Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 12 sur 12

Et où on reparle de l'apparition de la vie...



  1. #1
    Cécile

    Et où on reparle de l'apparition de la vie...

    Pour répondre à Stolenghost sur la possible apparition spontanée de la vie :
    il y a 50 ans, Stanley Miller (un chimiste américain) a fait une expérience intéressante : il a mis des gaz qu'on trouve dans l'atmosphère à certaines périodes, notamment volcaniques (CO2, méthane, et d'autres, je ne me souviens plus très bien), et il leur a fait subir des décharges électriques (imitant l'éclair). Des acides aminés, considérées comme les "briques" de toute espèce vivante (très schématiquement, bien sûr) se sont formés.
    Cette expérience a été le premier pas d'une recherche sur la formation spontanée de la vie. Les chimistes et les biologistes cherchent ensuite comment ces acides aminés pourraient s'assembler pour former quelque chose de vivant. Pour l'instant, ils n'y sont pas arrivés (ça aurait fait du bruit !!!). Ce qu'ils définissent comme le vivant, c'est un ensemble capable d'autoreproduction et d'évolution.

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    Yoyo
    Citation Envoyé par Cécile
    Les chimistes et les biologistes cherchent ensuite comment ces acides aminés pourraient s'assembler pour former quelque chose de vivant.
    C'est exacte, mais un des problemes est que l'on suppose que la vie a commencee sous forme ARN ou ATN mais certainement pas directement avec les acides amines!... donc il faudrait savoir si les nucleotides peuvent etre formes dans de telles conditions.

    mais c'est encore un autre debat.

    Yoyo

  4. #3
    Damon
    Refaite l'expérience de Miller chez vous

    >Cécile
    Juan Oro obtint de l'adénine en 1961 en conduisant une expérience similaire. bien que connaissant l'expérience de Miller, je viens d'apprendre (en cherchant en fait des détails sur l'xp) l'existence de ces résultats qui m'ont fortement surpris.

    En effet avec de l'adénine on franchit encore une étape dans la "construction" de la vie.

    Damon
    Un EeePc ça change la vie !

  5. #4
    Sylvebarbe
    Ne faut-il pas chercher l'origine de la vie dans l'espace? On a en effet découvert des acides aminés dans des comètes et astéroïdes et aussi des nébuleuses, ce qui équivaudrait à un ensemencement de la Terre primitive...

  6. #5
    Yoyo
    Bonjour,

    Si en effet je pense qu'au fur et a mesure que nos connaissances evoluent l'hypothese que la vie aurait beneficie d'un apport de materiel cosmique deviens de plus en plus possible!
    seulement, encore une fois, les acides amines ne sauraient etre a l'origine de la vie! puisque ceux ci ne possedent aucune activite autocatalytique!... et le probleme est bien la! les ribonucleotides sont extrement fragiles et je doute qu'ils puissent supporter les temperatures de rentree dans l'atmosphere. D'ailleur je ne sais meme pas si on a pu mettre de tels elements en evidence dans des cometes ou autres galaxies!

    A mon avis l'hypothese "ensemencement de la vie sur terre par des acides amines venus de l'espace" ne tiens pas la route. En revanche, j'imagine mieux un "monde ARN" qui se serait developpe sur terre, et qui aurait evolue grace a l'apport d'acides amines venus de l'espace.


    Yoyo

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    John78
    Bonjour

    Citation Envoyé par Damon
    Refaite l'expérience de Miller chez vous

    >Cécile
    Juan Oro obtint de l'adénine en 1961 en conduisant une expérience similaire. bien que connaissant l'expérience de Miller, je viens d'apprendre (en cherchant en fait des détails sur l'xp) l'existence de ces résultats qui m'ont fortement surpris.

    En effet avec de l'adénine on franchit encore une étape dans la "construction" de la vie.

    Damon

    Le problème demeure la fabrication du ribose (le sucre des AN) et de sa liaison avec la base. Ca, dans des conditions jugées prébiotiques, on arrive pas à en faire in vitro. Beaucoup de chercheurs ont donc imaginé d'autre combinaison avec des sucres plus simple avec moins d'atome de carbone.

    Ensuite Yoyo a raison de dire que la liaison entre deux ribonucleotide est très fragile, instable naturellement. On imagine mal son voyage dans l'espace.

    A mon avis la seule chose que l'on peut dire objectivement c'est qu'un monde ARN a probablement précédé notre (ou un) monde ADN. Le reste demeure très très spéculatif (donc interressant !).

