Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 17 sur 17

Type des êtres Humains?




  1. #1
    Shauy

    Question Type des êtres Humains?

    Bonjour......je remerci bien tous les Administrateurs de ce magnéfique Forum Science...(et notament qu'il soit fronco)
    J'ai une question du coté esthetique ou génétique...Ma question c'est Quelles sont les types de personnes ou bien de l'etre humain, est ce qu'il exciste ou bien est ce qu'on peut dire qu'il y a un classement comme si on parle de certaine espèce animal ? Pour bien eclaircir la question est ce qu'on peut dire qu'il sagit par ex (Blonds,Brun,Noir,Asiatique).. ..

    J'ai modifié la mise en forme du message afin de le rendre un peu moins pénible à lire. Je n'ai rien changé quant à son contenu.
    Pour la modération,
    piwi

    -----

    Dernière modification par piwi ; 02/10/2008 à 22h11.

  2. Publicité
  3. #2
    piwi

    Re : Type des etre Humains?

    Bonjour, j'ai déplacé la discussion dans le forum biologie où elle me semble plus à sa place.


    Sinon je pense que l'on peut reformuler votre question par: existe-t-il plusieurs espèces d'êtres humains?
    Vous trouverez plusieurs discussions traitant ce point sur le forum. L'utilisation de la fonction recherche devrait vous aider.

    Cordialement,
    piwi
    Je sers la science et c'est ma joie.... Il parait.

  4. #3
    Shauy

    Smile Re : Type des etre Humains?

    Citation Envoyé par piwi Voir le message
    Bonjour, j'ai déplacé la discussion dans le forum biologie où elle me semble plus à sa place.


    Sinon je pense que l'on peut reformuler votre question par: existe-t-il plusieurs espèces d'êtres humains?
    Vous trouverez plusieurs discussions traitant ce point sur le forum. L'utilisation de la fonction recherche devrait vous aider.

    Cordialement,
    piwi
    Merci bcp piwi....de me corriger la question, je m'sent que j'suis bien accueilli ici ! sinon ne m'en veux pas bcp pour le français, j'aime parler de l'Anglais car la majorité des resources scientifiques sont a eux, mais fronco j'ador la S&V.


  5. #4
    gheribi

    Re : Type des êtres Humains?

    Citation Envoyé par Shauy Voir le message
    Bonjour......je remerci bien tous les Administrateurs de ce magnéfique Forum Science...(et notament qu'il soit fronco)
    J'ai une question du coté esthetique ou génétique...Ma question c'est Quelles sont les types de personnes ou bien de l'etre humain, est ce qu'il exciste ou bien est ce qu'on peut dire qu'il y a un classement comme si on parle de certaine espèce animal ? Pour bien eclaircir la question est ce qu'on peut dire qu'il sagit par ex (Blonds,Brun,Noir,Asiatique).. ..

    J'ai modifié la mise en forme du message afin de le rendre un peu moins pénible à lire. Je n'ai rien changé quant à son contenu.
    Pour la modération,
    piwi
    Moi je suis un blanc et toi tu essayes d'aider tes messieurs les nazis par cette question ; le mieux pour toi c'est d'aller voir ce qui s'est passé dans tout les cites de la Georgie lors du dernier conflit du coccase y compris le site présidentiel de la Georgie ; en plus si tu a des moustaches essayes de protester contre "Timtel"Hitler qui l'ont mis les allemands dans leur musé
    Timtel egal la forme fabriqué

    Pourquoi les méditerranéens n'ont pas un visage chinois ou japonais la d'accord tant qu'il sont en meme ligne ouest est

  6. #5
    piwi

    Re : Type des êtres Humains?

    Je ne comprends pas bien votre réaction tintée d'agressivité. Une question est posée. La réponse connue est qu'il n'y a pas différentes races d'êtres humains. Nous en avons discuté plusieurs fois en bonne intelligence.

    Cordialement,
    piwi
    Je sers la science et c'est ma joie.... Il parait.

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    gheribi

    Re : Type des êtres Humains?

    j'essaye de te dire et moi j'ai dit le mal dans ce sens de ma part
    amicalement

  9. #7
    piwi

    Re : Type des êtres Humains?

