Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 6 sur 6

vih



  1. #1
    nicocrucru

    Question vih

    bonjour à tous voila j'ai une question: Quelle est l'interet pour le vih de porter un génome composer d'ARN plutot qu'un génome composé d'ADN??merci

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    piwi

    Re : vih

    Fondamentalement on ne peut pas vraiment parler d'intérêt. Il n'y en a aucun, c'est comme cela!

    L'avantage tient plutot dans le fait qu'il s'agit d'un rétrovirus plutôt qu'un banal virus à ARN. Le mode de fonctionnement de ces virus, dans le détail du quel je ne rentre pas, fait qu'il peut muter très souvent et faciliter ainsi son adaptation aux défenses immunitaires, aux traitements.

    Cordialement,
    piwi
    Je sers la science et c'est ma joie.... Il parait.

  4. #3
    Svenn

    Re : vih

    Citation Envoyé par piwi Voir le message
    Fondamentalement on ne peut pas vraiment parler d'intérêt. Il n'y en a aucun, c'est comme cela!

    L'avantage tient plutot dans le fait qu'il s'agit d'un rétrovirus plutôt qu'un banal virus à ARN. Le mode de fonctionnement de ces virus, dans le détail du quel je ne rentre pas, fait qu'il peut muter très souvent et faciliter ainsi son adaptation aux défenses immunitaires, aux traitements.

    Cordialement,
    piwi
    Les virus à ARN n'ont rien à envier aux rétrovirus en ce qui concerne leur taux de mutation, des virus à ARN comme celui de la grippe ou celui de la polio évoluent probablement plus vite que les rétrovirus et ce d'autant plus dans le cas du virus de la grippe qu'il peut se recombiner. Dans les deux cas, ces virus utilisent des polymérases à matrice ARN et bien sur sans mécanisme de correction.

    Cela dit, un taux de mutation très élevé n'a pas que des avantages : dans beaucoup de cas, le taux de mutation est tellement énorme qu'il faut cent ou mille particules virales produites pour en trouver une seule avec un génome "fonctionnel".

  5. #4
    piwi

    Re : vih

    Je ne suis pas vraiment d'accord. Si on a des variants des virus de la grippe qui arrivent chaque année c'est due à des conditions un peu spéciales. En revanche, une fois la souche lancée elle ne bouge plus. La preuve on parvient à faire un vaccin sans grande difficulté.
    En revanche, pour les rétrovirus les mutations sont réellement un outil de contournement du système immunitaire. Le taux de mutation permet dans un même individu de laisser l'individu sur le carreau sans défense. Ce sont ces mutations qui font que l'on ne parvient pas à trouver de remède contre le VIH, tout juste parvient-on à le contenir.
    Je sers la science et c'est ma joie.... Il parait.

  6. #5
    MaliciaR

    Re : vih

    Je ne suis pas sure qu'on puisse parler d'evolution plus rapide chez l'un que chez l'autre. Bon, oui, on peut dire que le taux d'erreur est le meme. Je ne sais pas si une activite proofreading existe chez toutes les ARN pol ARN dep (chez celle du VHC il n'y en a apparamment pas). Mais meme s'il n'y en a pas, les deux types d'enzymes sont a egalite
    Ce qui est plus interessant, c'est de comparer les taux de fixation des substitutions. Je crois que chez le VHC il s'agit de quelque chose compris entre 0.5 et 1.9*10^-3 par site et par an (vive Genes de Lewin ). Quid chez le VIH...?

    Sinon, je ne suis pas sure non plus que les strategies d'echappement du virus de la grippe soient comparables a celles du VIH.
    An expert is one who knows more and more about less and less.

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    piwi

    Re : vih

    trouvé sur wikipedia (j'ai eu la flème de chercher une meilleure source.)
    Citation Envoyé par wikipedia
    * la transcriptase inverse, qui permet au VIH de se répliquer, est une enzyme ne possédant pas de mécanisme de détection des erreurs de transcription. Les erreurs sont donc fréquentes et ont été estimées à une tous les 1 700 à 10 000 nucléotides produits. Comme le génome du VIH est composé d'un peu moins de 10 000 nucléotides, il y a approximativement entre une et 10 mutations à chaque cycle viral[36],[37],[38],[39],[40]
    * le nombre important de virions produits, qui est de l'ordre de 10 000 par jour pour chaque virions infectant une cellule[36]. Au sein de l'organisme entier, tous les deux jours, de 109 à 1010 virions sont renouvelés[37]. En théorie, on peut donc prévoir que chacun de ces nouveaux virions porte des mutations différentes.

    Ainsi, dans un seul organisme infecté il y a déjà plusieurs variantes génétiques, représentant ainsi une quasi-espèce virale.
    wikipedia: variabilité du VIH

    Cordialement,
    piwi
    Je sers la science et c'est ma joie.... Il parait.

  9. Publicité

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. vih
    Par titi13 dans le forum Santé et médecine générale
    Réponses: 8
    Dernier message: 13/06/2012, 12h04
  2. [Immunologie] Le VIH
    Par Adeline T dans le forum Biologie
    Réponses: 3
    Dernier message: 03/04/2008, 13h44
  3. Vih
    Par Rayclav dans le forum MST : SIDA, syphilis, hépatite...
    Réponses: 2
    Dernier message: 31/07/2007, 23h28
  4. devinette de VIH
    Par Touto dans le forum Biologie
    Réponses: 5
    Dernier message: 29/03/2007, 20h37
  5. Vih
    Par lefebvre dans le forum Biologie
    Réponses: 1
    Dernier message: 14/05/2006, 22h24