Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 10 sur 10

toxine cholérique et protéines G



  1. #1
    Twilight

    Question toxine cholérique et protéines G

    Bonjour,

    de ce que je sais, la toxine cholérique (CTX) bloque les protéines G s et olf (et t et gust également) en position activée (empéchant l'activité GTPasique). Or dans plusieurs sujets de QCM où une cellule produit une substance en réponse à l'application d'une autre substance, l'action de la CTX (son mode d'action décrit ci-dessus nous est alors rappelé) entraine une disparition de la réponse cellulaire.... ce que je ne parviens pas à comprendre ! comment la CTX qui maintient la protéine G activée peut elle supprimer la réponse ? (j'aurais plutot pensé qu'elle entrainait une augmentation de la réponse cellulaire dans le temps car empéchant l'inactivation de la protéine G)

    que pensez-vous de ce "paradoxe" ?

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    Vinc

    Re : toxine cholérique et protéines G

    Salut!
    Je pense en fait que la réponse vient du fait que la protéine G est active PUIS redevient inactive : le signal doit être éphémère et transitoire pour que cela constitue un quelquonque support d'information! Si la protéine G est toujours active, je ne vois pas où est l'intérêt parce ça devient l'état de base! Je pense que ce qui est important c'est la double transition inactif/actif/inactif.
    C'est mon interprétation personnelle et je n'ai pas le temps de réfléchir plus dessus mais je suis curieux de voir les autres réponses!
    A+
    Vinc
    Primum non nocere.

  4. #3
    Igothigh

    Re : toxine cholérique et protéines G

    Citation Envoyé par Twilight
    Bonjour,

    de ce que je sais, la toxine cholérique (CTX) bloque les protéines G s et olf (et t et gust également) en position activée (empéchant l'activité GTPasique). Or dans plusieurs sujets de QCM où une cellule produit une substance en réponse à l'application d'une autre substance, l'action de la CTX (son mode d'action décrit ci-dessus nous est alors rappelé) entraine une disparition de la réponse cellulaire.... ce que je ne parviens pas à comprendre ! comment la CTX qui maintient la protéine G activée peut elle supprimer la réponse ? (j'aurais plutot pensé qu'elle entrainait une augmentation de la réponse cellulaire dans le temps car empéchant l'inactivation de la protéine G)

    que pensez-vous de ce "paradoxe" ?
    Je pense que la cle de la reponse reside dans le type de substance et le type de proteine G cible par la CTX dans le mecanisme considere. Si une Gs est impliquee (les Gs stimulent l'adenylate cyclase), la CTX devrait en effet augmenter les effets observes (cf les effets du cholera sur le "transit intestinal"!!). Cependant, si tu imagines que les effets observes passent par un mecanisme inhibiteur (du style une Gi, ciblee aussi par les CTX mais qui inhibe l'adenylate cyclase), la CTX va maintenir le Gi constitutivement active et donc bloquer constament la reponse normalement observee...

  5. #4
    Vinc

    Re : toxine cholérique et protéines G

    Je suis d'accord avec Igothigh!
    La question est en fait assez mal posée.
    J'ai répondu en sortant la protéine G de son contexte moléculaire, et de sa voie! Ma réponse est valable dans le cas général en faisant abstraction de la voie mais il est bien évident que la CTX n'auras pas la même action finale si elle agit sur une Gs ou sur une Gi....
    J'ai en fait voulu dire qu'une voie bloquée dans un état (actif ou inactif) perd sa valeur informative!
    ( je précise parce que ma réponse précédente n'était pas des plus claire)
    A+
    Vinc
    Primum non nocere.

  6. #5
    Twilight

    Re : toxine cholérique et protéines G

    désolée si ma question n'est pas claire...
    mais je maintiens ce que j'ai dis dedans...ça reste bizarre !
    et pour ce qui est de l'effet de la CTX sur les Gi, il n'y en a pas selon moi ! (ni dans mon cours, ni dans les sujet des annales(qui ne contiennent pas de fautes je précise)) c'est la PTX (toxine pertussique) qui a un effet sur les Gi (notamment) en les bloquant inactivées. Or dans le cas qui m'intéresse c'est bien de la CTX qu'il s'agit, et ne peut donc pas agir sur une Gi...

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    CEBSARO

    Re : toxine cholérique et protéines G

    Salut,
    Tu pourrais donner un exemple, STP.
    Merci
    CS.