    Savez vous que le forum est francophone? Votre dernier message s'explique d'autant moins que vous semblez manier le français correctement. Alors comment expliquez vous qu'il soit incompréhensible? Serait-il sarcastique par hasard?

    Cordialement,
    piwi
    Je sers la science et c'est ma joie.... Il parait.

  10. Publicité
  11. #8
    Shauy

    Exclamation Re : Type des êtres Humains?

    Citation Envoyé par gheribi Voir le message
    Moi je suis un blanc et toi tu essayes d'aider tes messieurs les nazis par cette question ; le mieux pour toi c'est d'aller voir ce qui s'est passé dans tout les cites de la Georgie lors du dernier conflit du coccase y compris le site présidentiel de la Georgie ; en plus si tu a des moustaches essayes de protester contre "Timtel"Hitler qui l'ont mis les allemands dans leur musé
    Timtel egal la forme fabriqué

    Pourquoi les méditerranéens n'ont pas un visage chinois ou japonais la d'accord tant qu'il sont en meme ligne ouest est
    Hey hey !!! Je suis un Designer , l'ésthetic et la beauté c'est ma passion , http://www.shauy.vox.com !! sa na rien a voir avec ce que vous dites !! vous avez tres mal compri la questions !!!


    Alors vous pouvez jouer un petit peux ici et développer votre connaissance :
    ###### J'ai supprimé le dernier lien ne voyant pas bien son intérêt dans la discussion et vu la tronche suspecte du lien.

    Dsl si j'était agressive un peu ! mais vous n'avez pas compri totalement la question !
    Dernière modification par piwi ; 08/10/2008 à 17h43.

  12. #9
    gheribi

    Re : Type des êtres Humains?

    J'ai compris maintenant et j'essaye de te dire dans ce sens pourquoi les méditerranéens n'ont pas un visage chinois ou japonais en sens qu'il sont en même ligne ouest est

  13. #10
    Shauy

    Exclamation Re : Type des êtres Humains?

    Citation Envoyé par gheribi Voir le message
    J'ai compris maintenant et j'essaye de te dire dans ce sens pourquoi les méditerranéens n'ont pas un visage chinois ou japonais en sens qu'il sont en même ligne ouest est

    Merci pour etre comprehensif ! bin il faut préciser un peu ta question ! car si on dit les mediterranéens, on parle alors des : Pays d'lafrique du nord , de l'Europe du sud et une partie del'asie aussi.
    Mais je note qu'il exciste une dégradation, par exemple si on observe les arabes du moyen orient,de l'iraq , et celui qui ont migré vers l'afrique du nord , ils ressemble bcp aux indiens.

  14. #11
    Mecton

    Re : Type des êtres Humains?

    Pour comparer les individus l'approche moléculaire est plus objective que l'approche qui consiste à nous demander qui ressemble grosso modo à qui.
    Donc ça ne mènera à rien de bien intéressant de comparer les morphologies dans le but de réaliser une classification.
    "La véritable science enseigne par dessus tout à douter et à être ignorant"M.U

  15. #12
    aquilegia

    Re : Type des êtres Humains?

    Un article qui résume pas trop mal un certain nombre de notions :
    http://genomebiology.com/2008/9/7/404

    Research in human genetics has highlighted that there is more genetic variation within than between human groups, where those groups are defined in terms of linguistic, geographic, and cultural boundaries
    Dernière modification par aquilegia ; 10/10/2008 à 11h19.
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant. (Pierre Dac)

  16. #13
    kinette

    Re : Type des êtres Humains?

    Bonjour,

    On va essayer de prendre la question depuis le début, sans s'énerver, car c'est souvent de là que partent les malentendus, et les disputes.

    L'espèce humaine a un phénotype (le phénotype, c'est l'apparence) qui peut paraître très varié, quand on le compare à la faible variabilité génétique de l'espèce (ce fut une des grosses surprises de la génétique: l'espèce humaine, si on la compare à beaucoup d'animaux sauvages, jouit d'une homogénéité étonnante, liée à un passé récente à l'échelle de l'évolution où nos ancêtres étaient peu nombreux).

