Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 5 sur 5

accepteur électron (bactérie)



  1. #1
    suricate56

    accepteur électron (bactérie)


    ------

    Bonjour
    je me documente sur internet sur le matabolisme, la nutrition... des bactéries (simple curiosité) et j'avoue que ce n'est pas évident.
    Je souhaiterai comprendre ce que l'on entend par accepteur d'électrons pour une bactérie.
    Pour une bactérie a respiration aérobie (chimiolithotrophe) c'est une molécule de O2
    Pour une bactérie a respiration anaérobie (chimiolithtrophe) c'est une molécule de type NO3-, SO42-, CO2...
    Par exemple dans le cas de NO3- si cette molécule est l'accepteur d'électron que devient elle en recevant celui-ci(formule chimique).
    D'ou provient l'électron que reçoit l'accepteur d'électrons.
    Es ce que ses molécules sont à l'intérieur de la bactérie? ou sont elles rejetées à l'extérieur de celle-ci
    Je vous remercie pour votre réponse

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    Geb

    Re : accepteur électron (bactérie)

    Salut,

    Je m'intéresse moi aussi à l'alimentation des micro-organismes (que ce soit par respiration ou par fermentation). Je tiens à signaler que je ne suis pas microbiologiste.

    Je crois que par bactérie tu veux surtout dire micro-organismes, non ?

    Afin d'être plus clair, je vais prendre un exemple connu... Les réactifs les plus courants de la respiration cellulaire sont les glucides et l'oxygène d'un côté (ce qui rentre). Les produits de l'autre côté, sont dans ce cas de l'eau et du dioxyde de carbone (ce qui sort).

    Durant la respiration cellulaire, le glucose est oxydé et l'oxygène est réduit. L'oxygène joue dans ce cas le rôle d'accepteur primaire d'électrons et le glucose joue le rôle de donneur d'électrons.

    Cela est rendu possible par échange d'atomes d'hydrogène accompagnés de leurs électrons. En effet, pour changer du glucose en dioxyde de carbone, il faut lui enlever de l'hydrogène. En outre, pour changer de l'oxygène en eau, il faut lui ajouter de l'hydrogène (c'est l'oxydation de l'hydrogène).

    Avant d'aborder ce sujet, il faut donc se familiariser avec les notions d'oxydant et de réducteur (accepteur et donneur d'électron respectivement).

    Ensuite, il faut se familiariser avec la notion de type trophique et le tableau correspondant, afin de mieux identifier par exemple la nourriture de l'organisme, autrement dit le réducteur (ou donneur d'électron). Certains organismes sont capables d'utiliser plusieurs types trophiques pour survivre.

    Pour finir, il est intéressant de connaître les différents types de réaction des micro-organismes en présence d'oxygène moléculaire dans l'atmosphère ou en solution dans l'eau.

    Il est important de noter que certains micro-organismes sont capables d'utiliser plusieurs réducteurs et plusieurs oxydants pour survivre.

    Prenons par exemple une phrase d'un cours (en anglais) intitulé : The Desk Encyclopedia Of Microbiology. Peu importe de quoi il est question, l'important c'est de comprendre les notions couramment utilisé par la communauté scientifique.

    The third group consists of thermophilic and hyperthermophilic hydrogen-oxidizing bacteria of the Aquificales phylum. The hydrothermal vent Aquificales fall into the obligately hydrogen-oxidizing genera Desulfurobacterium, Balnearium and Thermovibrio and the hydrogen-, sulfur-, sulfite-, and thiosulfate-oxidizing genus Persephonella. Oxygen, nitrate or elemental sulfur serve as terminal electron acceptors for hydrogen oxidation.
    On comprend ici que le genre Persephonella se nourrit d'hydrogène, de sulfure, de sulfite et de thiosulfate et ce qui est désigné comme ce fameux troisième groupe (de quoi peu importe) respirent de l'oxygène, du nitrate et du soufre pur (sous forme élémentaire) pour métaboliser cette nourriture.

    Je me permet d'insister sur la notion de respiration, qui ici peut paraître trompeuse : il ne s'agit pas forcément de composés sous forme gazeuse, mais plutôt de composés en dissolution dans l'eau dans ce cas précis.

    Cordialement.

  4. #3
    suricate56

    Re : accepteur électron (bactérie)

    Merci pour ton intervention, c'est gentil
    Je comprend mieux la notion donneur- d'accepteur d'électrons mais il me reste des questions.
    Si le donneur d'électron est minéral par exemple SO42-, il ne peut perdre un atome d'hydrogène pour la raison qu'il n'en a pas.(je prend ton exemple)
    Que perd t-il alors en tant que réducteur ? Et en quoi est il changé.
    Merci pour la réponse
    Bonne journée

  5. #4
    Geb

    Re : accepteur électron (bactérie)

    Il ne faut pas oublier que la grande majorité des formes de vie terrestres (j'aurais même envie de dire toutes) sont composées de carbone, d'hydrogène, d'oxygène et d'azote (par ordre de pourcentage en masse).

    D'une manière générale, l'ion sulfate SO42- ne peut être qualifié sous cette forme que de donneur final d'électron. C'est-à-dire qu'au moins un électron qu'il est capable de transmettre viendra directement de cet ion. Cependant, le donneur d'électron véritable, contiendra forcément (à ma connaisance) de l'hydrogène, sous la forme par exemple, d'acide sulfurique H2SO4 et sera peut-être complémenté d'une source secondaire de carbone comme le dioxyde de carbone CO2.

    Autrement dit, même si le donneur final d'électron est l'ion sulfate (c'est lui qui perd l'électron), le donneur d'électron en début de réaction peut être un hydrate de carbone bien plus complexe que le simple groupement sulfate qu'il contient.

    Cordialement.
    Dernière modification par Geb ; 21/12/2011 à 23h26.

  6. #5
    suricate56

    Re : accepteur électron (bactérie)

    Merci pour ta réponse
    Bonnes fêtes

  7. A voir en vidéo sur Futura

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. Notion de donneur/accepteur d'hydrogène
    Par LuchoGonzalez dans le forum Chimie
    Réponses: 3
    Dernier message: 21/09/2011, 21h29
  2. accepteur-donneur d'électrons
    Par positron dans le forum Chimie
    Réponses: 2
    Dernier message: 04/07/2011, 16h14
  3. Ligand pi accepteur ?
    Par Fajan dans le forum Chimie
    Réponses: 3
    Dernier message: 05/04/2007, 19h42
  4. ligand pi accepteur ou donneur ?
    Par julia dans le forum Chimie
    Réponses: 4
    Dernier message: 27/12/2005, 10h52