Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 23 sur 23

Structure du corpuscule de pacini



  1. #1
    cantemma

    Red face Structure du corpuscule de pacini

    Bonjour
    Je me suis posée une question dont je n'arrive pas à trouver un réponse: quelle est la structure des récepteurs sensoriels comme Pacini, Meissner... Ce sont des fibres nerveuses ??? ou de simples cellules épidermiques???
    Merci

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    fafapas

    Re : Structure du corpuscule de pacini

    Il s'agit comme tout les récepteurs sensoriel, de récepteurs (pacini dans le derme ou épiderme je sais pas trop) dont la membrane un stimuli se dépolarise cela entrainnant une difference de potentiel qui peuvent donner naissance ou non à des messages neveux.

    Je ne suis pas expert, j'espère ma réponse suffisante: ce sont des cellules dermique, épi ou pas? je dirais entre les deux
    et elle donnent des messages nerveux (mais çane sont pas des cell nerveuses.)

  4. #3
    Jiav

    Re : Structure du corpuscule de pacini

    Moi! Moi! Moi!

    A la base, les mécanorécepteurs sont d'abord constitués d'une terminaison axonale. Le corps cellulaire de ces terminaisons est situé dans un ganglion proche de la moëlle épinière, et l'axone forme une sorte de T dont un bout va au récepteur et un autre dans la moëlle épinière. Comme toutes les fibres nerveuses, elles sont sensibles aux déformations mécaniques (essai donc de donner un coup sur un de tes nerfs: tu la ressens la sensibilité mécanique?), et peuvent donc traduire une information mécanique en information neuronale.

    On classife les mécanorécepteurs en fontion de leur propriétés de réponse d'une part (à adaptation rapide vs lente), et de la taille de leur "champ récepteur" (la zone où une stimulation mécanique donne lieu à une réponse). La vitesse d'adaptation du récepteur dépend de "l'enrobage" de la terminaison: si il n'y en a pas, le récepteur va être " à adaptation lente" (i.e. selon l'élasticité du tissu qui l'environne). Il existe aussi des récepteurs à adaptation rapide. Dans ce cas, la terminaison est enrobée de plusieurs couches de cellules qui compensent les déformations mécaniques prolongées, permettant à la terminaison de revenir dans sa configuration de repos plus rapidement. Finalement, la taille des récepteurs est donnée essentiellement par la profondeur/superficialité des récepteurs (plus on est loin de la surface, plus le champ récepteur sera grand).

    Cantemma, you make my day! C'est bien la première fois en plus d'un an sur le forum que quelqu'un pose une question directement reliée à ma thèse!

  5. #4
    coco

    Re : Structure du corpuscule de pacini

    Citation Envoyé par Jiav
    A la base, les mécanorécepteurs sont d'abord constitués d'une terminaison axonale. :
    Hello,
    L'éternelle question, je la pose donc à un spécialiste... est-ce l'extrémité de l'axone ou est-ce la dendrite du neurone sensitif qui sert de mécanorécepteur?
    Bref de toute façon, il y a bien toujours une terminaison de fibre nerveuse au niveau de tous les récepteurs sensoriels...
    Et dans le cas du corpuscule de Pacini, cette terminaison nerveuse est recouverte d'un système "d'écailles" superposées...

  6. #5
    calimeroz

    Re : Structure du corpuscule de pacini

    Bonjour,

    J'en profite pour poser une question ... Pour le récepteur de Merkel (adaptation lente, champ recepteur petit) il s'agit bien d'une cellule de l'epiderme (couche basale) relachant des neurotransmetteurs, reliée à une terminaision nerveuse. Il y a donc ici une synapse supplémentaire, non ?

    A plus

    Cal.

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    Jiav

    Re : Structure du corpuscule de pacini

    pour coco:

    C'est un peu une question de définition, mais au final je dirais axone:

    Au point de vue anatomique, la projection vers le récepteur se fait à partir de l'axone du neurone (le T avec le corps cellulaire à la base du T, et de chaque coté de la barre horizontale ça va soit au récepteur, soit vers la moëlle épinière), et il n'y a rien qui différencie le coté allant vers le récepteur du coté du SNC (excepté que le coté récepteur ne fait pas de synapse -mais une dendrite en ferait aussi n'est-ce pas?).