    En effet, si on regarde l'humanité, on voit de nombreuses différences dans la forme, la couleur des yeux, la couleur de la peau, etc...
    Ceci dit, c'est peut-être aussi assez subjectif, puisqu'on est certainement aussi dès l'enfance entraîné à percevoir ses différences: pour un humain non passionné par les moineaux, ils se ressemblent tous... un passionné sera par contre capable de trouver plein de différences inter-individuelles...

    Les différences qu'on observe ont une part non-génétique: bronzage, taille (seulement en partie déterminée génétiquement), embonpoint... de même que tout ce qui est habillement, attitude corporelle, etc...
    On entend souvent des personnes dire qu'elles reconnaissent un groupe au premier coup d'oeil... à mon avis, il y a une différence entre reconnaître un amérindien avec sa coiffe de plume, un indien en sari, etc... et reconnaître le même sans aucun signe culturel (coiffure, maquillage, etc...).

    Evidemment, et c'est la première chose à laquelle les gens pensent (mais la partie culturelle mérite d'être soulignée), il y a une part génétique. Toutefois, la génétique n'est pas une chose simple: contrairement à certaines explications parfois trop simplifiées, les cas où un caractère correspond à un gène sont rares. Pour un caractère donné sont souvent impliqués pas mal de gènes, qui agissent en parallèle ou bien en cascade...
    On va ainsi pouvoir avoir des caractères physiques identiques pourtant issus d'origine différente (créant des convergences d'apparence sans pour autant que les personnes soient fortement apparentées). Pour prendre un exemple frappant: on rencontre des gens albinos un peu partout... ils ne sont pas pour autant cousins (l'albinisme est associé à certains problèmes de santé, et ne se propage que peu dans les populations, mais ça montre bien qu'à plusieurs endroits un caractère nouveau identique peut apparaître, sans aucun lien entre populations).
    De plus, beaucoup de caractères ne sont pas de forme "tout ou rien": on peut avoir les yeux plus ou moins bridés, les cheveux plus ou moins frisés, etc... c'est donc encore ici tout un ensemble de gènes qui interagissent.

    Si maintenant on regarde l'ensemble de notre population humaine, on va pouvoir déterminer des "teintes locales": il est bien connu par exemple que la couleur de peau a une répartition inégale. On peut même remarquer que ça suit (assez grossièrement) les zones climatiques et l'exposition au soleil: on a ici un caractère qui peut être considéré comme adaptatif, évoluant en fonction des conditions de l'environnement. Du coup, certains vont trouver que ça peut être un bon marqueur de l'origine des gens... en fait la sélection naturelle en fait un très mauvais marqueur de l'origine des populations, puisque des populations de même origine évoluent assez rapidement différemment, et que des population d'origine différente convergent vers un même phénotype...
    Il faut de plus essayer de se représenter la façon dont les gènes se transmettent, entre générations et populations. Si on imagine deux populations entre lesquelles certains individus s'échangent, chaque population ayant au départ pas mal de gènes différents, le hasard et la sélection vont faire qu'entre les deux certains gènes vont plus diffuser que d'autres, un peu comme un mélange de peintures de différentes densités et affinités... au final, on peut avoir une homogénéisation totale. Mais pendant le processus de mélange, certaines couleurs vont plus passer que d'autres, certaines vont disparaître... en se basant sur une des couleurs, on pourra peut-être définir un groupe distinct d'un autre, mais en se basant sur une autre couleur, on n'aura pas nécessairement le même découpage.
    Un peu comme la circulation des euros en Europe: dans un pays donné, on observe plus de pièces frappées dans le pays, mais on voit aussi pas mal de pièces qui ont diffusé depuis les autres pays.
    En se basant sur les pièces, on peut arriver à définir des groupes, mais on n'aura pas la délimitation de frontières.

    Tout ceci pour essayer d'expliquer que la réalité est bien plus complexe que ce qu'on présente généralement: les humains ne sont pas divisibles en quelques grands groupes sans aucune hésitation ni décision arbitraire, surtout pas si on se base sur des caractères phénotypiques (on a réussi grâce à la génétique à comprendre un peu mieux comment s'est au début de son histoire répartie l'humanité en quelques grands groupes, dont on retrouve encore la trace... mais en fonction des gènes choisis, on ne va pas obtenir les mêmes découpages). Mais on ne peut pas non plus prétendre que l'humanité est homogène...

