Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 22 sur 22

Patrimoine genetique et maladie



  1. #1
    nananini

    Patrimoine genetique et maladie


    ------

    Bonjour , j'ai un exercice d'svt , que j'ai presque finis , et , n'étant pas sûre de mes réponses , si quelqu'un pouvait me corriger.. et m'aider à compléter mon échiquier de croisement.
    Voici , l'exercice accompagné de ses documents :exercice 2 svt.jpg
    document 1 exercice 2.jpg
    document 2 exercice 2.jpg

    -Déterminer les génotypes des différents individus présentés dans l'arbre généalogique (génération I à IV).
    Génération 1: L'individu I1 n'est pas malade , il possède alors un allèle non muté transmis par l'un de ses parents. L'autre parent peut lui avoir transmis un allèle non muté , comme un allèle muté. Son génotype peut donc être : (HTT+//HTT+) ou (HHT+//HHT).
    L'individu I2 est malade , il possède alors un allèle muté transmis par l'un de ses parents. L'autre parent peut lui avoir transmis un allèle non muté comme un allèle muté. Son génotype peut donc être : (HHT//HTT) ou (HTT//HTT+).
    Génération 2: L'individu II1 est malade , il possède alors un allèle muté transmis par l'un de ses parents. L'autre parent peut lui avoir transmis un allèle non muté , comme un allèle muté. Son génotype peut donc être : (HTT//HTT) ou (HTT//HTT+).
    L'individu II2 est malade , il possède alors un allèle muté transmis par l'un de ses parents. L'autre parent peut lui avoir transmis un allèle non muté , comme un allèle muté. Son génotype peut donc être : (HHT//HHT) ou (HTT//HTT+).
    L'individu II3 n'est pas malade , il possède alors un allèle non muté transmis par l'un de ses parent. L'autre parent peut lui avoir transmis un allèle non muté , comme un allèle muté. Son génotype peut donc être : (HTT+//HTT+) ou (HTT+//HTT).
    L'individu II4 est malade , il possède alors un allèle muté transmis par l'un de ses parent. L'autre parent peut lui avoir transmis un allèle non muté , comme un allèle muté. Son génotype peut donc être (HHT//HTT) ou (HTT//HTT+).
    L'individu II5 n'est pas malade , il possède alors un allèle non muté transmis par l'un de ses parents. L'autre peut lui avoir transmis un allèle non muté , comme un allèle muté. Son génotype peut donc être : (HHT+//HTT+) ou (HTT+//HTT).
    L'individu II6 n'est pas malade , il possède alors un allèle non muté transmis par l'un de ses parents. L'autre parent peut lui avoir transmis un allèle non muté , comme un allèle muté. Son génotype peut donc être : (HHT+//HTT+) ou (HTT+//HTT).
    Génération 3 : L'individu III1 n'est pas malade , il possède alors un allèle non muté transmis par l'un de ses parents. L'autre parent peut lui avoir transmis un allèle non muté , comme un allèle muté. Son génotype peut donc être : (HTT+//HTT+) ou (HTT+//HTT).
    L'individu III2 n'est pas malade , il possède alors un allèle non muté transmis par l'un de ses parents. L'autre peut lui avoir transmis un allèle non muté , comme un allèle muté. Son génotype peut donc être : (HTT+//HTT+) ou (HTT+//HTT).
    L'individu III3 est malade , il possède alors un allèle muté transmis par l'un de ses parents. L'autre parent peut lui avoir transmis un allèle non muté , comme un allèle muté. Son génotype peut donc être : (HTT//HTT) ou (HHT//HTT+);
    L'individu III4 n'est pas malade , il possède alors un allèle non muté transmis par l'un de ses parents. L'autre parent peut lui avoir transmis un allèle non muté , comme un allèle muté. Son génotype peut donc être : (HTT+//HTT+) ou (HTT+//HTT).
    L'individu III5 n'est pas malade , il possède alors un allèle non muté transmis par l'un de ses parents. L'autre parent peut lui avoir transmis un allèle non muté , comme un allèle muté. Son génotype peut donc être : (HTT+//HTT+) ou (HTT+//HTT).
    L'individu III6 n'est pas malade , il possède alors un allèle non muté transmis par l'un de ses parents. L'autre parent peut lui avoir transmis un allèle non muté , comme un allèle muté. Son génotype peut donc être : (HTT+//HTT+) ou (HTT+//HTT).
    Génération 4 : L'individu IV1 est malade , il possède alors un allèle muté transmis par l'un de ses parents. L'autre parent peut lui avoir transmis un allèle non muté , comme un allèle muté. Son génotype peut donc être : (HTT//HTT) ou (HTT//HTT+).
    L'individu IV2 n'est pas malade , il possède alors un allèle non muté transmis par l'un de ses parents. L'autre parent peut lui avoir transmis un allèle non muté , comme un allèle muté. Son génotype peut donc être : (HTT+//HTT+) ou (HTT+//HTT).

