Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 3 sur 3

Pasteur et le vaccin contre la rage



  1. #1
    odé26

    Pasteur et le vaccin contre la rage


    ------

    Bonjour,

    Je suis en 1ereS et j'aimerais savoir comment est fabriqué le vaccin contre la rage et quelle est sa composition chimique. Si vous connaissez des sites sur Pasteur et le vaccin contre la rage je suis preneuse.

    Merci.

    -----

  2. #2
    Avellana

    Re : Pasteur et le vaccin contre la rage

    Bonjour.

    Google est ton ami ! Il y a pas mal de choses intéressantes et facilement compréhensibles grâce à lui sur ce sujet. Cherche aussi du côté d'Imovax rage ...

    Bonne journée !
    C'est triste de songer que la Nature nous parle, mais que l'homme ne l'entend pas. V.H

  3. #3
    Ecthelion22

    Re : Pasteur et le vaccin contre la rage

    Salut,
    en effet, une petite recherche préalable te permet de poser des questions plus ciblée puisque là, personne ne va te faire un cours sur les vaccins anti-rabiques.
    Ce qu'il te faut savoir pour comprendre ce que tu pourrais trouver sur internet, c'est qu'il existe 2 types de vaccins.
    Tu as les vaccins qu'on dit "tués, "inactivés" et les vaccins qu'on appelle "atténués", "vivants".
    Les premiers sont juste un "cadavre" du vrai virus, une enveloppe vide. L'avantage c'est que ce vaccin n'a aucune pathogénicité par contre, pour stimuler correctement l'immunité, on est obligé de mettre des substances créant une inflammation au site d'injection pour stimuler le système immunitaire, ce sont les adjuvants. L'immunité de ce genre de vaccins est plus courte que ceux du second type mais on est certain qu'il n'aura aucun pouvoir pathogène.

    Les seconds sont encore "vivants" (même si on ne peut pas dire qu'un virus est vivant étant donné qu'il n'est pas cellulaire et n'est qu'un parasite intra-cellulaire obligatoire, mais c'est l'appellation classique). On a diminué leur pouvoir pathogène par différentes techniques. Celle de Pasteur était de passer le virus sur des séries d'oeufs embryonnés pour l'atténuer. Une autre méthode peut être d'en modifier génétiquement les composants afin d'immuniser l'organisme sans avoir le pouvoir pathogène du virus dans sa totalité (par exemple en l'empêchant de rentrer dans les cellules).
    Pour ces vaccins, pas besoin d'adjuvants et l'immunité dure plus longtemps. Par contre, le risque vaccinal augmente un peu sans compter l'hypothèse (possible mais rare) d'une recombinaison possible entre ce vaccin atténué et un virus normal pour donner un nouveau virus.

    C'est par exemple la raison pour laquelle la vaccination des animaux de compagnie en France interdit les vaccins vivants pour n'autoriser que les vaccins inactivés.

    Cordialement,
    Ecthelion

Discussions similaires

  1. vaccin contre le tétanos
    Par Mikka dans le forum Santé et médecine générale
    Réponses: 125
    Dernier message: 12/02/2008, 17h41
  2. [Microbiologie] Le vaccin de la rage
    Par lumiére é vie dans le forum Biologie
    Réponses: 6
    Dernier message: 01/10/2007, 21h39
  3. Vaccin contre le virus Ebola
    Par Igothigh dans le forum Actualités
    Réponses: 16
    Dernier message: 02/05/2007, 16h03
  4. vaccin contre le sida
    Par jeronimo88 dans le forum MST : SIDA, syphilis, hépatite...
    Réponses: 3
    Dernier message: 03/05/2006, 17h19
  5. Un vaccin contre la gastroentérite
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 0
    Dernier message: 11/12/2005, 10h33