuaca... et de l'autre on retrouve le même institue plongé dans des recherche autant sérieuse, que prometeuse sur le vivant...
    j'ai même un peu de mal a y croire, sans que les premier reprennent les resultat du second... bref tout le monde semble etre a cheval sur les biophotons de popp a bride abbatu..

    pour en savoir plus sur la biophotonique...
    http://www.opticsvalley.org/pages/ru...165/index.html

    mais quoiqu'il en soit je reste un brin septique... ma recherche est un peu rapide...
    je vous laisse juge...

  27. #53
    piwi

    Re : ADN et Photons ?

    salut.
    Tu as lu les liens que tu proposes? Parce qu'ils ne parlent pas vraiment de la même chose dans le fond.
    Par biophotonique ils entendent utilisation de la lumière en biologie et en médecine. Dans l'utilisation de microscipe, de puces à ADN, ou de dissection. Rien à voir avec l'etrange machine à mesurer un rayonnement lumineux et prouvant que les cellules communiquent entre elles par l'emission de photons (c'est cette conclusion qui est vraiment ce qui transporte une etude tres moyenne en porte ouverte à tous les délires.)

  28. #54
    quetzal

    Re : ADN et Photons ?

    a mon avis tu n'a pas lu le dossier "biophotonique" de la newsletter "lumière" (Ier lien)parcequ'a coté de l'institut de l'IIB il y a aussi stanford, un pôle univesitaire quebecois, etc

    http://www.inistdiffusion.com/exemples/Lumiere.html#dos

    Citation Envoyé par lumière
    Malgré la forte dynamique des équipes de recherches universitaires et industrielles qui se consacrent à la biophotonique, ces technologies ne se développent pas en France comme en Allemagne, aux Etats-Unis ou au Canada.
    Dans ces pays, les gouvernements soutiennent activement ce secteur qu'ils jugent essentiel pour l'avenir des biotechnologies.
    En Allemagne, l'Institut International de Biophysique (IIB) représente la plus grande concentration pluridisciplinaire européenne de chercheurs en biophotonique. Il rassemble 14 instituts gouvernementaux de recherche et universités. En plus des projets développés en interne par ses équipes, l'IIB offre des programmes d'échange et de visites sur site de ses laboratoires.
    Son site Internet propose de nombreuses ressources et une littérature abondante en accès libre.
    L'IIB organise son université d'été du 24 au 30 août prochain, à son siège de Neuss.

    Il n'est pas rare en Allemagne que des opticiens travaillent dans des laboratoires de biologie. Le dernier lauréat du prix de la Commission Internationale d'Optique en 2000, Stefan Hell, par exemple, a été récompensé pour ses configurations originales de microscopes à haute résolution en champ lointain utilisables sur des échantillons biologiques : il travaille à l'institut Max Planck de "chimie biophysique" de Göttingen.

    En outre, parmi les initiatives les plus récentes en Allemagne, un projet de recherche fédérale en biophotonique, doté d'un budget de 50 millions d'euros sur cinq ans, financé par le ministère de l'Education et de la Recherche, a été lancé en novembre 2002 à Iéna.

    Le site de l'IIB

    Steve Chu, prix Nobel de Physique en 1997 en même temps que Claude Cohen-Tannoudji et Bill Philipps, a fondé à l'université de Stanford un groupe de biophysique qui se consacre à l'imagerie par fluorescence en vue de l'imagerie de molécules uniques.

    http://www.stanford.edu/group/chugroup/bio/

    A l'Université de Davis (Californie), la création en octobre 2002 d'un centre de biophotonique, financé à hauteur de 52 millions de dollars sur 10 ans, bénéficie d'un apport de 40 millions de dollars par la National Science Foundation.
    Il regroupe une centaine de chercheurs (physiciens, biologistes, médecins et ingénieurs) issus de différents centres de recherche : UC Davis, Lawrence Livermore National Laboratory, UC Berkeley, Stanford University...
    Fort de ses capacités humaines et financières, ce centre est l'un des fleurons actuels de la biophotonique en général, et des biopuces en particulier.

