Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 5 sur 5

la substance réticulée



  1. #1
    sciences123

    la substance réticulée

    Bonsoir,
    Je m'intéresse beaucoup aux différentes réactions de notre cerveau lorsque nous sommes confrontés à des émotions. J'ai fais plusieurs recherches quant aux différentes molécules sécrétées lors de la peur et j'ai trouvé, je ne sais pas si c'est exact (et si vous le savez, s'il vous plait, pouvez vous me le dire!)le cheminement suivant:
    "Après avoir été décriptée, l'image(ou le son) de ce danger entraîne une forte communication des neurones ente eux qui ''envoient l'information'' à l'amygdale cérébrale pour l'activer. Celle-ci va immédiatement stimuler à son tour, par l'intermédiaire des neurones et des neurotransmetteurs, les deux petits noyaux, le noyau latéral et le paraventriculaire, de l'hypothalamus.............."
    C'est à partir de ce moment là que je bloque, on me parle tantôt de dopamine, tantôt d'une substance réticulée mais je ne vois pas comment ensuite, elle pourra et surtout par quel intermédiaire, stimuler les glandes médullosurrénales qui elles mêmes sécrètent de l'adrénaline(qui met le corps dans un état d'éveil).
    C'est cette longue partie qu'il manque a mon raisonnement...Ce que je ne comprends pas, c'est surtout comment la substance réticulée est sécrétée, par quoi et pourquoi? Je sais qu'il s'agit majoritairement de substance blanche( qui est, si je ne me trompe pas, de la myéline, et qui entoure les "axones" entre les différents neurones), qui constitue une grande partie de notre cerveau et que les neurotransmetteurs sont transmis par les neurones et leurs différentes connexions entre eux. Ainsi, je me demande :
    *Est ce que cette substance est conduite du tronc cérébral au glandes médullosurrénales par le système nerveux?
    *Par quoi cette substance est elle sécrétée?
    *A quoi sert-elle?
    Pouvez vous m'aider?
    Par avance, merci beaucoup.
    sciences123

    -----

    Dernière modification par sciences123 ; 27/11/2012 à 17h24.

  2. Publicité
  3. #2
    Cyrille999

    Re : la substance réticulée

    Bonjour à toi,

    Tu as lu ça où ? C'est indigeste ! Ou tu as enlevé une partie !

    Substance réticulée n'est pas réellement un terme adéquat, ça s'appelle plutôt la formation réticulée (ou réticulaire). Effectivement cette formation réticulée est un ensemble de petits noyaux dans le tronc cérébral, il y en a de nombreux comme les noyaux du raphé qui émettent le neurotransmetteur sérotonine ou le locus coeruleus qui émettent de la noradrénaline et de l'adrénaline.
    Il semblerait d'après mon Netter qu'il existe des noyaux dopaminergiques, mais il faut que je recherche plus, ça a l'air contesté, en plus je ne vois pas le lien....

    Les noyaux de la Substance réticulée servent à de nombreuses fonctions dont l'éveil.

    Après vérification dans mon Atlas de neurosciences humaines de Netter, je ne vois pas de liens entre les glandes médullosurrénales et la formation réticulée (pour simplifier: afférences et éfférences toutes au niveau de l'encéphale + Me) (page 253, tu as un diagramme complet de celles-ci).

    Le lien se fait à travers le noyau de faisceau solitaire qui passe cette zone (très encombrée) où se trouve aussi la formation réticulaire: http://www.vetopsy.fr/anat/neuro/ner...yaux2_sens.php (le premier diagramme);

    Les glandes médullosurrénales n'émettent que de l'adrénaline (qui t'intéresse dans ton sujet de peur) ainsi que de la noradrénaline, mais pas de dopamine.

    Tiens une image pour constater "le processus descendant" de la peur:
    gestion-du-stress-04.jpg

    (Figure 5 de la page de ce site: http://www.ergotonic.net/gestion-du-...du-stress.html ).

    J'espère que ça va clarifier, n'hésite pas à reformuler tes questions !

    Cyrille
    La connaissance est la matière première de l'Intelligence.

  4. #3
    sciences123

    Re : la substance réticulée

    Tout devient plus clair! Merci beaucoup! effectivement je me suis trompée sur pas mal de points... Merci beaucoup! Merci d'avoir usé de votre temps...J'ose tout de même vous demander une toute petite vérification... j'ai trouvé un schéma, complexe, de ce qui se passe dans notre cerveau lorsque nous avons peur, mais aussi et surtout, lorsque nous sommes stresser de mentir. J'ai trouvé que:

