Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 13 sur 13

Réaction antigène anticorps responsable de l'agglutination




  1. #1
    h3llo

    Question Réaction antigène anticorps responsable de l'agglutination

    Bonjour
    je suis nouvelle donc je ne sais pas si je poste ma question au bon endroit, merci de me le dire si ce n'est pas le cas.
    je travaille depuis 2 mois sur la determination du groupe sanguin et pour cela je dois expliquer la reaction antigène anticorps, responsable de l'agglutination.
    mais je suis encore au lycée et je ne trouve que des explications trop compliquées que je n'arrive pas a relier entre elles, donc je viens chercher un peu d'aide.
    merci de vos reponses

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    Katie20012

    Re : Réaction antigène anticorps responsable de l'agglutination

    Hello à tous;
    Est-ce que tu veux savoir les forces mises en jeu?, si c'est le cas, il s'agit de liaisons faibles, dite électrostatiques. En effet, les liaisons forte, de type covalence, n’interviennent pas dans cette réaction immunologique car elles font appel à des quantités d'énergie dépassant largement celles mises en jeu au cours de l'union antigène-anticorps.
    Ces liaisons électrostatiques de faible énergie sont de trois types:
    - des liaisons ioniques ou électrovalences s'exerçant entre radicaux chimiques porteurs de charges électriques opposées (anions et cations par exemple);
    - des liaisons hydrogènes observées lorsqu'un atome d'hydrogène est déjà uni avec un atome électronégatif par une liaison covalente, l’hydrogène étant alors capable de s'unir avec un autre atome électronégatif par une liaison dite hydrogène;
    - des forces de Van Der Waals dues à l'attraction électrostatique exercée par les électrons d'une molécule sur le noyau des molécules voisines.
    Ces forces de liaisons dépendent de la proximité des molécules; elles augmentent lorsque la distance intermoléculaire diminue. Néanmoins, elles restent faibles, nettement insuffisantes pour assurer par elles-mêmes la cohésion des complexes antigènes-anticorps. Mais leur puissance est considérablement accrue parce qu'elles s'exercent entre deux fractions de molécule spécifiquement complémentaires: le site antigène d'une part, le site anticorps d'une part.
    Plus la concordance entre ces deux sites est étroite, plus la liaison antigènes-anticorps est puissante; c’est le cas avec les anticorps apparus en fin d'immunisation et ayant une avidité beaucoup plus grande pour l'antigène.
    Cordialement,
    Katie.
    "On se lasse de tout,excepté d'apprendre."-Virgile.

  4. #3
    thomax24

    Re : reaction antigène anticorps responsable de l'agglutination

    Bonjour,

    en ce qui concerne l'agglutination, c'est l'apparition d'un vaste complexe anticorps/antigène macromoléculaire, dont la complexité est lié au nombre de valence de l'antigène étudié.
    Ce nombre de valence, pour crée un réseau d'agglutination, doit être suppérieur à 2: ce qui est les cas pour les IgA (2 à 4 valences) et les IgM (2 à 10 valences).

    En ce qui concerne l'interaction anticorps/antigène (plus précisément épitope/paratope), des liaisons se mettent en place, ce sont des liaisons de faible énergie que l'on appelle simplement liaisons faibles (ce sont tout sauf des liaisons covalentes: c'est à dire des liaisons hydrogènes et liaisons de Van der Walls).

    Comment des liaisons faibles peuvent elles permettre une fixation si efficace? car il existe de nombreuses liaisons faibles lors de la fixation antigène anticorps... on peut imager la situation en la comparant au Velcro: pleins de petits pics faibles se lient aux boucles, pour avoir au final un ensemble très cohésif

    Il semble également que la complémentarité stérique soit mise en cause dans le phénomène: il s'agit juste d'une complémentarité dans l'espace (à l'instar de la complémentarité clé/serrure): épitopes et paratopes "s'imbriquent". On appelle ceci la reconaissance stérique.

    J'espère avoir répondu à tes attentes, n'hésite pas si tu a encore des questions!


  5. #4
    h3llo

    Re : Réaction antigène anticorps responsable de l'agglutination

    merci de vos reponses et tout particulièrement a toi katie, c'est exactement se qu'il me fallait

  6. #5
    Katie20012

    Re : Réaction antigène anticorps responsable de l'agglutination

    Je t'en priiiiiiiiiiiiie.
    Très bonne soirée.
    Cordialement,
    Katie.
    "On se lasse de tout,excepté d'apprendre."-Virgile.

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    h3llo

    Re : Réaction antigène anticorps responsable de l'agglutination

    j'aurais aussi voulu avoir une "equation chimique" pour caractériser l'agglutination.
    je sais que l'anticorps est une immunoglobuline, l'antigène est une macromolécule et entre eux s'exerce des liaisons faibles.
    comment expliquer chimiquement et physiquement que cette réaction a lieu ?
    j'ai essayer en cherchant des explications sur les Ac et les Ag mais je n'arrive pas a les relier entre eux.
    je sais que ma question reste vague, je ne sais pas vraiment ce que je cherche.

