Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 7 sur 7

[Histologie] Occludens et adherens.



  1. #1
    Cech

    [Histologie] Occludens et adherens.


    ------

    Salut la communauté !

    Déjà merci de me lire, ce sera pas long j'ai juste une petite question . Il existe des zonula occludens( jonction serré) et zonula adherens (jonction communicante) mais mon livre de biologie cellulaire explique qu'il existe des jonctions du type adherens ? Alors que signifie adherens ? Et puisqu'on y est alors que signifie occludens au moins je suis bien sur de comprendre !

    Merci d'avance pour vos réponses.

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    piwi

    Re : [Histologie] Occludens et adherens.

    Bonjour,

    Je crois qu'il faut faire une différence entre les jonctions zonulaires, qui font le tour de la cellule, en ceinture, et les jonctions maculaires (focales), qui ne forment qu'un point de jonction.
    Dans les jonctions zonulaires on trouve, la jonction serrée (zonula occludens [occludens pour occlusif, qui ferme]) qui en fermant l'espace entre les cellules et définissent la polarité cellulaire (apicale et basolatérale). Souvent situé en dessous, se trouve la jonction d'ancrage (zonula adherens [adherens pour adhérentes]). C'est cette jonction qui donne la résistance mécanique des jonctions zonulaires. On a donc les jonctions d'adhérence qui unissent les cellules entre elles et les jonctions serrées qui ferment l'espace entre les cellules.

    Dans les jonctions maculaires, ou focales, on trouve les desmosomes dans les membranes latérales: ils renforcent les liens entre deux cellules adjacentes, à la manière d'un bouton pression. Ils ont leur pendant dans la région basale, les hémidesmosomes, qui font le lien entre la cellule et la membrane basale (matrice extracellulaire). Enfin il existe encore une autre jonction, les jonctions communicantes (gap junctions) qui sont en fait de petits canaux qui facilitent le mouvement de petites molécules (type Ca2+, AMPc, d'une manière générale les seconds messagers), entre les cellules.

    Cordialement,
    piwi
    Je sers la science et c'est ma joie.... Il parait.

  4. #3
    Cech

    Re : [Histologie] Occludens et adherens.

    Bonjour Piwi.

    C'est un plaisir de vos lire, c'est très rigoureux comme explication et très clair. Merci d'avoir pris le temps d'être aussi précis. D'après vos explication si je dois ainsi faire une distinction entre Jonction de type Adherens tel que l'écrit l'auteur de mon livre et jonction de type occludens tel que je devine "par complémentarité" dirais-je. Cela donnerait quelque chose comme ça :
    Jonction type Adherens : Jonction d'ancrage.
    Jonction type Occludens : Jonction serré.
    C'était donc un synonyme ? Si oui alors c'est la réponse à la question. Si non on aurait pu imaginer (puisque je n'avais jamais vu ce terme je me suis torturé l'esprit) qu'il existe des occludens zonulaires ou fascias en plus des maculaire par exemple

  5. #4
    piwi

    Re : [Histologie] Occludens et adherens.

    Bonjour

    Zonula occludens est effectivement bien synonyme de jonction serré (tight junction). De même pour zonula adherens et jonction d'ancrage. Votre problème est donc résolu. Seulement, les modèles naissant de votre "esprit torture" nécessitent un nouveau commentaire, afin d'être certain que vous avez bien compris:
    Les jonctions d'occlusion sont toujours zonulaires, elles n'existent pas sous le format maculaire. D'une manière générale, les feuillets epitheliaux sont unis par les jonctions d'ancrage, l'espace entre les cellules est fermé par les zones d'occlusion. Les liens entre les cellules est renforcé localement par les desmosomes.

    Cordialement
    Piwi
    Je sers la science et c'est ma joie.... Il parait.

  6. #5
    Cech

    Re : [Histologie] Occludens et adherens.

    Problème résolu.
    Merci Piwi pour vos explication et effectivement j'avais émis l'hypothèse que vous démontez dans votre dernière commentaire, voilà à présent j'ai les idées bien aux clairs sur ce point je comprends mieux mon cours .

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    noir_ecaille

    Re : [Histologie] Occludens et adherens.

    Par curiosité, où trouve-t-on des jonctions maculaires ? J'ai un peu de mal à faire la différence d'avec une jonction serrée en faite ^^;
    "Deviens ce que tu es", Friedrich W. Nietzsche

  9. Publicité
  10. #7
    piwi

    Re : [Histologie] Occludens et adherens.

    Bonjour,

    La différence avec une jonction serrée est assez simple à faire. Je pense que c'est plutôt avec les jonctions d'ancrage qu'il y a une difficulté.
    Les jonctions cellulaires sont relativement difficiles à décrire sans schéma, sur un forum.

    Les jonctions serrées forment une sorte de maillage étanche qui ferme totalement l'espace entre les cellules. Cette fermeture de l'espace entraine la formation de deux compartiments membranaires: la région qui se situe au dessus de la jonction serrée, qui est en contact avec le milieu extérieur, qui sera appelée la région apicale; la région qui se situe au dessous de la jonction serrée sera appelée région baso-latérale (la région basale est en contact avec le chorion de l'épithélium via la membrane basale; la région latérale correspond à la région de contact entre deux cellules épithéliales). Ces deux régions sont fonctionnellement différentes car la diffusion des protéines est contrainte et empêchée par la jonction serrée. La distribution protéique va donc dépendre de l'adressage cellulaire.

    La jonction d'ancrage est constituée d'une plaque, que l'on voit en microscopie électronique, qui ceinture l'ensemble de la cellule juste en dessous des jonctions serrées. Elle sert de plateforme d'une part pour le contact avec les microfilaments d'actines, au niveau intracellulaire (continuité avec le cytosquelette); et d'autre part, avec des protéines transmembranaires qui contactent dans l'espace intercellulaire leurs homologues issues des cellules contiguës de l’épithélium. Le jonction n'est pas étanche, il reste un espace entre les cellules.

    Le desmosome, ressemble beaucoup à la jonction d'ancrage, sur une vue de coupe. En revanche, il s'en éloigne par plusieurs aspects. Sans entrer dans le détail on peut relever deux-trois points essentiels qui permettent de ne pas les confondre.
    1. le desmosome s'observe à tout niveau des parois latérales des cellules.
    2. le desmosome est ponctuel, il forme un petit spot sur la membrane cellulaire. En revanche, il en existe plusieurs par cellule.
    3. le desmosome ne se lie pas au microfilament d'actine, mais aux filament intermédiaires.
    4. l'espace intercellulaire préservé au niveau du desmosome est plus large que celui préservé au niveau des jonctions d'ancrage.

    Cordialement,
    piwi
    Je sers la science et c'est ma joie.... Il parait.

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. QCM histologie
    Par danielcom dans le forum Biologie
    Réponses: 2
    Dernier message: 11/12/2012, 20h48
  2. [Biologie Cellulaire] Jonctions occludens
    Par Elys Bilys dans le forum Biologie
    Réponses: 7
    Dernier message: 21/10/2010, 21h27
  3. [Biologie Cellulaire] la fascia adhérens
    Par center dans le forum Biologie
    Réponses: 2
    Dernier message: 08/01/2010, 13h20
  4. [Divers] Histologie
    Par svt18 dans le forum Biologie
    Réponses: 13
    Dernier message: 11/10/2009, 14h24
  5. [Biologie Cellulaire] histologie
    Par nada31 dans le forum Biologie
    Réponses: 1
    Dernier message: 06/11/2007, 17h33