    Notre système périphérique avec les récepteurs sensoriels(yeux ou oreilles), captent un message et envoient l'information aux différents lobes(frontal, pariétal...). Ensuite, ces lobes envoient l'information au système limbique. Mais j'ai vu que plusieurs expériences avaient démontré que le gyrus cingulaire antérieur et le corps calleux étaient particulièrement actifs lors d'une situation de stress... J'ai donc vu que l'information passait des différents lobes(ou du cortex cérébral), au système limbique. C'est à partir de ce moment là que je ne suis plus vraiment trop sure de ce que j'avance... Je me lance tout de même:
    Ensuite, l'information est transmise au thalamus, qui envoient une information au néo cortex pour activer la parole et répondre a cette question gênante...Mais j'ai aussi vu que le thalamus envoyait une information a l'amygdale cérébrale, qui est le centre de notre peur et qui, je pense a ce moment, le système autonome prends le dessus... (mais si vous pouviez m'en dire un peut plus ce serait super...!) ensuite, l'amygdale cérébrale stimule l'hippocampe qui est le centre de notre mémoire. Celui-ci va ensuite stimuler les deux petits noyaux de l'hypothalamus(le noyau paraventriculaire et latéral, qui sont des noyaux gris et qui secrètent de la dopamine et certaines de la famille des cathécolamines (adrénaline et noradrénaline). Ensuite, j'ai vu que l'hypophyse contrôlait les secrétions hormonales de l'hypothalamus, et que lui même, sécrètait de l'adrénocorticotrope (ACTH). Puis, la fin du voyage est telle que vous me l'avait dit.
    Si cela ne vous dérange pas, pourriez vous me dire si ce sur quoi je me suis basée est juste...?
    Par avance, merci beaucoup!
    Bonnes fêtes
    sciences123

  5. #4
    Cyrille999

    Re : la substance réticulée

    Bonjour à toi,

    Il faut que j'étudie ça et te cherche: Tu sais, je n'ai été qu'étudiant en psychologie avec des modules de neurosciences, il y a des connaissances qui sont bien intégrées chez moi, en revanche, je ne connais pas trop ce sujet (pas eu de cours de ce genre, d'ailleurs);

    Mais déjà, je peux donner quelques éléments par rapport à ton texte:

    Le système périphérique capte les stimuli sensoriels par les récepteurs adaptés; La plupart vont vers le Thalamus d'abord ! Donc ca n'arrive jamais sur les lobes directement; Ensuite en fonction des stimulis, ça part sur d'autres zones: système limbique (une structure un peu fourre-tout en plus d'être complexe que beaucoup de spécialistes voudraient faire disparaître !) ou le cortex cérébral ou d'autres structures, et c'est assez complexe, puisque parfois il y a des retours, des boucles, etc....

    Sois attentive (rires, c'est mon expérience, j'en ai lu des trucs, je reste toujours très prudent) de ne pas confondre les structures qui peuvent être impliquées et "le phénomène"; Par exemple, le gyrus cingulaire antérieur intervient dans de nombreux processus cognitifs dont par exemple: la mémoire de travail. Donc que certaines structures neuroanatomiques "soient plus actives au signal BOLD" quand tu as une situation de stress, ça me semble logique --- mais ---

    Le corps calleux, ce sont des fibres qui font rejoindre différents lobes pour qu'ils travaillent ensemble !

    Donc sois attentive à ces dangereux raccourcis, je te cite: 'hippocampe qui est le centre de notre mémoire, l'amygdale cérébrale, qui est le centre de notre peur, etc...

    Prends ton temps (sourire, j'espère que tu n'es pas une étudiante en médecine) d'intégrer des structures avant car il en existe des "super structures": par exemple, le système limbique.
    En clair: Travaille d'abord la neuroanatomie, puis intègre ensuite la neurophysiologie plus complexe.

    Donc deux petits noyaux de l'hypothalamus(le noyau paraventriculaire et latéral, qui sont des noyaux gris, c'est faux. Les noyaux gris (appelés aussi ganglions de la base, même si certains auteurs font la différence, arggh) ne font pas partie de l'hypothalamus. C'est une "super structure" aussi.

    Tu dois distinguer aussi les noyaux de neurotransmetteurs qui émettent et le grand réseau de structures que ces noyaux peuvent alimenter (il y a plusieurs de ces diagrammes sur beaucoup d'ouvrages).

    Je te conseille de croiser avec ce site, le must pour: http://lecerveau.mcgill.ca/

    Merci d'être là, tu me fais avancer, tu me pousses, rires à "en savoir plus".

    A+
    Cyrille
    La connaissance est la matière première de l'Intelligence.

  6. #5
    sciences123

    Re : la substance réticulée

    Merci beaucoup! Je suis super contente de discuter avec un spécialiste en psychologie! Merci beaucoup pour toutes les précisions! Je suis désolée d'avoir pris autant de votre temps... Le site est super et avec vos précisions, le dossier va être super! Merci
    Merci encore!
    sciences123
    Au fait, bonne année!

  7. A voir en vidéo sur Futura

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. Formation réticulée
    Par Anissaa dans le forum Neuropsychologie et Psychologie
    Réponses: 0
    Dernier message: 27/05/2010, 09h49
  2. [Physiologie] substance P
    Par ta7founa dans le forum Biologie
    Réponses: 0
    Dernier message: 08/04/2009, 22h05
  3. [Biochimie] substance chromatophile
    Par Jadéite dans le forum Biologie
    Réponses: 0
    Dernier message: 06/12/2007, 18h38
  4. Substance
    Par i.pollux dans le forum Chimie
    Réponses: 1
    Dernier message: 30/03/2007, 07h45
  5. Substance introuvable ?
    Par Aion dans le forum Chimie
    Réponses: 2
    Dernier message: 09/03/2007, 18h44