Répondre à la discussion
Page 1 sur 3 12 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 75

Si tout le monde était végétarien? ---> influence sur la biodiversité




  1. #1
    melbo

    Si tout le monde était végétarien? ---> influence sur la biodiversité

    Hello tout le monde,
    Début janvier je vais devoir faire un exposé, je vais aborder la question "Que se passerait-il si tout le monde était végétarien?",
    Je vais essayer de parler du risque de carence, des pertes d'emploi importante des reconversion, et aussi tout l'aspect sur l'air et la terre en faite surtout sur ces deux derniers.

    Mais ma question : est-ce que de planter autant de champ ne risque pas de nuir à la biodiversité?

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    PIXEL

    Re : Si tout le monde était végétarien? ---> influence sur la biodiversité

    si Dieu avait voulu que l'homme soit herbivore : il ne lui aurait pas donné de canines

  4. #3
    Amanuensis

    Re : Si tout le monde était végétarien? ---> influence sur la biodiversité

    Citation Envoyé par melbo Voir le message
    Mais ma question : est-ce que de planter autant de champ ne risque pas de nuir à la biodiversité?
    Tout à fait. Certains auteurs pensent avoir montré que les cultures céréalières sont beaucoup plus destructives que l'élevage sur prairie. Et très destructrices en elles-mêmes.

    L'une des difficultés est qu'une proportion importante de l'élevage moderne consiste à nourrir les animaux de rente à partir des produits de grande culture(céréalières, soja ou oléagineux), et cela rend ce type d'élevage nuisible pour la biodiversité parce que la grande culture l'est! (Encore plus évident pour les besoins en eau.)

    Si "tout végétarien" inclut supprimer l'élevage sur prairie (comme les moutons en Nouvelle-Zélande) alors au total ce sera pourrait être plus nuisible.

    Un autre problème vient des oeufs et laitages: s'ils sont conservés ("tout végétarien" n'implique pas leur suppression), faut prendre en compte les méthodes d'élevage correspondante (et réaliser que ne pas consommer la viande, des veaux pour les laitages, et des reproductrices de réforme dans les deux cas (une poule pondeuse est typiquement tuée à 1 an), est une perte qu'il faut compenser par plus de champs.)

    Bref, tout pris en compte, il semble naïf de penser que passer au végétarien ou au végétalien soit "bon pour la nature". Par contre c'est une piste à suivre si le but est de nourrir 10 ou 15 milliards d'humains (ou plus).
    Pour toute question, il y a une réponse simple, évidente, et fausse.


  5. #4
    Amanuensis

    Re : Si tout le monde était végétarien? ---> influence sur la biodiversité

    Citation Envoyé par PIXEL Voir le message
    si Dieu avait voulu que l'homme soit herbivore : il ne lui aurait pas donné de canines
    http://www.pandas.fr/images/dentition.jpg
    Pour toute question, il y a une réponse simple, évidente, et fausse.

  6. #5
    Loupsio

    Re : Si tout le monde était végétarien? ---> influence sur la biodiversité

    Mais ma question : est-ce que de planter autant de champ ne risque pas de nuir à la biodiversité?
    Tout à fait. Certains auteurs pensent avoir montré que les cultures céréalières sont beaucoup plus destructives que l'élevage sur prairie. Et très destructrices en elles-mêmes.
    Je suis d'accord avec la réponse telle que la question est posée, mais si le sujet global est le fait de devenir végétarien, alors je suis assez sceptique,
    planter des champs nuit à la biodiversité, mais au final 1 repas végétarien nécessite bien moins de champs que 1 repas carnivore, puisque pour un repas végétarien, il faudra une petite parcelle necessaire à la culture de ce repas, (prenons l'exemple en se collant uniquement aux céréales) donc l'espace d'un repas dédié à la culture de céréales,
    tandis que le repas carnivore, nécéssitera cet même espace dédié, mais multiplié par le nombre de reps qu'il aura fallu pour nourrir l'animal en céréales jusqu'a sa taille adulte

    donc au final il faut plus de champs de céréales pour une nutrition carnivore (mais pour nourrir l'animal qui va etre mangé) que pour une nutrition végétarienne

    en tout cas ca semble cohérent, si tu as des sources qui viennent montrer que finalement c'est bien l'alimentation végétarienne qui est la plus consommatrice de champs de culture, je serai interessé de voir comment

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    Amanuensis

    Re : Si tout le monde était végétarien? ---> influence sur la biodiversité

    Citation Envoyé par Loupsio Voir le message
    qu'il aura fallu pour nourrir l'animal en céréales jusqu'a sa taille adulte
    Mon message parlais aussi de cela, mais cela n'a pas été pris en compte.

