Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 11 sur 11

Hypothalamus/Hypophyse et cycle ovarien



  1. #1
    gigi92130

    Question Hypothalamus/Hypophyse et cycle ovarien


    ------

    Bonjour,

    Ci-joint, un QCM pour lequel je ne comprends pas certaines réponses ou certains résultats d'expérience.

    Réponses considérées comme vrai : C et D.

    OK avec la C mais dans ce cas, pourquoi la greffe d'hypophyse antérieure chez une rate hypophysectomisée ne rétablit le cycle ovarien que si elle est faite dans une région de l'hypothalamus.

    Peut-on être d'accord avec D ?

    Merci d'avance pour votre aide.

    Gigi

    -----
    Images attachées Images attachées

  2. Publicité
  3. #2
    SNODK

    Arrow Re : Hypothalamus/Hypophyse et cycle ovarien

    Salut à toi ,

    Pour la réponse C , je ne comprend pas ton raisonnement . En fait après hypophysectomie , on souhaite rétablir le cycle ovarien , on effectue donc une greffe d'hypophyse mais celle-ci doit forcément être à proximité de l'hypothalamus puique avant la sécrétion de de LH et FSH par l'hypophyse cette dernière doit être stimulé par la GnRH qui elle est sécrétéé par l'hypothalamus . ( la réponse C est vraie ) .
    La réponde D est vraie , en effet le taux d'hormones ovariennes ( progestérone et oestrogénes (oestradiol) ) est lié à FSH et LH ; par exemple lors de la croissance du follicule primaire en 1ére phase du cycle ovarien , celui-ci sécréte l'oestrogéne ,ainsi pour permettre la rupture du follicule (et donc l'ovulation ) c'est l'hypophyse par rétroaction positive qui va diffusé plus de LH .

    Si tu as d'autres questions ou si tu n'as pas bien compris mon explication , n'hésite pas .

  4. #3
    gigi92130

    Question Re : Hypothalamus/Hypophyse et cycle ovarien

    Merci pour ta réponse ! OK pour la réponse D.
    Par contre, mon souci pour la réponse C est le suivant : si la C est vraie (action de l'hypothalamus sur hypophyse par voie sanguine et donc hormonale), pourquoi la greffe de l'antéhypophyse doit se faire dans une région de l'hypothalamus obligatoirement.

    Merci pour ta proposition d'aide. Oui, j'ai 2 messages qui restent sans réponse complète :

    http://forums.futura-sciences.com/bi...uit-forme.html
    http://forums.futura-sciences.com/bi...omologues.html

    Merci d'avance pour ton aide.

    Citation Envoyé par SNODK Voir le message
    Salut à toi ,

    Pour la réponse C , je ne comprend pas ton raisonnement . En fait après hypophysectomie , on souhaite rétablir le cycle ovarien , on effectue donc une greffe d'hypophyse mais celle-ci doit forcément être à proximité de l'hypothalamus puique avant la sécrétion de de LH et FSH par l'hypophyse cette dernière doit être stimulé par la GnRH qui elle est sécrétéé par l'hypothalamus . ( la réponse C est vraie ) .
    La réponde D est vraie , en effet le taux d'hormones ovariennes ( progestérone et oestrogénes (oestradiol) ) est lié à FSH et LH ; par exemple lors de la croissance du follicule primaire en 1ére phase du cycle ovarien , celui-ci sécréte l'oestrogéne ,ainsi pour permettre la rupture du follicule (et donc l'ovulation ) c'est l'hypophyse par rétroaction positive qui va diffusé plus de LH .

    Si tu as d'autres questions ou si tu n'as pas bien compris mon explication , n'hésite pas .

  5. #4
    SNODK

    Re : Hypothalamus/Hypophyse et cycle ovarien

    RE !
    Alors déja est-ce que tu vois où se trouve l'hypothalamus ?
    Il se situe dérrière le cortex préfontal dans l'os sphénoide (2cm diamètre ) et il est relié à l'hypophyse par une artère "hypophysaire" ( pour justement diffusé la GnRH ) donc l'hypophyse doit être implanté à proximité . Je trouve c'est vrai qu'il ne sont pas trés précis , en faite l'hypophyse doit vraiment être greffée à sa place spécifique et non pas dans une "vague" région . Cela confirme le rôle endocrine de l'hypophyse .

  6. #5
    gigi92130

    Question Re : Hypothalamus/Hypophyse et cycle ovarien

    Oui, je sais ça (ou presque mais je ne me suis pas fait comprendre : mon problème est que l'on dit en C "par voie sanguine" (et donc hormonale). Donc, dans ce cas, la greffe peut être éloignée puisque l'hormone est transportée à distance par voie sanguine, non ? Or, l'expérience montre que la greffe ne peut être à distance. C'est là où je vois une incohérence. Pas vous ?

    Citation Envoyé par SNODK Voir le message
    RE !
    Alors déja est-ce que tu vois où se trouve l'hypothalamus ?
    Il se situe dérrière le cortex préfontal dans l'os sphénoide (2cm diamètre ) et il est relié à l'hypophyse par une artère "hypophysaire" ( pour justement diffusé la GnRH ) donc l'hypophyse doit être implanté à proximité . Je trouve c'est vrai qu'il ne sont pas trés précis , en faite l'hypophyse doit vraiment être greffée à sa place spécifique et non pas dans une "vague" région . Cela confirme le rôle endocrine de l'hypophyse .

