Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 13 sur 13

température et corps humain:



  1. #1
    redfire

    température et corps humain:

    Bonjour à tous,

    Voilà ma question:

    Quelle est la température maximale que peut supporter le corps humain??

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    tanalahy

    Re : température et corps humain:

    Bonjour,
    la température maximale que pourrai supporter une personne en bonne santé, je dirais dans les 75/80°C, personnellement je suis déjà allée a Tunis un été et le jour le plus chaud du mois la température avoisinais les 50 degrés à l'ombre et je n'exagère rien! c'est insupportable, oui, mais je n'en suis pas morte, et je pense avoir été bien loin de cette limite quand même!^^
    Mais cela doit dépendre aussi des habitudes (en Tunisie, l'hiver il fait 15/20°C et ils sont tous avec leur manteau comme si on était au Pôle Nord!)

    Si c'est de la température corporelle que tu parlais, il me semble que c'est genre 45°C t'es mort, mais rien n'est sur...

    Voilà ce que je peux t'apporter, j'espère que cela convient!

    Tana.

  4. #3
    Katie20012

    Re : température et corps humain:

    Hello;
    J'avais lu quelque part que chez l'être humain, il y a risque de décès au-delà de 41,5 °C (complications cérébrales irréversibles).
    Cordialement,
    Katie.
    "On se lasse de tout,excepté d'apprendre."-Virgile.

  5. #4
    tanalahy

    Re : température et corps humain:

    Je pensais a un coma vers 42°C, et au delà c'est létal, mais pour un corps aussi résistant soit-il, une température égale a 45°C c'est la mort assurée... ça serait une température limite maximale^^
    C'est possible que vers 41/42°C il y ait des dommages importants sur l'organisme comme tu le dis. Mais je ne pensais pas qu'ils pouvaient êtres aussi graves a ce stade...

    Tana.

  6. #5
    Katie20012

    Re : température et corps humain:

    Oui moi non plus je ne suis pas sur de moi...donc ça reste à confirmer.
    Cordialement,
    Katie.
    "On se lasse de tout,excepté d'apprendre."-Virgile.

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    kamor

    Re : température et corps humain:

    42°C, c'est la température du corps humain. Au dessus, des enzymes commencent à se dissocier, à perdre leur structure tertiaire ou quaternaire; etc. Ce qui peut provoquer au moins le coma, et à long terme la mort.
    Pour la température extérieure, c'est plus complexe. L'humidité joue aussi un rôle.

  9. Publicité
  10. #7
    nowell

    Re : température et corps humain:

    Bonjour

    les températures létales supérieures et inférieures sont 28°C et 42°C.
    En dessous et au dessus de ces extrêmes les molécules n'assurent plus suffisamment leurs fonctions et c'est la mort.
    Si les faits ne correspondent pas à la théorie, changez les faits. (A. Einstein)

  11. #8
    ahmedd83

    Re : température et corps humain:

    il y a une différence entre température intérieure de l 'être humain et température extérieure.
    je pense qu'il vise la température extérieure : et j 'affirme qu'il peut dépasser 100 degré ,( les chambre chaude à vapeur dépasse les 100 degré).

  12. #9
    ArrowX

    Re : température et corps humain:

    Cela m'étonnerait l'air ambiant d'une cabine à 100 degré, le four oui par contre, mais l'air en convection est pas aussi chaud et dans le sauna la température CORPORELLE monte jusqu'à 40 degré max.
    La valeur d'un homme tient dans sa capacité à donner et non dans sa capacité à recevoir.

  13. #10
    Alexisbeuve

    Re : température et corps humain:

    Bonjour,
    Si tu parle de la température de l'air ambiant, la réponse est: on ne sais pas.... Le truc c'est qu'on a jamais essayé de tester quelle température un homme pouvais supporter (puisque pour en être sûr il faudrait qu'il meure) cependant, on sais que le corps humain peux supporter une température de 124 Celsuis pendant au moins un quart d'heure: http://perso.numericable.fr/cf40/articles/4849/4849428A.htm
    Bien sûr cet article ne fait pas foie, il faut se méfier de ce qu'on peut lire sur internet, mais si tu fais quelques recherches approfondie ou que tu tombe sur un véritable spécialiste (ce que je ne suis pas) tu trouveras certainement une estimation

  14. #11
    sunyata

    Re : température et corps humain:

    Quelle est la température maximale que peut supporter le corps humain??
    Bonjour,

    Si tu parle de la température de l'air ambiant, la réponse est: on ne sais pas....
    - Si on sait ! Et on le sait de manière précise ! Encore faut-il préciser de quelle température on parle, et prendre en compte la manière utilisée par le corps humain pour
    réguler sa température : L'évapo-transpiration.

    - Pour une température de point de rosée supérieure ou égale à 35 °C, l'évacuation de la chaleur corporelle par évapo-transpiration n'est plus suffisante.

