Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 7 sur 7

Origine de la vie sur Terre



  1. #1
    Solitonique

    Origine de la vie sur Terre

    Bonjour,
    Sur la 5 en ce moment il y a une émission présentant certaines théories sur l'apparition de la vie sur Terre.
    Très belle émission et très bien documentée.

    Si je suis d'accord avec les idées présentées, il y a un détail qui me fait m'interroger.
    Ils parlent des micro-particules chargées d'acides aminés provenant de l'espace et tombant sur Terre chaque jour. Elles seraient les inséminatrices de la Terre.
    Mais peu avant ils ont parlé du choc entre la Terre et un planétoïde, qui aboutira à la formation de la lune. Ils indiquent que la vie existait déjà sur Terre au moment du choc.

    Alors je me pose la question : ces particules provenant de l'espace encore aujourd'hui, ne seraient-elles pas en partie des restes de ce choc ? Ainsi que certaines météorites + grosses et contenant aussi des acides aminés ?
    Ainsi ces acides aminés seraient issus....de la Terre !

    Pourquoi je me pose cette question ? Parce que dire que pour que la vie sur Terre ait pû apparaitre il a fallu qu'elle soit "inséminée" avec des acides aminés, me parait une forme un peu perverse de reporter plus loin le problème de l'apparition de la vie. Elle serait apparu "ailleurs".
    Une nouvelle façon de présenter les idées "créationistes" ?

    Pour ma part je pense que la vie peut apparaître spontanément sur beaucoup de systèmes solaires. Car ce n'est que de la chimie. Bien évidemment il peut y avoir des restes d'anciennes planètes qui se baladent dans l'espace mais ce n'est pas une condition sine qua non pour que la vie puisse éclore sur une nouvelle planète.

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    coco
    Citation Envoyé par Solitonique
    Pourquoi je me pose cette question ? Parce que dire que pour que la vie sur Terre ait pû apparaitre il a fallu qu'elle soit "inséminée" avec des acides aminés, me parait une forme un peu perverse de reporter plus loin le problème de l'apparition de la vie. Elle serait apparu "ailleurs". Une nouvelle façon de présenter les idées "créationistes" ?
    En géologie, il existe le principe de l'actualisme, qui permet de faire référence aux évènements actuels pour expliquer ceux qui ont eu lieu dans le passé.
    Actuellement, on observe la présence de molécules organiques sur des météorites tombant sur la Terre... on ne peut infirmer le fait que dans le passé cela ne s'est pas produit, mais on ne peut non plus le valider... cela reste et restera une hypothèse...même si en effet, on ne fait que repousser le pb ailleurs, dans l'espace et dans le temps...

    Pour ma part je pense que la vie peut apparaître spontanément sur beaucoup de systèmes solaires. Car ce n'est que de la chimie.
    Oui, il n'y a pas de raison que dans d'autres systèmes solaires, la Vie ne soit pas apparue... je crois que personne ne dit le contraire...

  4. #3
    Solitonique
    On aura enfin la réponse lorsqu'on ira très loin dans l'espace chercher des météorites ou des poussières pour les analyser.

    Encore faut-il être sûr qu'elles ne proviennent pas de débris jetés dans l'espace par le choc Terre-planétoïde qui origina la lune.

    Faudra aller très loin car la banlieue solaire est assez étendue... jusqu'où peut aller un débris arraché à la Terre (ref. vitesse de libération du système solaire) ?

    Faudra voir aussi la présence d'éventuelle vie sur Mars. Des débris sont plus facilement arrachés sur Mars que sur Terre suite aux chocs de météorites...

    Bon, c'est vrai qu'on a trouvé la preuve (par spectroscopie) de la présence d'acides aminés dans l'espace... celà a été bien vérifié ?
    Est ce les mêmes qu'on trouve dans les météorites ou bien des acides aminés plus "simples" ? (je ne m'y connais pas trop...)

  5. #4
    DonPanic
    LO
    Je pense que ces chercheurs font surtout référence aux molécules complexes découvertes dans l'espace,
    il y en a maintenant toute une liste
    hydracarbures, alcools (ET se pinte aux alcools spatiaux), formaldéides, et pas aux contenus météoritiques
    et la Terre a pu traverser des nuages contenant ces molécules complexes
    qui relèveraient des traités de chimie organique

  6. #5
    Cécile
    Salut,

    Il y a aussi la question des acides aminés droite et gauche. Les acides aminés sont comme les mains : il y en a de deux sortes, non superposables. Or, dans les être vivants, on ne trouve pratiquement que des acide aminés gauche (d'après mes souvenirs). On ne peut pas construire une être vivant (même le plus simple) avec les deux formes droite et gauche.
    Les acides aminés provenant de l'espace étaient-ils d'une seule forme, ou des deux ? Dans le deuxième cas, il est peu probable qu'ils soient initiateurs de vie sur Terre.