    -Rechercher l'origine du phénotype malade chez IV1.
    L'origine du phénotype malade chez IV1 est du a I2 , l'ayant transmis à II2 , lui même le transmettant III3 qui la transmis à IV1.

    -Rechercher la probabilité de l'enfant à naître d'être atteint de la maladie de Huntington. (échiquier de croisement attendu).

    Allèle paternels/Allèle maternels HTT HHT+
    HHT+



    HHT

    merci

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    passapiens

    Re : Patrimoine genetique et maladie

    Bonjour,
    Avant de donner les génotypes possibles, vous devez d’abord déterminer si l’allèle responsable de la maladie est dominant ou récessif d’une part et d’autre part si le gène est porté par les chromosomes sexuels ou un chromosome autosome.(Le professeur attend une justification dans vos réponse)
    Une fois déterminée ces caractéristiques vous pourrez déterminer sans vous trompez le génotype de tous les individus de l’arbre.( en règle général dans un exercice donné il n’y a qu’un génotype possible pour la majorité des individus)
    clt

  4. #3
    nananini

    Re : Patrimoine genetique et maladie

    Bonjour , merci à vous de m'avoir répondu. D'accord , je vais revoir tous cela. Puis-je vous recontactez une fois que j'aurais revue mon exercice.
    Merci , cordialement Nawelle.

  5. #4
    nananini

    Re : Patrimoine genetique et maladie

    Juste une petite question si l'allèle est muté il est récessif , dans le cas contraire il est dominant ?

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    passapiens

    Re : Patrimoine genetique et maladie

    un gène peut posséder différents allèles qui peuvent interagir de différentes manières, pour rester dans votre cas: certains sont dominants par rapport à d'autres allèles(dits récessifs), dans certains cas il y a codominance des allèles (penser aux groupes sanguins).

    pour répondre à votre question, une version anormale d'un gène entrainant une maladie peut être dominant ou récessif par rapport à l'allèle "sain".

    j'espère vous avoir aidé
    Dernière modification par passapiens ; 25/11/2014 à 10h46.

  8. #6
    nananini

    Re : Patrimoine genetique et maladie

    Oui vos explications m'aide à y voir plus claire. J'ai revu l'exercice je ne sais absolument pas si j'ai juste. Par contre , pour ne determiner qu'un seul génotype je ne sais pas comment mi prendre. Voila le peu que j'ai modifié.

