Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 4 sur 4

TS : Reconnaissance d'un déterminant antigénique par les lymphocytes



  1. #1
    Nexus75

    Question TS : Reconnaissance d'un déterminant antigénique par les lymphocytes

    Bonjour,

    une question me traine dans la tête depuis mon réveil.

    Lors de l'entrée d'un antigène dans l'organisme humain, il y a activation de la réponse immunitaire non spécifique ou innée (libération de médiateurs chimiques, phagocytose, inflammation ...etc.) puis de la réponse immunitaire spécifique ou acquise par reconnaissance de l'antigène (grâce aux déterminants antigéniques) par les lymphocytes T et B.

    Chaque lymphocyte possédant soit des TCR (pour les LT) soit des anticorps membranaires (pour les LB) spécifiques pour un épitope donné, comment être certain que notre corps pourra reconnaitre l'ensemble des bactéries et virus avec lesquels nous pourrons être en contact au cour de notre vie ?

    En effet, si j'ai bien compris mon cours (ce dont je doute), pour qu'il y ai activation de la réponse immunitaire spécifique, il faut qu'un LB et/ou un LT entre en contact avec un épitope pour lequel il est spécifique. Mais je doute fort que dans notre corps, nous possédions asser de LB et LT pour reconnaitre l'ensemble des antigènes pathogènes existants.

    Mes questions sont donc :

    Est-ce que mes explications sont-elles exactes ou ai-je mal compris une étape ?
    Si j'ai bien compris, comment les leucocytes font-ils pour développer de nouveaux LB et LT spécifiques d'un déterminant antigénique inconnu ?


    Merci d'avance

    -----


  2. #2
    H-Ska

    Re : TS : Reconnaissance d'un déterminant antigénique par les lymphocytes

    Aprés la première rencontre avec un Ag il y a déclenchement de l'immunité spécifique si la non spécifique n'a pas suffit. Cette réponse immunitaire engendre un mécanisme qui créera des lymphocytse capables de secréter des anticorps: les lymphocyte B. Chaque LB est spécifique a un Ag, une fois qu'un des LB reconnait l'Ag on dit qu'il devient un LB mature. Il va se proliférer et se différencier en partie en lymphocyte mémoire mais aussi en plasmocyte. Les plasmocytes sécrètent les ac d'où la neutralisation/destruction. Les Lmémoire, eux, seront capables de se transformer en plasmocyte lors d'une nouvelle rencontre avec le même Ag. Cette rencontre est possible grace aux organes lymphoïdes secondaires ( ganglions, rate, etc.) qui sont des lieux de rencontre. Ils permettent donc aux CPA de rencontrer les lymphocytes, (y comprit les Lmémoire)

    Ensuite comment notre corps sera capable de reconnaître tous les ag au cours de notre vie, et bien notre corps possède un bon paquet de Lymphocyte capable de reconnaître un Ag. De plus, pour certains antigènes il existe les vaccins et éventuellement la sérothérapie.

    Je ne suis pas dans des études supérieur mais l'immuno est une matière qui m'intéresse énormément et que je réussi honorablement, j'espère que malgré mon niveau d'étude tu as pu malgré tout trouver tes réponses.
    Dernière modification par H-Ska ; 13/03/2012 à 21h58.

  3. #3
    Guillaume69

    Re : TS : Reconnaissance d'un déterminant antigénique par les lymphocytes

    Salut,

    Citation Envoyé par Nexus75 Voir le message

    En effet, si j'ai bien compris mon cours (ce dont je doute), pour qu'il y ai activation de la réponse immunitaire spécifique, il faut qu'un LB et/ou un LT entre en contact avec un épitope pour lequel il est spécifique.
    Ce n'est pas suffisant. Il y a nécessairement intervention d'un T helper CD4+ qui doit être activé et s'être différencié en Th1 (pour la réponse cellulaire LT CD8+ ou cytotoxique) ou Th2 (pour la réponse humorale LB/plasmocyte)

    Le Th doit reconnaître un épitope présenté par une CPA (cellule dendritique ou macrophage) ET contacter un LB qui a préalablement été capable de reconnaître un épitope pathogène ET de le présenter à sa membrane. Sans cela, le LB ne peut pas se différencier.
    On parle de "ménage à trois" entre cellule dendritique, LB et LT CD4+.



    comment les leucocytes font-ils pour développer de nouveaux LB et LT spécifiques d'un déterminant antigénique inconnu ?
    Le mécanisme principal est une recombinaison de l'ADN au niveau des loci codants pour les chaînes variables des anticorps.
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Recombinaison_V(D)J.
    Ainsi, si les précurseurs de LB et LT ont un génome identique, chaque clone de LB et LT (1000 cellules environ je crois) aura une séquence d'ADN unique et caractéristique du clone. Au final, c'est de l'ordre de 10^10 motifs qui peuvent être reconnus ; c'est à dire que pour chaque pathogène (virus, bactérie, ...) il y aura forcément un motif appartenant au pathogène qui sera repéré.

    Le tout, c'est d'arriver à sélectionner assez rapidement le ou les clones d'intérêt pour déclencher une réponse adaptative efficace.
    Et ça, c'est pas gagner car
    1. Certains pathogènes mutent très vite et ne sont plus reconnus (VIH par exemple).
    2. Tous les fragments peptidiques découpés par les CPA (macrophages + dendritiques) ne peuvent pas être présentés à la membrane des CPA.

  4. #4
    Nexus75

    Re : TS : Reconnaissance d'un déterminant antigénique par les lymphocytes

    Merci beaucoup pour vos réponses et bonne journée !

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. Methode de resolution d'un systeme de 3 equations à 3 inconnus par le determinant
    Par yaqawi dans le forum Mathématiques du supérieur
    Réponses: 16
    Dernier message: 10/05/2012, 12h49
  2. [Immunologie] Quels sont les lymphocytes mémoirs?
    Par Lau78 dans le forum Biologie
    Réponses: 6
    Dernier message: 26/03/2010, 22h36
  3. [Immunologie] classification antigenique
    Par chibane dans le forum Biologie
    Réponses: 2
    Dernier message: 10/02/2009, 13h50
  4. [Immunologie] Influence de la température sur les lymphocytes.
    Par steph1907 dans le forum Biologie
    Réponses: 5
    Dernier message: 31/03/2008, 17h35
  5. TPE: reconnaissance d'un individu par l'ADN
    Par Emilie_57 dans le forum TPE / TIPE et autres travaux
    Réponses: 6
    Dernier message: 22/11/2007, 17h43