    Enfin, il y a un gouffre entre les acides aminés et la vie, même bactérienne. On imagine très bien comment des acides aminés ont pu apparaître spontanément (quelques gaz choisis, des décharges électriques comme peuvent en faire les éclairs, et hop, on a des acides aminés. Stanley Miller a fait cette expérience il y a 50 ans). Mais pour qu'il y ait vie, il faut qu'il y ait auto-réplication et évolution. Et là, c'est beaucoup plus compliqué.

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    Gilles Furelaud
    Si je ne me trompe pas, il me semble que les acides aminés "extra-terrestres" des comètes sont aussi bien dextrogyres ("à droite") que lévogyres ("à gauche"). Toutefois, ceci n'infirme pas du tout l'hypothèse émise : le problème est en effet de se demander comment les premières molécules organiques complexes ont pu apparaitre sur Terre. Bien que remarquables, les expériences de Miller ne permettent pas de conclure de manière formelle sur une apparition "terrestre". La piste des comètes semble plus judicieuse, dans la mesure où nous disposons là de plus de preuves sur le sujet (on sait qu'il y a des acides aminés !).

    Evidemment, le simple fait de disposer d'acides aminés est insuffisant à la vie (d'autant plus qu'on les suppose comme non nécessaires aux premières étapes de la vie sur Terre). Toutefois, cet apport extra-terreste peut avoir permi "d'enclencher" des mécanismes, conduisant ensuite à l'apparition de la vie. Ce serait alors dans ce deuxième temps que la spécificité lévogyre serait apparue.

    On peut d'ailleurs signaler que cette stéréospécificité est considérée comme une caractéristique du vivant. Le simple fait de ne pas la trouver dans les acides aminés des comètes suggère que ces acides aminés sont apparus "naturellement", et qu'il ne s'agit pas de traces d'une vie...

  9. Publicité
  10. #7
    John78
    Bonjour


    Citation Envoyé par Gilles Furelaud
    Si je ne me trompe pas, il me semble que les acides aminés "extra-terrestres" des comètes sont aussi bien dextrogyres ("à droite") que lévogyres ("à gauche").

    En effet les mélanges cométaires sont racémiques, bien que l'on aie détecté de faible exès énantiomériques L ou D sur certaines météorites.


    Toutefois, ceci n'infirme pas du tout l'hypothèse émise : le problème est en effet de se demander comment les premières molécules organiques complexes ont pu apparaitre sur Terre. Bien que remarquables, les expériences de Miller ne permettent pas de conclure de manière formelle sur une apparition "terrestre". La piste des comètes semble plus judicieuse, dans la mesure où nous disposons là de plus de preuves sur le sujet (on sait qu'il y a des acides aminés !).

    A mon avis il est plus pragmatique de penser que la terre ET les comètes ont produits/apportés des acides aminés pré-biotiques. Même si l'atmosphère primitive était différente que celle imaginée par Urey et Miller, on peut toujours imaginer des environnements confiné présentant des composition chimiques atypiques aient pu produire chimiquement des acides aminés.


    Evidemment, le simple fait de disposer d'acides aminés est insuffisant à la vie (d'autant plus qu'on les suppose comme non nécessaires aux premières étapes de la vie sur Terre). Toutefois, cet apport extra-terreste peut avoir permi "d'enclencher" des mécanismes, conduisant ensuite à l'apparition de la vie. Ce serait alors dans ce deuxième temps que la spécificité lévogyre serait apparue.

    Le problème c'est que des protéines composée d'acides aminé L et D sont incapables de former des structures régulière type feuillet beta et hélice alpha si importante pour leurs stabilité et leurs activités catalytique. Par contre on pourrait imaginer qu'a l'origine, deux formes de vies primitives coexistaient : une utilisant spécifiquement du D, l'autre utilisant spécifiquement du L. Seule une des 2 auraient persistés jusqu'a nosjours.
    Le contre-argument c'est que l'on connait quelques rares exeptions de molécules bactériennes composée d'acide aminé D et L....

    Ceci dit, je rejoins l'avis de Cécile :

    Enfin, il y a un gouffre entre les acides aminés et la vie, même bactérienne. On imagine très bien comment des acides aminés ont pu apparaître spontanément (quelques gaz choisis, des décharges électriques comme peuvent en faire les éclairs, et hop, on a des acides aminés. Stanley Miller a fait cette expérience il y a 50 ans). Mais pour qu'il y ait vie, il faut qu'il y ait auto-réplication et évolution. Et là, c'est beaucoup plus compliqué.


    A+
    John

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. Actu - Les électrons tueurs de Jupiter : la même origine que sur Terre
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 2
    Dernier message: 16/03/2008, 11h31
  2. Apparition de la vie sur terre
    Par anton dans le forum Discussions scientifiques
    Réponses: 58
    Dernier message: 24/03/2007, 12h42
  3. la vie sur terre
    Par collo21 dans le forum Archives
    Réponses: 20
    Dernier message: 09/03/2007, 23h15
  4. vie sur terre et astrophysique
    Par kc01 dans le forum Archives
    Réponses: 18
    Dernier message: 12/05/2006, 18h14
  5. la vie sur terre
    Par nairb dans le forum TPE / TIPE et autres travaux
    Réponses: 10
    Dernier message: 06/02/2006, 16h12