Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 9 sur 9

Adn



  1. #1
    Keusss

    Adn


    ------

    Bonjour a tous,

    voila j'étais en train de reviser ma bio avant ma rentrée et j'ai bloqué sur les histoires d'introns et d'exons : pourquoi y'a t'-il des parties non codantes dans un gène ? est ce que c'est une histoire de condensation de l'adn dans ce cas la le message ne pourrait pas être lu ou c'est autre chose, et pourquoi il y'a des cellules qui ne peuvent pas synthétisé certaines protéines, pourquoi certain facteurs de transcription ne peuvent pas être produit, c'est une histoire de condensation aussi ??

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    DocBrownd

    Re : Adn

    Bonjour,
    je ne sais pas quel est votre niveau scolaire, mais je vais essayer de répondre à vos questions.
    Tous d'abord, si on part de dogme utilisé en biologie moléculaire qui lie un gène à une protéine, on se rend vite compte qu'il y a un problème : 10 à 30 000 gènes pour 100/150 000 protéines ! (chez l'Homme). Avoir une protéine sous forme d'intron et d'exon, permet via des événements d'épissage alternatif, l'obtention de différentes protéines mais à partir d'un même ARNm. De plus, dans de nombreux cas, les introns ont eu aussi une fonction, bien souvent se sont des snRNAs ou des snoRNAs, bref des ARN non codants qui ont leur utilité.
    Concernant votre seconde question, un types cellulaire ne va pas exprimer les mêmes gènes qu'un autre type pour différentes résond :
    - absence de récepteur nucléaire activant le promoteur
    - gène en question présent dans une région hypercondensée et donc inaccessible au RNA polymèrase
    - ...

    Voilà vous avoir aider un peu, si vous avez besoin de d'avantage de précision, n’hésiter pas.
    Bonne soirée.

  4. #3
    Keusss

    Re : Adn

    merci pour ces précisions, mais en fait ce que je ne comprend pas c'est que lors de la transcription l'arn polymerase transcrit des exons et des introns mais je ne vois pas la différence, au niveau de la composition, entre les deux: pourquoi les exons codent pour des Acides aminés et pas les introns pourtant ils ont la même nature c'est de l'arn , et quand tu dis que la cellule ne peut pas synthétiser certains gènes parce qu'il y'a des parties condensés, est ce que ces cellules la vont recevoir un message ( un facteur de transcription par exemple ) comme quoi ils doivent produire la protéine codé par ce gène condensé même si ils ne le peuvent pas ou est ce que il n'y'aura pas de message envoyé a ces cellules incapables de produire les protéines demandé par l'organisme

  5. #4
    Keusss

    Re : Adn

    ps : je suis en pcem1

  6. #5
    DocBrownd

    Re : Adn

    En fait, entre un intron et un exon, on trouve des sites d'épissage qui sont reconnu par une machinerie appelée spliceosome (composé de snRNA et de protéines). Ce dernier va alors, via 2 réactions dite de trans-estérification, exciser les introns et "coller" les exons les 1 derrières les autres (et en changeant le choix des exons gardés, on change la protéine obtenue après traduction). Ainsi, les introns ne pourront donner une protéine pour la simple résond qu'ils ne disposent pas des éléments nécessaire à l'initiation de la traduction (coiffe GTP, queue polyA, ....).

    Ensuite pour ta seconde question, je ne comprends pas trop cette idée de condensation, dans la plupart des cas, un gène n'est pas exprimé dans un type cellulaire donnée car ce dernier dne possède pas le récepteur nucléaire capable de se lier au promoteur dudit gène (et donc dans ce cas ce type cellulaire ne produira jamais la protéine codée par ce gène). Dans tout les cas, si le promoteur du gène à transcrire est inaccessible ou que le récepteur nucléaire n'est pas présent dans la cellule, l'envoi d'un facteur de transcription (type hormone par exemple) n'aura aucun effet. C'est par exemple le cas pour la testostérone, en tant qu'hormone stéroïdienne, elle peut traverser les membranes cellulaires sans récepteur membranaire, mais si son récepteur nucléaire n'est pas présent dans le cellule alors les gènes sous le contrôle de cette hormone ne seront pas transcrits.

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    Keusss

    Re : Adn

    donc en fait, si j'ai bien compris, dès que la transcription se termine il n'y'a pas d'exons et d'introns, il y'a que des introns et une fois qu'il y'aura épissage ,seulement une partie des introns vont pouvoir se lier a une coiffe polyA qui vont leur permettre de "devenir" des exons et donc de pouvoir être traduit

  9. Publicité
  10. #7
    DocBrownd

    Re : Adn

    Non pas exactement, lors de la transcription, on obtient un pré-ARNm. Ce pré-ARNm est alors épissé, on a alors des fragments d'ARNm qui sont éliminés, que l'on nomme intron et des fragments qui sont garder, que l'on nomme exon, formant l'ARNm mature. Du point de vue séquence, la zone de bordure exon-intron et intron-exon est formée par des séquences consensus assez conservée et les introns possèdent ce que l'on appelle une boite de branchement. Ces 3 sites (au niveau des bordure et dans l'intron) sont reconnus par le spliceosome qui est donc capable de faire la différence entre intron et exon.

    Après épissage, l'ARNm mature est exporté dans le cytoplasme où il est pris en charge par les ribosomes qui reconnaissent (directement ou indirectement) notamment la coiffe GTP du premier exon et la queue polyA permettant l'initialisation de la traduction. Quand aux introns, ils peuvent être dégradés par des RNAse, mais pas dans tout les cas (bien souvent se sont des snoRNAs, des snRNAs qui ont également une fonction, mais autre que la production de protéine)

    (euh sinon, on parle de coiffe GTP et de queue polyA, mais pas de coiffe polyA)

    (cf wikipédia pour voir comment fonctionne l'épissage (c'est toujours plus simple de comprendre avec des schémas) : http://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89pissage).

  11. #8
    Keusss

    Re : Adn

    ah okkk c'est bon j'ai compris merci d'avoir pris le temps de m'expliquer!!

  12. #9
    DocBrownd

    Re : Adn

    De rien.
    Et bon courage pour la P1

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. [Biochimie] Différence entre puce à ADN et sonde à ADN !
    Par cysto dans le forum Biologie
    Réponses: 1
    Dernier message: 06/04/2011, 01h27
  2. [Pré-BAC] Différence entre puce ADN et banque ADN
    Par Haggard dans le forum Exercices en biologie
    Réponses: 2
    Dernier message: 13/10/2009, 11h17
  3. [Génétique] ADN humain et ADN végétal
    Par scvie dans le forum Biologie
    Réponses: 4
    Dernier message: 01/01/2008, 13h52
  4. [Biologie Moléculaire] l'hybridation ADN/ADN "les différent méthodes???"
    Par Hamza2lh dans le forum Biologie
    Réponses: 3
    Dernier message: 07/11/2007, 09h18
  5. Adn
    Par SADJIA dans le forum Biologie
    Réponses: 2
    Dernier message: 15/01/2006, 10h43