    merci de vos réponse

  9. #7
    wolfgangouille

    Re : Réaction antigène anticorps responsable de l'agglutination

    L'antigène n'est pas forcément une macromolécule, ça peut être n'importe quoi (mais souvent des peptides quand mêmes). En tout cas l'épitope de l'antigène n'est pas très étendu.
    Pourquoi le complexe se forme? C'est juste une question d'énergie libre, qui comprend un terme entropique et enthalpique.
    Imagine que tu as une boite remplie de billes de polystyrène, dans laquelle tu mets deux aimants. Tu la secoues . Pour qu'il s'assemblent, il faut qu'il se rencontre (c'est pas forcément probable tu vas me dire), ça c'est le terme entropique, qui pour une complexation n'est donc pas favorable (le désordre a tendance a augmenter, comme pour un puzzle terminé que tu secoues dans sa boite, il va se dissocier, tandis que le phénomène inverse est vraiment improbable). En revanche si les aimants se trouvent, ils auront tendance a s'assembler et à le rester à cause des forces magnétiques (ça c'est le terme enthalpique). Dans les cas des aimants, ou des antigènes/anticorps, ces forces l'emportent sur l'entropie donc tu vas avoir formation spontanée de complexes jusqu'à atteindre l'équilibre. Voilà c'est très simplifié mais c'est l'idée.
    Renaud

  10. Publicité
  11. #8
    h3llo

    Re : Réaction antigène anticorps responsable de l'agglutination

    bonsoir,
    j'aurais deux petites questions.
    est ce que le sang transfusé est composé d'anticorps.
    et pour le cas d'un groupe Rhésus negatif il y a t'il dans le sang des anticorpss anti D.
    merci de me repondre si vous savez.

  12. #9
    Katie20012

    Re : Réaction antigène anticorps responsable de l'agglutination

    Hello;

    Pour la première question, oui il est possible que le sang transfusé soit composé d'anticorps car la transfusion peut être faite avec du sang total, dans ce cas cela peut être dangereux pour le receveur, car lorsque le donneur appartenant généralement au groupe sanguin O, dont le plasma contient un anticorps anti-A de type immun surajouté à l'anticorps naturel. Cet anticorps est apparu à la suite d'une grossesse hétéro-spécifique, de transfusions, d’infections, de la prise de certains médicaments ou après une injection de vaccin de sérum.
    Lorsque le sujet qui le possèdent est donneur de sang, cet anticorps sérique peut, au cours d'une transfusion, hémolyser les globules rouges d'un receveur des groupes A ou AB.

    Il faut aussi rappeler que la transfusion peut être faite par une fraction globulaire isolée du sang: on injecte alors, selon les cas, soit l'ensemble des éléments figurés, soit seulement les hématies, les leucocytes ou les plaquettes; ou encore la transfusion peut n'apporter que certains éléments du plasma.

    Pour la deuxième question, les individus RhD- (c'est-à-dire que l'antigène D du système rhésus est absent), après transfusion par un sang dont les globules rouges sont RhD+ peuvent produire des anticorps contre eux.
    Au cours d'une transfusion ultérieure de sang RhD+, des anticorps anti-RhD peuvent induire des réactions post-transfusionnelles sévères.

    Cordialement,
    Katie.
    "On se lasse de tout,excepté d'apprendre."-Virgile.

  13. #10
    h3llo

    Re : Réaction antigène anticorps responsable de l'agglutination

    rebonjour
    pouvez vous m'expliquer les liaisons electrostatiques et ioniques qui s'exercent lors de l'agglutination ainsi que les liaisons hydrogènes et hydrophobes.
    se qu'il me faut c'est une definition et des exemples.
    mon sujet de devoir etant peut on donner du sang AB- a un receveur O+, j'ai expliqué la determination du groupe sanguin et je compte expliquer les interactions mise en oeuvre lors de l'agglutination.
    merci de vos reponses

  14. #11
    Katie20012

    Re : Réaction antigène anticorps responsable de l'agglutination

    Hello;
    Pour ce qui est des liaisons mis en jeu lors de l'agglutination, j’avais cité plus haut les liaisons électrostatiques de faible énergie, ou alors tu voudrais savoir autres chose que les liaisons mis en jeu?
    Cordialement,
    Katie.
    "On se lasse de tout,excepté d'apprendre."-Virgile.

  15. #12
    h3llo

    Re : Réaction antigène anticorps responsable de l'agglutination

    non ce que je voudrais c'est des explications sur ces liaisons. en gros comment ca marche et des exemples.
    merci

  16. #13
    LXR

    Re : Réaction antigène anticorps responsable de l'agglutination

    Il faut aussi savoir faire preuve de recul et voir le moment où on change de discipline...Ce que tu demandes relève de la chimie voire de la physique quantique en poussant un peu plus le "pourquoi". Le sujet est donc différent, je t'invite à demander en chimie comment se font les liaisons électrostatiques en général, les interactions hydrophobes, les liaisons hydrogènes et autres. Bien entendu, le contexte antigène-anticorps importe nullement dans la discussion que tu lanceras, et risque d'embrouiller les chimistes.

    Greg

Discussions similaires

  1. [Immunologie] anticorps contre antigène du chimpanzé
    Par descmarc dans le forum Biologie
    Réponses: 2
    Dernier message: 07/12/2009, 20h30
  2. [Biochimie] constante de dissociation anticorps/antigène
    Par kro05 dans le forum Biologie
    Réponses: 0
    Dernier message: 07/04/2009, 10h09
  3. [immunologie] Réaction antigène-anticorps
    Par Bacillus 100 dans le forum Biologie
    Réponses: 3
    Dernier message: 01/07/2007, 20h34
  4. sida et reconnaissance antigène/anticorps
    Par arrose dans le forum Biologie
    Réponses: 6
    Dernier message: 06/05/2007, 14h46