    Si on en revient à notre question sur les "types": statistiquement, certains caractères sont plus souvent rencontrées dans certaines zones, et on peut remarquer que certaines associations de caractères sont plus fréquentes. Ca permet aux gens qui aiment les typologies de définir des "types" (ce qui a des applications pratiques en criminologie par exemple). Il faut bien garder à l'esprit le côté artificiel de la chose, et en même temps le côté très "humain", car les humains aiment tout catégoriser...
    Noter aussi l'aspect profondément culturel des "typologies" effectuées: quand un européen a tendance à mettre tous les asiatiques dans le même panier, et ne pas faire la différence entre les populations d'Arabie et d'Afrique du Nord (!!!), un africain aura une toute autre vision des "types", de même qu'un habitant de Chine, etc, etc...
    Le plus amusant est que chacun est généralement persuadé du bien-fondé de sa propre typologie, et de son évidence...

    Noter aussi qu'au sein d'une même population, les humains créent aussi des typologies "intra-population", avec les "grands maigres", les "petits costauds", les "gros costauds", etc...

    Cordialement,
    K
    Nomina si nescis, perit et cognito rerum.

  17. #14
    gheribi

    Re : Type des êtres Humains?

    Citation Envoyé par Shauy Voir le message
    Merci pour etre comprehensif ! bin il faut préciser un peu ta question ! car si on dit les mediterranéens, on parle alors des : Pays d'lafrique du nord , de l'Europe du sud et une partie del'asie aussi.
    Mais je note qu'il exciste une dégradation, par exemple si on observe les arabes du moyen orient,de l'iraq , et celui qui ont migré vers l'afrique du nord , ils ressemble bcp aux indiens.
    j'essaye de te dire :
    J’ai vu une émission ces derniers jours en sens des phéniciens de Carthage et du Liban ; en analysant leurs gènes et etc. par des scientifiques occidentaux dans la Tunisie et au Liban ; ils n’ont trouvé aucune approche entre eux et ils ont dit où sont passés les phéniciens qui étaient à Carthage ; sont ils tous morts par les romains ; où sont ils ; ils ont essayé de chercher en sens des gènes dans tout le pourtour de la méditerranée et ils n’ont pas trouvé la moindre trace et dans ce sens j’essaye de te dire si nous sommes tous des arabes à Jijel comme exemple où sont alors les kabyles d’origine de Jijel et de tous le nord constantinois encore ; en plus si on fait un scanner moi et toi Algerish pour voir notre origine ; tu n’es pas garantit d’avoir toi le sens que tu veux l’être ; moi ça m’intéresse pas ; j’accepte tous les endroits en sens de mon origine .moi j’ai essayé de parler en sens de ce que tu dis sur les japonais parce que eux ils sont des blancs et non des noirs mais totalement différents de nous et ils peuvent répondre encore ; tu veux jouer toi qu’avec les arabes et les africains qui ne peuvent pas répondre

  18. #15
    aquilegia

    Re : Type des êtres Humains?

    Bonjour,
    le truc, c'est que plus on remonte loin, plus on se rend compte que nous avons tous les mêmes ancêtres.
    Et le pire, c'est qu'il n'y a pas besoin de remonter très loin pour trouver des ancêtres communs à toute l'humanité actuelle, des esquimaux aux papous en passant par les aborigènes et les indiens d'Amérique (époque d'Aritstote d'après les recherches récentes), car toutes les populations sont plus ou moins mélangées : les flux de gènes entre populations sont beaucoup plus important que ce que l'on pense souvent.

    Pour comprendre le phénomène : http://www.procrastin.fr/blog/index....rand-pere-luke
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant. (Pierre Dac)

  19. #16
    Shauy

    Smile Re : Type des êtres Humains?

    Citation Envoyé par kinette Voir le message
    Bonjour,

    On va essayer de prendre la question depuis le début, sans s'énerver, car c'est souvent de là que partent les malentendus, et les disputes.