    Ce qui fait bizarre et pousse parfois à dire que c'est une dendrite, c'est qu'on est habitué à dire que le signal dans un axone s'éloigne du corps cellulaire. Mais ça ne tient pas: on sait maintenant qu'il peut y avoir des signaux dans les deux sens au moin pour ce type de fibres (durant la locomotion en particulier: il y a génération de potentiels d'action rétrogrades qui viennent colisionner les messages dans le sens "normal").

  9. Publicité
  10. #7
    Jiav

    Re : Structure du corpuscule de pacini

    Citation Envoyé par calimeroz
    il s'agit bien d'une cellule de l'epiderme (couche basale) relachant des neurotransmetteurs, reliée à une terminaision nerveuse. Il y a donc ici une synapse supplémentaire, non ?
    Non non. Le rôle des cellules entourant la terminaison est purement mécanique. Pas de synapse ni de neurotransmetteur à ce niveau.

  11. #8
    fafapas

    Re : Structure du corpuscule de pacini

    Et bien merci pour ces intervantions très interresantes, vive les experts!

    Lors d'une inflamation (type acid arachidonique) comment ça se comporte tout ces récepteurs sensoriel et ces cell nerveuses?

    (Je pressent une réponse toute simple à ce phénomène trop compliqué...)

  12. #9
    Jiav

    Re : Structure du corpuscule de pacini

    Si tu veux du simple pas de problème: Les fibres transmettant la douleur réagissent aux messagers chimiques en se sensibilisant (en abaissant le seuil où elle déchargent).

    Sauf que c'est loin d'être simple ni tout à fait bien connu (et oups là on peut plus dire que je suis expert... )

  13. #10
    fafapas

    Re : Structure du corpuscule de pacini

    OK mais sais-tu quel est le message chimique auquel elle répondent?
    Les cellule de la peau je connais bien (très bien...) les cell nerveuses pas trop...

  14. #11
    Jiav

    Re : Structure du corpuscule de pacini

    Les stimulations mécaniques suffisent pour stimuler les nerfs comme les mécanorécepteurs
    (essai donc de donner un coup sur un de tes nerfs: tu la ressens la sensibilité mécanique?)

  15. #12
    coco

    Re : Structure du corpuscule de pacini

    Citation Envoyé par Jiav
    on sait maintenant qu'il peut y avoir des signaux dans les deux sens au moin pour ce type de fibres (durant la locomotion en particulier: il y a génération de potentiels d'action rétrogrades qui viennent colisionner les messages dans le sens "normal").
    Tu veux dire qu'il y a des potentiels d'actions qui circulent dans les 2 sens dans une seule fibre nerveuse...??? et qui entrent en collision???...
    C'est bien sûr possible, mais je croyais que dans un organisme en fonctionnenemt cela n'arrivait jamais de part l'emplacement des récepteurs, des centres nerveux et des effecteurs...

  16. Publicité
  17. #13
    fafapas

    Re : Structure du corpuscule de pacini

    Les stimulations mécaniques suffisent pour stimuler les nerfs comme les mécanorécepteurs

    OK mais en cas d'inflamation il n'y a pas beaucoup de stimuli mécaniques et la douleur peut être grande...voire disproportionnée par rapport à la gravité.

    Les fibres transmettant la douleur réagissent aux messagers chimiques en se sensibilisant

    Donc quel sont donc ces messagers? Ac Arach...TNFa...

    Exemple que je connais bien: le bouton d'acné, il est enflé par entre autre l'inflamation...la stimulation nerveuse est parfois intense par rapport à une "bosse" due à un choc...
    En fait je n'vais pas réfléchi à ça trop focamisé sur tout les paramètre, excès de sebum, inflamation, kératinisation, prolif et differenciation des cell...mais d'où vient donc le stimulus nerveux dans ce cas? ...je serais tenté de dire les mêmes vecteurs d'inflamation vont induire des réponses cell épidermiques et nerveuses...est-ce le cas?

