Discussion fermée
Affichage des résultats 1 à 5 sur 5

la sélection naturelle pour les nuls, enfin à mon avis. à vous de me corriger.



  1. #1
    ramzus2

    la sélection naturelle pour les nuls, enfin à mon avis. à vous de me corriger.

    Bonjour mes chers amis.

    Je pense définir la sélection naturelle comme étant l'action de sélectionner de la nature, comme par exemple le fait qu'un petit éléphanteau réussit à échapper à une coulée de lave parce qu'il a senti le tremblement de terre venir avant sa venue d'une bonne durée, je ne sais pas de combien de minute exact, mais on l'a remarqué en Indonésie avant le tsunami, les éléphants n'obéissait plus à leur maître.

    Maintenant, mettons la sélection naturelle dans son contexte on dit qu'elle explique l'évolution des espèces, oui, elle explique effectivement; car comme la lave d'un volcan, le vent, la pluie, les tempêtes tout ça cause une sélection naturelle qui s'accompagne d'une dérive génétique inextricable c'est à dire elle ne peut être dissociée de la sélection, la disparition de certains allèles de la population d'individu de la même espèce est appelé dérive génétique, c'est le cas lorsque vous mourrez sans avoir eu d'enfant, pareille lorsque certaines fleurs particulières subissent la prédation d'un herbivore lorsqu'elles ont toutes disparues (ces fleurs) et qu'un autre prototype de la même espèce de plante continue à exister on dit qu'un phénotype est favorisé par rapport à un autre, par sélection des extrêmes, et cette sélection des extrême a une appellation scientifique que j'ai oublié.

    la bonne question que je me suis poser un jour et qui a plu à un ami à moi, c'est où est le potentiel créateur de la sélection naturelle...comment expliquer que des être vivants aussi complexe que les humains, mais pas seulement les humain, avant 5 million d'année et avant le premier hominidé la vie sur terre existait bien, et elle existait sous des formes complexes, pour répondre à cette question, il faut revenir à l'origine exact de la vie sur terre, qu'est ce qui a fait que la vie émerge sur terre, qu'est ce qui a motivé des molécules inertes à créer la vie...moi je ne pense pas que s'était dieu qui était à l'origine de tout ça, malgré que je suis croyant, mais je dois obéir à la logique matérialiste de la science, moi même appartenant au courant philosophique matérialiste concernant la biologie, j'ai beaucoup tendance à penser que tout est écrit dans les gènes et que la vie ne possède pas d'esprit mais possède une configuration spatiale moléculaire qui obéit à une certaine formule et qui a une structure chimique bien définie qui procure ce semblant d'esprit qu'a la vie, et je vous signale que ça ne reste qu'une conviction personnelle je ne vous oblige pas à l'adopter encore moins à la prendre comme réalité scientifique...

    Pour revenir au potentiel créateur de la sélection naturelle, il se manifeste à travers la complexité elle même d'une cellule unicellulaire, c'est à dire que le fait de l'existence d'une vie hyper complexe au niveau unicellulaire, et en plus, les différent aspects et l'infinité de composés chimiques que procure le mixage de quelques éléments chimiques bien connus, les composés carbonés etc, et ben cette profusion de possibilité au niveau chimique soutient l'idée que dès le départ et depuis la formation de la matière (au sens élément chimique les plus connu les 20 premiers je crois sans le cuivre) et ben depuis la formation de la matière purement physique et purement inanimée des composés vivifiants étaient possibles...ceci dit, il n'y a rien d'étonnant à ce que la vie existe!! oui ! aussi étonnant que ça puisse paraître tout les ingrédients d'une vie aussi complexe s'explique par la chimie et la biochimie...