    -Déterminer les génotypes des différents individus présentés dans l'arbre généalogique (génération I à IV).
    Génération 1: L'individu I1 n'est pas malade , il possède alors un allèle non muté transmis par l'un de ses parents. Cela veut dire que l'allèle non muté est dominant.L'autre parent peut lui avoir transmis un allèle non muté , comme un allèle muté. Son génotype peut donc être : (HTT+//HTT+) ou (HHT+//HHT).
    L'individu I2 est malade , il possède alors un allèle muté transmis par l'un de ses parents.Cela veut dire que l'allèle muté est récessif. L'autre parent peut lui avoir transmis un allèle non muté comme un allèle muté. Son génotype peut donc être : (HHT//HTT) ou (HTT//HTT+).
    Génération 2: L'individu II1 est malade , il possède alors un allèle muté transmis par l'un de ses parents. Cela veut dire que l'allèle muté est recessif. L'autre parent peut lui avoir transmis un allèle non muté , comme un allèle muté. Son génotype peut donc être : (HTT//HTT) ou (HTT//HTT+).
    L'individu II2 est malade , il possède alors un allèle muté transmis par l'un de ses parents. Cela veut dire que l'allèle muté est récessif.d L'autre parent peut lui avoir transmis un allèle non muté , comme un allèle muté. Son génotype peut donc être : (HHT//HHT) ou (HTT//HTT+).
    L'individu II3 n'est pas malade , il possède alors un allèle non muté transmis par l'un de ses parent. Cela veut dire que l'allèle non muté est dominant. L'autre parent peut lui avoir transmis un allèle non muté , comme un allèle muté. Son génotype peut donc être : (HTT+//HTT+) ou (HTT+//HTT).
    L'individu II4 est malade , il possède alors un allèle muté transmis par l'un de ses parent. Cela veut dire que l'allèle muté est récessif. L'autre parent peut lui avoir transmis un allèle non muté , comme un allèle muté. Son génotype peut donc être (HHT//HTT) ou (HTT//HTT+).
    L'individu II5 n'est pas malade , il possède alors un allèle non muté transmis par l'un de ses parents. Cela veut dire que l'allèle non muté est dominant.L'autre peut lui avoir transmis un allèle non muté , comme un allèle muté. Son génotype peut donc être : (HHT+//HTT+) ou (HTT+//HTT).
    L'individu II6 n'est pas malade , il possède alors un allèle non muté transmis par l'un de ses parents. Cela veut dire que l'allèle non muté est dominant.L'autre parent peut lui avoir transmis un allèle non muté , comme un allèle muté. Son génotype peut donc être : (HHT+//HTT+) ou (HTT+//HTT).
    Génération 3 : L'individu III1 n'est pas malade , il possède alors un allèle non muté transmis par l'un de ses parents.Cela veut dire que l'allèle non muté est dominant. L'autre parent peut lui avoir transmis un allèle non muté , comme un allèle muté. Son génotype peut donc être : (HTT+//HTT+) ou (HTT+//HTT).
    L'individu III2 n'est pas malade , il possède alors un allèle non muté transmis par l'un de ses parents. Cela veut dire que l'allèle non muté est dominant.L'autre peut lui avoir transmis un allèle non muté , comme un allèle muté. Son génotype peut donc être : (HTT+//HTT+) ou (HTT+//HTT).
    L'individu III3 est malade , il possède alors un allèle muté transmis par l'un de ses parents. Cela veut dire que l'alléle muté est récessif.L'autre parent peut lui avoir transmis un allèle non muté , comme un allèle muté. Son génotype peut donc être : (HTT//HTT) ou (HHT//HTT+);
    L'individu III4 n'est pas malade , il possède alors un allèle non muté transmis par l'un de ses parents. Cela veut dire que l'allèle non muté est dominant.L'autre parent peut lui avoir transmis un allèle non muté , comme un allèle muté. Son génotype peut donc être : (HTT+//HTT+) ou (HTT+//HTT).
    L'individu III5 n'est pas malade , il possède alors un allèle non muté transmis par l'un de ses parents. Cela veut dire que l'allèle non muté est dominant.L'autre parent peut lui avoir transmis un allèle non muté , comme un allèle muté. Son génotype peut donc être : (HTT+//HTT+) ou (HTT+//HTT).
    L'individu III6 n'est pas malade , il possède alors un allèle non muté transmis par l'un de ses parents. Cela veut dire que l'allèle non muté est dominant.L'autre parent peut lui avoir transmis un allèle non muté , comme un allèle muté. Son génotype peut donc être : (HTT+//HTT+) ou (HTT+//HTT).
    Génération 4 : L'individu IV1 est malade , il possède alors un allèle muté transmis par l'un de ses parents. Cela veut dire que l'allèle muté est récessif.L'autre parent peut lui avoir transmis un allèle non muté , comme un allèle muté. Son génotype peut donc être : (HTT//HTT) ou (HTT//HTT+).
    L'individu IV2 n'est pas malade , il possède alors un allèle non muté transmis par l'un de ses parents. Cela veut dire que l'allèle non muté est dominant. L'autre parent peut lui avoir transmis un allèle non muté , comme un allèle muté. Son génotype peut donc être : (HTT+//HTT+) ou (HTT+//HTT).

    Pour savoir si le géne est porté sur les chromosomes sexuels ou un chromosome autosome j'ai pris cet exemple: Faire des hypothèses, et essayer de les invalider.

