Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 10 sur 10

effet fondateur, le cas des moustiques du métro de Londes



  1. #1
    audinettenet

    effet fondateur, le cas des moustiques du métro de Londes

    Bonjour,

    Selon la théorie des équilibres ponctués, un effet fondateur peut être à l'origine d'une spéciation (je suppose par phénomène de diminution de la variabilité et par une forte dérive génétique).

    Prenons l'exemple des moustiques du métro de Londres (Byrne et al. Heredity 82, 7 (1999)), où une nouvelle espèce a été formée par isolement dans les souterrains du métro (donc par effet fondateur).
    Est-ce que cette espèce ne serait apparue que par dérive génétique (concordant avec la théorie de Gould) ?
    Ou la population de moustique séparée de la population mère s'est-elle adaptée à son nouvel environnement par sélection naturelle, conduisant à une nouvelle espèce (ce qui serait cohérent avec la théorie synthétique où l'adaptation par sélection conduit à la spéciation)

    Je ne suis pas sure que la question soit claire à 100%, mais je la pose quand même

    -----

    plus nous comprenons le monde, plus il nous semble dépourvu de signification.....

  2. Publicité
  3. #2
    acuna_matata

    Re : effet fondateur, le cas des moustiques du métro de Londes

    Bonjour,

    Un équilibre ponctué fait souvent référence à un changement dans l'environnement qui provoque soudainement le changement du phénotype favorable. Le lien ci-dessous est un schéma qui explique bien. Le cas classique est la phalène du bouleau en Grande-Bretagne. Je ne connais pas celui des moustiques du métro, mais j'ai l'impression que #2 = bonne réponse car il s'agit non pas d'une dérive graduelle mais plutôt soudaine (donc ponctuée) au point de vue évolutif...

    http://img116.imageshack.us/f/phylogensehg6.jpg/
    Dernière modification par acuna_matata ; 30/05/2010 à 15h49.
    Aucun problème

  4. #3
    audinettenet

    Re : effet fondateur, le cas des moustiques du métro de Londes

    merci beaucoup.

    Cela ne réponds pas entièrement à ma question, mais le schéma envoyé est très clair et je vais le garder en tête....

    En fait, je crois que la question que j'essaye de poser un peu maladroitement c'est :

    Est-ce qu'un effet fondateur ne permet de créer une nouvelle espèce que selon la théorie de Gould (de manière rapide par dérive), ou la sélection naturelle peut-elle malgré tout jouer un rôle dans la spéciation (parce que l'environnement entre les souterrains et l'exterieur n'est pas le même, il doit forcément y avoir une adaptation !), ce qui est normalement réfuté dans la théorie des équilibres ponctués..
    plus nous comprenons le monde, plus il nous semble dépourvu de signification.....

  5. #4
    audinettenet

    Re : effet fondateur, le cas des moustiques du métro de Londes

    Bien entendu, il me semble que tu es raison, et que le cas des moustiques répondent plutôt à la théories des équilibres ponctuée...
    En fait j'ai du mal à admettre que la sélection naturelle ne puisse pas jouer de rôle dans la spéciation dans cette théorie....
    plus nous comprenons le monde, plus il nous semble dépourvu de signification.....

  6. #5
    Cendres

    Re : effet fondateur, le cas des moustiques du métro de Londes

    Bonjour,

    Les études génétiques de cette population (qui présente même des variations génétiques suivant les lignes de métro) montrent plutôt une colonisation locale, unique.
    N'a de convictions que celui qui n'a rien approfondi (Cioran)

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    acuna_matata

    Re : effet fondateur, le cas des moustiques du métro de Londes

    Ma façon de voir les chose est que

    - la sélection naturelle venant du fait que les individus de l'espèce présentant les meilleures adaptations arrivent à transmettre leur génome davantage

    - l'évolution ponctuée fait référence à l'adaptation à un milieu qui a changé relativement rapidement et donc est en lien avec la sélection naturelle.

    Je sais que plusieurs scientifiques débattent de l'importance relative des 2 types d'équilibre (graduel vs ponctué), mais je ne crois pas que l'on remette en doute que les deux sont intimement liées...

    http://www.tregouet.org/edito.php3?id_article=547


    J'ai trouvé un édito assez intéressant sur ce sujet, je ne sais pas à quel point il est fiable, mais il dit que Gould lui-même soutenait que sa théorie d'équilibre ponctué vient compléter ou appuyer celle de Darwin, notamment pour ce qui est des documents fossiles manquants.
    Aucun problème

  9. Publicité
  10. #7
    invité576543
    Invité

    Re : effet fondateur, le cas des moustiques du métro de Londes

    Parlez-vous d'espèces distinctes au sens de l'impossibilité totale d'inter-reproduction ? (Et donc de spéciation au sens de la création d'une barrière d'espèce ?)

    Si les moustiques en question ont perdu la capacité d'inter-reproduction avec les autres descendants de leurs ancêtres récents (ceux restés ailleurs), alors il est très difficile de voir cela comme résultat du seul effet fondateur. Faudrait une combinaison d'événements très surprenante...

  11. #8
    acuna_matata

    Re : effet fondateur, le cas des moustiques du métro de Londes

    À mon sens on parle bien ici d'espèces distinctes (donc absence de reproduction avec succès) et non simplement de polymorphisme. Je suis d'accord avec Michel pour ce qui est d'une suite d'événement. Il faut voir ici que l'équilibre ponctué n'est pas ponctué au sens de nos référants de temps (qui sont infimes comparés à l'échelle de l'évolution des espèces), mais bien comparé au gradualisme.
    Aucun problème

  12. #9
    Cendres

    Re : effet fondateur, le cas des moustiques du métro de Londes

    Les moustiques du métro londonien ont le plus grand mal à s'accoupler avec ceux restés à l'extérieur, et encore faut-il le faire en laboratoire. Les oeufs obtenus sont systématiquement stériles.

    Ce type de phénomène se rencontre dans d'autres métros.
    N'a de convictions que celui qui n'a rien approfondi (Cioran)

  13. #10
    invité576543
    Invité

    Re : effet fondateur, le cas des moustiques du métro de Londes

    Y-a-t'il une explication à cette impossibilité d'inter-reproduction autre qu'une divergence génétique ? (Qu'elle soit par dérive ou par sélection n'est pas la question.)

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. Effet tunnel un cas particulier quantique
    Par geine dans le forum Physique
    Réponses: 8
    Dernier message: 26/01/2010, 19h21
  2. [Zoologie] Des moustiques à Paris
    Par Achillea dans le forum Biologie
    Réponses: 2
    Dernier message: 14/10/2008, 23h37
  3. Des mastodontes et des tortues géantes dans le métro de Madrid
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 0
    Dernier message: 28/01/2007, 13h26
  4. Texte fondateur de l'histoire des mathématiques numérisé pour la 1ère fois
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 6
    Dernier message: 17/11/2005, 08h14
  5. Des pièges et des insectifuges contre les moustiques porteurs du paludisme
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 0
    Dernier message: 17/07/2005, 10h46