    ce qui serait intéressant à découvrir, c'est comment les réactions biochimiques aux seins du vivant se délimitent-elles? c'est à dire quand est ce qu'on met le doigt sur la frontière entre deux réactions biochimiques distinctes, et si possible comment matérialiser cette frontière concrètement...
    c'est un bon sujet de recherche que je viens de proposer, mais malheureusement proposer ça à l'université où j'ai étudié me fera certes montrer comme quelqu'un d'ambitieux, mais en réalité je n'aurais aucun moyen pour mener ma recherche, primo et deuzio, qui dans les universités étrangère croira ou fera confiance ou investira dans quelqu'un qui présente un projet d'étude en biochimie et qui dans son cursus a eu un 10/20 en biochimie !...allez les convaincre que ce n'est que maintenant dans la oisiveté totale du chômage que je m'intéresse énormément à la biologie, et que je comprends la biologie...si j'attends que le concours de doctorat ouvre ses portes, je n'avancerais pas, j'aurais le titre de docteur mais pas plus que ça, les moyens ne sont pas là!, et je suis quand même en Afrique pas aux états unis!...

    bref c'est ce que je comprends dans le cadre de ma philosophie scientifique et aussi dans ma quête du savoir déjà découvert...remarquez que je suis du genre qui a horreur d'apprendre par cœur, qui se souviens pour la vie de ce qu'il a appris à l'école, et qui n'apprends rien, sans l'avoir avant bien compris, j'étais et je suis toujours un enfant à très haut potentiel, ce qui a causé la chute de mes résultats scolaires au lycée c'est bien le mal être psychologique et le déphasage énorme entre le degré d'avancement de ma personnalité et mes camarades de classes, bref c'est une autre histoire, mais brièvement j'étais assez intelligent et avec autant de confiance en soi pour être complètement émancipé du lycée mais on m'a obligé quand même à aller au lycée, c'est comme lorsque vous avez une Ferrari dernier cri, mais dernier de chez dernier, et qui lorsqu'elle roule à 16000 tour minute, le réservoir injecte du sable au lieu du carburant!!...ça donne des résultats catastrophiques, et une perte pure et simple, maintenant la Ferrari a été complètement refaite en véhicule tout terrain mais sportif, il lui manque le rodage sur piste seulement, tout à été refait !! je me suis rebâti à partir de zéro oui, mais je garde la carcasse de la Ferrari, mon corps, et le cerveau il est neuf de chez neuf!

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    Loupsio

    Re : la sélection naturelle pour les nuls, enfin à mon avis. à vous de me corriger.

    j'étais assez intelligent et avec autant de confiance en soi pour être complètement émancipé du lycée mais on m'a obligé quand même à aller au lycée, c'est comme lorsque vous avez une Ferrari dernier cri,
    Moi qui pensait que tu te jetais des fleurs tout a l'heure avec l'autre sujet, j'étais bien loin de ce qu'est l'autoflatterie chez toi
    Je tiens a préciser que intelligent et génie sont deux choses différentes,
    les personnes intelligentes on une facilité a comprendre ce qui leur est expliqué avec une incroyable vitesse
    les génis n'on pas besoin qu'on leur apprenne,
    en l'occurence, (a moins que tu te sois trompé et que tu ais voulu dire que tu n'es pas seulement intelligent, mais que tu es un génie) te laisser faire en t'autorisant a ne pas aller au lycée aurait été la chose la plus stupide a faire --'
    en l'occurence tu as besoin quand meme d'apprendre des choses, meme si tu te considère supérieur a ce que le lycé peut t'apporter
    je trouve ca super-narcissique et sur-évalué de dire que tu pouvais te passer du lycée
    Mais après tout je ne te connais pas, tu es surement un génie

    Bref fin de l'aparté, si je peux me permettre quelques corrections ...

    la bonne question que je me suis poser un jour et qui a plu à un ami à moi, c'est où est le potentiel créateur de la sélection naturelle.
    La séléction naturelle ne permet la création de que dalle, chaque génération se voit au niveau génétique, modifié de quelques séquences par rapport aux parents (erreur de duplication et proof-reading...) la diversification se fait au niveau de ces mutation, ensuite la selection naturelle permet la survie (ou pas) de certains génomes qui seraient plus adaptés a certaines conditions, mais la selection anturelle ne créée rien