  18. #14
    calimeroz

    Re : Structure du corpuscule de pacini

    Non non. Le rôle des cellules entourant la terminaison est purement mécanique. Pas de synapse ni de neurotransmetteur à ce niveau.
    Ah ok merci pour la réctification, j'ai trouvé d'où me venait cette idée ... Les cellules de Merkel possède des granules de sécrétion d'ont la fonction n'est pas exactement connue. Elles appartiennent peut-être au système neuro-endocrine ... J'ai trop vite associé ces granules aux neurotransmetteurs ...

    A plus

    Cal.

  19. #15
    Jiav

    Re : Structure du corpuscule de pacini

    Citation Envoyé par coco
    Tu veux dire qu'il y a des potentiels d'actions qui circulent dans les 2 sens dans une seule fibre nerveuse...??? et qui entrent en collision???...
    Fucké hein?
    Attention je ne veux pas dire qu'un même pa fait des aller et retour, mais qu'il y a une zone au niveau de la synapse (du coté de la moelle épinière donc) qui génère des pa antidromique (au fait j'ai parlé de rétrograde mais c'est impropre -à garder pour le transport axonal- pour les pa s'est ortho- ou antidromique).
    Tu connais les synapses qui sont sur d'autres synapses, et qui modulent le relachement des neurotransmetteur via l'inhibition par des canaux chlorique?
    Hé bien ce sont des jonctions de ce type qui semblent générer les potentiels antidromiques (voir Gossard JP, et le labo de F Clarac pour d'autres travaux là-dessus). AVEC DU CHLORE. "C'est contraire à la théorie" me diras-tu. "Absolument" te répondrais-je. "Mais comment c'est possible puisque le chlore est censé inhiber les décharges?" insisteras-tu. "Aucune idée, sti" sacrerais-je. Le fait est qu'on a pas de modèle biophysique pour expliquer ça, mais on constate tout simplement que la relache des canaux chlore s'accompagne d'une décharge antidromique.
    Pour voir ça, l'astuce a été d'utiliser des fibres uniquement sensorielles, dont on casse la capacité à trasnmettre des signaux depuis la périphérie: ce qu'on enregistre est alors forcément antidromique.
    Note que maintenant qu'on sait que ça existe, et que c'est un système partagé par des espèces très différentes, il n'y a rien qui s'oppose à imaginer que le phénomène est courant dans le système nerveux central (mais comment le tester?). Si j'avais du temps, j'essairais bien de tester au moins le nerf optique: je serais pas trop surpris qu'on y voit des décharges antidromiques associées au clingements! Un peu risqué comme recherche, mais un beau nature à la clef..


    Citation Envoyé par fafapas
    OK mais en cas d'inflamation il n'y a pas beaucoup de stimuli mécaniques et la douleur peut être grande...voire disproportionnée par rapport à la gravité.
    Certes mais si le seuil de décharge est baissé, un même stimuli mécanique va générer beaucoup de réponse. De plus, il faut voir aussi que l'intensité ressentie peut ne pas être directement proportionnel aux intensités des signaux reçu, puisque ça va dépendre beaucoup de l'interprétation de ceux-ci. Pour les vecteurs d'inflammations, je rajouterais à ta liste la substance P qui est une des plus connue, mais je n'ai aucun doute qu'ils sont encore nombreux et aux effets très complexes.

  20. #16
    coco

    Re : Structure du corpuscule de pacini

    Merci Jiav... C'est intéressant...
    Fuckée ????
    Dernière modification par coco ; 02/09/2005 à 19h16.

  21. #17
    Jiav

    Re : Structure du corpuscule de pacini

    Citation Envoyé par coco
    Fuckée ????
    = Bizarre (en bon québequois )

  22. #18
    preistos
    Invité

    Re : Structure du corpuscule de pacini

    Bonjour,

    Une petite question toujours dans le même domaine:
    Les corpuscules de Pacini viscéraux, notamment dans le Pancréas, servent à quoi ? Quelle est l'utilité de la mécanosensibilité dans ces endroits ?

  23. Publicité
  24. #19
    Jiav

    Re : Structure du corpuscule de pacini

    Bonne question... j'en sais rien du tout!

    On peut émettre des conjectures: sachant que ce sont les récepteurs les plus sensibles aux vibrations transmises à distance et qu'on les retrouve un peu partout de manière diffuse, alors ils sont à même de renseigner le système neurovégétatif à savoir si tout glougloute comme d'hab ou pas.

