Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 19 sur 19

immunité innée



  1. #1
    Weasley14

    immunité innée


    ------

    Bonjour à tous , j'ai une question toute bête qui me trotte dans la tête. Lors d'une infection , la première ligne de défense ( macrophages , cellule NK etc.) se trouve à l'endroit de l'infection par hasard ? " Comment savent - elles que la cellule a un problème ?

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    Loupsio

    Re : immunité innée

    les macrophages se trouvent un peu partout dans le corps, ils ne sont pas là par hasard, et pour savoir comment ils trouvent exactement les organismes étranger, il s'agit de chimiotactisme

  4. #3
    Meiosis

    Re : immunité innée

    Bonjour,

    Les cellules dendritiques se trouvent dans tous les tissus de l'organisme.
    Les lymphocytes se trouvent en particulier dans les organes lymphoïdes secondaires où ils y sont trouvés en grande quantité, ainsi ils sont mis en relation avec l'antigène qui leur est spécifique plus facilement.
    Les macrophages sont capables de se déplacer et de sortir des capillaires sanguins par un mécanisme de diapédèse, ce déplacement est rendu possible lors d'une infection et les macrophages migrent en dehors des capillaires sanguins pour se rendre vers le lieu de l'infection et assurer la phagocytose des antigènes (car la paroi des capillaires est fine, constituée d'une seule couche de cellules).

    J'ai aussi parlé des lymphocytes même s'ils ne font pas partie de l'immunité innée (sauf les lymphocytes NK).
    Dernière modification par Meiosis ; 01/12/2012 à 21h02.

  5. #4
    Weasley14

    Re : immunité innée

    Bonsoir , l'interaction entre un lymphocyte et un antigène se fera toujours dans les organes hématopoietiques ? Jamais en dehors ? Comment les antigènes sont ammenés dans les organes hématopoiétiques ?

  6. #5
    Meiosis

    Re : immunité innée

    En fait il y a deux types d'organes lymphoïdes.
    Les organes lymphoïdes primaires où se déroule la formation des lymphocytes et leur maturation (tels le thymus pour la maturation des lymphocytes T et la moelle osseuse pour la formation des lymphocytes et la maturation des lymphocytes B).
    Et les organes lymphoïdes secondaires comme les ganglions qui se situent aux "points de contrôle du corps" à des endroits stratégiques comme sous l'aisselle, dans le bas du ventre, près des voies respiratoires aériennes...
    L'antigène peut pénétrer par plusieurs portes d'entrée, imaginons le cas où l'antigène pénètre par les voies respiratoires, il va progresser vers les ganglions qui se trouvent près de ces voies et va donc être capté par un lymphocyte et enclencher une réponse immunitaire adaptée.
    Si l'antigène pénètre par les muqueuses (par exemple au niveau du sexe comme pour le VIH) la réaction va être amorcée plus vers l'aine.
    Donc en fait les antigènes ont plus de chances d'être captés au niveau des ganglions qu'ailleurs car les lymphocytes y sont plus concentrés et mis en relation avec l'antigène.
    L'antigène est amené à ces ganglions par voie sanguine le plus souvent puis il y a interaction ensuite.

    Tu as ce schéma qui montre bien l'organisation d'un ganglion et comment est possible la liaison voie sanguine avec présence de l'antigène et voie lymphatique avec la présence des leucocytes.

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Fichier...ique_histo.jpg

    Sinon les lymphocytes peuvent aussi se trouver ailleurs dans l'organisme, ils sortent du ganglion et circulent dans le sang notamment lors d'une phase d'infection.

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    Meiosis

    Re : immunité innée

    L'antigène est amené à ces ganglions par voie lymphatique*
    et à la rate par voie sanguine.

  9. Publicité
  10. #7
    Weasley14

    Re : immunité innée

    Parfait merci Meiosis !

  11. #8
    Karim Ch

    Re : immunité innée

    mais l'antigéne doit obligatoirement s'appreter dans les cas des lymphocytes , psk'il y une haute specificité des TCR pour les antigénes , non ? J'ai une question dans le meme sens de cette discussion : qu'elles sont les premièrse cellules de l'imminuté inné qui répondent à l'antigéne, Macrophages ou les neutrophiles ? psk dans la NFS les neutrophiles qui sont dévloppés et donc toute infection dépend des neutrophiles ! quand intervient-ils les macrophages dans l'infection et pour les NK pourquoi il intervient si les neutrophiles peuvent faire éliminer les microbes ?
    Dernière modification par Karim Ch ; 01/12/2012 à 23h04.

