Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 12 sur 12

Résultat typique de FACS pour étudier le cycle cellulaire avec l’iodure de propidium



  1. #1
    maxUSA

    Résultat typique de FACS pour étudier le cycle cellulaire avec l’iodure de propidium

    Bonjour, je n'arrive vraiment pas à comprendre ce genre de graphique, comment justifiez l'identification de chaque phase du cycle cellulaire en fonction de l'intensité de la fluorescence ? Capture.PNG

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    Guillaume69

    Re : Résultat typique de FACS pour étudier le cycle cellulaire avec l’iodure de propidium

    Salut,

    Ils marquent quoi dans cette expérience ?

  4. #3
    maxUSA

    Re : Résultat typique de FACS pour étudier le cycle cellulaire avec l’iodure de propidium

    Je sais que l'axe des abscisses correspond à l'intensité de la fluorescence en Ua et l'axe des ordonnés le nombre de cellules.
    L'intensité de la fluorescence est directement proportionnelle à la quantité d'ADN possédée par chaque cellule.
    C'est l'analyse d'une population cellulaire non synchrone marquée à l'iodure de propidium.

  5. #4
    Guillaume69

    Re : Résultat typique de FACS pour étudier le cycle cellulaire avec l’iodure de propidium

    Je pense à l'inverse que les cellules sont synchronisées, sinon tu ne peux rien interpréter ...

    De plus, pour moi l'intensité de fluorescence n'est pas proportionnelle à la quantité d'ADN. Sinon, pourquoi expliquer un pic si énorme en G0 ou G1, et non après la phase S, en G2/M où la quantité d'ADN est doublée ?

    Ce que je pense, c'est qu'en G0/G1, les cellules sont marquées => forte intensité de fluo.
    En phase S, l'ADN simple brin est (globalement) séparé pour permettre la réplication => l'agent intercalant ne s'intercale plus => plus de fluorescence.
    En phase G2/M, l'intercalant est de nouveau lié à l'ADN => la fluo augmente, de manière moindre car le signal a été dilué, et aussi probablement qu'à cause de la compaction de l'ADN,

  6. #5
    maxUSA

    Re : Résultat typique de FACS pour étudier le cycle cellulaire avec l’iodure de propidium

    J'ai oublié de dire que la surface des pics est proportionnelle au pourcentage de cellules dans chaque phase. Mais je comprend pas pour autant..

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    Flyingbike

    Re : Résultat typique de FACS pour étudier le cycle cellulaire avec l’iodure de propidium

    Non. Les cellules sont bien asynchrones.

    Le PI marque l'ADN. Le premier pic correspond aux cellules pré phase S, avec 2n ADN.
    Le second pic marque les cellules a 4n.
    Entre les deux ce sont toutes les cellules en cours de phase S donc avec des quantités d'ADN intermédiaires.

    On voit que la majorité des cellules sont en phase G0 ou G1.

  9. Publicité
  10. #7
    maxUSA

    Re : Résultat typique de FACS pour étudier le cycle cellulaire avec l’iodure de propidium

    A quoi correspond 2n et 4n ?

  11. #8
    Flyingbike

    Re : Résultat typique de FACS pour étudier le cycle cellulaire avec l’iodure de propidium


  12. #9
    maxUSA

    Re : Résultat typique de FACS pour étudier le cycle cellulaire avec l’iodure de propidium

    Merci beaucoup!

  13. #10
    Guillaume69

    Re : Résultat typique de FACS pour étudier le cycle cellulaire avec l’iodure de propidium

    Il y a un truc que je comprends pas ...

    Là, parce qu'il est connu que les cellules sont majoritairement en G0/G1, vous avez expliqué ce qu'il était écrit sur le graphique.

    Mais il me semblait que la question c'était : interpréter le graphique sans annotation, et en déduire les annotations. C'est à dire déduire à partir du simple graphique, que la majorité des cellules sont en G0/G1 ?

    Je vois pas trop comment faire ... Sauf si l'on court-circuite l'exercice en supposant que les cellules sont synchrones (et en ayant donc tout faux)

  14. #11
    Flyingbike

    Re : Résultat typique de FACS pour étudier le cycle cellulaire avec l’iodure de propidium

    Un peu d'intuition : a partir du moment ou tu sais que l'intensité de fluo est proportionnelle a la quantité d'ADN, il faut remarquer qu'il y a un pic majoritaire centré sur une valeur x d'intensité, et un pic secondaire d'intensité a peu près 2x. En se demandant dans quelle situation la quantité d'ADN double, on remarque du meme coup qu'entre les deux il y a une population hétérogène avec une quantité d'ADN "non définie" qui a des chances de correspondre au nombre de cellules en phase S.

    Si les cellules étaient synchrones, on aurait soit un pic de cellules en GO/G1 soit un pic en G2, mais en tout cas pas les 3 populations en meme temps.

  15. #12
    Guillaume69

    Re : Résultat typique de FACS pour étudier le cycle cellulaire avec l’iodure de propidium

    ok, je vois :]

    Merci

  16. Publicité

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. [Microbiologie] qsq ça veut dire: "mutation intra-typique et inter-typique"
    Par 91.tariq dans le forum Biologie
    Réponses: 0
    Dernier message: 26/04/2011, 11h24
  2. [Biologie Cellulaire] Marquage à l'iodure de propidium pour suivi du cycle cellulaire
    Par Miny dans le forum Biologie
    Réponses: 1
    Dernier message: 09/11/2010, 23h47
  3. [Biologie Moléculaire] PCR après tri cellulaire au FACS
    Par cheyenh dans le forum Biologie
    Réponses: 1
    Dernier message: 11/02/2010, 23h14
  4. [Biochimie] Marquage cycle cellulaire et FACS
    Par bodum dans le forum Biologie
    Réponses: 1
    Dernier message: 02/04/2009, 16h51
  5. [Biologie Cellulaire] Iodure de propidium
    Par n'neka dans le forum Biologie
    Réponses: 4
    Dernier message: 14/09/2008, 22h48