Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 2 sur 2

Un gène qui permettrait de lutter contre les épidémies ?



  1. #1
    djeybe

    Un gène qui permettrait de lutter contre les épidémies ?


    ------

    Bonjour,

    J'ai remarqué qu'à chaque fois que je contracte une maladie, mon état fébrile déclenche une sorte d'hypersensibilité cutanée qui rend désagréable tout contact avec un objet quelconque, et plus particulièrement avec un être humain ( serrer la main ou autre).
    Cette sensation que j'ai systématiquement quand je suis malade m'a amené a penser la chose suivante : est-ce vraiment un symptôme commun a toute maladie ?
    Ou alors pourrait il y avoir un processus "d'hypersensibilisation" entamé par l'organisme lorsqu'on est infecté ?

    J'ai essayé de raisonner avec le peu de connaissance biologique qu'on nous apprend en terminale S sur la génétique. On aurait pu avoir l'apparition accidentelle d'un gène qui entrainerait la mise en place de ce processus chez l'être humain.
    La sélection naturelle aurait ensuite privilégié les hommes porteurs de ce gène : à chaque fois que l'un est malade, il aurait tendance a s'isoler car le contact physique avec les autres lui serait désagréable. De ce fait il y aurait moins de chance pour qu'il y ait contamination d'un autre individu.
    Cela expliquerait pourquoi tous les gens malades ressentent aujourd’hui cette sensation d'irritation; ceux ne portant pas ce gène n'auraient pas pu survivre à la sélection imposée par la nature.

    Voilà, je suis conscient que mes bagages de connaissance sur la question sont très faibles (je fais des études de commerce !), aussi j'aurais voulu avoir votre avis : est-ce une hypothèse plausible ?

    Merci.

    -----

  2. #2
    nowell

    Re : Un gène qui permettrait de lutter contre les épidémies ?

    Bonsoir

    Ce n'est pas du tout cela. Mais disons que l'idée de l'utilité physiologique est là.
    Il s'agit d'une hypersensibilisation relative à l'état fébrile, éventuellement inflammatoire. Des allodynies secondaires diverses et hyperalgésies primaires sont souvent retrouvées.
    Cela est en général du au système nociceptif (signaux qui seront dans le cortex intégrés comme douleur) qui permet de calmer en quelque sorte l'individu victime de pathologie (ou de la blessure).
    Le fait d'avoir une hyperalgie sur la zone de lésion, et des allodynies périphériques, permet de rappeler à l'individu qu'il y a eu lésion, et évite de lui faire solliciter de trop lesdites zones. En effet, il y a parfois un retrait social (qui est bien étudié chez l'animal), une immobilité, une perte de motivation, pour favoriser le repos et donc le rétablissement.

    Cordialement
    Nowell
    Si les faits ne correspondent pas à la théorie, changez les faits. (A. Einstein)

Discussions similaires

  1. IDEE pour lutter contre les manques d'eau sur terre et contre l'elevation du niveau de la mer
    Par barbe74 dans le forum Environnement, développement durable et écologie
    Réponses: 21
    Dernier message: 28/06/2011, 18h10
  2. QR - Piqûre d'aoûtat : lutter contre les démangeaisons
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 3
    Dernier message: 02/09/2010, 16h46
  3. lutter contre les odeurs de fumees !
    Par hippostef dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 4
    Dernier message: 17/10/2009, 13h00
  4. lutter contre les catastrophes naturelles
    Par thomas974 dans le forum TPE / TIPE et autres travaux
    Réponses: 0
    Dernier message: 11/11/2008, 11h58
Découvrez nos comparatifs produits sur le sport et la santé.