Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 12 sur 12

Hypo-osmotique et éclatement cellulaire




  1. #1
    dududodo

    Hypo-osmotique et éclatement cellulaire

    Bonjour,

    Béotien en biologie/chimie, je me pose une question concernant l'osmose et plus particulièrement le phénomène hypo-osmotique.

    J'ai compris que le mélange de deux substances ayant des niveaux osmolarité différents pouvait amener à l'éclatement des cellules de la substance la plus chargée en ions.

    Dans un article sur les spermicides, j'ai notamment trouvé l'exemple du mélange d'eau (type robinet) qui aurait un taux d'osmolarité <100 (si quelqu'un connait la valeur exacte cela m'intéresse) et du sperme (osmolarité de 350 , d'après l'article). Leur conclusion est que l'eau moins chargée en ions ferait éclater les cellules des spermatozoides.

    Dans un autre article, ils clament avoir fait l'expérience du mélange (quelques gouttes d'eau uniquement) et aucun phénomène d'éclattement n'a peu être identifié. J'imagine que la quantité d'eau a une impact significative.

    Si ce phénomène s'avère être vrai, l'eau serait donc un spermicide a part entière, ce qui m'étonne un peu...
    et quid de l'impact de l'eau sur les autres cellules de notre organisme...

    Vos avis scientifiques m'intéressent.

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    yon777

    Re : Hypo-osmotique et éclatement cellulaire

    Bonjour !
    L'osmolarité de l'eau douce est il me semble de 10 mOsm/L mais on monte à 1OOOmOsm/L pour l'eau de mer par exemple.
    Je ne connait pas l'osmolarité du liquide vaginal par contre

    m'enfin bon je suis sceptique.. surtout que les ptits gars ne sont pas tout seul, ils sont entouré de liquide séminale, de protéines pour qu'ils tiennent le coup, en plus ils doivent être costaud au niveau membranaire parce que c'est quand même acide dans le paradis vaginal !
    Bref c'est une trèèès bonne question à laquelle je n'ai pas vraiment de réponse mais c'est sympa d'y réfléchir ^^ (ca reste de la bio!)
    Mais après tout.. "nous avons tous un jour été le spermatozoïde le plus balaise" et mon moi intérieur se plait à penser qu'il vient d'un spermatozoïde Rambo

  4. #3
    yon777

    Re : Hypo-osmotique et éclatement cellulaire

    Bon en fait après quelques recherches j'ai trouvé que la pression osmotique (normalement) fait éclater les spermatozoïdes qui sont méga concentrés par rapport à l'eau (entre 10 et 350 mOsm/L il n'y a pas photo!)
    La différence d'osmolarité fait entrer l'eau en masse dans le pauvre petit spz Rambo qui n'a aucune chance

    Bon bah c'est cool on a trouvé un spermicide pas cher ! suffit de faire l'amour dans un bain !


  5. #4
    dududodo

    Re : Hypo-osmotique et éclatement cellulaire

    Bonjour,

    En effet un topic assez intéressant, pourriez-vous svp indiquer la source de votre information?

    D'après un autre article universitaire ou il précise avoir fait le test avec du sperme de bovin (est-il identique a celui de l'homme??), ils n'ont pas constaté d'éclatement , mais il avait juste utilisé 5 gouttes d'eau...

  6. #5
    ArrowX

    Re : Hypo-osmotique et éclatement cellulaire

    tu sais les flux d'eau dans le corps sont totalement équilibrés. = 0 presque, tu as ta pression osmotique et oncotique qui s'équilibrent de part et d'autre . De plus le surplus , si il y a, d'eau, est élminé via le drainage lympathique. Donc à part cas pathologique tes celules ne gonflent pas ! Pour le spermatozoide, cela me semble fou, sachant que celui ci migre jusqu'à l'ampoule de la Femme, et que le corps humain est fait à 70% d'eau. Il est juste protégé pas une membrane spéciale (+acrosomique) qui lui permette à mon avis de ne pas subir de phénomène d'osmose.
    La valeur d'un homme tient dans sa capacité à donner et non dans sa capacité à recevoir.

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    dududodo

    Re : Hypo-osmotique et éclatement cellulaire

    Donc si je comprend bien votre point de vue, c'est que le spermatozoide serait résistant à l'eau.

    Résistan a l'eau du corps humain, je peux comprendre et suis assez d'accord.
    Mais j'imagine mal un spermatozoide (ou un groupe , ils vivent rarement seul ) puisse vivre par exemple dans une baignoire d'eau chaude ou un étang d'eau douce ou encore une piscine d'eau douce (sans chlore).

