Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 12 sur 12

Botanique: les Sarraniaceae



  1. #1
    Chercheur_4

    Botanique: les Sarraniaceae

    Bonjour,
    je recherches des informations la famille botanique des Sarraceniaceae (plantes carnivores à piège passif). J'ai déjà récolté des informations sur leur biotope, leur écologie, leur morphologie, etc (si vous avez d'autres informations sur ces points là je suis preneur!). Mais il me manque la clé de détermination de cette famille et des genres qui la compose (Sarracenia, Heliamphora, Darlingtonia). Savez vous aussi quels utilisations fait-on des Sarraceniaceae (médicinales, ornementales, etc).
    Auriez-vous ce type d'informations?
    Merci pour votre aide.

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    Cendres

    Re : Botanique: les Sarraniaceae

    Bonjour,

    Je n'ai pas de clé de détermination pour les Sarracéniacées sous la main. Quelques informations ici: http://delta-intkey.com/angio/www/sarracen.htm

    et ici: http://www.ars-grin.gov/cgi-bin/npgs...gnlist.pl?1006


    En ce qui concerne les informations qui pourraient te manquer, comme nous ne savons pas ce que tu as déjà (morphologie des ascidies, types de sol...), on ne peut pas t'apporter grand-chose.

    Ces plantes sont utilisées à des fins ornementales (couleurs et formes des ascidies, fleurs colorées et parfumées) et à titre de curiosité.

    Sarracenia purpurea fut utilisée comme teinture et en traitement préventif contre la variole.
    N'a de convictions que celui qui n'a rien approfondi (Cioran)

  4. #3
    Chercheur_4

    Re : Botanique: les Sarraniaceae

    Merci beaucoup !

    Pour ce qui est de la morphologie (acidies, fleur…), j'ai ce qu'il faut. Je sais égalementque ces plantes aiment les tourbière, les sols peu riches et acides.*

    Je n'étais pas au courant pour les utilisations de ces plantes. Avez vous des information complémentaire ou de références sur ces teinture et ces remède contre la variole?

    Par contre je recherche partout ces fameuses clés de détermination et je ne les trouve part sur Internet (peut être ai-je mal cherché?) et je n'ai pas à ma disposition des flores sur de telles plantes.

  5. #4
    Nepenthes

    Re : Botanique: les Sarraniaceae

    Eh bien je propos celle-ci (faite maison, juste pour les genres parce qu'après c'est coton!)

    -> Ascidies trapues et évasées avec appendice terminal petit, originaire de la région des tepuys en Améroque du Sud
    = Heliamphora(les héliamphores)

    -> Ascidies plus minces et allongées "en tube à essai" avec appendice recouvrant l'ouverture
    --> Appendice terminal en forme de couvercle plat, originaire de la côte est des USA et du Canada
    = Sarracenia (les sarracénies)
    --> Appendice terminal en forme de capuchon masquant l'ouverture et avec une expansion bifide
    = Darlingtonia californica (la plante-cobra)

    Après au sein des genres Sarracenia et Heliamphora la distinction doit se faire sur les fleurs et/ou les fruits

    Nep.
    Il n'est qu'une clef pour accéder au savoir, et c'est le désir (A. Nothomb)

  6. #5
    Chercheur_4

    Re : Botanique: les Sarraniaceae

    Merci pour cette réponse au moins ça aide a connaitre les bonnes particularités des genres. Peut-être quelqu'un aurai une flore sur les plantes américaines dans ce forum avec une description précise pour ces genres. Quelles est la clé de détermination de la famille entière?

    Pour ce qui est des utilisations c'est très interressant. Avez vous des informations complémentaires?

    Que pouvez vous me dire sur les symbioses et le commensalismes de ces plantes avec les autres individus? Merci

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    Nepenthes

    Re : Botanique: les Sarraniaceae

    Pour les symbioses, il y a les bactéries qui vivent dans le liquide des urnes et qui aident à la digestion des proies. Si je me souviens bien, les sarracénies sont les seules de la famille à produire elles-mêmes des enzymes digestives.
    Pour ce qui est du commensalisme, il existe des larves qui se développent dans le liquide des urnes et des petites araignées qui font leur toile juste à l'entrée de l'ascidie. j'avais lu ça à propos des népenthes mais je suppose qu'il peut y en avoir de même chez les sarracéniacées.