    Le site du centre Biophotonique d'UCDavis

    Au Canada, l'Ontario a dédié l'un de ses centres d'excellence à la photonique : le Photonics Research Ontario (PRO), sous la houlette du ministère de l'Industrie et de l'Innovation. Depuis 1995, des laboratoires de biophotonique y sont installés. Ce centre met à disposition des moyens et outils de recherche exceptionnels, facilite le contact avec les industriels, et favorise l'incubation d'entreprises innovantes.
    Le 16 avril 2003, le Conseil des Sciences de la Vie d'Ottawa a décidé de réunir les forces du PRO avec celles d'autres centres de recherche publics et privés, pour constituer l'Advanced Biophotonics Consortium. Ce consortium devrait bénéficier d'infrastructures estimées à près d'un quart de milliard de dollars.
    Les francophones ne sont pas en reste, puisque le budget 2003-2004 du Québec consacre 13,7 millions de dollars pour la biophotonique, avec pour objectif de croiser le travail et le génie des 4 500 personnes oeuvrant dans la région de Québec en optique et photonique et en sciences de la vie, dont 2 500 évoluent dans 19 centres de recherche et 44 entreprises dans le domaine de la santé.

    Le site du PRO
    L'annonce de la création du consortium
    Québec Biophotonique
    bon je sais pas si l'on peu vraiment les qualifié de rigolo les gars de l'IIB, a moins de dire que la plupart des centres de recherches dont le CEA, polytechnique, et autre le soi-aussi...
    que le contenu de leur recherche te déplaise, peut-etre, que tu trouve ça farfelu aussi(c'est aussi ma première impréssion), mais il semblerais que certain ne soit pas vriament du même avis... comme le gouverment allmenand qui soutien l'IIB a auteur de quelques millions d'euros

    http://www.biophotonen-online.de/

    parceque ce liens vas simplment te faire hurler !! rien que la page de garde fait peur, si cela n'étais pas si sérieux...
    http://www.homeoint.org/pietteur/livres/livr03.htm

    je voudrais pas dire PIWI, mais je crois que tu devrais te renseigner un peu plus profondement sur les travaux de ce chercheur au CV plus long que celui d'un prix nobel, et qui semble surtout etre un ecologiste diabolique... (terreur,malheur, un ecologiste)

  29. Publicité
  30. #55
    piwi

    Re : ADN et Photons ?

    y a quand même une chose qui m'etonne.
    Ce centre si important, que tout le monde semble soutenir si fortement comme tu as pu le lire, est bien dirigé par FA Popp. Il doit donc être à la tête d'un groupe archi dynamique qui publie à tour de bras.
    J'ai donc simplement entré son nom à auteur dans pubmed.
    Pour 2005 rien publié, bon l'année ne fait que commencer.
    Pour 2004 rien publié, là c'est plus inquiétant.
    Pour 2003 2 publications! Pas enorme pour un groupe si soutenu et si revolutionnaire. Ils ont publié dans quoi au juste? là dedans: "Indian J Exp Biol". Pas enorme comme publi. (note que mon labo n'est même pas abonné à ce journal... ce qui signifie que ni l'inserm ni le cnrs ne souscrivent à ce dernier! Très visible quoi)

    Comme c'etait le même journal pour les deux articles je me suis demandé ce que je trouverais en tapant simplement biophoton dans pubmed toujours.
    Les articles sont triés des plus recents aux plus anciens. Le premier est un cancer science. Bon ok ca sonne serieux (même si une fois de plus ni l'inserm ni le cnrs n'y sont abonné on dirait)
    apres que trouve t on? 11 publications (toutes le même mois: may 2003...) dans? "Indian J Exp Biol"
    Hemm ca commence à ne plus faire tres serieux.
    Y en a encore des publis. Dans des joureaux d'acuponcture, de medecine "alternative"
    Tout ceci fait un peu desordre pour un organisme soutenu à bout de bras par tous les gouvernements europeens.

