Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 4 sur 4

Propagation électrotonique



  1. #1
    Nouash

    Propagation électrotonique

    Bonjour,

    Je ne comprends pas ce qu'est la propagation électronique.

    Merci d'avance.

    -----


  2. #2
    bmwm3

    Re : Propagation électrotonique

    Bonjour ,
    Alors en gros c'est si vous voulez un potentiel, qui n'atteint pas le seuil du potentiel d'action (PA).
    Résultat, il n'y a qu'une très légère modification du potentiel de membrane. Ce qui est spécifique à ce potentiel électrotonique, contrairement au PA c'est que le potentiel électrotonique est un potentiel qui
    1) n'atteint pas le seuil
    2) ne se propage pas
    3) dont l'attenuation est exponentielle (je vous laisse chercher sur internet
    Voilà les principales différence. Maintenant si vous voulez savoir ou cela arrive, et bien ça arrive dans les axones par exemple à cause d'une dépolarisation ou d'une hyperpolarisation, mais sachez que c'est vraiment des potentiels minuscules par rapport au potentiel d'action.
    En espèrant avoir pu vous aider.
    Cordialement.
    J.

  3. #3
    Guillaume69

    Re : Propagation électrotonique

    Bonsoir,

    bmwm3 a donné la définition d'un potentiel electrotonique infraliminaire.

    Maintenant, lorsque l'on parle de propagation electrotonique, il faut avoir à l'esprit à mon avis deux choses :

    1/ A l'échelle du millimètre, ou de la centaine de micromètre, une double atténuation du potentiel : spatiale et temporelle. Concrètement, cela veut dire que
    *si l'on stimule électriquement une cellule excitable, par exemple un neurone, une électrode de mesure à proximité du point d'excitation indique un potentiel électrique plus élevé (en valeur absolue) qu'une électrode placée à distance de ce même point.
    *Si l'on note le potentiel mesuré lors de la stimulation, il est supérieur à celui que l'on mesure quelques milisecondes plus tard.
    La décroissance d'un paramètre, l'autre étant considéré fixe, est effectivement exponentielle.

    2/ Au l'échelle moléculaire, il s'agit du déplacement d'ions, donc de charge, à travers la membrane, selon le modèle des courants locaux : un courant transversal fort, des courants longitudinaux plus faibles. Sans schéma c'est assez difficile à décrire. Cela devrait se trouver dans tout bon bouquin de physio.

    Enfin, ça me pose toujours un petit "problème" quand on oppose le potentiel électrotonique au potentiel d'action. En effet, un potentiel d'action, ce n'est rien d'autre que la création continue et unidirectionnelle, depuis un point A à un point B (ex : depuis le corps cellulaire et jusqu'au bouton synaptique) de potentiels élctrotoniques supraliminaires...

    Bonne soirée

  4. #4
    lazyboy

    Re : Propagation électrotonique

    Bonsoir,

    Si on prend comme cellule type le neurone pour l'étude des messages électriques, on distingue deux types de message, qui ont été décrits précédemment:
    - potentiel électrotonique (comme les potentiels post-synaptiques -excitateurs/inhibiteurs-)
    - potentiel d'action

    Le premier correspond à une variation de la différence de potentiel membranaire (ddpm) locale, qui se transmet de proche en proche, et qui s'atténue (conduction décrémentielle). L'amplitude de la variation de la ddpm engendrée est fonction de l'excitation en amont. Ce type de message est donc codé en amplitude.

    Le second correspond à une variation stéréotypée de la ddpm, qui se transmet selon un mode de conduction saltatoire, ne s'atténuant pas. L'amplitude de la variation de la ddpm est toujours la même (le PA est un message stéréotypé). En revanche, pour une excitation plus importante en amont, tu as auras une fréquence de PA plus importante. Ce type de message est donc codé en fréquence de PA.

    Le passage du potentiel électrotonique à un potentiel d'action se fait au niveau du cône d'implantation de l'axone (ou segment initial), si la dépolarisation engendrée par l'ensemble des potentiels électrotoniques (sommation temporelle et spatiale) dépasse une valeur seuil. Si le seuil n'est pas dépassé, alors le message engendré sera un potentiel électrotonique qui ne se transmettra donc pas jusqu'à ton bouton synaptique (stimulis infralaminaire => aucun effet biologique). Si en revanche, le seuil est dépassé, alors tu auras génèse d'un potentiel d'action (stimulis supralaminaire), qui sera le même que ton seuil soit dépassé de 1mV ou de 100000000000mV (OK c'est exagéré lol): c'est la loi du tout-ou-rien.

    Bref, tout ça pour en revenir à tes propagations électrotoniques. Je pense que ce qu'a dit Guillaume69 t'a aidé à comprendre le mécanisme moléculaire.
    Maintenant, il faut insister sur leurs rôles biologiques pour la cellule que l'on a décidé d'étudier:
    - ce sont des messages qui sont sommables, dans le temps, et dans l'espace. La conséquence c'est que sur l'arbre somato-dendritique d'un neurone, de nombreux potentiels électrotoniques vont se propager, jusqu'au cône d'implantation, où, à un temps donné, si la somme dépasse le seuil de dépolarisation, tu auras génèse d'un PA. Cela permet par exemple, d'éviter de prendre en compte trop d'afférences insignifiantes (ces dernières s'atténuent avant d'arriver au niveau du cône d'implatation).
    - ce sont des messages codés en amplitude: plus l'excitation est importante, plus la variation de la ddpm est importante, plus ils ont alors des chances d'arriver jusqu'au cône d'implantation et donc de "faire entendre leur voix"

    J'aurais bien d'autres choses à dire, mais j'ai peur d'avoir un peu débordé sur la question.. de quoi parlait on au juste ?
    [ C'est complètement glucose ]

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. Propagation du son
    Par BarjoMarto dans le forum Physique
    Réponses: 4
    Dernier message: 15/11/2007, 13h54
  2. Propagation de la corrosion
    Par ABN84 dans le forum Chimie
    Réponses: 1
    Dernier message: 28/09/2007, 14h06
  3. Propagation d'ondes
    Par icar4ik dans le forum Physique
    Réponses: 13
    Dernier message: 08/09/2007, 18h31
  4. Potentiel électrotonique
    Par Kymelle dans le forum Biologie
    Réponses: 1
    Dernier message: 21/09/2006, 12h10
  5. Propagation
    Par ArRi dans le forum Physique
    Réponses: 4
    Dernier message: 20/11/2005, 08h34