    Par exemple avec un allèle muté m récessif par rapport à l'allèle S sain;
    - hypothèse: porté par Y
    C'est facile à invalider si une fille est malade. Si ce n'est pas le cas, il faut trouver un garçon malade (génotype (Ym/X)) avec un père sain (YS/X)
    - hypothèse: porté par X
    Le plus simple pour invalider cette hypothèse est de trouver dans l'arbre une fille malade, donc (Xm/Xm), avec un père sain (XS/Y).
    S'il n'y a pas ce cas; il faut regarder s'il n'y en a pas un autre de ce type, incompatible avec l'hypothèse.

    Si les 2 hypothèses sont invalidées, alors le gène est autosomal
    Si l'hypothèse "porté par X" ne peut pas être invalidée, alors le gène peut être soit sur X, soit sur un autosome. Le fait que plus de garçons que de filles soient atteints plaident pour une localisation sur X.
    Ensuite , d'après toutes ses hypothèses , on en conclu que le gène est porté sur un chromosome autosome.

    Merci cordialement NAWELLE

  9. Publicité
  10. #7
    passapiens

    Re : Patrimoine genetique et maladie

    Non, il y a toujours des erreurs, normalement sauf exception vous ne pouvez pas avoir deux génotypes possibles dans votre arbre,
    >déterminé si l'allèle rendant malade est dominant où récessif
    et ensuite justifier les génotypes
    clt

  11. #8
    passapiens

    Re : Patrimoine genetique et maladie

    Non, il y a toujours des erreurs, normalement sauf exception vous ne pouvez pas avoir deux génotypes possibles dans votre arbre,
    >déterminer si l'allèle rendant malade est dominant où récessif
    et ensuite justifier les génotypes
    clt
    Dernière modification par passapiens ; 25/11/2014 à 11h13.

  12. #9
    nananini

    Re : Patrimoine genetique et maladie

    donc , par exemple si un individu est malade , et que ses deux parents également son génotype est (HTT-//HTT-)
    si un individu est malade , est que l'un de ses parent est malade son génotype est (HTT+//HTT-)
    si un individu n'est pas malade , est que l'un de ses parents est malade sont génotype est (HTT+//HTT-)
    et si un individu n'est pas malade , et que ses deux parents non plus son génotype est (HTT+/HTT+)???
    J'espère ne pas vous dérangez ..
    CLT.

  13. #10
    nananini

    Re : Patrimoine genetique et maladie

    si l'individu est malade , cela veut-il dire que l'allèle à été muté donc l'allèle est récessif?

  14. #11
    nananini

    Re : Patrimoine genetique et maladie

    Si l'individu est malade cela veut-il dire que l'allèle a été muté donc est récessif ?

  15. #12
    passapiens

    Re : Patrimoine genetique et maladie

    non,
    ne mettez pas en relation muté (ou maladie) et récessif, il n'y a pas de lien direct

    une maladie génétique peut être du à un allèle qui peut être soit récessif soit dominant.
    De manière schématique:
    un allèle est dit récessif lorsqu'il est nécessaire de posséder les deux mêmes allèles pour voir le caractère
    un allèle est dit dominant lorsqu'un seul exemplaire est nécessaire pour voir le caractère

  16. Publicité
  17. #13
    nananini

    Re : Patrimoine genetique et maladie

    Si un enfant est malade sans que ses parents le soit , l'allèle responsable de sa maladie est récessif , car si l'allèle était dominant aurait reçu
    cet allèle d'un de ses parents, qui serait donc lui aussi atteint, ce qui n'est pas le cas.
    ai-je bon?

  18. #14
    passapiens

    Re : Patrimoine genetique et maladie

    oui
    mais pourquoi vous dites "ce qui n'est pas le cas" à la fin de votre raisonnement?
    donc je pense que ça va vous débloquez
    donc l'alléle responsable de la Chorée de Huntington est ?

  19. #15
    nananini

    Re : Patrimoine genetique et maladie

    j'ai mis cela car il l'individu est malade sans que l'un de ses parents le soit , je ne sais pas si c'est bon. C'est un exemple que j'ai trouvé sur le net pour essayé de me débloquer sur le sujet. Dans mon exo un couple malade on 3 enfants et sur les 3 enfantS seulement 1 est malade eSt c'est là que je bloque car j'aurais DIS que l'allèle responsable de cette maladie est dominant 1 des enfants ou est il récessif car 2 des enfant n sont pas malades alors que ses parents le sont ??