    A+
    John

  9. Publicité
  10. #7
    Cécile
    Quelques petites remarques :

    - l'origine extraterrestre de la vie n'est pas impossible, même si rien ne la prouve pour l'instant. Mais ça ne fait que déplacer le problème : si c'était le cas, comment la vie est-elle apparue dans l'espace ?
    - quant au voyage de composés instables, il est tout à fait possible à l'intérieur des astéroïdes : les conditions peuvent y être assez douces.
    -
    seulement, encore une fois, les acides amines ne sauraient etre a l'origine de la vie! puisque ceux ci ne possedent aucune activite autocatalytique!...
    Il est clair qu'il manque un ou plusieurs chaînons. Et il y a aussi le problème de la chiralité.

  11. #8
    Eilura'
    Invité
    Citation Envoyé par Sylvebarbe
    Ne faut-il pas chercher l'origine de la vie dans l'espace? On a en effet découvert des acides aminés dans des comètes et astéroïdes et aussi des nébuleuses, ce qui équivaudrait à un ensemencement de la Terre primitive...
    Cela ne fait que repousser le problème plus loin : il faut bien qu'il soient apparus un jour ces aa, même si ce n'est pas sur Terre.

    Savoir quelles réactions chimiques ont pu avoir lieu serait quand même bien...

  12. #9
    Gilles Furelaud
    Il me semble bien que l'origine des acides mainés est de plus en plus considéré comme extra-terrestre par les spécialistes du sujet (ce que je ne suis pas ).

    En particulier, l'expérience de Miller, bien que riche en enseignements, est, si je ne me trompe pas, fortement critiquée. Il me semble bien que de nombreux spécialistes du sujet considère que certaines conditions ne sont pas correctes, et certaines conclusion un peu exagérés.
    Je suis désolé d'être aussi vague, mais je n'ai pas sur moi les éléments plus concrets de discussions. Toutefois, je me rappelle très bien de fortes mises en garde que l'on m'avait fait, lorsque je préparais l'Agreg de Bio, contre une utilisation trop "ferme" de cette expérience : la recommandation était de la présenter comme non concluante...
    Le gros problème, de totue façon, avec l'expérience de Miller, c'est qu'elle est trop frappante ! Du coup, elle est souvent acceptée comme "faisant loi", et avec peu d'esprit critique...

    De toute façon, parlant d'esprit critique, le problème ici c'est que ceci parait toujours un peu difficile à visualiser... Du coup, un minimum d'esprit critique fait mettre en doute toutes les solutions proposées... à se demander si on arrivera çà jour à une hypothèse qui convainque tout le monde....... ?

  13. #10
    John78
    Citation Envoyé par Gilles Furelaud
    En particulier, l'expérience de Miller, bien que riche en enseignements, est, si je ne me trompe pas, fortement critiquée. Il me semble bien que de nombreux spécialistes du sujet considère que certaines conditions ne sont pas correctes, et certaines conclusion un peu exagérés.


    Le problème est très simple. On ne connait pas la composition précise de l'atmosphère terrestre a l'origine de la synthèse chimique de ces composés. Evidemment les composés que l'on obtiens dépendent des composants de départs. Il semblerait que l'atmosphère primitive était bien plus riche en co2 que dans les expéreinces type Miller. Dans ces milieux bien moins réducteur on n'obtient pas ou très peu d'acide aminé. Ce a quoi on pourrait rétorquer qu'il existe toujours des environnements isolés présentant des compositions chimiques différentes. C'est pas exemple le cas aujourd'hui avec les fumeurs hydrothermaux qui relargue quantité de gaz réducteurs dans le fonds des océans...

    A+
    John

  14. #11
    Gilles Furelaud
    merci beaucoup de compléter ma mémoire défaillante !

  15. #12
    Cécile
    Je pense qu'on ne peut pas interpréter l'expérience de Miller en disant : "la vie est apparue comme ça". Mais cette expérience montre que des molécules de base pour la vie peuvent être obtenues dans un monde inerte (même si l'atmosphère créée par Miller n'est pas celle qui existait). Ce n'est qu'un premier pas, important, pour comprendre l'apparition de la vie, mais il en reste plein d'autres à faire.

  16. Publicité

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. Actu - L'apparition de la vie : une histoire d'argile ou de mica ?
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 2
    Dernier message: 28/01/2008, 01h39
  2. Les trous noirs pourraient avoir favorisé l'apparition de la Vie
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 3
    Dernier message: 02/05/2007, 15h56
  3. L'apparition de la vie dans notre système solaire
    Par Castor dans le forum Archives
    Réponses: 67
    Dernier message: 11/12/2006, 16h44
  4. Réponses: 13
    Dernier message: 02/07/2006, 12h31