Bonjour, je suis étudiant en licence 3 de biologie, j'ai le partiel de génétique bactérienne ce mardi et quelques exercices me posent des soucis, ou du moins je ne suis pas sûr de ma réponse et j'aimerais être un peu éclairé sur ces questions si c'est possible

Exercice 1
Une tranduction entre une souche donneuse leu+, met+ et une souche receveuse leu-, met- est réalisée. Les gènes met et leu sont cotransduits avec une fréquence de 18%. Si après transduction on sélectionne 454 colonies sur boites milieu minimum glucose, combien de colonies attend-t-on sur une boite milieu minimum glucose méthionine ?

Mon raisonnement est le suivant : tout d'abord les 454 colonies sont Leu+,Met+ car si elles étaient Leu- et/ou Met-, il faudrait les acides aminés dans le milieu de culture. Et le pourcentage de cotransduction est donné par : 18% = nombre(Leu+Met+) / nombre (Leu+Met+/-) pour avoir le nombre de Leu+Met+/- qui correspond au phénotype des colonies poussant sur milieu minimum glucose méthionine. Je trouve donc que 2522 colonies devraient pousser sur milieu minimum glucose méthionine. Est-ce que ce raisonnement vous paraît cohérent ?


Exercice 2
Nom : exo.png
Affichages : 207
Taille : 253,3 Ko

1/ Sur quels milieu a-t-on obtenu ces différentes colonies ?
Colonies His+ : j'ai mis MM glucose leu
Colonies Leu+ : j'ai mis MM glucose his
Colonies KanR : j'ai mus MM glucose leu his kanamycine

2/ Où se situe le Tn5 ?
Et c'est là mon gros soucis car je n'ai pas compris le principe du croisement avec Hfr...


Et enfin : Exercice 3
MZ1 est un bactériophage lytique capable d'infecter E.coli. Un mutant résistant à MZ1, res1, a été obtenu. L'étude de ce mutant a montré qu'il est incapable de se développer sur milieu minimum supplémenté avec de l'arabinose comme seule source de carbone. On réalise une transduction avec le bactériophage P1 en utilisant une souche de type sauvage (pouvant utiliser l'arabinose comme source de carbone) comme donneuse et la souche res1 comme réceptrice. Les transductants sont sélectionnés sur milieu minimum + arabinose. Ces transductants sont tous sensibles au phase MZ1. Que peut-on conclure sur la mutation res1 ?
Là encore je sèche... Est-ce que la sensibilité à MZ1 serait transduite avec Ara+ ? Les deux caractères portés par le même gène ? La mutation conférant la résistance à MZ1 apporterait également l'auxotrophie pour l'arabinose ? Je ne comprends pas trop cet exercice...

Merci beaucoup par avance !!