  20. #16
    nananini

    Re : Patrimoine genetique et maladie

    j'ai mis cela car il l'individu est malade sans que l'un de ses parents le soit , je ne sais pas si c'est bon. C'est un exemple que j'ai trouvé sur le net pour essayé de me débloquer sur le sujet. Dans mon exo un couple malade on 3 enfants et , sur les 3 enfants seulement 1 est malade et c'est là que je bloque car , j'aurais dis que l'allèle responsable de cette maladie est dominant puisque 1 des enfants est malade alors que ses parents le sont ou il est récessif car 2 des enfants ne sont pas malades alors que ses parents le sont ??

  21. #17
    passapiens

    Re : Patrimoine genetique et maladie

    Justement vous n'aviez pas tord, vous êtes dans la bonne direction
    n'oubliez pas que les individus possèdent deux allèles pour chaque gène localisé sur les autosomes
    donc rédiger une réponse argumentée pour justifier votre réponse

    je ne sais pas si vous avez déjà vu les tableaux de croisement, si oui essayez toutes les solution et vous verrez qu'il n'y a "qu'une solution logique" à votre exercice

    clt

  22. #18
    nananini

    Re : Patrimoine genetique et maladie

    D'accord merci de m'avoir fournie de votre temps. Pour les tableaux de croisements oui je déjà vu je vais faire comme vous m'avez dis pour trouver La Solution logique. merci à vous
    clt. Nawelle

  23. Publicité
  24. #19
    nananini

    Re : Patrimoine genetique et maladie

    C'est encore moi , j'ai juste une dernière question est ce que ceHypothèse n°1 :
    L’allèle impliqué dans la maladie est récessif.Il est indiqué que la chorée de Huntington est unemaladie génétique héréditaire rare.Dans ce cas, il est peu probable que les enfants ma
    lades aient un de leurs parents malades. En revanch
    e, il est
    possible que les enfants malades n’aient aucun de l
    eurs parents malades. Or, ce n’est pas le cas ici.
    L’hypothèse est donc très peu probable.
    Hypothèse n°2 : L’allèle impliqué dans la maladie e
    st dominant.
    Dans ce cas, les enfants qui présentent le phénotyp
    e [malade] devraient avoir au moins un de leurs par
    ents qui
    présente ce même phénotype.
    C’est en effet le cas. On observe que IV1 etIV2 ont
    leur père III2 malade ; III2 lui-même a sa mère II
    2 malade et
    cette dernière a sa mère I2 malade.
    Cette hypothèse est donc validée : la maladie est d
    ominantela est juste

  25. #20
    nananini

    Re : Patrimoine genetique et maladie

    ceci est un exemple mais est ce que je dois procédé ainsi pour la rédaction

  26. #21
    passapiens

    Re : Patrimoine genetique et maladie

    oui c'est exactement ce qui faut faire, et c'est juste
    bon courage pour la suite
    clt

  27. #22
    nananini

    Re : Patrimoine genetique et maladie

    merci à vous pour toutes vos réponses. Bonne fin de journée clt

Discussions similaires

  1. Patrimoine génétique
    Par Elodie2000 dans le forum Biologie
    Réponses: 6
    Dernier message: 16/03/2015, 17h41
  2. patrimoine génétique
    Par linnou dans le forum Biologie
    Réponses: 1
    Dernier message: 19/01/2013, 20h21
  3. [Exercice] DM SVT sur l'expression du patrimoine génétique.
    Par julia55 dans le forum Biologie
    Réponses: 7
    Dernier message: 16/11/2011, 20h31
  4. [Génétique] l'expression du patrimoine genetique
    Par anonyme00 dans le forum Biologie
    Réponses: 2
    Dernier message: 08/11/2011, 12h45
  5. [Génétique] Conservation du patrimoine génétique
    Par manoue25 dans le forum Biologie
    Réponses: 1
    Dernier message: 01/04/2008, 12h24
Découvrez nos comparatifs produits sur le sport et la santé.