Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 3 sur 3

Clairance et vitesse d'élimination



  1. #1
    Came31

    Clairance et vitesse d'élimination


    ------

    Bonjour,

    Voilà la définition de la clairance donnée en cours : "facteur de proportionnalité entre vitesse d'elimination d'un médicament et sa concentration plasmatique. Le unités seront des unités de volume par unités de temps"
    Donc, la clairance correspond au volume épuré par unité de temps. La question que je me pose est la suivante : la clairance d'un organe est-elle constante ? Auquel cas, la vitesse d'élimination dépendra uniquement de la concentration plasmatique de la substance à éliminer.
    Ou alors, deuxième hypothèse : la vitesse d'élimination est constante ? Dans ce cas, la concentration plasmatique du médicament décroît au fil du temps mais la clairance augmente de manière à ce que la vitesse d'élimination reste constante (je ne sais pas si je suis trés claire ... )...
    Quelqu'un saurait-il me confirmer l'une ou l'autre des hypotheses (ou aucune des deux) tout est encore flou pour moi
    Merci d'avance !

    -----

  2. #2
    Mika-El

    Re : Clairance et vitesse d'élimination

    Tu es claire, du moins j'ai réussi à comprendre largement.
    Mais c'est rigolo ce que tu dis : la vitesse d'élimination est constante.

    Imaginons qu'il n'y a pas du tout de médicament dans l'organisme.
    Il va falloir m'expliquer comment tu fais pour conserver une vitesse d'élimination constante

    En général quand on dit qu'il y a une faible concentration de médoc dans l'organisme, il est possible que tout le médicament soit au niveau du foie par exemple.

    L'élimination dépend surtout de la concentration sanguine de médoc.
    L'hypothèse 1 est vraie : chaque minute, les reins filtrent 120 mL de sang.
    En permanence (sauf si Insuffisance Rénale bien sûr).
    Etant donné que on élimine le médicament, si il n'y a pas de nouvel apport en médicament, la concentration en médoc va diminuer.
    Rapidement et linéairement d'abord (en ne considérant que l'élimination rénale et pas hépatique) puis de plus en plus doucement, jusqu'à tendre vers zéro (comme d'hab).

  3. #3
    Came31

    Re : Clairance et vitesse d'élimination

    Effectivement, la concentration suit une exponentielle décroissante car : la clairance est constante mais la concentration ne l'est pas. J'ai fini par comprendre, merci !

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. [Physiologie] Clairance oesophagienne
    Par lea_leave dans le forum Biologie
    Réponses: 3
    Dernier message: 25/10/2013, 23h46
  2. QCM - Clairance rénale
    Par ramouna12 dans le forum Exercices en biologie
    Réponses: 3
    Dernier message: 29/04/2012, 13h23
  3. [Biochimie] Clairance hépatique
    Par lili137 dans le forum Biologie
    Réponses: 1
    Dernier message: 21/06/2011, 09h57
  4. vitesse d'élimination d'un médicament dans le sang
    Par Coca02 dans le forum Mathématiques du supérieur
    Réponses: 8
    Dernier message: 26/10/2009, 19h47
  5. [Physiologie] Vitesse d'élimination de la caféine
    Par citron_21 dans le forum Biologie
    Réponses: 2
    Dernier message: 14/07/2008, 02h57