    Usuel.
    Pour toute question, il y a une réponse simple, évidente, et fausse.

  9. #7
    ann72

    Re : Si tout le monde était végétarien? ---> influence sur la biodiversité

    les céréales ne sont pas la seule source de nourriture , il y a aussi les légumineuses , et d'autres plantes qui enrichissent les sols au lieu de les épuiser .
    En faisant des rotations de culture on peut ne pas abimer les sols , en plus il faut assez peu de surface pour nourrir végétariennement un individu , moins qu'un carnivore , cela ne touche pas aux prairies .
    D'ailleurs comme il faut entretenir ce paysage , ces prairies , il faut garder les animaux et du coup les consommer !
    On peut peut-être garder la viande et en manger moins , on garde les prairies , la viande en petite quantité , les cultures etc ............

  10. Publicité
  11. #8
    Amanuensis

    Re : Si tout le monde était végétarien? ---> influence sur la biodiversité

    Oui.

    Le problème n'est pas l'effet de la consommation de produits animaux, mais l'effet d'une surconsommation qui amène à nourrir une partie de plus en plus grande des animaux de rente (porcs, poules, vaches mais aussi saumons) avec des produits de grande culture.

    Ce qu'il faudrait opposer ce n'est pas les produits animaux en général, mais l'élevage en stabulation et avec des farines. Cela peut aller jusqu'à l'aberration consistant à faire de la culture céréalière à grand coup (et coût) d'engrais artificiels sur des terres peu adaptées à cela, mais parfaitement utilisables en prairie (pour pâture et foin).

    Il y a un compromis rationnel à trouver dans l'usage des terres et la consommation de produits animaux. Cette dernière serait plus faible que les pratiques occidentales actuelles, mais pas réduite à 0. Tout bénéfice pour la santé comme pour les sols et la diversité.

    Mais cela paraît trop compliqué à suivre pour certains, et cela ne va pas dans le sens de l'émotivité. On tombe d'un extrême dans l'autre, irrationnellement.

    Et cette discussion va partir en quenouille, comme en général sur ce genre de sujet.
    Dernière modification par Amanuensis ; 23/12/2016 à 17h31.
    Pour toute question, il y a une réponse simple, évidente, et fausse.

  12. #9
    ansset

    Re : Si tout le monde était végétarien? ---> influence sur la biodiversité

    bjr,
    en espérant ne pas être HS.
    vu récemment un reportage assez intéressant sur Homo Erectus.
    un grand bonhomme par rapport à ses prédécesseurs.
    il semble que vu sa taille , la taille de son cerveau en rapport, ( et l'énergie nécessaire à l'ensemble) son besoin total était du coup bien plus important.
    d'où une part bien plus importante de la nourriture animale dans cette période de l'évolution : le développement de la chasse , etc.... contrairement à l'australopithèque.
    Sapiens ( perçu comme un descendant ) a gardé ce mode d'apport énergétique.
    Aujourd'hui, on pèse le pour et le contre, mesurant les avantages et inconvénients d'une nourriture carnée, par exemple au niveau environnemental mais aussi au niveau des besoins "larges" ( équilibrés ) d'alimentation, que l'on ne peut pas balayer d'un revers de main.
    Donc, un débat est à mon avis possible, si personne ne se retranche vers un à priori schématique ou stigmatisant.
    Cdt
    Dernière modification par ansset ; 23/12/2016 à 17h57.
    y'a quelque chose qui cloche là dedans, j'y retourne immédiatement !

  13. #10
    bzh_nicolas

    Re : Si tout le monde était végétarien? ---> influence sur la biodiversité

    Citation Envoyé par Amanuensis Voir le message
    Mon message parlais aussi de cela, mais cela n'a pas été pris en compte.

    Usuel.
    Ta réponse tourne beaucoup autour de la rentabilité ce qui n'est pas le sujet ici même si ce que tu dis est vrai.
    Tu oublies aussi de préciser qu'à surfaces égales les cultures produisent 10 à 15 fois plus de protéines que l'élevage (surface de prés + surface pour produire la nourriture de l'animal).
    Donc si tout le monde devient végétarien ces surfaces actuellement cultivées deviennent inutiles. On peut donc on peut rendre 90% des surfaces cultivées pour le bétail à la nature (en forêt notamment ou autre paysage naturel local) et là c'est bon pour la biodiversité.
    Bien entendu, il s'agit de moyenne mondiale, il faudrait voir région par région mais le fait de rendre 90% des terres cultivées pour le bétail à la nature sera forcément bénéfique à la biodiversité. Les chiffres les plus récents que j'ai trouvé indique qu'environ 30% des terres agricoles mondiales sont utilisées pour produire de la viande (aux USA cela atteint 80%, je n'ai pas trouvé les chiffres pour la France ou l'Europe), on pourrait donc "libérer" 90% des ces 30%, soit 27% des terres actuellement cultivées sur Terre. Pas si mal pour la biodiversité AMHA.

