Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 15 sur 15

Combien avons nous de sens?




  1. #1
    alaink

    Combien avons nous de sens?

    Je me suis rendu compte que les humains avaient beaucoup plus que 5 sens (sans compter les "surnaturels" bien sur...).

    Combien en avons exactement?
    Voici ceux que j'ai déjà trouvé en plus des 5 "classiques":
    - sens hygrométrique: perception du niveau d'humidité dans l'atmosphère
    - sens thermique de contact: perception de la température d'un objet touché, peut être une sous catégore du toucher qui comprend aussi la perception de la forme et de la texture.
    - sens thermique à distance: perception des infra-rouges sur la peau (quand on passe près d'une cheminée par exemple)
    - sens des accélérations: perception des accélérations subies en direction et intensité.
    - sens "vibratoire" : perception sans l'aide des oreilles, des vibrations, généralement basse fréquence, qui font résonner notre corps et/ou nos organes.
    - sens de la douleur: celui là est plus difficile à définir, entre la douleur ressentie en mangeant du piment qui s'apparente au goût, celle qui permet de savoir qu'on a un os cassé, il s'agit de la perception d'un dysfonctionnement?
    - propriéception : perception instinctive de la position relative de nos membres, très utile pour se gratter le nez sans se mettre le doigt dans l'œil. C'est paradoxalement un sens qu'on est capable d'étendre , avec plus ou moins de succès, par exemple à notre voiture pour la garer.

    Ça en fait au moins 12 en tout!

    Il y a aussi les sens que je qualifie de "synthétiques", issus d'une combinaison de perception et d'apprentissage: percevoir si une personne dit des mensonges, si elle est malade.

    En voyez-vous d'autres?

    -----

    Dernière modification par alaink ; 29/07/2009 à 18h37.

  2. Publicité
  3. #2
    invité576543
    Invité

    Re : Combien avons nous de sens?

    Citation Envoyé par alaink Voir le message
    Voici ceux que j'ai déjà trouvé en plus des 5 "classiques":
    - sens hygrométrique: perception du niveau d'humidité dans l'atmosphère
    Pas bien sûr que ce soit autre chose qu'une perception dérivée de perceptions plus fondamentales.

    - sens thermique de contact: perception de la température d'un objet touché,
    - sens thermique à distance: perception des infra-rouges sur la peau (quand on passe près d'une cheminée par exemple)
    Oui, mais c'est un seul : la perception de la température de la peau, quelque soit l'origine des variations.

    - sens des accélérations: perception des accélérations subies en direction et intensité.
    Oui, l'organe correspondant est le vestibule, dans l'oreille interne.

    - sens "vibratoire" : perception sans l'aide des oreilles, des vibrations, généralement basse fréquence, qui font résonner notre corps et/ou nos organes.
    Plutôt dérivé de sens plus élementaires (pression et proprioception)

    - sens de la douleur: celui là est plus difficile à définir
    Oui. C'est bien une perception primaire, analysée comme un dysfonctionnement.

    - propriéception : perception instinctive de la position relative de nos membres
    Oui (proprioception)

    Il y a aussi les sens que je qualifie de "synthétiques", issus d'une combinaison de perception et d'apprentissage: percevoir si une personne dit des mensonges, si elle est malade.
    Ce ne sont pas des "sens", si on limite la notion à celle de capteurs primaires d'information sur l'environnement.

    autres
    Le toucher est assez compliqué! Il comporte différent types de capteurs, température, pression, déplacement des poils, douleur. Faudrait peut-être l'analyser en termes de capteurs, par type de cellule sensorielle.

    Cordialement,

  4. #3
    nowell

    Re : Combien avons nous de sens?

    Bonjour dans ce cas là vous pouvez encore ajouter ceux ci:

    Mécanoreception: détection de la pression mécanique exercer sur notre corps

    Et pour plus de précision, le sens de la douleur s'appelle la nociception.


    Ces deux sens sont repérés par des terminaisons nerveuses très spécifiques dédiées.


  5. #4
    alaink

    Re : Combien avons nous de sens?

    Je m'interroge sur la "nociception", quel est le mécanisme physico chimique à l'origine de la sensation?
    En effet quel est le point commun entre une brulure (thermique ou chimique), une fracture, et une décharge electrique, pour qu'ils génèrent une sensation de même nature?

  6. #5
    piwi

    Re : Combien avons nous de sens?

