Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 4 sur 4

une explication génétique de l'hybridation chez les végétaux SVP.



  1. #1
    lebiologiste2

    une explication génétique de l'hybridation chez les végétaux SVP.


    ------

    bonjour, bonsoir.
    je voudrais comprendre le mécanisme ainsi que la reproduction d'une plante hybride.
    je veux dire on prends de la pêche et de l'abricot on les mélanges on obtiens de la nectarine!...ma question est; est ce qu'on fécondant l'ovule de la pêche par le pollen de l'abricot on obtiens cette nectarine? et est ce que le nombre de chromosome chez la pêche et l'abricot est pareil pour qu'on puisse réaliser une expérience qui aboutie à la nectarine?...parce qu'on a beau injecter le sperme de l'Homme dans la trompe de Falop d'une vache, on obtiens aucun individu hybride!!...pourquoi dont chez les végétaux c'est possible? est ce lier à une monochromatidie chez les végétaux ou pourquoi exactement.
    une deuxième question, pourquoi le nombre de chromosome chez un individu aussi banale qu'une amibe est très supérieur à un individu aussi complexe que l'Homme?!...
    qu'est ce qui définis le nombre de chromosome? est ce lier à la répartition futur des fonctions intracellulaire ou est ce un hasard (ce dernier n'est pas aussi convaincant pour moi)?
    merci bien.
    Ramzi.

    -----

  2. #2
    Cendres

    Re : une explication génétique de l'hybridation chez les végétaux SVP.

    Bonjour

    Citation Envoyé par lebiologiste2 Voir le message
    bonjour, bonsoir.

    je veux dire on prends de la pêche et de l'abricot on les mélanges on obtiens de la nectarine!...
    La nectarine est issue d'une mutation naturelle du pêcher. Pas d'une hybridation.

    On ne peut réaliser des hybridations chez les végétaux qu'au sein de "tribus" ou "sous-tribus" dont le matériel génétique est suffisamment proche pour que des appariements et brassages chromosomiques puissent se faire. Le résultat est différent suivant que l'on prélève le pollen d'une espèce (ou d'un hybride) X et qu'on le dispose sur le stigmate d'une espèce (hybride) Y , ou l'inverse: pollen Y sur stigmate X.

    Et dans les deux cas, la descendance engendre des plantes aux caractéristiques différentes. C'est très utilisé en production horticole.

    Chez les orchidées, par exemple, tu peux réaliser des hybrides fertiles entre plusieurs espèces, et mêmes genres, appartenant à une tribu ou sous-tribu génétiquement compatible.

    Par exemple, le genre x Potinara, est un genre artificiel, (le "x" devant signifie qu'il est hybride, un "nothogenre"), résultant du croisement d'espèces des genres Brassavola, Laelia, Cattleya et Sophronitis.

    Par contre, une tentative entre un de ces genres et un Sabot de Vénus (Cypripedium, Paphiopedilum, Selenipedium, Phragmipedium ou Mexipedium) ne donnera rien, la distance génétique étant trop élevée. Idem si tu tentes d'hybrider un Oncidium avec un Dendrobium.


    Citation Envoyé par lebiologiste2 Voir le message
    une deuxième question, pourquoi le nombre de chromosome chez un individu aussi banale qu'une amibe est très supérieur à un individu aussi complexe que l'Homme?!...
    qu'est ce qui définis le nombre de chromosome? est ce lier à la répartition futur des fonctions intracellulaire ou est ce un hasard (ce dernier n'est pas aussi convaincant pour moi)?
    merci bien.
    Ramzi.
    Je ne vois pas bien le côté "banal" d'une amibe. Comme tu as déjà peut-être vu (et lu) ici, ces histoires de "banalité", de "complexité" ont de moins en moins de sens en Biologie, toutes sous-disciplines confondues.

    Tu peux très bien avoir un organisme avec 16 paires de chromosomes, chacun porteur d'un grand nombre de gènes, et un autre, avec 48 paires de chromosomes, tous bien plus petits, et porteurs de moins d'information pris individuellement. Tout ça pour une quantité "d'information génétique" comparable, quelle que soit la taille de l'être vivant, qu'il soit pluricellulaire ou pas.

  3. #3
    lebiologiste2

    Re : une explication génétique de l'hybridation chez les végétaux SVP.

    Cendres, tu me dis pas qu'est ce qui explique la différence de n dans la population vivante (biocénose)?...est ce une question qui reste posée?
    Ramzi

  4. #4
    lebiologiste2

    Re : une explication génétique de l'hybridation chez les végétaux SVP.

    que veux tu dire par matériel génétique suffisamment proche?!...c'est évident que le matériel génétique est suffisamment proche, je veux comprendre de quel manière il est proche?...est ce le nombre de chromosome?; est ce que pendant l'hybridation il y a création d'un être vivant qui a un nombre de chromosome n différent des deux espèces parentales?!...
    comment suffisamment proche?...
    je crois que je me suis bien exprimé.

Discussions similaires

  1. [Physiologie] Dosage Na et K chez les vegetaux
    Par Cyr2985 dans le forum Biologie
    Réponses: 0
    Dernier message: 12/03/2011, 13h03
  2. [Biologie végétale] Ovule chez les végétaux et chez les animaux
    Par Tibo42 dans le forum Biologie
    Réponses: 2
    Dernier message: 20/09/2010, 17h21
  3. [Biologie végétale] La respiration chez les vegetaux
    Par pikapi01 dans le forum Biologie
    Réponses: 3
    Dernier message: 19/12/2008, 16h09
  4. [Biologie végétale] Méristèmes chez les végétaux
    Par lucieb dans le forum Biologie
    Réponses: 1
    Dernier message: 16/03/2008, 09h21
  5. Azote chez les végétaux
    Par mikana dans le forum Biologie
    Réponses: 2
    Dernier message: 10/09/2006, 20h30