    D'un autre point de vue, on peut peut-être aussi supposer un rôle dans le sentiment de corporalité.

    ... et puis, comment on saurait que la rate se dilate?

  25. #20
    preistos
    Invité

    Re : Structure du corpuscule de pacini

    Citation Envoyé par Jiav
    Bonne question... j'en sais rien du tout!

    On peut émettre des conjectures: sachant que ce sont les récepteurs les plus sensibles aux vibrations transmises à distance et qu'on les retrouve un peu partout de manière diffuse, alors ils sont à même de renseigner le système neurovégétatif à savoir si tout glougloute comme d'hab ou pas.

    D'un autre point de vue, on peut peut-être aussi supposer un rôle dans le sentiment de corporalité.

    ... et puis, comment on saurait que la rate se dilate?

    Merci pour la réponse, c 'est la conclusion à laquelle j'en suis venu. Je suis tombé sur votre site hier en cherchant des infos pour une courte présentation orale sur les corpuscules de Meissner et de Pacini et je le trouve bien intéressant. Faut dire que les sites sur internet se contredisent sur des trucs concernant les deux types de mécanorécepteurs et que les livres ne contiennent pas grand chose alors j'ai pensé que quelqu'un d'autre aurait une meilleure réponse.

  26. #21
    Jiav

    Re : Structure du corpuscule de pacini

    J'ai oublié l'interprétation la plus simple: que ce soit un "vestige évolutif" sans rôle actuel (genre d'appendice).

    Avec un accès aux périodiques, il y a une bonne revue des mécanorécepteurs pour la peau glabre de la main (incluant donc les Meissner & Pacini). KO Johnson (un grand dans ce petit domaine) y présente une opinion assez osée sur le rôle des Pacini dans la manipulation d'outil... intéressant pourquoi pas.

  27. #22
    [Hugo]

    Re : Structure du corpuscule de pacini

    Bonjour,

    J'ai une petit question de non spécialiste du tout : je prépare un cours sur les capteurs de déformation en mécanique (vous voyez à quel point je ne suis pas spécialiste !) et j'aurais aimé mettre quelque chose sur les mécanorécepteurs, pour la culture générale de mes petits gars... j'ai eu suivi des cours de biophy dans un lointain passé, mais je dois reconnaître que c'est assez loin : est-ce que quelqu'un pourrait me rafraîchir la mémoire sur le mode de génération de PA (?) (j'imagine, pas des PA avant intégration... ?) par une membrane quand elle est déformée ?

    Un grand merci !

    Hugo

  28. #23
    Jiav

    Re : Structure du corpuscule de pacini

    Yola,

    Une fois que le seuil de déclenchement est atteint, c'est les mêmes phénomènes que d'habitude . La question est donc de savoir comment se fait la transduction vibration mécanique => dépolarisation.

    Curieusement j'ai jamais vu la question traitée... intuitivement je pense que les vibrations mécaniques amènent des changements dans la conductance de la membrane (en fait c'est plutôt toi qui peut me dire si c'est vraissemblable ), amenant une oscillation du potentiel transmembranaire, et que seuls les changements en direction du seuil de décharge vont avoir une conséquence (provoquer l'ouverture irréversible des canaux Na+ et donc déclencher un pa).
    L'été vient.

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. dualité onde-corpuscule
    Par SwizzBeatz dans le forum Physique
    Réponses: 0
    Dernier message: 01/12/2007, 09h11
  2. Le Photon, corpuscule ou onde ?
    Par Caillou_X dans le forum Physique
    Réponses: 11
    Dernier message: 17/08/2007, 18h02
  3. La Lumiere/onde ,corpuscule
    Par khalil kouifat dans le forum TPE / TIPE et autres travaux
    Réponses: 0
    Dernier message: 01/06/2006, 21h27
  4. onde corpuscule
    Par e_aimane dans le forum TPE / TIPE et autres travaux
    Réponses: 1
    Dernier message: 20/12/2005, 18h10
  5. Rôle des corpuscules de Pacini dans le Pancréas
    Par [eMily] dans le forum Biologie
    Réponses: 6
    Dernier message: 18/10/2005, 19h22