    Bonjours,

    Ce que vous décrivez relève de la somesthésie. Vous trouverez sur ce site une foule d'information plus ou moins complexes qui devraient vous éclairer.
    http://neurobranches.chez-alice.fr/s...esthesie1.html
    Évidemment, le traitement du sujet est assez complet, si vous souhaitez quelque chose de moins pointu, vous êtes le bienvenue pour vous retourner vers nous avec des questions plus ciblées.

    Cordialement,
    piwi
    Je sers la science et c'est ma joie.... Il parait.

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    dipediou

    Re : Combien avons nous de sens?

    pour la douleur, il me semble qu'il s'agit plus de saturation des systemes sensoriels:
    si vous exercez une pression sur votre doigt, vous allez d'abors la sentir, puis si la pression augmente alors le signal devient un signal de douleur
    pour le gout, il en va de meme, un peu d'epice donnera un signal faible, beaucoup donnera un signal plus fort pouvant aller jusqu'a la douleur
    idem pour la temperature
    pour les fracture c'est un peu differents, il sagit la de cassures des axones. ceux ci sont echassés dans la matrice osseuse, si celle ci ce brise, le nerf est aussi brisé (detail que j'adore: en medecine on parle de douleur exquise...) on a alors un signal de perturbation du systeme ressenti par une douleur (idem pour les pincement de nerfs et autres)

  9. #7
    Fanou63

    Re : Combien avons nous de sens?

    La douleur n'est pas une saturation des systèmes sensoriels.
    Elle est issue de l'activation de fibres nerveuses différentes, dédiées à la nociception.

    Ces fibres expriment à leur surface des récepteurs (protéines) dits "à haut seuil d'activation" qui ne seront activés que pour des températures / pressions importantes (cad nocives, d'où le terme nociception), ou par certains ligands comme des facteurs pro-inflammatoires, ou par exemple la capsaicine contenue dans le piment.

    Les fibres dédiées au toucher, à la "thermoception", à la proprioception etc... sont des fibres de plus gros diamètre, conduisant l'information très rapidement, et munies de récepteurs spécifiques à leur fonction (ex : températures, vibration, pression, texture...).

    Ce sont donc deux circuits différents, avec des fibres spécialisées dans la détection des stimuli douloureux.
    Ces circuits peuvent parfois interagir. Par exemple les neurones du tact vont inhiber les neurones nociceptifs dans la moelle épinière, ce qui fait que quand on "frotte un bobo", la douleur diminue !

  10. Publicité
  11. #8
    stuseven

    Re : Combien avons nous de sens?

    Il faut noter en la nociception différente forme de douleur comme la douleur visceral qui sera le classique "J'ai mal au ventre mais ou exactement, je ne peux pas le dire..." et les formes de douleurs classique lier aux chocs, a la chaleur ou au dechirure des barrieres epitheliales...

    Point important pour la douleur, les axones partant du soma sont demunis de myeline ce qui rend la conduction un peu plus lente que les axones myelinises, d'ou la douleur a retardement apres avoir toucher une plaque chaude et en avoir retirer immediatement le doigt

    Il existe comme le toucher (pression, sens...) des parametres specifiques qui preciseront un sens. Par exemple il existe divers parametres de gouts qui sont le sucree, le salee, l'amer, acide et l'unami (gout de la sauce soja) si je ne me suis pas tromper.

  12. #9
    margo4291

    Re : Combien avons nous de sens?

    bonjour a tous l'autre fois j'ai entendu dire qu'il en existait neuf : la vue,
    l'ouïe,le gout l'odorat,
    le toucher,la thermoception,l'équilibriocept ion,la Nociception et la Proprioception. Mais les neurologues disent qu'il y en a + de 21!

  13. #10
    Paminode

    Re : Combien avons nous de sens?

    Citation Envoyé par stuseven Voir le message
    il existe divers paramètres de gouts qui sont le sucré, le salé, l'amer, acide et l'unami (goût de la sauce soja) si je ne me suis pas trompé.
    Bonjour Steven,

    Je crois me souvenir avoir lu un jour une liste comportant un sixième élément, le réglisse.
    Mais je ne me souviens plus de la référence (c'est loin).

    Paminode

  14. #11
    FineFleur

    Re : Combien avons nous de sens?