    L'espèce humaine a un phénotype (le phénotype, c'est l'apparence) qui peut paraître très varié, quand on le compare à la faible variabilité génétique de l'espèce (ce fut une des grosses surprises de la génétique: l'espèce humaine, si on la compare à beaucoup d'animaux sauvages, jouit d'une homogénéité étonnante, liée à un passé récente à l'échelle de l'évolution où nos ancêtres étaient peu nombreux).

    En effet, si on regarde l'humanité, on voit de nombreuses différences dans la forme, la couleur des yeux, la couleur de la peau, etc...
    Ceci dit, c'est peut-être aussi assez subjectif, puisqu'on est certainement aussi dès l'enfance entraîné à percevoir ses différences: pour un humain non passionné par les moineaux, ils se ressemblent tous... un passionné sera par contre capable de trouver plein de différences inter-individuelles...

    Les différences qu'on observe ont une part non-génétique: bronzage, taille (seulement en partie déterminée génétiquement), embonpoint... de même que tout ce qui est habillement, attitude corporelle, etc...
    On entend souvent des personnes dire qu'elles reconnaissent un groupe au premier coup d'oeil... à mon avis, il y a une différence entre reconnaître un amérindien avec sa coiffe de plume, un indien en sari, etc... et reconnaître le même sans aucun signe culturel (coiffure, maquillage, etc...).

    Evidemment, et c'est la première chose à laquelle les gens pensent (mais la partie culturelle mérite d'être soulignée), il y a une part génétique. Toutefois, la génétique n'est pas une chose simple: contrairement à certaines explications parfois trop simplifiées, les cas où un caractère correspond à un gène sont rares. Pour un caractère donné sont souvent impliqués pas mal de gènes, qui agissent en parallèle ou bien en cascade...
    On va ainsi pouvoir avoir des caractères physiques identiques pourtant issus d'origine différente (créant des convergences d'apparence sans pour autant que les personnes soient fortement apparentées). Pour prendre un exemple frappant: on rencontre des gens albinos un peu partout... ils ne sont pas pour autant cousins (l'albinisme est associé à certains problèmes de santé, et ne se propage que peu dans les populations, mais ça montre bien qu'à plusieurs endroits un caractère nouveau identique peut apparaître, sans aucun lien entre populations).
    De plus, beaucoup de caractères ne sont pas de forme "tout ou rien": on peut avoir les yeux plus ou moins bridés, les cheveux plus ou moins frisés, etc... c'est donc encore ici tout un ensemble de gènes qui interagissent.

    Si maintenant on regarde l'ensemble de notre population humaine, on va pouvoir déterminer des "teintes locales": il est bien connu par exemple que la couleur de peau a une répartition inégale. On peut même remarquer que ça suit (assez grossièrement) les zones climatiques et l'exposition au soleil: on a ici un caractère qui peut être considéré comme adaptatif, évoluant en fonction des conditions de l'environnement. Du coup, certains vont trouver que ça peut être un bon marqueur de l'origine des gens... en fait la sélection naturelle en fait un très mauvais marqueur de l'origine des populations, puisque des populations de même origine évoluent assez rapidement différemment, et que des population d'origine différente convergent vers un même phénotype...
    Il faut de plus essayer de se représenter la façon dont les gènes se transmettent, entre générations et populations. Si on imagine deux populations entre lesquelles certains individus s'échangent, chaque population ayant au départ pas mal de gènes différents, le hasard et la sélection vont faire qu'entre les deux certains gènes vont plus diffuser que d'autres, un peu comme un mélange de peintures de différentes densités et affinités... au final, on peut avoir une homogénéisation totale. Mais pendant le processus de mélange, certaines couleurs vont plus passer que d'autres, certaines vont disparaître... en se basant sur une des couleurs, on pourra peut-être définir un groupe distinct d'un autre, mais en se basant sur une autre couleur, on n'aura pas nécessairement le même découpage.
    Un peu comme la circulation des euros en Europe: dans un pays donné, on observe plus de pièces frappées dans le pays, mais on voit aussi pas mal de pièces qui ont diffusé depuis les autres pays.
    En se basant sur les pièces, on peut arriver à définir des groupes, mais on n'aura pas la délimitation de frontières.