    C'est une condition limite et donc létale qui est susceptible de se produire dans à la fin du siècle, si le réchauffement climatique poursuit au même rythme.

    http://www.theurbanclimatologist.com...ilitylimit.pdf

    https://www.pnas.org/content/pnas/su...?targetid=STXT

    cordialement
    Dernière modification par sunyata ; 02/07/2019 à 08h20.

  15. #12
    f6bes

    Re : température et corps humain:

    Bjr Sunyata,
    Heu tu réveilles la derniére discussion qui date de..2017 ! sur un sujet commençé en..2010.
    Bonne journée
    "Ce fut la goutte d'eau de trop qui mit le feu aux poudres!"

  16. Publicité
  17. #13
    Pterygoidien

    Re : température et corps humain:

    Citation Envoyé par sunyata Voir le message

    Bonjour,


    - Si on sait ! Et on le sait de manière précise ! Encore faut-il préciser de quelle température on parle, et prendre en compte la manière utilisée par le corps humain pour
    réguler sa température : L'évapo-transpiration.

    - Pour une température de point de rosée supérieure ou égale à 35 °C, l'évacuation de la chaleur corporelle par évapo-transpiration n'est plus suffisante.
    En fait, il y a plusieurs méthodes par lesquels le corps peut dissiper de la chaleur :
    * rayonnement
    * conduction-convexion
    * évaporation-transpiration
    L'importance relative pour chaque type dépend de la température ambiante mais aussi de l'humidité de l'air (hygrométrie). Pour des températures sub 28°, la convection-conduction est un important moyen de dissipation calorifique : le corps, ayant une T° supérieure à celle de son environnement, évacue de la chaleur par conduction vers ses tissus les plus superficiels, et ce tant que le gradient de température est maintenu : la chaleur passe alors de la peau à la fine couche de fluide et d'air qui l'entoure, jusqu'à arriver à terme d'un équilibre. Un petit vent frais aide donc à la dissipation de chaleur en brassant la couche d'air chaud qui nous entoure, maintenant alors un gradient de température.
    Si toutefois la température ambiante est supérieure ou égale à la température corporelle centrale, alors effectivement, la conduction-convection ne parvient pas à dissiper correctement la chaleur.

    Dans ce cas, c'est l'évaporation qui devient le moyen le plus important des pertes de chaleur, et ceci peut aller bien au delà de 35°, mais pour une période tout à fait limitée et à un coût, comme vous le dites. Dans l'évapo-transpiration, il y a deux acteurs en présence : le système cutané, formé de glandes sudoripares apocrines et eccrines, qui revêtent une large surface, et le système respiratoire, qui occupe également une large surface. La respiration y joue un role clé, puisqu'au niveau des voies respiratoires inférieures, de l'eau est évaporée et sature l'air expiré, qui est ensuite évacué. L'enthalpie de vaporisation (chaleur latente de vaporisation) associée à ce processus fait perdre de la chaleur, et les mouvements respiratoires s'assurent de la convection de l'air. Le problème pour la sudation et la respiration, c'est que cela engendre des pertes hydriques importantes, et que le phénomène est limité par l'hygrométrie.

    Pour de courtes périodes (quelques minutes à quelques heures), un homme en bonne santé peut survivre dans des environnements extrêmes allant au-delà de 110° : on peut tenir sur des périodes plus prolongées (plusieurs heures) à des températures ne dépassant pas 70°C, pour autant d'avoir un accès à l'eau. Ceci pour un environnement où l'air est sec : si il est humide, les extréma redescendent. Pour un air saturé en eau (wet-bulbe temperature, la mesure en question dans l'étude que vous avez cité), alors là oui, comme vous le dites, on ne peut pas dépasser les 35°C sur le long terme. De toute façon, c'est une situation qui n'est absolument pas souhaitable et on est ici dans le cas d'un jeune homme sain, sans problème de santé.

    Pour ce qui est du rayonnement, je ne connais pas son importance, mais ça n'est pas adaptable par des processus physiologiques. On notera toutefois son utilité en cas d'hypothermie où les couvertures de survie (isothermique) réfléchissent 90% des rayonnements infra-rouge de notre corps.
    Dernière modification par Pterygoidien ; 02/07/2019 à 17h19.

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. Volume du corps humain
    Par dimofzion dans le forum Biologie
    Réponses: 13
    Dernier message: 06/01/2013, 22h15
  2. Réponses: 2
    Dernier message: 20/04/2007, 19h38
  3. Interpool du corps humain
    Par yaqawi dans le forum Biologie
    Réponses: 1
    Dernier message: 28/02/2007, 14h08
  4. Flotabilité de corps humain??
    Par ayalopitek dans le forum Biologie
    Réponses: 4
    Dernier message: 17/10/2006, 12h14
  5. inertie du corps humain
    Par seizetheday dans le forum Physique
    Réponses: 4
    Dernier message: 13/09/2006, 08h11