    C'est pas unami mais umami (délicieux en jp, peut-être sauce soja mais il me semble que c'est pour le glutamate ; peut-être qu'il y en a dans la sauce soja).
    Ensuite, "paramètres du goût"... Non, le consensus scientifique tient compte de 5 goûts fondamentaux. Mais il semble qu'il en existe plus, notamment concernant la perception du goût métallique (sang par exemple). Le reste est une intégration de la combinaison des goûts fondamentaux. (Neurosciences, Purves et all.)

    Concernant les sens, classiquement c'est tous les sens que l'on connait ainsi que l'équilibre et la proprioception (position de certaines cellules les unes par rapport aux autres) (et nociception sûrement aussi). Après, plusieurs types de cellules peuvent participer à un sens (ruffini, meissner, pacini's corpuscle, etc. pour la mécanoréception par exemple).
    Le "sens du mensonge" est clairement une intégration et une interprétation plus ou moins consciente mais pour certaines autres questions il est difficile de distinguer, du moins à mon niveau.
    Dernière modification par FineFleur ; 31/08/2009 à 18h31.

  15. #12
    alaink

    Re : Combien avons nous de sens?

    En fait les 4 ou 5 goûts fondamentaux correspondent aux goûts directement détectables par la langue.
    Les goûts plus élaborés comme par exemple ceux de fruit rouge ou de banane qu'un oenologue va détecter dans un vin sont détectés, à chaque bouchée, au niveau du nez et s'apparentent à l'odorat.

    La bouche est aussi capable de détecter des textures comme liquide, croquant et même la proportion de corps gras.
    Les textures detéctées dans la bouche sont des synthèses des sens du toucher (langue), de l'ouie (croquant) et de la resistance mécanique (muscles de la machoire).

  16. #13
    Paminode

    Re : Combien avons nous de sens?

    Bonjour
    Citation Envoyé par alaink Voir le message
    La bouche est aussi capable de détecter des textures comme liquide, croquant et même la proportion de corps gras.
    Elle peut aussi détecter la température, et même se faire abuser : la menthe donne une fausse impression de fraîcheur.

    Paminode

  17. #14
    samii25

    Re : Combien avons nous de sens?

    Euh, je me permet de poster ce message pour faire une petite distinction au niveau de la définition des termes :

    Il ne faut pas confondre les sens des organes sensoriels et les sens plus subtiles des organes sensitifs.

    Explications :
    - Organes sensoriels : Les organes des 5 sens communs : le gout (filière ORL), la vue (système neuro-ophtalmique), l'ouïe (système neuro-auditif), l'odeur (filière neuro-nasale) et le toucher (système neuro-tactile).
    - Organes sensitif : les sens plus généraux : chaleur, proprioception, nociception, et tout ceux que vous avez citez dans la tete de topic.

    Tout dépend donc de quoi on parle... reste un "sens" inexpliqué : l'intuition féminine...

  18. #15
    FineFleur

    Re : Combien avons nous de sens?

    Citation Envoyé par samii25 Voir le message
    Euh, je me permet de poster ce message pour faire une petite distinction au niveau de la définition des termes :

    Il ne faut pas confondre les sens des organes sensoriels et les sens plus subtiles des organes sensitifs.

    Explications :
    - Organes sensoriels : Les organes des 5 sens communs : le gout (filière ORL), la vue (système neuro-ophtalmique), l'ouïe (système neuro-auditif), l'odeur (filière neuro-nasale) et le toucher (système neuro-tactile).
    - Organes sensitif : les sens plus généraux : chaleur, proprioception, nociception, et tout ceux que vous avez citez dans la tete de topic.

    Tout dépend donc de quoi on parle... reste un "sens" inexpliqué : l'intuition féminine...
    En quoi tes "organes sensitifs" ont-ils une perception plus générale ? il y a différentes cellules ayant une plus ou moins bonne discrimination et une sensibilité à différents types de stimuli (pression, vibration, etc.), du moins pour la sensibilité tactile.
    A mon sens, ta classe d'"organes sensitifs" se rapproche clairement de la sensibilité dite somatique.
    Mais je comprends maintenant ce que tu veux dire par général ; c'est en comparaison aux sens correspondants à des organes localisés (yeux, oreilles, etc.)

Discussions similaires

  1. Nous avons froid, nous sommes malades, quel système de chauffage HELP!!!
    Par babinaute37 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 19
    Dernier message: 22/09/2008, 16h11
  2. Nous avons tous notre odeur
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 4
    Dernier message: 16/12/2006, 16h30