  9. Publicité
  10. #7
    Twilight

    Re : toxine cholérique et protéines G

    alors voici un sujet de QCM...je ne sais pas si ça va etre très "parlant" en terme d'aide pour faire avancer le schmilblik mais en voici toujours
    je mets tout le sujet du QCM,(qui s'enchaine apres un autre) :
    En même temps que cette modification des propriétés électrophysiologiques, M (c'est une substance appliquée sur la cell) provoque la libération par ces cell d'un peptide P. Cette réponse persiste qd on ajoute de la thapsygargine (qui => la déplétion du calcium réticulaire), ou qd on applique de la dizocilpine (ou MK-801), antagoniste allostérique du récepteur NMDA. La réponse n'est pas sensible à la PTX (bloque l'échange GDP-GTP sur les protéines Gi/Go), mais le traitement préalable par la CTX(qui bloque l'activité GTPasique de Gs et Golf) fait disparaitre la réponse . La forskoline, qui stimule directement l'adénylate cyclase, et le H90, inhibiteur de la PKA, n'ont pas d'effet sur cette libération de P.

    voilou, apres ce sont les items... ça aide à éclaircir mon pb?

  11. #8
    Twilight

    Unhappy Re : toxine cholérique et protéines G

    euh ya personne ou ça laisse tout le monde muet de perplexité ? ...:?

  12. #9
    Igothigh

    Re : toxine cholérique et protéines G

    Citation Envoyé par Twilight
    alors voici un sujet de QCM...je ne sais pas si ça va etre très "parlant" en terme d'aide pour faire avancer le schmilblik mais en voici toujours
    je mets tout le sujet du QCM,(qui s'enchaine apres un autre) :
    En même temps que cette modification des propriétés électrophysiologiques, M (c'est une substance appliquée sur la cell) provoque la libération par ces cell d'un peptide P. Cette réponse persiste qd on ajoute de la thapsygargine (qui => la déplétion du calcium réticulaire), ou qd on applique de la dizocilpine (ou MK-801), antagoniste allostérique du récepteur NMDA. La réponse n'est pas sensible à la PTX (bloque l'échange GDP-GTP sur les protéines Gi/Go), mais le traitement préalable par la CTX(qui bloque l'activité GTPasique de Gs et Golf) fait disparaitre la réponse . La forskoline, qui stimule directement l'adénylate cyclase, et le H90, inhibiteur de la PKA, n'ont pas d'effet sur cette libération de P.
    Je ne sais pas quelle est la question finale, mais il faut prendre les resultats au fur et a mesure. Il y a deja pas mal d'info pour eliminer un certain nombre de mecanismes. Il faut donc envisager des mecanismes alternatifs. Je ne connais pas bien les effets de la CTX mais de memoire il me semblait qu'elle activait a la fois les Go et Gi et que cela pouvait agir comme dominant negatif dans certain mecanisme... cette modif pourrait donner une plus forte affinite pour un effecteur en aval (adenylate cyclase par exemple) et la detourner des autres. D'autre part, quel preuve as tu que la liberation de P passe par une proteine G? Une des infos importante est peut-etre le resultat de l'antagoniste au NMDA pour lequel je ne me rappelle plus le mecanisme d'action.

  13. #10
    Twilight

    Re : toxine cholérique et protéines G

    Citation Envoyé par Igothigh
    Je ne sais pas quelle est la question finale, mais il faut prendre les resultats au fur et a mesure. Il y a deja pas mal d'info pour eliminer un certain nombre de mecanismes. Il faut donc envisager des mecanismes alternatifs. Je ne connais pas bien les effets de la CTX mais de memoire il me semblait qu'elle activait a la fois les Go et Gi et que cela pouvait agir comme dominant negatif dans certain mecanisme... cette modif pourrait donner une plus forte affinite pour un effecteur en aval (adenylate cyclase par exemple) et la detourner des autres. D'autre part, quel preuve as tu que la liberation de P passe par une proteine G? Une des infos importante est peut-etre le resultat de l'antagoniste au NMDA pour lequel je ne me rappelle plus le mecanisme d'action.
    la CTX bloque les Gs et les Golf en position activée.

    Peut-être que je me focalise trop la-dessus mais mon problème vient uniquement du fait que l'utilisation de CTX supprime la réponse : puisqu'elle active ces G cela devrait induire une réponse et non la supprimer. en tout cas, ds les voies qu'on nous a présenté l'adénylate cyclase et les canaux calciques ont tj permis le déclenchement d'une réponse cellulaire et non son inhibition. (meme si dans d'autres domaines j'ai vu que l'adénylate cyclase peut inactiver des enzymes par phosphorylation via la PKA)

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. Protéines
    Par boucane dans le forum Biologie
    Réponses: 1
    Dernier message: 09/04/2007, 17h35
  2. protéines
    Par titeyola dans le forum Biologie
    Réponses: 8
    Dernier message: 08/03/2007, 21h00
  3. toxine botulinique
    Par ayhivi dans le forum Biologie
    Réponses: 6
    Dernier message: 31/01/2007, 13h20
  4. toxine bt
    Par aurely221 dans le forum Biologie
    Réponses: 2
    Dernier message: 06/11/2005, 15h39
  5. Réponses: 2
    Dernier message: 24/11/2004, 19h22