Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 4 sur 4

Enzyme de restriction: petite difficulté avec sa définition



  1. #1
    AurelienSTE

    Enzyme de restriction: petite difficulté avec sa définition

    Bonjour à tous,

    Je suis en L1 Biologie-SVT à distance et la session de rattrapage approche. Je viens de buter sur quelque chose.
    D'après mon cour, une exonucléase "détache des nucléotides terminaux", une endonucléase "coupe les liaisons à l'intérieur de la chaine". Toujours d'après mon cour, une enzyme de restriction est une endonucléase.... C'est ce que je ne comprends pas: cette enzyme de restriction semble couper la séquence de nucléotides aux extrémités, comme le fait une exonucléase.....

    Qu'en pensez-vous ?

    Merci de votre aide.

    -----


  2. #2
    Guillaume69

    Re : Enzyme de restriction: petite difficulté avec sa définition

    une enzyme de restriction reconnait un site (=une séquence) spécifique sur l'ADN et coupe de chaque coté de ce site. Si le site est à l'extrémité d'un brin d'ADN linéaire, alors elle peut couper.

    Une exonucléase par contre, coupe obligatoirement à l'extrémité (3' ou 5') d'un brin d'ADN linéaire

  3. #3
    AurelienSTE

    Re : Enzyme de restriction: petite difficulté avec sa définition

    Merci Guillaume pour cette précision. Le site dont tu parles serait donc un site palindromique ?

    La difficulté de compréhension tient peut-être du cour en lui-même (?), illustré comme suit:

    Le site de reconnaissance d'Eco R1:

    5'- G AATTC -3'
    °
    3'- CTTAA G- 5'

    Sur chaque brin, il y a clivage dans chaque "vide" respectif.
    C'est ce qui rend compliqué pour moi de comprendre qu'une endonucléase agit aux mêmes endroits qu'une exonucléase, après une base azotée d'une extrémité.

  4. #4
    nowell

    Re : Enzyme de restriction: petite difficulté avec sa définition

    Bonsoir

    Ces séquences correspondent à ce qu'on appelle une séquence palindromique (qui se lit de manière identique dans les 2 sens). Cela veut dire que dans un grand flot de bases azotées allant de quelques bases à plusieurs centaines ou plusieurs milliers, dès que l'enzyme trouvera cette séquence enfouis dans le code génétique, elle la coupera de manière cohésive, c'est à dire en scindant le double brin en partant d'en haut à gauche entre le G et le A du 5'-3', fait sauter les liaisons entre les AATT complémentaires des 2 brins et finalement coupe encore entre le A et le G du 3'-5'.
    Dans ce cas, seule une endonucléase sait faire cela.

    Les exonucléases, ne savent que retirer des bases de manière séquentielles aux extrémités de séquences de nucléotides-phosphates.

    Cordialement
    Nowell
    Si les faits ne correspondent pas à la théorie, changez les faits. (A. Einstein)

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. Enzyme de restriction
    Par Shakyra dans le forum Biologie
    Réponses: 2
    Dernier message: 10/12/2011, 14h43
  2. [Biologie Moléculaire] enzyme de restriction
    Par mfaslyk dans le forum Biologie
    Réponses: 2
    Dernier message: 07/05/2011, 08h32
  3. Enzyme de restriction
    Par hayfoufa dans le forum Biologie
    Réponses: 3
    Dernier message: 07/04/2011, 15h18
  4. [Biologie Moléculaire] enzyme de restriction
    Par orion95 dans le forum Biologie
    Réponses: 4
    Dernier message: 05/04/2010, 22h28
  5. [Biologie Cellulaire] enzyme de restriction
    Par pommederennette dans le forum Biologie
    Réponses: 12
    Dernier message: 27/12/2007, 21h20