  14. #11
    ansset

    Re : Si tout le monde était végétarien? ---> influence sur la biodiversité

    Citation Envoyé par bzh_nicolas Voir le message
    Tu oublies aussi de préciser qu'à surfaces égales les cultures produisent 10 à 15 fois plus de protéines que l'élevage (surface de prés + surface pour produire la nourriture de l'animal).
    .
    pardon ?
    cela mérite précisions ( sur les protéines ) .........et sources.
    d'ailleurs c'est surtout le sujet , l'eau dans tout ça in finé.
    Dernière modification par ansset ; 23/12/2016 à 20h58.
    y'a quelque chose qui cloche là dedans, j'y retourne immédiatement !

  15. #12
    Pellia

    Re : Si tout le monde était végétarien? ---> influence sur la biodiversité

    Bonjour,
    Il y a une centaine d’année la France était rurale. La surface des terres cultivées était beaucoup plus importante qu’aujourd’hui. Retournons cent ans en arrière, où l’on cultivait de l’avoine le blé ne venait pas. L’humain ne peut pas se nourrir avec de l’avoine, pour la volaille ce n’était pas plus nourrissant mais elles gambadaient dans la nature où elles pouvaient trouver sauterelles et autres bestioles. Actuellement où l’on élève des moutons vous ne pouvez pas faire des céréales ou des cultures horticoles, idem pour les bovins. L’on supprime la viande que fait-on des terres ? Des jachères ou des bois. Donc plus de poule il n’y a plus d’œufs. Plus de bovidés, plus de lait et tous les produits dérivés c’est fini. Au menu carottes Vichy sans beurre ou sans crème, bon ce n’est pas terrible. Une soupe d’ortie nature, à chacun ses gouts. Constatation les végétariens ont un faible pour les pâtisseries, faites maison on va retrouver au minimum du beurre, pour l’industrielle, elle contient beaucoup de protéines animales. Plus de chien et de chat dans la maison ce sont des carnivores, faire manger de la nourriture d’origine végétale à un chat ? Idem pour le chien où l’on retrouve du végétal dans ses croquettes, c’est très bon pour son transit ! C’est surtout bon pour les industriels. Nous sommes tous végétariens, nourriture de base le blé que nous ne pouvons pas assimiler nous n’avons pas les enzymes. Nous le transformons en farine, d’accord et les sous-produits qui sont consommés par les cochons qu’en fait-on ?

  16. #13
    myoper

    Re : Si tout le monde était végétarien? ---> influence sur la biodiversité

    Quelqu'un saurait-il exactement quelle surface faut il pour nourrir de façon végétale un humain en lui apportant les calories et les nutriments nécessaires (protéines, glucides, lipides) en laissant pour l'instant de coté le reste ?
    Parce que plus, moins...
    Comme ça a été souligné plus tôt, se priver de tout le pan animal de la biodiversité aura forcément une répercussion sur la quantité de surface à cultiver (et la biodiversité à éliminer).
    Myorphalotriptopyrogénètopterophale.

  17. #14
    ann72

    Re : Si tout le monde était végétarien? ---> influence sur la biodiversité

    Bonne question !
    un petit article qui montre bien la difficulté de répondre a cela !
    https://senshumus.wordpress.com/2007...mbien-despace/
    mais il y a des tas de "solutions"
    ex : la culture hydroponie (souvent là il y a des poissons)
    souvent l'animal et la production alimentaire végétale sont intimement lié!

