Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 6 sur 6

Consommation moyenne d'un être humain



  1. #1
    Waldham

    Question Consommation moyenne d'un être humain

    Bonjour, je cherche des infos sur la consommation moyen d'un être humain en nourriture quotidiennement.

    Ce serait pour un voyage spatial sur une longue durée.

    quel type de nourriture est consommé dans l'espace ?

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    kamor

    Re : Consommation moyenne d'un être humain

    C'est plus une question d'apport calorique qu'autre chose. pour calculer cela http://www.eufic.org/page/fr/faqid/c...-manger-poids/ par exemple.
    Ne pas oublier l'eau, c'est lourd et incompressible .
    Après il est vrai que ça peut changer dans l'espace, l'utilisation des muscles et autres sera surement différente donc le métabolisme basal ne sera pas le même.
    Je crois qu'il mange surtout de la nouriture liquide car la solide est pratiquement impossible à ingérer en apesanteur.

  4. #3
    butok

    Re : Consommation moyenne d'un être humain

    Oui l'eau est lourde et prend beaucoup de place... Cependant c'est un cycle et bien traitée elle est parfaitement réutilisable dans le "circuit fermé" que constitue un transport spatial.

  5. #4
    kamor

    Re : Consommation moyenne d'un être humain

    oui butok on peut en récupérer de l'urine et autres. Je pensais plus à la tranpiration par exemple. On peut aussi la récupérer? Je dois avouer que la question m'était jamais venu à l'esprit là dessus...

  6. #5
    butok

    Re : Consommation moyenne d'un être humain

    Pourquoi ne pourrais t'on pas ? On récupère bien l'humidité excessive dans certains lieu qui le nécessitent (centres d'archives...).

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    Waldham

    Re : Consommation moyenne d'un être humain

    un extrait d'un pdf que j'ai trouvé sur le net :
    Si la vapeur d’eau ainsi dégagée n’était pas extraite de l’air, la Station ressemblerait vite à un sauna et les astronautes auraient du mal à respirer.

    L e système de soutien-vie a plusieurs rôles à jouer. Il assainit l’air de la cabine (filtrage de l’air pour retenir les particules et les microorganismes), fournit le volume correct de gaz, la pression d’air recommandée et une température agréable. Comme on l’a vu précédemment, l’humidité est également contrôlée : si son niveau est trop élevé, le système de soutien-vie veille à ce que la vapeur d’eau en excédent dans l’air soit recueillie.

    Le principe de la récupération de l’eau à bord est : l’air humide et chaud est soufflé sur une surface froide où de minuscules gouttelettes d’eau se forment (condensation). Mais à bord, en apesanteur, les gouttelettes d’eau ne sont pas plus lourdes que l’air et ne s’écoulent pas sur une surface pour être recueillies en bas. Pour résoudre ce problème, il suffit de faire tourner la surface. Cette rotation
    éjecte les gouttelettes vers l’extérieur de la surface où on peut les recueillir (effet centrifuge). On peut également utiliser des surfaces enduites de revêtements hydrophiles et dotées de trous minuscules avec des tubes aspirants à l’arrière.
    Grâce aux revêtements hydrophiles, l’eau “colle” à la surface et les tubes aspirent l’eau de cette surface puis est aspirée par ces tubes.

    Après avoir recueilli l’eau condensée, il convient de la purifier en éliminant
    les bactéries ainsi que les ions et les molécules indésirables pour une bonne hygiène
    de l’équipage. Le matériel nécessaire à cette tâche est le processeur d’eau. La purification se fait en plusieurs étapes : lorsque les eaux usées pénètrent dans le processeur, un séparateur élimine les bulles de gaz du liquide permettant
    de traiter séparément le gaz et l’eau. L’eau recueillie est filtrée dans ce qui ressemble à un filtre à café, piégeant toutes les particules d’un diamètre supérieur à 0,5 microns. A titre de comparaison, l’épaisseur moyenne d’un cheveu humain est d’environ 10 microns. L’eau est ensuite pulsée sur une surface contenant un
    agent absorbant et une matière échangeuse d’ions. Au cours de cette étape, la plupart des contaminants sont éliminés de l’eau, quelques minuscules molécules seront éliminées par vaporisation à 100°C, puis récupération de l’eau à travers un catalyseur. À bord, lorsque l’eau sort du processeur, elle est plus propre que celle bue par la plupart d’entre nous sur Terre.

  9. Publicité

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. Consommation moyenne d'électricité par foyer
    Par spynel dans le forum TPE / TIPE et autres travaux
    Réponses: 2
    Dernier message: 26/03/2012, 17h10
  2. Consommation moyenne foyer en France en KW ?
    Par Mettero dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 37
    Dernier message: 30/03/2010, 06h37
  3. L'évolution des connaissances d'un être humain
    Par Gwyddon dans le forum Science ludique : la science en s'amusant
    Réponses: 1
    Dernier message: 01/09/2008, 20h05
  4. Mesure précise de la consommation moyenne d'un montage
    Par michel5002 dans le forum Électronique
    Réponses: 1
    Dernier message: 26/01/2006, 21h30
  5. Faut-il travailler pour être humain?
    Par chris08field dans le forum [ARCHIVE] Philosophie
    Réponses: 7
    Dernier message: 09/01/2005, 22h19