Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 4 sur 4

Seuil de danger radioactif



  1. #1
    GillesH38a

    Seuil de danger radioactif

    Bonjour

    l'accident de Fukushima a fait renaitre des discussions passionnées sur le seuil réel de danger de radioactivité, en particulier pour savoir quelles zones pourraient être habitables ou non. Apparemment , la question de savoir si la dose dangereuse a un seuil ou non n'est toujours par réglée : si une dose d'1Sv a sans conteste des effets biologiques mesurables, c'est bien plus incertain pour des doses de l'ordre de 100 mSv ou moins, bien que la dose légale d'exposition annuelle soit plutot de 1mSv


    Effectivement, si on compare avec des toxiques comme l'alcool, il y a indéniablement des seuils : si 1L d'alcool pur tue immanquablement une personne, en revanche 1cl bu par 100 personnes ne tuera personne. Il n'y a pas linéarité de la dose.

    Pas plus d'ailleurs que 1cl par jour bu par une personne pendant 100 jours.

    Pourquoi ce seuil? parce que l'alcool est métabolisé à un certain rythme, et donc, il faut soustraire le rythme naturel d'élimination. C'est comme une cuvette avec un trou qui fuit, dans lequel on verse de l'eau. La cuvette ne déborde que si l'intégrale versée pendant un temps assez court dépasse la capacité d'évacuation : ce qui compte, ce n'est donc ni la quantité intégrée , ni le débit instantané, mais un débit minimal sur un temps maximum. C'est une quantité "semi-intégrée", une dose minimale, mais dans un temps assez court.

    On pourrait penser que les effets de la radioactivité, qui existe aussi naturellement, sont aussi "métabolisés" a un certain rythme (incluant les réparations des mutations et lésions apportées par les rayonnements ionisants), et donc que le seuil de danger ne soit pas réellement une dose cumulée sur un an, mais une dose cumulée dans un temps assez court, et qu'en dessous de ce rythme d'exposition, les effets soient effectivement non mesurables : est ce qu'il y a des normes de ce genre ?

    -----


  2. #2
    Edelweiss68

    Re : Seuil de danger radioactif

    Bonjour,

    La différence majeure que je vois est qu'avec l'alcool (puisque c'est l'exemple que vous avez pris), la métabolisation est certaine. Celle-ci varie certes selon les individus mais c'est un phénomène non aléatoire.

    Les effets biologiques considérés quand on parle de limite de dose d'exposition sont les effets stochastiques c'est à dire par essence même aléatoires. Les doses équivalentes seuil annuelles pour la population sont déterminées en fonction des effets constatés à long terme selon le niveau d'exposition. J'imagine qu'il y a également une marge de prise.

    Cela dit, les valeurs seuil varient selon la durée d'exposition tenant ainsi compte de la différence qu'il y a de recevoir une dose en une fois ou de façon fractionnée (voir la théorie de l'hystérésis).
    Dernière modification par Edelweiss68 ; 10/05/2011 à 17h39.
    H u m a n i t y

  3. #3
    sr

    Re : Seuil de danger radioactif

    La prise en charge des cassures d'ADN par la radioactivité est complexe. En générale chez l'homme, elle faite de façon mutagene ce qui signifie que la cellule n'a plus la même séquence d'ADN. Comme dans le génome, il y a beaucoup de régions non codantes, cela permet de limiter un peu l'effet des mutations. De plus, le génome est diploide (2 copies), ce qui permet de limiter un peu plus les mutations.
    Par contre, le risque pour la cellule est plus important lorsqu'elle se divise car elle doit réparer son ADN avant de terminer sa division.

    La radioactivité, en dessous d'un certain seuil, n'a pas d'effet visible à court/moyen terme.
    Par contre, si on reçoit une grosse dose de radioactivité en peu de temps, toutes les cellules en division sont bloquées dans leur cycle et ceci induit des problèmes métaboliques très important tuant rapidement la personne exposée.
    Si on reçoit un forte dose mais étalée dans le temps, on ne tue pas les cellules mais on augmente le risque de mutation et donc de cancer.

  4. #4
    Edelweiss68

    Re : Seuil de danger radioactif

    Citation Envoyé par Edelweiss68 Voir le message
    (voir la théorie de l'hystérésis).
    C'est une erreur, je pensais à l'hypothèse "hormesis".

    L’hormesis ou le possible effet bénéfique des faibles doses
    H u m a n i t y

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. echantillon radioactif
    Par oleanna dans le forum Physique
    Réponses: 5
    Dernier message: 10/04/2009, 10h17
  2. L'iode radioactif B-
    Par Science_love dans le forum Physique
    Réponses: 8
    Dernier message: 09/01/2008, 18h35
  3. sodium radioactif
    Par brivier dans le forum Physique
    Réponses: 0
    Dernier message: 31/12/2007, 10h29
  4. roman radioactif
    Par vic1209 dans le forum La radioactivité
    Réponses: 1
    Dernier message: 08/11/2007, 08h47
  5. Bois radioactif
    Par Afonso dans le forum Environnement, développement durable et écologie
    Réponses: 15
    Dernier message: 06/09/2007, 19h31