Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 5 sur 5

régénération de l'ATP



  1. #1
    bilelsv

    régénération de l'ATP


    ------

    quels sont les voies et les réactions de régénération de l'ATP dans le muscle?

    et s'il ya des sites a visiter s'il vous plait veuillez mettre ces adresses



    MERCI

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    Josquin

    Re : régénération de l'ATP

    Comme dans les autres tissus, le muscle produit de l'ATP à partir de la glycolyse, qui produit 4 molécules d'ATP par glucose, il me semble. Le pyruvate est ensuite fermenté en acide lactique. Cette étape dure quelques minutes. Je ne crois pas que cette étape forme d'ATP. Puis, lorsque l'oxygénation du muscle est assez importante (après que le débit sanguin a augmenté), le pyruvate est complètement oxydé en CO2 et eau, dans la mitochondrie, ce qui produit la plus grande quantité d'ATP.
    Une des spécificités du muscle est d'être capable, au repos, de produire et stocker de la phosphocréatine. Cette molécule est donneuse de phosphate, qui permet une disponibilité très rapide d'ATP, moins d'une seconde. Ca permet une activité intense d'un muscle, même non préparé. Ensuite, la glycolyse prend le relai, et pendant quelques minutes, c'est la fermentation lactique qui assure la production d'ATP. Au bout d'une dizaine de minutes, la respiration aérobie assure la totalité de la production d'ATP.

    josquin

  4. #3
    Guillaume69

    Re : régénération de l'ATP

    Bonjour

    Habituellement, on préfère préciser son niveau d'étude, les informations qu'on cherche avec un peu plus de précisions, celles qu'on a déjà trouvées...
    Ca permet d'avoir des réponses plus pertinentes et surtout plus nombreuses, car peu de membres aiment recracher bêtement un cours qu'on peut trouver dans n'importe quel livre de biologie

    Cordialement,

    Guillaume

  5. #4
    lazyboy

    Re : régénération de l'ATP

    Pour reprendre synthétiquement ce qu'a dit josquin:

    voie anaérobie alactique:
    * Le muscle possède une réserve de phosphocréatine, qui va réagir selon la réaction:
    Pcréatine + ADP => créatine + ATP
    Cette réserve est faible, et donc s'épuise rapidement.
    * Le muscle possède une enzyme appellée myokinase, qui catalyse la réaction:
    2 ADP => ATP + AMP
    Double intérêt, reformer de l'ATP, mais aussi stimuler la glycolyse avec l'AMP.

    voie anaérobie lactique:
    Il s'agit de la fermentation lactique, où à partir d'un glucose via la glycolyse on aboutit à deux pyruvates qui à la suite de cette fermentation lactique vont être transformés en acide lactique regenérant ainsi du NAD+ qui permettra de poursuivre la glycolyse et donc de former de l'ATP.
    Cette voie possède un faible rendement (l'acide lactique est un produit non métabolisable par le muscle), mais permet de régénérer rapidement de l'ATP.

    voie aérobie:
    Le pyruvate obtenu après la glycolyse est ensuite transféré dans la mitochondrie, alimentant le cycle de Krebs, et permettant ainsi de former du NADH et du FADH2, qui alimentent la chaine respiratoire mitochondriale, aboutissant à la formation d'ATP via l'ATPsynthétase.
    Les acides gras sont métabolisés via la béta-oxydation (ou hélice de Lynen) et aboutissent également à la formation d'ATP via l'ATPsynthétase.
    Cette voie possède un rendement fort, mais est lente à mettre en route.

    Le muscle possède donc de nombreuses voies afin de régénérer l'ATP, selon le type d'effort demandé, et le type musculaire.
    [ C'est complètement glucose ]

  6. #5
    corine_dior

    Thumbs up Re : régénération de l'ATP

    L'énergie mécanique de la contraction musculaire provient directement de l'énergie chimique (ATP). Pendant l'activité musculaire, la régénération de l'ATP se fait suivant 3 voies : par interaction de l'ADP avec la créatine phosphate (1), par respiration cellulaire anaérobie (2) et par respiration cellulaire aérobie (3).
    1. Réaction couplée de l'ADP avec la créatine phosphate
    Au début d'une activité musculaire, l'ATP emmagasiné dans les muscles actifs est consommé en 6 secondes environ. Un système de production rapide d'ATP se met en place, en attendant que les voies métaboliques s'adaptent à la demande accrue d'ATP. L'ADP se couple alors à la créatine phosphate (créatine kinase), composé à haute énergie emmagasiné dans les muscles.

    2. Respiration cellulaire anaérobie : la glycogénolyse
    Pour des exercices musculaires de plus longue durée, le glycogène musculaire doit être dégradé. Les réserves de glycogène du muscle sont transformées en acide lactique via le glucose-6-phosphate, avec production de 3 molécules d'ATP par molécule de sucre (faible rendement énergétique). La glycolyse anaérobie commence plus tardivement que la dégradation de la créatine phosphate et produit de l'ATP 2,5 fois plus vite que la voie aérobie.

    3. Respiration cellulaire aérobie : la phosphorylation oxydative du glucose et des acides gras.j'espere que ca poura vous aider

  7. A voir en vidéo sur Futura

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. conditions de régénération de l'atp??
    Par marre des maths dans le forum Biologie
    Réponses: 4
    Dernier message: 08/11/2011, 23h18
  2. [Biologie Moléculaire] Question: marquage de l'ATP
    Par *p1* dans le forum Biologie
    Réponses: 1
    Dernier message: 21/04/2008, 19h23
  3. [Divers] Regénération cellulaire
    Par BioBen dans le forum Biologie
    Réponses: 17
    Dernier message: 21/11/2007, 22h43
  4. Hydrolyse de l'ATP
    Par invité576543 dans le forum Biologie
    Réponses: 6
    Dernier message: 01/01/2007, 16h29
  5. Régénération
    Par Josquin dans le forum Biologie
    Réponses: 2
    Dernier message: 25/04/2005, 09h43