Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 2 sur 2

Réflexe myotatique inverse



  1. #1
    Snake38

    Réflexe myotatique inverse

    Bonjour,

    J'ai cherché sur internet mais je ne trouve pas la réponse à ma question.

    Je voudrais savoir si le réflexe myotatique inverse consiste en un relâchement du muscle agoniste, et une contraction du muscle antagoniste. Mon cours dit juste "étirement du tendon" (agoniste) et "activation" (antagoniste).

    Merci à vous

    -----


  2. #2
    Meiosis

    Re : Réflexe myotatique inverse

    Bonjour,

    Il est un peu tard, certes, mais cela pourra profiter à d'autres personnes.

    Donc je confirme : le réflexe myotatique inverse (neurotendineux de golgi) consiste bien en un relâchement du muscle agoniste et une contraction du muscle antagoniste.
    Par exemple avec l'extension du genou tu contractes des muscles extenseurs, si la contraction est trop prononcée le récepteur de golgi du tendon détectera la trop forte pression exercée par cette contraction musculaire et cela inhibera les motoneurones alpha responsables de l'innervation des muscles agonistes, c'est-à-dire ayant la même fonction, ici les extenseurs donc => relâchement de l'agoniste. Cela stimulera aussi les motoneurones alpha responsables de l'innervation des muscles antagonistes, donc dans cet exemple les fléchisseurs, pour faciliter le relâchement des extenseurs => contraction des antagonistes.

    Le mouvement résultant est une flexion du genou pour corriger le tir (réflexe de protection).

    Autre exemple : mettant en jeu comme agoniste un fléchisseur cette fois-ci, le cas du bras fléchi.
    Tu tiens un objet trop lourd donc tu contractes des muscles fléchisseurs, ils seront relâchés et les antagonistes (les extenseurs cette fois-ci) seront contractés, tu vas lâcher l'objet là encore pour éviter les crampes, déchirures de fibres musculaires etc.

    Le réflexe myotatique inverse, comme son nom l'indique, est donc l'inverse du réflexe myotatique, qui lui correspond à la contraction de l'agoniste et le relâchement de l'antagoniste.
    Il y a un lien à faire entrer ces deux réflexes : le réflexe myotatique inverse, en limitant la contraction de l'agoniste, régule le réflexe myotatique de façon à ce que ce dernier ne soit pas trop exagéré.

    Exemple du verre d'eau tenu à bout de bras et qu'on remplit : pour garder une posture et que le verre ne tombe pas tu contractes des fléchisseurs. En fait avant ça le fléchisseur du bras est étiré par le poids de l'objet et la gravité, le réflexe myotatique va donc le contracter (ici agoniste = fléchisseur).
    L'extenseur sera relâché de sorte à conserver la flexion du bras et que le verre ne tombe pas.
    La contraction du fléchisseur si elle est trop forte et soutenue peut donc en retour activer le réflexe myotatique inverse qui va limiter sa contraction (relâchement de l'agoniste qui est bien le fléchisseur et contraction des extenseurs qui sont les antagonistes).
    Le verre tombera...

    En réalité il y a un juste milieu de sorte que les deux réflexes aboutissent à une force contrôlée et que le verre ne tombe pas pour autant.
    On lâchera l'objet plutôt s'il s'agit d'une grosse brique trop lourde etc. et ça se sentira dans le muscle, tout le monde a vécu ça un jour.

    Pour finir (j'aime bien faire long) il faut noter que la contraction peut être obtenue soit suite au réflexe myotatique (comme je viens de dire) ou volontairement, donc intervention du cortex cérébral qui amorce le mouvement pour prendre le verre d'eau, en fait le myotatique intervient en aval avec une contraction tonique isométrique.
    Pareil pour l'extension du genou, d'abord mouvement volontaire puis le réflexe myotatique intervient pour conserver la posture.

    Ce que je veux dire par ce dernier point c'est que le myotatique inverse agit en limitant la contraction de l'agoniste, qui a été amorcée soit par le myotatique seul (exemple de la posture debout, sans mouvement volontaire particulier) soit par les deux (exemple du verre d'eau ou de l'extension du genou avec d'abord mouvement volontaire + myotatique ensuite).

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. [Physiologie] le reflexe myotatique inverse
    Par sara789 dans le forum Biologie
    Réponses: 4
    Dernier message: 09/12/2012, 13h07
  2. réflexe myotatique
    Par samir82400 dans le forum Biologie
    Réponses: 1
    Dernier message: 04/03/2012, 16h49
  3. [Physiologie] Réflexe myotatique
    Par Quetzalcoatl. dans le forum Biologie
    Réponses: 0
    Dernier message: 24/11/2010, 14h19
  4. [Biochimie] boucle myotatique et réflexe myotatique
    Par happy2 dans le forum Biologie
    Réponses: 0
    Dernier message: 05/04/2009, 13h46
  5. Réflexe Myotatique
    Par noobclem dans le forum TPE / TIPE et autres travaux
    Réponses: 0
    Dernier message: 10/12/2007, 16h29