Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 10 sur 10

la respiration, son mécanisme



  1. #1
    prems

    la respiration, son mécanisme

    Bonjour,

    Je me suis levé ce matin en voulant comprendre la respiration.
    J'ai cru que ce serait simple, et une heure après, il n'y a pas une fichue ligne sur internet qui réponde à cette question simple :

    comment le diaphragme se contracte t-il ?

    alors bien sûr ce sont les neurones qui indiquent au diaphragme de se contracter, mais ma question c'est : par quel fichu moyen (sémaphore, porte voix, fouet ?) Par exemple c'est un échange éléctrique pour le coeur qui permet aux ventricules de se contracter, alors, pour le coeur c'est bon, j'ai compris.

    Mais mon diaphragme et mes muscles intercostaux ?
    comment se contractent-ils ? merci d'une réponse simple : le bon dieu ou n'importe quoi, mais un truc simple, merci

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    Meiosis

    Re : la respiration, son mécanisme

    Il me semble que c'est l'entrée d'air qui permet la contraction du diaphragme.
    Tu as une animation ici : http://upload.wikimedia.org/wikipedi..._breathing.gif

    Par contre il y a aussi le nerf phrénique qui entre en jeu nécessaire à la contraction du diaphragme lors de la respiration.

  4. #3
    Loupsio

    Re : la respiration, son mécanisme

    pour la respiration tu a aussi besoin de tes cotes,
    des muscles entre les cotes vont venir soulever ou rabaisser la cage thoracique pour permettre l'inspiration et l'expiration

  5. #4
    prems

    Re : la respiration, son mécanisme

    Merci de vos réponses,

    il est évident que c'est parce que le diaphragme se tend ou se décontracte que nos sacs-poumons peuvent se remplir d'air, et non pas l'inverse !
    par contre je suis ok pour que le diaphragme qui est un muscle soit aidé par d'autres muscles....
    mais le problème est le même ! comment expliquer la contraction automatique de ces muscles ?

  6. #5
    Loupsio

    Re : la respiration, son mécanisme

    "La contraction du diaphragme est périodique et automatique, sous contrôle d'efférences provenant du tronc cérébral. Chaque contraction du diaphragme initie un cycle respiratoire. La fréquence de sa contraction définit la fréquence respiratoire. Il est possible de modifier volontairement sa fréquence de contraction sous contrôle de la volonté."
    wikipedia.

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    Hellbly

    Re : la respiration, son mécanisme

    Donc, considérons le contrôle automatique et inconscient de la respiration :

    Il y a dans le tronc cérébral des structures dédiées au contrôle de la respiration dont le "centre de respiration bulbaire", qui est un ensemble de neurones qui commandent les muscles respiratoires. Il faut ajouter à cela que ce centre et lui-même contrôlé par d'autres centres "pneumotaxique" et "apneustique", le tout permettant d'avoir un rythme respiratoire ajusté aux besoins de l'organisme à un temps donné.
    Revenons au premier centre, le "centre de respiration bulbaire", celui qui commande directement les muscles respiratoires; celui-ci est très proche d'une autre structure (oui encore une...personne n'a dit que c'était simple.) qui porte le doux nom de "complexe pré-Bötzinger". Cette structure envoie un influx nerveux rythmique, au centre de respiration bulbaire. Ces neurones de ce complexe, ont des propriétés particulières qui leur confèrent une activité rythmique automatique....on parle de centre pacemaker (ce système est retrouvé dans de très nombreux systèmes du corps, et du vivant). C'est à dire, que si tu pouvais prélever ce complexe, le mettre seul dans une boite de culture et que tu pouvais mesurer son activité électrique, tu pourrais mesurer une génération d'influx nerveux automatique et suivant un rythme propre.

    Donc, ce complexe pré-B envoie une influx nerveux rythmique au centre respiratoire bulbaire qui contrôlera la contraction des muscles respiratoires. Je rappelle que ce centre respiratoire bulbaire est également influencé par d'autres structures, ce qui permet de faire varier le rythme respiratoire en fonction des conditions. C'est donc de cette manière que tu peux respirer la plupart du temps sans t'en rendre compte

    J'espère que cela est compréhensible, je n'aime pas spécialement simplifier les choses car je trouve que cela enlève de la beauté au vivant, mais bien formulé de nombreuses notions en apparence complexes sont accessibles à beaucoup.

  9. Publicité
  10. #7
    prems

    Re : la respiration, son mécanisme

    Merci loupsio,

    donc c'est le système nerveux qui explique que le diaphragme et les muscles des côtes se contractent pour permettre à nos sacs de se remplir et de se vider
    Mais y a t-il un moyen d'expliquer si le système nerveux utilise l'électricité (comme le coeur) pour que des muscles se mettent à se contracter ou à se décontracter ? (bref : efférences, ça fait arbre de noel, mais moi pas comprendre !

  11. #8
    Loupsio

    Re : la respiration, son mécanisme

    bref : efférences, ça fait arbre de noel, mais moi pas comprendre !
    "efférences" fait référence à des nerfs efférents, à l'inverse des nerfs afférents, les nerfs efférents transmettent un signal du cerveau jusqu’à l'organe cible

    bref si tu touche un objet chaud, l'information "chaleur" est transmise jusqu'au cerveau ou à des centres réflexe par des nerfs afférents , et en réponse à ça tu envoi l'information "retirer la main" qui va du cerveau jusqu'au muscles par des nerfs efférents

    Mais y a t-il un moyen d'expliquer si le système nerveux utilise l'électricité (comme le coeur) pour que des muscles se mettent à se contracter ou à se décontracter ?
    eh bien oui, l'information est véhiculé par des nerfs, donc par des influx nerveux "(comme le coeur)"

  12. #9
    prems

    Re : la respiration, son mécanisme

    merci hellbly

    ta réponse a croisé la mienne à loupiso,

    bon je crois que j'ai à peu près compris, je respire !
    t'es sûr qu'il n'est pas besoin d’électricité dans tout cela ?

  13. #10
    Loupsio

    Re : la respiration, son mécanisme

    Citation Envoyé par Hellbly
    Donc, ce complexe pré-B envoie une influx nerveux
    Citation Envoyé par Loupsio
    Citation Envoyé par Prems
    Mais y a t-il un moyen d'expliquer si le système nerveux utilise l'électricité (comme le coeur) pour que des muscles se mettent à se contracter ou à se décontracter ?
    eh bien oui, l'information est véhiculé par des nerfs, donc par des influx nerveux "(comme le coeur)"
    Comme nous venons de te le dire, il y à bien un courant électrique,
    ce n'est pas vraiment de l'électricité, mais si pour toi le mécanisme du coeur nécessite de "l'électricité", alors la réponse est oui car le principe est le même que pour le coeur
    Dernière modification par Loupsio ; 25/03/2012 à 16h01.

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. respiration
    Par toth72 dans le forum Santé et médecine générale
    Réponses: 1
    Dernier message: 06/02/2011, 22h16
  2. [Physiologie] Mecanisme respiration vegetale
    Par pikapi01 dans le forum Biologie
    Réponses: 3
    Dernier message: 03/05/2009, 15h26
  3. [Physiologie] La respiration
    Par MKHADA2500 dans le forum Biologie
    Réponses: 1
    Dernier message: 02/02/2009, 17h25
  4. respiration
    Par CommanderTaz dans le forum Santé et médecine générale
    Réponses: 2
    Dernier message: 22/01/2009, 21h03
  5. la respiration bucale et la respiration nasale
    Par yaqawi dans le forum Biologie
    Réponses: 1
    Dernier message: 21/07/2006, 17h29