Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 5 sur 5

Les expériences de Morgan sur les drosophiles



  1. #1
    naniot

    Les expériences de Morgan sur les drosophiles


    ------

    Bonsoir,

    J'ai un petit un problème concernant les expériences de Morgan sur les drosophiles. Lorsque l'on croise un mâle aux yeux blancs (phénotype mutant) avec une femelle aux yeux rouges (phénotype sauvage), tous les individus de la génération F1 ont les yeux rouges. Lorsqu'on croise des individus de la génération F1 entre eux, on obtient des individus femelles aux yeux rouges et des individus mâles dont la moitié a les yeux rouges et l'autre moitié a les yeux blancs.
    Jusqu'ici, tout va bien.

    En lisant le paragraphe qui suit dans le Campbell, j'apprends que les mâles ont un chromosome X et un chromosome Y et les femelle ont deux chromosomes X (chromosomes sexuels). Le problème est que je ne comprends pas la déduction qu'a faite Morgan: selon lui, chez un mutant aux yeux blancs, le gène en question est situé exclusivement sur le chromosome X et il n'existe pas d'allèle correspondant sur le chromosome Y.

    Pour moi, si seul les mâles peuvent avoir des yeux blancs, c'est que le gène qui code pour la couleur blanche se trouve sur le chromosome Y. De cette manière, seuls les mâles peuvent avoir les yeux blancs puisque les femelles n'ont pas le chromosome Y.

    Quelqu'un peut m'expliquer pourquoi mon raisonnement est mauvais?

    Merci d'avance.

    -----
    Dernière modification par naniot ; 01/02/2012 à 20h46.

  2. Publicité
  3. #2
    atwa2

    Re : Les expériences de Morgan sur les drosophiles

    Salut, reprenons du début:
    En l'absence d'indication sur la liaison au sexe, tu considères que tes F1 seront w/w+, si tu prends l'allèle w+ comme l'allèle sauvage dominant (celui porté par la mère, qui est homozygote w+/w+), et w l'allèle récessif responsable du phénotype yeux blancs, porté par le père.
    Ensuite, le croisement des F1 donne 50% de femelles et 50% de mâles. Tobserves que seule la moitié des mâles a le phénotype yeux blancs, alors que toutes les femelles ont le phénotype sauvage.
    T'en déduis une liaison au sexe. Il faut savoir que le chromosome Y en pratique tu considèreras qu'il ne porte jamais l'allèle en rapport avec les phénotypes étudiés, même s'il contient quelques gènes, on sait lesquels il porte donc on le considère comme un chromosome vide si tu préfères.

    Autrement dit, le phénotype du père mâle était w/Y, et donc tous les mâles de la F1 seront w+/Y (puisque la mère ne donnera que des w+).
    Automatiquement, tes femelles F2 seront forcément de phénotype sauvage puisque les mâles F1 apportent un w+. A l'inverse, les mâles auront une chance sur deux de recevoir un allèle w, et une chance sur deux d'avoir un allèle w+, ce qui correspond aux proportions observées.

  4. #3
    naniot

    Re : Les expériences de Morgan sur les drosophiles

    Ok, je ne savais pas qu'on considérait que le chromosome Y ne portait pas de gène codant pour la couleur des yeux. Merci beaucoup pour l'explication! Il me reste tout de même une question à poser: pourquoi fait-on un rapport entre le caractère de la couleur des yeux et le sexe du drosophile? En effet, si je croise une femelle hybride de la deuxième génération (qui porte l'allèle "yeux rouges" et l'allèle "yeux blancs") avec un mâle qui porte l'allèle "yeux blancs", j'obtiendrai une femelle aux yeux blancs, une femelle aux yeux rouges (hétérozygote), un mâle aux yeux rouges et un mâle aux yeux blancs. Donc, une femelle peut avoir les yeux blancs. Dès lors, pourquoi faire un lien entre yeux blancs et drosophile mâle?

    Merci d'avance

  5. #4
    atwa2

    Re : Les expériences de Morgan sur les drosophiles

    Je suis pas sûr de comprendre ce que tu comprends pas. La liaison au sexe t'indique seulement que l'allèle est situé sur le chromosome X, effectivement si on avait fait des croisements de F2 on aurait eu des femelles avec des yeux blancs, mais ça ne contredit pas la liaison au sexe. Le lien qui est fait ici par rapport aux mâles et le phénotype mutant, il est fait parce qu'on est en F2 (et donc ici il ne peut pas y avoir de femelles avec ce phénotype), le raisonnement change si on refait des croisements.

  6. #5
    naniot

    Re : Les expériences de Morgan sur les drosophiles

    La liaison au sexe t'indique seulement que l'allèle est situé sur le chromosome X
    Ah, j'ai cru que cela indiquait que l'allèle est situé uniquement chez le mâle.

    Merci beaucoup pour ton aide, je peux enfin avancer sur la matière grâce à toi! Bonne nuit!

  7. A voir en vidéo sur Futura

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. Informations sur les drosophiles.
    Par Kenji-74 dans le forum Identification des espèces animales ou végétales
    Réponses: 4
    Dernier message: 14/01/2012, 19h01
  2. génétique sur les drosophiles
    Par okcest dans le forum Exercices en biologie
    Réponses: 0
    Dernier message: 30/10/2011, 17h07
  3. Exercice sur les drosophiles
    Par vincent11000 dans le forum Exercices en biologie
    Réponses: 1
    Dernier message: 15/06/2011, 12h06
  4. Expériences sur les colorants
    Par mej dans le forum Chimie
    Réponses: 7
    Dernier message: 01/05/2008, 13h06
  5. Expériences sur les levures
    Par Sally dans le forum TPE / TIPE et autres travaux
    Réponses: 6
    Dernier message: 08/12/2005, 09h18