    qu'est ce qui a motivé des molécules inertes à créer la vie
    ... --'
    je sais pas, peut etre que ces molécules, elles en on discutées entre elles et sont tombées d'accord sur le fait qu'il fallait créer de la vie... (faut dire que la molécule d'ammoniac a fait des études de politique et sait être très persuasive)

    j'ai beaucoup tendance à penser que tout est écrit dans les gènes et que la vie ne possède pas d'esprit mais possède une configuration spatiale moléculaire qui obéit à une certaine formule et qui a une structure chimique bien définie qui procure ce semblant d'esprit qu'a la vie,
    l'épigénétique n'est pas dans les gènes en soi, comme quoi... tout n'est pas dans les gènes

    qui obéit a une certaine formule??? dans le genre vague...
    la biologie répond aux lois de la chimie, et la chimie répond aux lois de la physiques...

    ce qui serait intéressant à découvrir, c'est comment les réactions biochimiques aux seins du vivant se délimitent-elles? c'est à dire quand est ce qu'on met le doigt sur la frontière entre deux réactions biochimiques distinctes
    deux réactions biochimiques différentes???
    bah si tu imagine une réaction nommée A" alors quand tu as soi un des réactifs, soit un des produits de cette réaction, qui est différent de la réaction "A" alors on a une réaction différent ... --'
    t'as question n'a pas vraiment de sens je trouve

  4. #3
    ramzus2

    Re : la sélection naturelle pour les nuls, enfin à mon avis. à vous de me corriger.

    c'est pas que je n'avais pas besoin de lycée, j'avais juste besoin d'être entouré et d'étudier avec de véritable champions dans les études comme moi, tout le programme du lycée, qui avec les cancres qui étaient avec moi au lycée, ces imbéciles heureux, on ne pouvait jamais le finir, si on m'avait mis avec des champions et aussi scrupuleux que moi, j'aurais réussi mon bac avec aux moins 17 de moyenne, mais vraiment une véritable valeur de mon effort bien méritée, je te dis j'étais un champion, c'est pas que je n'avais pas besoin du lycée, j'avais besoin d'évoluer avec des champion, c'est comme obligé zizou et lui faire imaginer qu'il a eu la coupe du monde alors qu'il joue avec des gamins de son cartier, c'était pareil que ça, oui je suis un génie, j'ai pas voulu le dire explicitement mais je suis un génie.

    je sais que l'épigénétique ne réponds pas au gène mais s'était pour parler généralement pour le public...tu as compris le genre vague que tu viens de citer...ma question par contre, c'est lorsque deux réactions biochimiques s'effectuent au même temps...qu'est ce qui fait que le tout ne se mélange pas! c'est intriguant quand même.

  5. #4
    ArrowX

    Re : la sélection naturelle pour les nuls, enfin à mon avis. à vous de me corriger.

    Citation Envoyé par ramzus2 Voir le message
    mais je suis un génie.
    Alors là, l'Humanité me surprend de plus en plus.
    C'est souvent ceux qui disent ça, qui sont loin d'en être.
    La valeur d'un homme tient dans sa capacité à donner et non dans sa capacité à recevoir.

  6. #5
    mh34

    Re : la sélection naturelle pour les nuls, enfin à mon avis. à vous de me corriger.

    Les doublons ne sont pas autorisés sur le forum.
    Or ce fil fait manifestement doublon avec celui-ci : http://forums.futura-sciences.com/bi...comparees.html
    Fermeture.
    Ω ξειν', αγγέλλει Λακεδαιμονίοις ότι τήδε κείμεθα τοις κείνων ρήμασι πειθόμενοι

  7. A voir en vidéo sur Futura

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. [Génétique] La selection naturelle
    Par marco996 dans le forum Biologie
    Réponses: 3
    Dernier message: 05/01/2015, 12h42
  2. selection naturelle versus selection sexuelle.
    Par ansset dans le forum Neuropsychologie et Psychologie
    Réponses: 21
    Dernier message: 21/12/2012, 11h31
  3. TPE : Sélection naturelle
    Par kai231 dans le forum TPE / TIPE et autres travaux
    Réponses: 0
    Dernier message: 04/12/2007, 16h56