Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 3 sur 3

Sur les cellules de la mémoire



  1. #1
    misterdealer

    Sur les cellules de la mémoire

    Bonsoir,

    Je ne suis pas du tout expert dans le domaine du bio; je connais très brièvement le fonctionnement d'une cellule comme le neurone.

    J'étais en train de réfléchir le principe de fonctionnement de la conscience sur une idée X et j'en suis arrivé aux hypothèses
    suivantes :

    _ il existe un groupe de cellules de fonction mémoire dont la sortie est reliée à l'entrée (feedback),

    _ lorsqu'on a conscience de X, le cerveau effectue sur cet ensemble de cellules une série de boucles, dont l'entrée serait X.

    _ l'intensité électrique de sortie ne fait qu'augmenter à chaque nouvelle itération.

    _ la valeur de sortie agirait aussi, mais je ne peux pas savoir si c'est local (sur une seule cellule) ou globale (valeur moyenne de sortie de N cellules), ni comment elle agirait (par ex, diffusion du feedback sur d'autres cellules avoisinantes).

    Si l'intensité électrique devient trop fort, on aurait alors l'apparition d'un sentiment.
    Si l'intensité électrique devient si fort qu'il a du mal à s'évacuer, on alors l'apparition d'un réflexe physique tel que le rire ou le pleur, etc...

    Est ce que mon modèle théorique est proche ou loin de la réalité ?
    Auriez-vous de bons livres sur le sujet à me conseiller ?

    Merci

    -----


  2. #2
    acuna_matata

    Re : Sur les cellules de la mémoire

    Bonjour,

    C'est un sujet très intéressant, j'espère que ceci pourra t'aider. C'est assez difficile de trouver de la vulgarisation dans un domaine aussi précis!

    tu devrais lire sur la «Loi de Hebb», c'est un neurologue, Donald Hebb qui a expliqué la formation des souvenirs.

    Dis simplement, c'est que si deux neurones sont activés en même temps par un événement, ils sont par la suite plus faciles à réactiver ensemble. On appelle cela « potentialisation à long terme ».

    «Une région neuronale ayant été fortement activée par un événement marquant (par exemple un accident) ou répété (par exemple les tables de multiplication) conserve donc la trace du souvenir dans ses synapses.

    Une lésion cérébrale, par exemple après un accident vasculaire (AVC), peut ainsi léser une zone précise correspondant à une partie spécifique de la mémoire : la séquelle cognitive sera très précise. Certains malades deviennent incapables de lire, compter, etc. Car leurs neurones ont perdu leurs connexions, et donc effacé le souvenir.

    Si un centre important de connexion entre diverses aires cérébrales est touché par l'AVC, les séquelles seront plus importantes pour la mémoire.1»

    J'aime beaucoup ce site web de l'Université McGill à Montréal, je l'ai utilisé pour préparer mes cours sur le système nerveux:

    http://lecerveau.mcgill.ca/flash/i/i..._07_p_tra.html

    Si tu veux aller plus loin dans tes connaissances structurales, l'encyclopédie Vulgaris Médical est excellente, voici un lien pour leur vidéo sur la mémoire, mais il y a aussi beaucoup d'autres infos:

    http://video.vulgaris-medical.com/in.../84-la-memoire



    ---------------
    1. http://sante-medecine.commentcamarch...se-souviennent
    Aucun problème

  3. #3
    Glast

    Re : Sur les cellules de la mémoire

    Citation Envoyé par misterdealer Voir le message
    Si l'intensité électrique devient trop fort, on aurait alors l'apparition d'un sentiment.
    Si l'intensité électrique devient si fort qu'il a du mal à s'évacuer, on alors l'apparition d'un réflexe physique tel que le rire ou le pleur, etc...

    Est ce que mon modèle théorique est proche ou loin de la réalité ?
    Non, pas vraiment. L'émotion n'est pas du fait d'une intensité de stimulation. En fait, la mémoire est gérée par une structure (l'hippocampe) qui appartient à un système plus grand (système limbique) qui, lui, gère les émotions. De ce fait, lorsque la mémorisation se fait, des aires associatives qui drainent l'information du système limbique associent l'émotion présente au souvenir qui est en train de s'élaborer.
    Le maître montre la lune
    L' idiot regarde le doigt

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. les cellules gliales, pilier de la mémoire
    Par Dremor dans le forum Discussions scientifiques
    Réponses: 35
    Dernier message: 20/02/2008, 00h22
  2. Mémoire des cellules
    Par toutankhamon dans le forum Neuropsychologie et Psychologie
    Réponses: 2
    Dernier message: 18/09/2007, 19h07
  3. Les effets de la chimiothérapie sur les cellules neuronales saines
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 2
    Dernier message: 15/12/2006, 11h07
  4. Les cellules souches adultes peuvent produire des cellules nerveuses
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 0
    Dernier message: 17/05/2005, 15h10