Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 5 sur 5

Alimentation et mortalité



  1. #1
    Tesla

    alimentation et vieillissement


    ------

    Bonjour

    Voila je voudrais vérifier un dire ,comme quoi manger peu permet de vivre plus longtemps car ce qui affaiblirait le corp et le ferait vieillir c'est la digestion et ses oxydations...

    Pouvez vous me confirmer ca et m'en dire + si possible ?

    Merci bcp.

    @micalement.

    -----
    Dernière modification par piwi ; 02/03/2008 à 21h16.

  2. Publicité
  3. 📣 Nouveau projet éditorial de Futura
    🔥🧠 Le Mag Futura est lancé, découvrez notre 1er magazine papier

    Une belle revue de plus de 200 pages et 4 dossiers scientifiques pour tout comprendre à la science qui fera le futur. Nous avons besoin de vous 🙏 pour nous aider à le lancer...

    👉 Je découvre le projet

    Quatre questions à explorer en 2022 :
    → Quels mystères nous cache encore la Lune 🌙 ?
    → Pourra-t-on bientôt tout guérir grâce aux gènes 👩‍⚕️?
    → Comment nourrir le monde sans le détruire 🌍 ?
    → L’intelligence artificielle peut-elle devenir vraiment intelligente 🤖 ?
  4. #2
    DonPanic

    S'lu
    Bouffer trop fait vieillir plus vite, sûr, et bien fait !

    Si bouffer pas assez fait vivre plus longtemps,
    me demande si ça ne devient pas un "principe de la tortue"
    où métabolisme lent = grande durée de vie,

    à se demander s'il ne vaut pas mieux vivre intensément 70 balais
    que 110 balais en s'économisant...

  5. #3
    coco

    Bonjour,
    Citation Envoyé par Tesla
    ... affaiblirait le corp et le ferait vieillir c'est la digestion et ses oxydations...
    Je ne sais pas la réponse au vieillissement... ce que je sais par contre, c'est:

    -qu'il n'y a pas d'oxydations au cours de la digestion, mais seulement des hydrolyses...Les oxydations se produisent au cours de la respiration, de la dégradation des nutriments...
    -que les oxydations, je crois là, favorisent le vieillissement de la peau... les antioxydants la protègeraient... au conditionnel...
    -que la conséquence de "trop manger", l'obésité, est un facteur de maladies cardiovasculaires, première cause de mortalité...

    Voilà... il y a donc du vrai...

  6. #4
    kinette

    Voila je voudrais vérifier un dire ,comme quoi manger peu permet de vivre plus longtemps car ce qui affaiblirait le corp et le ferait vieillir c'est la digestion et ses oxydations...

    Pouvez vous me confirmer ca et m'en dire + si possible ?
    Bonjour,
    En fait il me semble qu'il ne faut pas tout mélager...
    Il est évident que ne pas manger assez a des conséquences néfastes sur la survie... (je ne vous conseille pas de faire l'essai).
    De même trop manger (et surtout mal) a des conséquences bien connues sur la survie...

    Les oxydations... euh... comme expliqué avant, ça n'a rien à voir...

    Pour ce qui est du métabolisme:
    en fait chez l'homme on n'a pas tellement cette relation "métabolisme/durée de vie" parce que le métabolisme humain n'a pas tant que ça de grandes variations...
    Les relations "métabolisme/durée de vie" sont connues chez d'autres espèces mais s'expliquent par le fait qu'un animal qui a un gros apport de nourriture pourra se reproduire plus vite... il va donc accélérer son métabolisme pour ceci, au détriment de sa survie (c'est surtout le cas pour les espèces qui ont peu de chances de se reproduire plusieurs fois: elles ont donc intérêt à tout miser sur une seule reproduction).

    K.ardio vasculaire
    Nomina si nescis, perit et cognito rerum.

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #5
    seb

    En fait, une étude américaine avait montré qu'un régime hypocalorique chez des rats augmente leur durée de vie, mais l'explication faisant intervenir les radicaux libres me laisse un peu perplexe...
    Quoiqu'il en soit même si ce phénomène chez l'homme n'a JAMAIS été prouvé, certains nutritionnistes américains ne se privent pas de prescrire à leur patient des régimes hypocaloriques ainsi que des anti-oxydants a haute dose (se sont en général les mêmes patients qui bouffent à longueur de journée des pillules de mélatonine et DHEA).
    L'influence sur le long terme d'un tel comportement alimentaire chez l'homme est plus qu'incertain...alors méfiance!!!

    seb, qui préfère avoir une vie moins longue mais bien remplie

Discussions similaires

  1. Les vraies causes de la mortalité des abeilles
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 23
    Dernier message: 11/05/2008, 11h54
  2. [Zoologie] mortalité des aplysies
    Par varech dans le forum Biologie
    Réponses: 1
    Dernier message: 17/12/2007, 12h11
  3. Baisse inexpliquée de la mortalité
    Par marv610 dans le forum Santé et médecine générale
    Réponses: 4
    Dernier message: 17/01/2007, 22h52
  4. Rougeole : chute de 48 % en six ans de la mortalité
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 0
    Dernier message: 18/03/2006, 12h55
  5. L'obésité comme cause de mortalité c'est surfait !
    Par deus-ex-machina dans le forum Discussions scientifiques
    Réponses: 4
    Dernier message: 25/02/2005, 13h37
Découvrez nos comparatifs produits sur le sport et la santé.