    Tout ceci pour essayer d'expliquer que la réalité est bien plus complexe que ce qu'on présente généralement: les humains ne sont pas divisibles en quelques grands groupes sans aucune hésitation ni décision arbitraire, surtout pas si on se base sur des caractères phénotypiques (on a réussi grâce à la génétique à comprendre un peu mieux comment s'est au début de son histoire répartie l'humanité en quelques grands groupes, dont on retrouve encore la trace... mais en fonction des gènes choisis, on ne va pas obtenir les mêmes découpages). Mais on ne peut pas non plus prétendre que l'humanité est homogène...

    Si on en revient à notre question sur les "types": statistiquement, certains caractères sont plus souvent rencontrées dans certaines zones, et on peut remarquer que certaines associations de caractères sont plus fréquentes. Ca permet aux gens qui aiment les typologies de définir des "types" (ce qui a des applications pratiques en criminologie par exemple). Il faut bien garder à l'esprit le côté artificiel de la chose, et en même temps le côté très "humain", car les humains aiment tout catégoriser...
    Noter aussi l'aspect profondément culturel des "typologies" effectuées: quand un européen a tendance à mettre tous les asiatiques dans le même panier, et ne pas faire la différence entre les populations d'Arabie et d'Afrique du Nord (!!!), un africain aura une toute autre vision des "types", de même qu'un habitant de Chine, etc, etc...
    Le plus amusant est que chacun est généralement persuadé du bien-fondé de sa propre typologie, et de son évidence...

    Noter aussi qu'au sein d'une même population, les humains créent aussi des typologies "intra-population", avec les "grands maigres", les "petits costauds", les "gros costauds", etc...

    Cordialement,
    K
    Je vous remercie bien Kinette pour votre interet dans ce sujet .

    Partie génétique et non génétque ça ouvre un vaste débat et la question la : est ce qu'un caractere non génétique peux devenir un caractère génétique avec le temps ? ( on parle alors d'une adaptation )
    Quand vous dites :" On entend souvent des personnes dire qu'elles reconnaissent un groupe au premier coup d'oeil... à mon avis, il y a une différence entre reconnaître un amérindien avec sa coiffe de plume, un indien en sari, etc... et reconnaître le même sans aucun signe culturel (coiffure, maquillage, etc...). " je ne suis pas daccord avec vous car par fois des gens de la compagne et surtout les vieux me surprient en me disant le nom de mon pere ou mon grand pere et qu'on ma reconnu "du sang" comme on dit...
    Pour les Albinos, c'est une mutation génétique donc on peux pas le prendre comme exemple pour traiter notre sujet.
    Mais " De plus, beaucoup de caractères ne sont pas de forme "tout ou rien": on peut avoir les yeux plus ou moins bridés, les cheveux plus ou moins frisés, etc... c'est donc encore ici tout un ensemble de gènes qui interagissent. " La question c'est : Est ce qu'on peux classifier les gens d'apres ces caracteres en catégorie ?
    d il est bien connu par exemple que la couleur de peau a une répartition inégale. On peut même remarquer que ça suit (assez grossièrement) les zones climatiques et l'exposition au soleil: on a ici un caractère qui peut être considéré......Bon! Si une blonde se branse elle restera quand meme une blonde...mais s'il sagit d'une population qui vie dans une région cotière bien exposée au soleil pour des ciecles et meme s'ils était des blonds je crois bien qu'ils vont pas rester les meme du point de vue phénotypique, alors on parle ici de l'adaptation avec le temps de l'etre humain avec les conditions qui l'entourent.
    Pour l'exemple de la circulation des pieces des euros et des frantières, ça n'a rien à voir avec la determination des types, alors si on effectue une étude statistique des modèles humains on doit pas tenir en compte les albinos, les gens qui déplacent, les frantières ou bien les indiens qui mettent des plumes ou pas !
    Il y a une contradiction quand vous avez dit que les humains ne sont pas divisible en qlq grands groupes sans aucune hésitation",apres vous dites : Mais on ne peut pas non plus prétendre que l'humanité est homogène...
    Mais finalement je suis avec vous parlez statistiquement" Si on en revient à notre question sur les "types": statistiquement, certains caractères sont plus souvent rencontrées dans certaines zones, et on peut remarquer que certaines associations de caractères sont plus fréquentes. Ca permet aux gens qui aiment les typologies de définir des "types" (ce qui a des applications pratiques en criminologie par exemple). Il faut bien garder à l'esprit le côté artificiel de la chose, et en même temps le côté très "humain", car les humains aiment tout catégoriser.." et voila comme ça l'étude doit commancer, quand on introduit la mathematique, les études statistiques, on arrivera a des résultats et a une classification quoi que ce soit le bénifit comme vous avez dit dans la criminologie, sinon pour moi c'est du coté esthétique et non pas raciste ou religieux autant des autres pensent car on peux bien voir sur la terre des exemples qui infirment ça (un chinois chrétien ou un boudiste allemand....etc.)

