Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 5 sur 5

sensibilité VS spécificité d'un test ?



  1. #1
    Weasley14

    sensibilité VS spécificité d'un test ?

    Bonjour à tous j'ai un petit problème avec sensibilité et spécificité d'un test. On dit qu'un test sensible est un test pour lequel tous les malades sont positifs pour le test et la spécificité c'est qu'aucune personne non malade n'est positive pour le test. Mais ça ne veut pas dire la même chose ? Vous n'avez pas un exemple ce serait peut être plus facile à comprendre merci d'avance

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    biseibutsu

    Re : sensibilité VS spécificité d'un test ?

    Bonjour,

    Tu as raison de poser la même chose, ce n'est pas du tout la même chose. En fait, un test doit avoir la plus grande sensibilité et spécificité possible. Pour cela, et comme tu le dis, il est nécessaire de connaitre les taux de faux-positif et faux-négatif (c'est l'autre nom).
    Prenons un exemple :
    Tu es un chercheur travaillant sur le diagnostic du nouveau virus endémique que tout le monde déteste (j'ai vraiment besoin de donné un nom? oui? alors nCV, pour rester dans l'actualité). Donc, tu viens de créer un super test hyper pratique (dont on cachera les détails techniques) pour détecter le nCV, mais tu dois finaliser les tests de spécificité et sensibilité.
    Pour cela, tu as deux cohortes de cobayes (des animaux, disons). La première cohorte de 100 individus, tu les as infecté toi même avec le virus nCV, et ils sont donc théoriquement positif au test. La seconde cohorte (aussi de 100 individus) n'a pas été infecté, et est donc théoriquement négatif au test. Tu fais tes prélèvements dans les règles de l'Art (et de la Science), et tu réalises ton test.
    Pour la première cohorte, ton test t'indique que 96 des tes cobayes sont infectés. Tu as donc une sensibilité de 96%, avec 4% de faux négatifs.
    Pour la seconde cohorte, ton test t'indique que 10 de tes cobayes sont infectés. Tu as donc 10% de faux positifs. Le calcul de la spécificité est plus complexe, mais disons que dans ce cas là, tu as approximativement 93% de spécificité.
    Les faux négatifs (et positif) sont très mauvais pour la médecine (personne n'a envie de voir dire "on c'est trompé, vous êtes bien infecté et vous allez mourir dans 2 jours, désolé"), c'est pour cela que les tests sont généralement réalisés trois fois, le mieux avec des échantillons différents, et encore mieux, validé par une technique différente.

    j'espère avoir été assez clair
    S'il y a encore des questions, il ne faut pas hésiter
    微生物

  4. #3
    toothpick-charlie

    Re : sensibilité VS spécificité d'un test ?

    on peut ajouter que le plus souvent il y a un compromis à trouver entre sensibilité et spécificité. Si le test consiste en un dosage (d'anticorps par exemple) en abaissant le seuil de concentration au-dessus duquel le test est positif, on améliore la sensibilité mais on dégrade la spécificité, et vice versa.

  5. #4
    Weasley14

    Re : sensibilité VS spécificité d'un test ?

    donc au labo on essaye de faire un test qui est 100% sensible mais lorsqu'on fait un test nous meme il indique la spécificité ?
    je ne comprends pas très bien l'appellation "faux-positif". faux positif c'est qu'il n'est pas sensible ?

  6. #5
    biseibutsu

    Re : sensibilité VS spécificité d'un test ?

    En fait, "faux-positif" est que ton test détecte ce que tu cherches dans un échantillon qui n'en a pas. En gros, ton test se trompe.
    Si ton test est commercial, normalement la sensibilité et spécificité sont indiqués. De plus, ces deux paramètres sont optimisés pour éviter les erreurs.

    Prenons un autre exemple. Tu cherches à détecter une protéine dans ton echantillon, disons la protéine PML, mais uniquement l'isoforme 1. Vu que tu es très appliqué, tu réalises plusieurs témoins positifs et négatifs en même temps que tes essais. Les témoins positifs sont obtenus en surexprimant l'isoforme 1 de PML uniquement dans les cellules avant de les lyser. Les témoins négatifs sont réalisés en supprimant l'expression (par siRNA super efficace) de PML isoforme 1.
    Prenons un premier cas, le meilleur : L'anticorps que tu utilises est très sensible : il peut détecter une unique protéine PML isoforme 1 dans tout ton tube. De plus, il est très spécifique : il ne va reconnaître que l'isoforme 1 de PML, pas les autres isoformes (2 à 7). Du coups, tout tes témoins positifs seront positifs, et les négatifs... négatifs! C'est parfait , et tu peux analyser facilement tes résultats.
    Dans le second cas (pire), ton anticorps n'est pas parfait. Il est toujours sensible, mais un peu moins, et dans le cas où PML est très dilué, il ne sera pas capable de détecter la protéine. De plus, le peptide ayant servi à faire l'anticorps n'était pas très bien choisit, il n'est pas très spécifique, c'est à dire qu'il est capable de reconnaître l'isoforme 2 de PML. Du coups, si un de tes témoins positifs est faiblard, ou trop dilué, le résultat sera négatif => Faux-négatif. Et dans le cas des témoins négatifs, tu auras une détection car ton anticorps va reconnaitre l'isoforme 2 => Faux-positif.
    Tu peux également avoir une sensibilité parfaite, mais une spécificité nulle, et vice-versa.

    Enfin, le moyen le plus simple est de jouer sur la concentration de l'anticorps que tu utilises. Plus tu concentres l'anticorps, plus tu as de chance de détecter la protéine d'intérêt. Et de malchance de détecter autre chose si ton anticorps n'est pas super-spécifique (ce qui est rare, comme même).

    J'en remet une couche :
    Faux-négatif => manque de sensibilité : la molécule d'intérêt est présente, mais non détecté
    Faux-positif => manque de spécificité : le détecteur reconnait une autre molécule que la molécule d'intérêt (qui elle, est absente)
    微生物

  7. A voir en vidéo sur Futura

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. Probabilité, sensibilité et spécificité.
    Par Shakyra dans le forum Mathématiques du supérieur
    Réponses: 0
    Dernier message: 27/06/2012, 22h38
  2. sensibilité, spécificité
    Par sarahblaise dans le forum Mathématiques du collège et du lycée
    Réponses: 0
    Dernier message: 09/11/2011, 22h10
  3. Sensibilité et spécificité de deux tests
    Par Cannot dans le forum Mathématiques du supérieur
    Réponses: 1
    Dernier message: 03/10/2010, 17h48
  4. sensibilité, spécificité
    Par bigounn dans le forum Mathématiques du supérieur
    Réponses: 0
    Dernier message: 06/07/2009, 16h38
  5. statistiques: sensibilité, spécificité
    Par bboop8 dans le forum Mathématiques du supérieur
    Réponses: 0
    Dernier message: 19/02/2009, 23h30