  12. #9
    Meiosis

    Re : immunité innée

    Il y a d'abord les barrières naturelles de l'organisme qui interviennent en premier et qui font office de protection de l'organisme avant tout, il peut s'agir du pH du liquide gastrique, de la peau, des poils (en particulier au niveau des narines).
    Puis si l'antigène parvient quand même à entrer dans l'organisme il y a d'autres cellules de l'immunité qui participent soit à l'immunité innée ou à l'immunité adaptative.
    Les macrophages attirent les neutrophiles en secrétant des substances chimiques telles des cytokines, les neutrophiles sont plus nombreux que les macrophages mais il y a un inconvénient, c'est qu'ils ont une durée de vie limitée.
    Il y a donc complémentation entre ces différents types de cellules, les macrophages ont une durée de vie plus longue mais ne peuvent pas faire certaines choses que font les neutrophiles (une récente découverte par exemple laisserait entrevoir la possibilité pour les neutrophiles de dégrader l'antigène en injectant son matériel génétique dessus).
    Pour reprendre le cas des barrières de l'immunité naturelles, il y a la peau, le pH du liquide gastrique... chaque barrière a une spécificité et un lieu d'action.
    C'est pareil au niveau microscopique, si le neutrophile voit l'antigène en premier il va naturellement agir en premier. C'est mon avis sur la question, peut-être que d'autres mécanismes plus complexes interviennent.

    Donc je pense vraiment qu'il existe plusieurs cellules de l'immunité et qu'elles participent toutes conjointement à maintenir l'intégrité de l'organisme, et chacun a ses avantages et inconvénients.

  13. #10
    Karim Ch

    Re : immunité innée

    j'ai du mal à faire un ordre de tous ces cellules dans l'infection , j'ai lu dans un site que les neutrophiles " ont un rôle principal dans la phagocytose et sont attirés sur le lieu de l’infection par les chimiokines libérées par les macrophages et les autres cellules présentes. " ça veut dire que les macrophages qui sont intervenir en premier lieu avant les neutrophiles ? ( également , je ne trouve pas l'importance des NK dans l'élimination des bactéries s'elle est assuré par les macrophages et les neutrophile . ??? ) est ce que ces NK utilisent des récepteurs dépendants d'anticorps qui sont synthétisé par les lymphocyte B , donc les lymphocyte B intervienent avant les NK ( et les NK : immunité inné et les lympho B imminuté spécifique ,, ??? j'ai rien compriis ) une autre question , les Anticorps, est ce qu'ils tuent les bactérie ou bien seulment facilitent leur éliminations ?

  14. #11
    chamouulox

    Re : immunité innée

    Ne pas oublier les LT mémoires tissulaires, qui n'ont pas besoin d'appretement dans les organes lympho secondaires

    Karim : Pour les anticorps, un peu des deux. Déjà tu recouvres le microbe d'Ac = il a plus de mal a vivre. Aussi, tu favorises son élimination (ADCC).
    Pour l'intrication des différents types cellulaires, je suis pas sur que ca soit pertinent de te demander qui va venir le premier.. Retiens que l'immunité innée intervient en première ligne, et ne s'arrete pas après mise en place de l'immunité adaptatitve, bien au contraire.

    Cham,

  15. #12
    Karim Ch

    Re : immunité innée

    Oui merci , mais la complexité c'est dans la coopérativité entre l'immunité inné et adaptative . Cette activité d'ADCC pour les NK et d'autres se fait par des Ac naturels ou qui sont synthétisés par les lympho B ? je pense également qu'il y une coopérativité entre les cellules de méme catégorie d'immunité ... :/

  16. Publicité
  17. #13
    chamouulox

    Re : immunité innée

    Je vois pas bien ta question... puisque les Ac naturels sont synthétisés par des LB...

    Cham

  18. #14
    Karim Ch

    Re : immunité innée

    les Ac naturels sont naturels dans le sérum indépendamment des LymphoB qui secrétent ces Ac dans l'immunité adaptative à mediation humorale . Ma qestion est concernant l'immunité inné , est ce qu'elle peut mettre en jeu toutes ses cellules pour éliminer une seule bacérie ? ( cooperativité seulement de l'immunité inné ) ou si le macrophage qui reconnu un antigéne peut le tué par phagocytose sans aucune appele aux autres cellules ? et si ce macrophage n'est pas capable de le tué tout seul , là il fait "appeler" les PNN et NK par les cytokines ?

    merci à vous par avance

  19. #15
    random_postdoc

    Re : immunité innée

    Beaucoup de confusion dans ce que vous racontez. Pour rester simple et sur le theme de l'immunite innee:

