Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 4 sur 4

Déficit hydrique



  1. #1
    lumiére é vie

    Déficit hydrique


    ------

    Bonjour

    Je voudrais savoir ce qu'est un déficit hydrique "ou appelé stress hydrique", Ses conséquences sur les plantes particulièrement sur les Céréales ainsi comment peut un agriculteur détecter son apparition dans les champs ( les 1 e signes) et trouver son traitement ?

    Si quelqu'un peut m'éclairer sur ce thème?

    Merci à l'avance

    -----
    "J'aime celui qui rêve de l'impossible" W.Goethe

  2. #2
    Pellia

    Re : Déficit hydrique

    Bonsoir,
    Les sols agricoles constituent un stockage intermédiaire qui assure l’alimentation en eau les productions végétales. Les champs sont généralement saturés en hiver et le surplus alimente les nappes phréatiques. Au printemps si l’évaporation et l’absorption par les plantes est supérieure à l’alimentation par l’eau de pluie il y a une déficience hydrique. Actuellement les céréales sont tallées elles vont chercher l’eau à des profondeurs importantes. En ce moment pour le maïs, les champs ne sont pas labourés, la terre est dure et compacte par manque d’eau. Si l’on veut travailler la terre (labours etc.) les outils sont très vites usés et la terre n’est pas émiettée. Semer des graines dans un tas de cailloux sec ou dans de la poussière sèche, il n’y aura jamais de germination.
    Détecter la sécheresse c’est visuel, il n’y a pas de traitement il faut attendre le bon vouloir de la météo ! Un arrosage correspond à 12 mm de pluie mais pas 12mm en un quart d’heure mais en 24 heures. Le mécanisme est simple mais incompréhensible pour ceux qui ne cultivent pas. C’est pour cela que l’on dit que les paysans ne sont jamais contents.

  3. #3
    bas_d

    Re : Déficit hydrique

    Le stress hydrique peut aussi être la conséquence d'un arrosage trop important. Dans les pays chauds un arrosage trop massif combiné à une évaporation importante va aboutir à la concentrations de sels dans les sols. Cela va créer un potentiel hydrique inférieur à celui de la plante ce qui va créer des mouvements d'eau par osmose. La plante va se dessécher. On observe ça chez beaucoup de céréales qui sont glycophytes (non tolérants au sel). Certaines plantes sont halophytes et ont mis en place des stratégies d'adaptation à ces concentrations en sel.

    Les signes pouvant l'indiquer sont nombreux : nanisme, chlorose, tâche rouges dûes aux anthocyanes phytohormone de stress ...

  4. #4
    Pellia

    Re : Déficit hydrique

    Bonjour,
    Je ne connais pas la culture dans les pays chauds. Je pense que l’on irrigue plus qu’on arrose. En France dans certaines régions on arrose même parfois peu de temps avant que les céréales soient moissonnées mais là ce n’est plus de la biologie, c’est un autre débat.
    La chlorose est le jaunissement en sol trop calcaire on la combat avec des sels de fer. Elle est favorisée par l’humidité, les pluies, l’excès de matière organiques et entravée par la sécheresse.
    Le nanisme est surtout un manque de tout mais pas spécialement par un manque d’eau.

    bas_d : tâche rouges dûes aux anthocyanes phytohormone de stress ...

    Je ne connais pas la culture de la vigne.

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. Déficit en oxygène-18 (problème)
    Par chess_yuss dans le forum Chimie
    Réponses: 1
    Dernier message: 29/04/2012, 16h43
  2. déficit d'oxygène et %
    Par z4Za dans le forum Chimie
    Réponses: 3
    Dernier message: 10/10/2010, 20h04
  3. déficit en lactase
    Par noir_ecaille dans le forum Santé et médecine générale
    Réponses: 2
    Dernier message: 28/04/2010, 16h06
  4. [Biologie Moléculaire] Déficit de synthèse protéique
    Par salami88 dans le forum Biologie
    Réponses: 2
    Dernier message: 31/10/2009, 10h46
  5. Déficit de temps
    Par Slagt dans le forum Archives
    Réponses: 3
    Dernier message: 13/09/2005, 12h20