    De plus les abstracts que j'ai pu lire evoquent que les organismes et les organes emettent de la lumière qui peut etre mesurée. Ca personne ne l'a mis en doute il me semble.
    Mais personne ne reprend la conclusion comme quoi cette lumière provient d'un rayon focalisé issu de l'ADN et qu'il servirait aux cellules à communiquer. C'est ca qui coince!

    note: Comme ca je me suis amusé à enter chambon P dans pubmed
    Serieux client il a recu le prix Lasker cette année.
    sur un an: 30 publis
    des EMBO, des cell, des developments et j'en passe...

    autre chose que les deux publis en 2003 dans Indian J Exp Biol

  31. #56
    quetzal

    Re : ADN et Photons ?

    en fait j'ai été un surpris de trouver un lien de corrélation, dans "lumière" puisque les autres recherches ne donne pas trop grand chose, je reste dans l'expectative...

    mais j'aimerais néanmoins en savoir plus... le cas est toutefois assez etrange...

  32. #57
    Castelcerf

    Re : ADN et Photons ?

    Pourquoi ne pas leur ecrire tout simplement pour leur demander ?

  33. #58
    quetzal

    Re : ADN et Photons ?

    quelques liens...

    http://biophoton.snu.ac.kr/1.htm

    http://biophoton.snu.ac.kr/members.htm

    http://biophoton.snu.ac.kr/link.htm

    http://www.phy.cam.ac.uk/
    peut-etre que yo-yo pourrais en savoir plus puisqu'il est a cambridge??

  34. #59
    piwi

    Re : ADN et Photons ?

    comme je le disais plus haut je crois que vous confondez le travail du labo dont on parlait et la biophotonique qui consiste à l'utilisation de la lumière en biologie et en médecine.
    Utilisation et détection de fluorochromes en microscopie
    mise au point de puces à ADN et autres methodes ELISA et dérivés.
    diagnostique par mesure d'absorbance et encore detection de fluorochromes.

  35. #60
    Lord M

    Re : ADN et Photons ?

    Ouah !! Il s'en est passé des trucs pendant le week end !

    Cette histoire de biophotons nécessite effectivement d'être méfiants. D'après les articles que j'ai lu (voir plus haut), l'émission de lumière par les molécules biologiques (les fameux biophotons) me semble très plausible.

    Cependant je serais plus réservé sur l'interprétation donnée : cette émission de biophotons serait un super système de communication entre les cellules. Sur le principe pourquoi pas ? Après tout la communication cellulaire par les siRNA n'a été découverte que depuis quelques années. Cependant en l'absence de résultats probants, je réserve mon jugement. L'étude menée sur 2-3 personnes n'est en rien fiable. Et ceux qui prétendent déjà pouvoir en retirer des bénéfices médicaux (détermination de l'état de santé d'un malade d'après son émission de lumière), je trouve qu'ils s'avancent un peu trop...

    PS : piwi : la plupart des scientifiques impliqués dans ces projets sont des physiciens, et leurs travaux sont publiés dans des revues de physique. Moi non plus je n'ai rien trouvé sur pubmed (base de donnée médicale et biologique, comme son nom l'indique). Sur science direct les résultats sont déjà plus importants.
    Lord M

    What we do in life echoes in eternity

Sur le même thème :

Page 2 sur 3 PremièrePremière 2 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. Rayonnement EM et photons
    Par f6bes dans le forum Physique
    Réponses: 5
    Dernier message: 03/09/2009, 03h00
  2. [Biologie Moléculaire] l'hybridation ADN/ADN "les différent méthodes???"
    Par Hamza2lh dans le forum Biologie
    Réponses: 3
    Dernier message: 07/11/2007, 09h18
  3. Photons et images
    Par Dardel dans le forum Archives
    Réponses: 4
    Dernier message: 27/03/2006, 12h50
  4. photons
    Par benji. dans le forum Physique
    Réponses: 27
    Dernier message: 25/08/2005, 18h59
  5. Photons
    Par Blizzy dans le forum Physique
    Réponses: 10
    Dernier message: 03/04/2005, 13h42