    -Parler d'antigene n'a pas de sens. L'immunite innee est par definition non specifique, les macrophages et neutrophiles et NK reconnaissent des structures appellees "Pathogen Associated Molecular Patterns" (PAMPs) grace a des "Pattern recognition receptors" (PRRs) dont les plus connus sont les TLR, toll like receptor. La flemme de developper, google est votre ami. Macrophages et neutrophiles eliminent les pathogenes par phagocytose, mais aussi via la secretion de peptides antimicrobiens (eg cathelicidin)

    -Classiquement, dans une reaction inflammatoire consecutive a une infection ou un dommage tissulaire, les neutrophiles sont la premiere ligne de defense et sont attires dans les tissus suite a l'expression de cytokines inflammatoires chimioattractantes par les cellules residentes, cellules immunitaires (macrophages, mastocytes) mais aussi d'autres types cellulaires (cellules endotheliales notamment). Les cytokines inflammatoires et PAMPs entrainent aussi l'expression de molecules d'adhesion par les cellules endotheliales des vaisseaux sanguins, ce qui permet aux cellules inflammatoires de "s'accrocher" a l'endothelium avant de le traverser pour s'infiltrer dans le tissu. En general, les monocytes (precurseurs des macrophages) sont recrutes apres les neutrophiles (les neutrophiles facilitant leur recrutement en secretant aussi des molecules chimioattractantes), bien qu'un sous type de monocyte ait recemment ete decrit comme "patrolling", et se balade sur l'endothelium vasculaire en etant pret a reagir et s'infiltrer rapidement dans des tissus infectes ou inflammes.

    -L'immunite innee est rapide et non specifique, mais largement moins efficace que l'immunite adaptative, et permet, en etant simpliste, de "contenir" une infection jusqu'a ce que les reponses adaptatives se mettent en place. Et effectivement les cellules innees peuvent aussi influencer les cellules T ou B, principalement par la secretion de cytokines pro ou anti-inflammatoires (par exemple des interleukines).

  20. #16
    Meiosis

    Re : immunité innée

    Citation Envoyé par random_postdoc Voir le message
    -Parler d'antigene n'a pas de sens. L'immunite innee est par definition non specifique, les macrophages et neutrophiles et NK reconnaissent des structures appellees "Pathogen Associated Molecular Patterns" (PAMPs) grace a des "Pattern recognition receptors" (PRRs) dont les plus connus sont les TLR, toll like receptor. La flemme de developper, google est votre ami. Macrophages et neutrophiles eliminent les pathogenes par phagocytose, mais aussi via la secretion de peptides antimicrobiens (eg cathelicidin)
    Merci pour ton intervention, je ne savais pas ça.
    Donc il est faux de dire que les macrophages reconnaissent des antigènes de façon non spécifique ?
    Parce que si j'ai bien compris un antigène c'est une macromolécule reconnue de façon spécifique par un lymphocyte T ou B et susceptible de déclencher une réponse immunitaire, donc les macrophages ne reconnaissent pas des antigènes mais les structures dont tu parles, c'est bien ça ?

  21. #17
    chamouulox

    Re : immunité innée

    Les NK reconnaissent plutot des DAMPs que des PAMPs...

    Pour les macrophages tu as bien compris. Ils reconnaissent des structures génériques (le plus célèbre : le LPS des gram neg), pour ensuite présenter ce qu'ils ont endocytés, aux Lymphocytes.

    Cham,

  22. #18
    Taz_79

    Re : immunité innée

    De plus les NK ont plutôt un rôle dans la lyse cellulaire. Ils vont éliminer les cellules infectées par un virus, bactérie intracellulaires ou parasites intracellulaires. Cette lyse peut être améliorer grâce à l'ADCC. Ils ne détruisent pas des pathogènes extracellulaire (bactérie et autres microbes) comme les macrophages où les neutrophiles qui sont capables de phagocyter une bactérie entière.

  23. Publicité
  24. #19
    wafaabio

    Re : immunité innée

    Svp aidez moi
    - commejt par exemple les muqueuses s' opposent a la pénétration des corps étrangers

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. Réponses: 6
    Dernier message: 19/12/2011, 09h39
  2. [Immunologie] Immunité acquise/innée ?
    Par leiti dans le forum Biologie
    Réponses: 17
    Dernier message: 29/03/2009, 10h51
  3. [Biochimie] Immunité cellulaire contre immunité humorale
    Par happy2 dans le forum Biologie
    Réponses: 1
    Dernier message: 27/03/2009, 01h49
  4. Intelligence : Innée ou Acquise ?
    Par carb000n dans le forum Discussions scientifiques
    Réponses: 49
    Dernier message: 10/03/2009, 18h30
  5. La réponse immunitaire innée
    Par caroline dans le forum Biologie
    Réponses: 0
    Dernier message: 25/05/2004, 14h46