  9. #7
    ArrowX

    Re : Hypo-osmotique et éclatement cellulaire

    En fait après avoir relu mes cours d'embryo ( je suis en médecine ) je crois qu'on se pose pas les bonnes questions, dans un premier temps le SPZ va aller jusqu'a l'entrée de l'utérus grace au sperme, puis il va en sortir (obligatoire pour sa capacitation) . A l'entrée de l'utérus il y a la glaire cervicale composé principalement d'acide hyaluronique (qui je rappelle retiens l'eau = gel ) or le SPZ va passer cette glaire grace à une hyaluronidase qui se trouve sur sa tete , donc deja là se serait une protéine/enzyme de sa membrane qui lui permettrait de ne pas etre soumis à l'eau. Puis il va passer l'utérus, la trompe dans un environnement plus ou moins libre et non pas totalement aqueux ! et enfin arriver dans l'ampoule pour la fécondation.. il traverse ces conduits grace à sa flagelle bien sur . Et la aussi est une clé de sa survie ! son mouvement, il n'est pas exposé à des pressions du milieu car il est toujours en mouvement ( a part pendant le stockage dans l'isthme de la trompe) et tous ces mécanismes sont liés bien sur pour sa survie. Tout est dans les mouvement et sa membrane à mon avis par rapport a des forces osmotiques négligeables !!
    Dernière modification par ArrowX ; 10/02/2015 à 15h59.
    La valeur d'un homme tient dans sa capacité à donner et non dans sa capacité à recevoir.

  10. Publicité
  11. #8
    dududodo

    Re : Hypo-osmotique et éclatement cellulaire

    Merci ! Toujours intéressant d'avoir l'avis d'un (futur) médecin.

    Suis assez convaincu sur le transfert dans le corps humain...la nature est bien faite.

    Mais quid de sa vie en dehors du corps humain? Comme je l'ai indiqué précédement, en dehors de toute aide (induite par le corps de la femme), j'imagine mal les que les SPZ puissent vivre dans de l'eau douce, étang, piscine non chlorée, dans votre bain.

    Y-a-t-il des études sur la résistance de ces petites bêtes en dehors du corps? Dans l'eau , dans l'air, sur un essuis , etc...

  12. #9
    ArrowX

    Re : Hypo-osmotique et éclatement cellulaire

    Les spermatozoïdes ne sont pas faits pour "vivre" à l'air libre, à température ambiante de 20°. Ils meurent en quelques minutes... Car le sperme s'évapore (élément nourricier) et ils vivent normalement à 37°en cilmat tropical ! (humidité aussi donc) . J'ai regardé de mon coté aucune étude ou article apparament.. ca serait inutile au vu de ce que je viens de vous dire
    Cordialement !
    La valeur d'un homme tient dans sa capacité à donner et non dans sa capacité à recevoir.

  13. #10
    dududodo

    Re : Hypo-osmotique et éclatement cellulaire

    La théorie c'est bien mais quand même quand je vois la tronche qu'ils ont quand ils sont dans mon bain chaud, ils n'ont plus l'aire très "en vie", le liquide coagule et se transforme en un espèce de "chewing-gum"...probablement du au protéines qu'il contient. Quand à savoir si il y a encore des SPZ vivant après 2 min dans mon bain chaud (env. 42°) je n'ai pas pu vérifier (pas de microscope sous la main).

    Je m'étonne quand même que la science ne soit pas plus précise sur un liquide si "élémentaire".

    Bien à vous,

  14. #11
    yon777

    Re : Hypo-osmotique et éclatement cellulaire

    Haaaaaa ! mais dans ton bain chaud il est possible que ce soit surtout la CHALEUR qui dénature les protéines du spz et qui donne l'impression que "ca coagule" ! ^^ c'est une autre histoire !
    Je te conseille ce site : http://www.sirtin.fr/2014/02/13/pour...ule-dans-leau/

    mais ca reste amateur, je n'ai rien trouvé de réellement scientifique malheureusement... et il semblerait qu'on obtienne à peu près le même effet avec de l'eau plus froide donc bon... moi je suis une fille et je ne produit pas de sperme x) quelqu'un veut bien vérifier avec de l'eau froide? xD (mais peut-être pas le bain à 10°C quand même...)

  15. #12
    dududodo

    Re : Hypo-osmotique et éclatement cellulaire

    Ah en effet cela va être difficile pour toi lol

    En effet pas très scientifique cet article...
    Mais tout ca ne me dis pas si , après transformation (dans le bain), les SPZ sont toujours vivants ou bien si la chaleur du bain + eau les a éliminés.

    Pas de chimiste ou biologiste pour donner un avis?

    Bien à vous,

Discussions similaires

  1. hypo-osmotique= hypotonique ?
    Par Vane14 dans le forum Biologie
    Réponses: 3
    Dernier message: 29/06/2015, 15h37
  2. eclatement des signaux HF
    Par LEZ78 dans le forum Physique
    Réponses: 6
    Dernier message: 09/05/2014, 15h19
  3. [Physiologie] Bilan potassique (hypo-osmolarité/hypokaliémie)
    Par imato dans le forum Biologie
    Réponses: 1
    Dernier message: 20/02/2014, 21h48
  4. hypo/hypertonique
    Par namine01 dans le forum Chimie
    Réponses: 3
    Dernier message: 08/01/2013, 09h25