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    Flyingbike

    Re : Hypothalamus/Hypophyse et cycle ovarien

    Citation Envoyé par SNODK Voir le message
    RE !
    Alors déja est-ce que tu vois où se trouve l'hypothalamus ?
    Il se situe dérrière le cortex préfontal dans l'os sphénoide (2cm diamètre ) et il est relié à l'hypophyse par une artère "hypophysaire" ( pour justement diffusé la GnRH ) donc l'hypophyse doit être implanté à proximité . Je trouve c'est vrai qu'il ne sont pas trés précis , en faite l'hypophyse doit vraiment être greffée à sa place spécifique et non pas dans une "vague" région . Cela confirme le rôle endocrine de l'hypophyse .
    C'est a mon avis parce que l'hypothalamus et l'hypophyse communiquent par un système porte (système porte hypothalamo-hypophysaire), qui est donc une circulation locale qui ne communique pas avec le système sanguin.

  9. Publicité
  10. #7
    gigi92130

    Thumbs up Re : Hypothalamus/Hypophyse et cycle ovarien

    Bon sang, mais c'est bien sûr !!!

    Merci !!!

    Citation Envoyé par Flyingbike Voir le message
    C'est a mon avis parce que l'hypothalamus et l'hypophyse communiquent par un système porte (système porte hypothalamo-hypophysaire), qui est donc une circulation locale qui ne communique pas avec le système sanguin.

  11. #8
    SNODK

    Re : Hypothalamus/Hypophyse et cycle ovarien

    C'est ce que j'ai dit : ARTERE "HYPOPHYSAIRE"....

  12. #9
    piwi

    Re : Hypothalamus/Hypophyse et cycle ovarien

    Non, ce n'est exactement ce que l'on comprenait de tes propos. Tel que tu le présentais, on avait l'impression d'une signalisation endocrine. Or l'expérience montre que ce n'est pas le cas.

    Cordialement,
    piwi
    Je sers la science et c'est ma joie.... Il parait.

  13. #10
    gigi92130

    Question Re : Hypothalamus/Hypophyse et cycle ovarien

    Oups, du coup, votre réponse me met le doute : on n'est pas ici dans le cas d'une signalisation endocrine localisée (émission de GnRH par neurones hypothalamiques) ? Pourquoi ?

    Citation Envoyé par piwi Voir le message
    Non, ce n'est exactement ce que l'on comprenait de tes propos. Tel que tu le présentais, on avait l'impression d'une signalisation endocrine. Or l'expérience montre que ce n'est pas le cas.

    Cordialement,
    piwi

  14. #11
    piwi

    Re : Hypothalamus/Hypophyse et cycle ovarien

    Bonjour.

    Il ne faut pas paniquer sur mes remarques. Le système hypothalamo-hypophysaire est quand même assez particulier. Suffisamment à mon avis pour faire attention au terme signalisation endocrine. Effectivement la GnRH est libérée dans le sang de la circulation porte, cependant, elle n'agit pas de manière systémique mais uniquement en local sur l'antéhypophyse. Du coup, le terme endocrine est un peu mal compris parce que l'on n'a pas réellement une action à distance comme on l'a pour la LH ou la FSH. On reste dans le système. Finalement, parler simplement de système endocrine est trompeur pour le lecteur et par rapport à la compréhension générale du terme.

    C'est aussi trompeur par rapport au document à analyser. Si la signalisation était endocrine systémique (si vous voulez) la greffe d'hypophyse n'importe où avec rétablissement de la circulation sanguine devrait permettre de réactiver les sécrétions. Ce n'est pas le cas. Si l'on interprete strictement, sans a priori ce résultat, on est bien forcé de conclure que la GnRH n'agit pas de manière endocrine. En revanche, la greffe à proximité de l'hypothalamus rétablit le fonctionnement, donc la GnRH agit de manière locale. Voilà tout ce que vous pouvez conclure ici.

    Maintenant, je pense que vous comprenez que ce mode particulier de contrôle challange la compréhension de la signalisation endocrine. C'est endocrine (passe dans le sang), mais local. C'est pourquoi il me semble dangereux de parler de signalisation endocrine sans y mettre plus d'explication que cela. Signalisation endocrine local est pas mal. Ca dit bien ce que cela veut dire. En revanche, rien dans vos documents ne vous permet de l'envisager.

    Cordialement,
    piwi
    Je sers la science et c'est ma joie.... Il parait.

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. [Physiologie] Cycle ovarien et hormones
    Par Freders dans le forum Biologie
    Réponses: 4
    Dernier message: 13/05/2009, 11h05
  2. [Divers] cycle uterin et ovarien
    Par vava67 dans le forum Biologie
    Réponses: 4
    Dernier message: 11/11/2008, 15h53
  3. Cycle ovarien
    Par tibobo dans le forum Biologie
    Réponses: 2
    Dernier message: 22/11/2006, 11h58
  4. Alternance cycle ovarien
    Par petitkikistar dans le forum Biologie
    Réponses: 1
    Dernier message: 17/10/2006, 09h44
  5. cycle ovarien
    Par ptitesoso dans le forum Biologie
    Réponses: 3
    Dernier message: 06/05/2005, 10h42