    Je sais que mon français est movais mais j'éspère que j'ai transmi mes idées.....

  20. #17
    kinette

    Re : Type des êtres Humains?

    Citation Envoyé par Shauy Voir le message
    Je vous remercie bien Kinette pour votre interet dans ce sujet .

    Partie génétique et non génétque ça ouvre un vaste débat et la question la : est ce qu'un caractere non génétique peux devenir un caractère génétique avec le temps ? ( on parle alors d'une adaptation )
    Bonjour,
    Attention aux mauvaises interprétations...
    Si un caractère est lié à l'environnement, et seulement à celui-ci, il est impossible qu'il soit sélectionné...
    S'il est en partie lié à l'environnement, en partie aux gènes, il y a possibilité de sélection, mais plus le caractère est "plastique" (c'est-à dire plus il dépend de l'environnement), moins la sélection sur la part génétique est efficace.


    Quand vous dites :" On entend souvent des personnes dire qu'elles reconnaissent un groupe au premier coup d'oeil... à mon avis, il y a une différence entre reconnaître un amérindien avec sa coiffe de plume, un indien en sari, etc... et reconnaître le même sans aucun signe culturel (coiffure, maquillage, etc...). " je ne suis pas daccord avec vous car par fois des gens de la compagne et surtout les vieux me surprient en me disant le nom de mon pere ou mon grand pere et qu'on ma reconnu "du sang" comme on dit...
    Là on parle de famille... la famille est génétiquement très proche... ceci dit, les gens se plantent aussi: qui n'a pas cru reconnaître quelqu'un dans la rue, rencontré un "sosie".
    Il faut bien se rendre compte que la reconnaissance "familiale" va aussi être liée au contexte. Si on est en voyage à l'autre bout du monde on aura certainement plus de mal à "reconnaître" le frère d'un ami (si on ne le connaît pas personnellement, mais par ressemblance), que dans le village de naissance de cet ami... ce qui signifie que ce sur quoi on base notre reconnaissance est loin d'être seulement le physique.
    Un parent proche partage un très grand nombre de gènes... la dilution par le degré de parenté va très vite: ma nièce n'a déjà que le quart de son patrimoine génétique en commun avec moi...

    Pour les Albinos, c'est une mutation génétique donc on peux pas le prendre comme exemple pour traiter notre sujet.
    Au contraire, c'est parfaitement lié au sujet: toutes les variabilités morphologiques génétiquement déterminées chez l'homme sont liées à des mutations... les yeux bleus sont aussi issus d'une mutation...

    Mais " De plus, beaucoup de caractères ne sont pas de forme "tout ou rien": on peut avoir les yeux plus ou moins bridés, les cheveux plus ou moins frisés, etc... c'est donc encore ici tout un ensemble de gènes qui interagissent. " La question c'est : Est ce qu'on peux classifier les gens d'apres ces caracteres en catégorie ?
    Non, ou alors c'est hyper artificiel, arbitraire: si je dis "il y a des grands et des petits", c'est une classification. Mais elle n'est pas basée sur une véritable séparation de notre espèce entre petits et grands.
    Contrairement au sexe homme/femmes, qui lui est plus d'ordre "tout ou rien".

    Bon! Si une blonde se branse elle restera quand meme une blonde...mais s'il sagit d'une population qui vie dans une région cotière bien exposée au soleil pour des ciecles et meme s'ils était des blonds je crois bien qu'ils vont pas rester les meme du point de vue phénotypique, alors on parle ici de l'adaptation avec le temps de l'etre humain avec les conditions qui l'entourent.