    Nep.
    Il n'est qu'une clef pour accéder au savoir, et c'est le désir (A. Nothomb)

  9. Publicité
  10. #7
    Cendres

    Re : Botanique: les Sarraniaceae

    Les sarrcénias sont en effet les seuls à disposer d'enzymes dans le liquide des ascidies.

    Pour les symbioses/commensalisme, des détails ici: http://dionee.gr.free.fr/bulletin/txt/d_36_b.htm
    N'a de convictions que celui qui n'a rien approfondi (Cioran)

  11. #8
    Chercheur_4

    Re : Botanique: les Sarraniaceae

    merci pour vos réponses

    Citation Envoyé par Cendres Voir le message
    Ces plantes sont utilisées à des fins ornementales (couleurs et formes des ascidies, fleurs colorées et parfumées) et à titre de curiosité.

    Sarracenia purpurea fut utilisée comme teinture et en traitement préventif contre la variole.
    Avez-vous des références bibliographiques/sitographiques?
    Quelle spécificité peut-on donner à la famille dans son ensemble?

  12. #9
    Chercheur_4

    Re : Botanique: les Sarraniaceae

    J'ai trouvébces deux sites pour les utilisation des sarraniaceae.

    http://dionee.gr.free.fr/bulletin/txt/d_10_f.htm
    http://www2.ac-lille.fr/hcfq-avion/S...esSciences.htm

    par contre quelqu'un a des indications sur les clés de détermination?

  13. #10
    Nepenthes

    Re : Botanique: les Sarraniaceae

    Citation Envoyé par Chercheur_4 Voir le message
    Quelle spécificité peut-on donner à la famille dans son ensemble?
    La spécificité de la famille est de présenter des feuilles modifiées en ascidies. Ensuite il ya les caractère floraux mais la fleur des Heliamphora est assez différente de celle des Sarracenia et de la Darlingtonia (pas de pétales notamment).

    Nep.
    Il n'est qu'une clef pour accéder au savoir, et c'est le désir (A. Nothomb)

  14. #11
    Chercheur_4

    Re : Botanique: les Sarraniaceae

    Oui mais d'autre plantes présentes des acidies (ex: nepenthes).
    Pour mes recherche il me faudrait des donnees assez précises sur ce sujet.

  15. #12
    Cendres

    Re : Botanique: les Sarraniaceae

    Les ascidies des Nepenthes se forment à l'extrémité de la nervure principale du limbe, à la différence de celles des Sarracéniacées, constituées par l'enroulement et la soudure du limbe entier; cette soudure est le plus visible chez Heliamphora, considéré comme le genre le plus "archaïque" de cette famille.

    Par ailleurs, les ascidies des Nepenthes ont le bord d'entrée muni d'un péristome (comme pour Cephalotus), rebord épineux et large n'existant pas chez les Sarracéniacées.
    N'a de convictions que celui qui n'a rien approfondi (Cioran)

  16. Publicité

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. Un projet pour les étudiants et professeurs en botanique ?
    Par Tela Botanica dans le forum Identification des espèces animales ou végétales
    Réponses: 5
    Dernier message: 28/01/2010, 14h25
  2. aborder les différents domaines de la botanique
    Par flodel dans le forum Orientation avant le BAC
    Réponses: 1
    Dernier message: 14/06/2007, 18h21
  3. aborder les différents domaines de la botanique
    Par flodel dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 0
    Dernier message: 14/06/2007, 17h15
  4. aborder les différents domaines de la botanique
    Par flodel dans le forum Biologie
    Réponses: 0
    Dernier message: 13/06/2007, 16h22
  5. Réponses: 1
    Dernier message: 06/10/2006, 17h46