Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 3 sur 3

Récepteurs nicotiniques et muscariniques



  1. #1
    Nouash

    Récepteurs nicotiniques et muscariniques

    Est ce que les récepeteurs nicotiniques et muscariniques se situent uniquement au niveau des synapses?

    Les salutations et remerciements sont de rigueur lorsque l'on ouvre une discussion sur le forum, cela s'appelle la politesse et la courtoisie : Charte.

    LXR

    -----

    Dernière modification par LXR ; 12/06/2009 à 21h24.

  2. #2
    Cendres

    Re : Récepteurs nicotiniques et muscariniques

    Bonjour,

    Nonobstant le côté "politesse absente", je vous réponds que:

    La nicotine et la muscarine agissent au niveau des récepteurs synaptiques.

    La nicotine est un agoniste des canaux ioniques des récepteurs de l'acétylcholine.

    La muscarine est un agoniste du récepteur muscarinique, permettant la liaison de l'acétycholine en milieu cellulaire.
    N'a de convictions que celui qui n'a rien approfondi (Cioran)

  3. #3
    Katie20012

    Re : Récepteurs nicotiniques et muscariniques

    Hello à tous;

    Les récepteurs muscariniques sont des récepteurs dont le ligand physiologique est l'acétylcholine, dont la muscarine est un agoniste et dont l'atropine est un antagoniste.
    Ces récepteurs sont présents sur les cellules effectrices dépendantes du système parasympathique (muscle lisses, glandes) et sur certains neurones du système nerveux central.
    Ces récepteurs sont métabotropes, couplés à des protéines G par lesquelles ils exercent leurs effets sur l'adénylate cyclase, les phospholipase et les canaux à K+.
    La stimulation d’un récepteur muscarinique est excitatrice ou inhibitrice selon le type cellulaire.

    Et pour les récepteurs nicotiniques, ce sont des récepteurs dont le ligand physiologique est l'acétylcholine, dont la nicotine est un agoniste et dont le curare est un antagoniste.
    Les récepteurs de la jonction neuromusculaire (plaque motrice) du muscle strié et ceux des cellules ganglionnaires du système nerveux végétatif sont nicotiniques; il en existe aussi dans le système nerveux central.
    Ce sont des récepteurs ionotropes constitués de plusieurs polypeptides différents, comprenant chacun quatre hélices alpha hydrophobes transmembranaires.
    L'effet de la stimulation nicotinique est l'entrée de Na+ et de Ca2+ dans le cytosol, ce qui se traduit en général par un potentiel postsynaptique excitateur; si celui-ci est assez important, un potentiel d'action apparait (muscle, neurones ganglionnaires); les neurones du système nerveux central ont rarement assez de récepteurs excités simultanément pour que l'acétylcholine provoque une dépolarisation entrainant un potentiel d'action, mais l'entrée de Na+ et de Ca2+ augmente l'excitabilité du neurone.
    Comme pour les autres récepteurs ionotropes, la réponse des récepteurs nicotiniques est très rapide en comparaison de celle des récepteurs muscariniques.
    Cordialement,
    Katie.
    "On se lasse de tout,excepté d'apprendre."-Virgile.

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. [Physiologie] Récepteurs NMDA
    Par Nouash dans le forum Biologie
    Réponses: 3
    Dernier message: 10/06/2009, 18h56
  2. recepteurs radio
    Par Azathoth dans le forum Technologies
    Réponses: 1
    Dernier message: 24/02/2009, 11h20
  3. [Biologie Cellulaire] Récepteurs lymphocytes T
    Par Didie13 dans le forum Biologie
    Réponses: 6
    Dernier message: 02/05/2008, 15h06
  4. Les recepteurs
    Par La science vaut tout! dans le forum Électronique
    Réponses: 7
    Dernier message: 09/10/2007, 06h28
  5. [Biologie Moléculaire] Récepteurs NMDA
    Par ifnie dans le forum Biologie
    Réponses: 9
    Dernier message: 19/10/2003, 00h01