Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 7 sur 7

Adam et Eve ....



  1. #1
    horspiste

    Adam et Eve ....

    J'ai suivi il y a quelques années l'évolution du site "genographics", travaux de recherches génétiques financés par National Geographics, IBM et quelques autres... faisant appel à Monsieur et Madame tout le monde achetant leur kit, faisant un frottis et le leur renvoyant. La technologie (flash) était mal choisie, mais c'était la mode à l'époque (2005). Maintenant leur site a été trop simplifié, et des articles super intéressants ont été supprimés. Dommage. Une info qui m'a marquée, c'est que "Eve" (ce qu'ils appelaient 'mitochondrial Eve'), l’ancêtre commune à toutes les femmes (de filles en mères) est âgée de 150.000 à 170.000 ans; alors que "Adam" (idem ancêtre commun à tous les hommes d'aujourd'hui de fils en pères) n'est âgé que de 50.000 à 60.000 ans ! Ce qui m'invitait à penser que les mâles mutent plus fréquemment que les femelles, des pans de la pyramide ancestrale mâle s'effondrant à cause de la sélection naturelle et concurrence... Heuuu, je délire ou vous me suivez ?

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    toothpick-charlie

    Re : Adam et Eve ....

    bonjour,

    le chiffre de 50000 ans a été revu à la hausse. Mais c'est vrai que les hommes transmettent plus de mutations que les femmes, c'est dû au plus grand nombre de mitoses entre le zygote mâle et le spermatozoïde qu'entre le zygote femelle et l'ovocyte. Cependant, je pense que le plus important dans cette affaire c'est la variabilité du succès reproducteur, beaucoup plus grande chez les hommes que chez les femmes (en d'autres termes, certains hommes ont beaucoup de descendants, au détriment d'autres qui n'en ont pas du tout, alors que pour les femmes c'est plus uniforme).

  4. #3
    horspiste

    Re : Adam et Eve ....

    On ne connait rien des causes de mutations ! on en est toujours au Dieu 'Hazzzard" de Darwin ! Mais un écart de 300% c'est pas insignifiant!!!!

    Si on considère que la mutation survient durant la vie d'un individu (cause x,y,z...),
    qui va voir son métabolisme modifié ainsi que tout son réseau adn --> transmis à sa progéniture ,

    il est bien possible que les ovules des femelles ne soient pas atteintes par ces modifications ,vu qu' un stock (sorti du "réseau") s'est constitué à l'abri dès la puberté !

    Vos avis les bienvenus!

  5. #4
    Deedee81

    Re : Adam et Eve ....

    Salut,

    Les causes des mutations sont connues (si ce n'est bien sûr qu'on ne sait pas les prédire à l'avance) : erreurs de recopie de l'ADN ou erreur de sa réparation, anomalies lors des crossing over, rayonnements ionisants (toujours présent dans l'environnement et même... dans le corps), molécules mutagènes, facteurs de stress (thermique, chimique,...), erreurs de ségrégation des chromosomes. Le hasard intervient toujours mais ce n'est pas un "bruit blanc". Par exemple, dans des conditions stressantes, des processus en cascades arrivent à une situation où il y a plus de mutations (moins de réparations par exemple). C'est un facteur accélérant la survie des populations cellulaires dans des conditions néfastes. Il peut aussi y avoir des causes héréditaires (oncogènes par exemple) augmentant les taux de mutation. Sur une certaine durée (plusieurs générations) il y a aussi sélection, élimination ou .... ignorance... de certaines mutations et cela complique terriblement l'établissement d'horloges moléculaires.

    Autre effet non aléatoire (mais là je m'avance peut-être, les biologistes me corrigerons si je dis une bêtise) les gènes fortement exprimés sont plus susceptibles de mutations cas l'ADN est alors déroulé et plus exposé à divers facteurs mutagènes. Par contre, la sélection elle agit beaucoup plus sur les gênes (ou sur les zones de régulation) important ou fortement exprimés (en éliminant nombre de mutations) que sur des gênes aux effets mineurs ou sur les régions non codantes.

    Les ovules ne sont pas à l'abri des mutations (d'ailleurs les ovules en présentent plus chez une femme proche de la ménopause) mais comme le précise toothpick-charlie, ils se forment avec moins de mitose que les spermatozoïdes, ce qui diminue les risques de mutation.

    Toutefois je n'en tirerais pas de conclusion hâtive. Remonter à travers les lignées mitochondriales, ou celles du chromosome y, a un énorme désavantage : on ne remonte qu'une lignée précise dans un réseau de relations génétiques extrêmement touffu. On perd une grosse partie de l'information de l'évolution des populations. Je ne suis donc pas du tout certain que l'âge d'Adam et Eve soit entièrement lié au taux de mutation. Les chiffres sont en fait fort difficiles à interpréter. La seule chose qu'on peut affirmer avec une certaine certitude est qu'il y a eut un goulot d'étranglement au début de l'histoire de notre espèce, impliquant probablement une dérive importante et l'évolution vers Sapiens, mais pas besoin d'Adam et Eve pour cela (il suffit de voir la variabilité génétique particulièrement faible de notre espèce et qui ne s'explique pas que par notre propension à beaucoup voyager), disons que c'est plutôt une confirmation. D'ailleurs, l'histoire est à coup sûr beaucoup plus complexe qu'une simple diminution ponctuelle de la population (il y a forcément eut des variations diverses, plus ou moins forte, variables aussi selon les régions, migrations, etc... des exemples de dérives génétiques ou d'évolution locale on en connait bien d'autres avec les populations ayant peuplé certaines régions). Il y a encore beaucoup de choses à comprendre et amha on ne trouvera pas les réponses que dans la génétiques (bien que ce sera toujours une source très importante).

    Une autre certitude : Adam avait un nombril
    Tout est relatif, et cela seul est absolu. (Auguste Comte)

  6. #5
    horspiste

    Re : Adam et Eve ....

    Bonsoir Dedee81 :
    <<
    comme le précise toothpick-charlie, ils (les ovules) se forment avec moins de mitose que les spermatozoïdes
    >>
    Je ne suis absolument pas spécialiste en la matière, très très loin de là, mais c'est interpellant, non ? Les ovules peuvent ils être quand même un tout petit peu mis à l'abri du réseau ? Fabriqués avant que "le réseau" ne soit contaminé par ...??? (radioactivité, ondes alpha méga truc intersidéral,électricité, molécule ingérée par erreur .... ??)

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    toothpick-charlie

    Re : Adam et Eve ....

    quel réseau?

  9. Publicité
  10. #7
    horspiste

    Re : Adam et Eve ....

    autocatalytique ?

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. [Physiologie] pomme d'adam
    Par jj63 dans le forum Biologie
    Réponses: 1
    Dernier message: 10/06/2009, 20h57
  2. Adam vs. Eve
    Par Virtus dans le forum Discussions scientifiques
    Réponses: 8
    Dernier message: 08/02/2008, 20h01
  3. Qu'est ce que la Pomme d'Adam?
    Par ducrot's servant dans le forum Biologie
    Réponses: 3
    Dernier message: 17/08/2005, 19h02
  4. ADAM windows
    Par adilou1981 dans le forum Logiciel - Software - Open Source
    Réponses: 1
    Dernier message: 18/10/2003, 11h28