    Je ne comprends rien à ce paragraphe...
    Je répète donc l'explication: la couleur de peau est en partie liée à l'environnement (bronzage) et en partie aux gènes (qui eux-même ont été sélectionnés par l'environnement).

    Pour l'exemple de la circulation des pieces des euros et des frantières, ça n'a rien à voir avec la determination des types, alors si on effectue une étude statistique des modèles humains on doit pas tenir en compte les albinos, les gens qui déplacent, les frantières ou bien les indiens qui mettent des plumes ou pas !
    Comment dire... si tu ne veux pas qu'on explique en prenant des images, il faut le dire.
    Mais c'est assez énervant de voir que quand on t'explique un truc, au lieu d'essayer de comprendre, tu rejettes d'emblée l'explication.
    Non, ça n'a pas du tout rien à voir: les gènes s'échangent entre population (par les mariages ou les migrations) tout comme les monnaies diffusent.
    Je ne vois pas pourquoi si on fait une étude statistique et génétique on ne doit pas prendre compte des échanges génétique et des mutations... toutes les populations ont une histoire, justement liée aux mutations et migrations. C'est ça qui fait qu'on ne peut pas séparer les groupes humains de façon nette: il y a eu des apparitions de mutations et des diffusions un peu dans tous les sens.
    Je te conseille de te renseigner par exemple sur la mutation de l'anémie falciforme, et regarder comment elle a diffusé dans les populations...

    Il y a une contradiction quand vous avez dit que les humains ne sont pas divisible en qlq grands groupes sans aucune hésitation",apres vous dites : Mais on ne peut pas non plus prétendre que l'humanité est homogène...
    Euh... reprenons notre exemple des grands et des petits: comment tu fais pour choisir où tu mets ta limite entre grands et petits? Et pourquoi pas une division entre grand, moyens et petits? On pourrait aussi choisir "très grands, grands, moyens, petits, très petits"...
    Bref, l'humanité en général, au niveau génétique c'est pareil (en encore plus bordélique): il y a des variations, mais pas de limites nettes.

    et voila comme ça l'étude doit commancer, quand on introduit la mathematique, les études statistiques, on arrivera a des résultats et a une classification quoi que ce soit le bénifit comme vous avez dit dans la criminologie

    Là sincèrement je me demande si tu le fais exprès...
    Ca sert à quoi de classifier si cette classification ne correspond à rien de clair, si on a une infinité de possibilité pour choisir comment on divise?
    A quoi ça sert que j'ai passé plein de temps pour t'expliquer que c'est inutile, non scientifique, et arbitraire de s'amuser à faire des "classes", pour qu'à la fin tu me ressortes que c'est ce que doit faire la science?
    La science n'est pas là pour "fabriquer" des trucs qui n'existent pas...

    , sinon pour moi c'est du coté esthétique et non pas raciste ou religieux autant des autres pensent car on peux bien voir sur la terre des exemples qui infirment ça (un chinois chrétien ou un boudiste allemand....etc.)
    Sincèrement, cette phrases est incompréhensible.

    Je sais que mon français est movais mais j'éspère que j'ai transmi mes idées.....
    Tu n'as pas transmis d'idée, tu n'essaies pas de comprendre ce qu'on t'expliques, et tu répètes simplement que d'après toi il y a des "types" (tu n'as qu'à dire race, tant que tu y es, car de toute façon c'est clair que dans ton esprit c'est ça que tu penses.).

    K
    Nomina si nescis, perit et cognito rerum.

Discussions similaires

  1. Rétrécir des objets et des etres vivant?
    Par Mark_Green dans le forum Débats scientifiques
    Réponses: 15
    Dernier message: 02/01/2008, 10h46
  2. Une voie de régulation commune entre les plantes et les êtres humains
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 0
    Dernier message: 21/04/2007, 12h45
  3. Diversité des humains
    Par nieuwsgierig dans le forum Biologie
    Réponses: 3
    Dernier message: 14/01/2007, 22h22
  4. Des scientifiques britanniques créent des embryons humains sans sperme
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 8
    Dernier message: 12/11/2006, 16h58