  18. #15
    ann72

    Re : Si tout le monde était végétarien? ---> influence sur la biodiversité

    Citation Envoyé par Pellia Voir le message
    Bonjour,
    Il y a une centaine d’année la France était rurale. La surface des terres cultivées était beaucoup plus importante qu’aujourd’hui. Retournons cent ans en arrière, où l’on cultivait de l’avoine le blé ne venait pas. L’humain ne peut pas se nourrir avec de l’avoine, pour la volaille ce n’était pas plus nourrissant mais elles gambadaient dans la nature où elles pouvaient trouver sauterelles et autres bestioles. Actuellement où l’on élève des moutons vous ne pouvez pas faire des céréales ou des cultures horticoles, idem pour les bovins. L’on supprime la viande que fait-on des terres ? Des jachères ou des bois. Donc plus de poule il n’y a plus d’œufs. Plus de bovidés, plus de lait et tous les produits dérivés c’est fini. Au menu carottes Vichy sans beurre ou sans crème, bon ce n’est pas terrible. Une soupe d’ortie nature, à chacun ses gouts. Constatation les végétariens ont un faible pour les pâtisseries, faites maison on va retrouver au minimum du beurre, pour l’industrielle, elle contient beaucoup de protéines animales. Plus de chien et de chat dans la maison ce sont des carnivores, faire manger de la nourriture d’origine végétale à un chat ? Idem pour le chien où l’on retrouve du végétal dans ses croquettes, c’est très bon pour son transit ! C’est surtout bon pour les industriels. Nous sommes tous végétariens, nourriture de base le blé que nous ne pouvons pas assimiler nous n’avons pas les enzymes. Nous le transformons en farine, d’accord et les sous-produits qui sont consommés par les cochons qu’en fait-on ?
    diaboliser les temps anciens , autant que les temps modernes me semble exagérer , il y a du bon et des choses a laisser de tout temps.
    Il y a beaucoup a apprendre de l'histoire de la culture et de l'alimentation et a critiquer , il y a aussi beaucoup a critiquer les temps actuels (la culture extensive et les fermes énormes)
    il y a 55 ans on mangeait moins de viande et c'était du coup un régal , c'est peut-être pour cela qu'elle a baissé de prix (proportionnellement aux revenus de l'époque ) et que maintenant on en mange beaucoup et pas toujours bien bonne.
    et on mangeait plus de légumineuses .

  19. #16
    ansset

    Re : Si tout le monde était végétarien? ---> influence sur la biodiversité

    y'a quelque chose qui cloche là dedans, j'y retourne immédiatement !

  20. #17
    Pellia

    Re : Si tout le monde était végétarien? ---> influence sur la biodiversité

    Bonjour,
    Pour un homme adulte il faut environ 2500 à 2 700 Kcalories si vous faites du bûcheronnage il en faut un peu plus ! Vous mangez que des Pomme de terre, 100 g vous apportent 77 kcal. Le rendement pour 100 mètres carrés de pommes de terre est entre 70 et 80 kg Je vous laisse calculer pour un hectare de PdT le nombre de jours que vous allez tenir. L’épinard c’est 23 Kcal. pour 100gr, mangeons du chou entre 25 et 40 Kcal. Le problème pour avoir seulement 2.000 calories par jour notre petit estomac va se dilater sérieusement !

  21. #18
    myoper

    Re : Si tout le monde était végétarien? ---> influence sur la biodiversité

    Citation Envoyé par Pellia Voir le message
    Le problème pour avoir seulement 2.000 calories par jour notre petit estomac va se dilater sérieusement !
    Content que quelqu'un l'ai remarqué. Le même raisonnement pour les lipides et les protéines va le dilater encore un peu...
    Myorphalotriptopyrogénètopterophale.

  22. #19
    Loupsio

    Re : Si tout le monde était végétarien? ---> influence sur la biodiversité

    Let's agree to disagree
    Concernant les calories, dire "Il faut" c'est légèrement exagéré,
    bien sur on me ressortira que ca dépend de l'individu, de sa pratique sportive, bla bla bla, mais ce n'est pas ce que je veux dire, déjà la moyenne dont j'avais entendu parlé pour un adulte sans pratique sportive particulière, était de 2000, donc comme quoi ca varie d'une source à l'autre, car finalement c'est quand même bien loin du 2500 à 2700 (plus de 25% en plus)
    Et surtout je n'ai jamais trouvé de raison officielle et scientifique à cette valeur (qu'on se base sur 2000 ou 2700), ce qui est sur, c'est que ce n'est pas un minimum requis de survie à long terme,
    ce que j'entends par la c'est que quelqu'un a qui l'on recommande 2000 (en fonction de son age, sexe et activité sportive, poid...) ne mourra pas pour être à 1500 (donc "pourquoi" 2000, d'ou est ce que ca sort....) il maigriras, dans un premier temps, mais se stabilisera par la suite, et se portera très bien, ce n'est donc pas un "il faut", disons plutot que c'est une convention de recommandation (sorti d'un peu nulle part visiblement, sinon etre en dessous de son seuil aboutirai a des graves problèmes de santé, alors qu'un restriction calorique jusqu'à 30% bien qu'a ne pas recommander, n'entraine ni l'affaiblissement physique, ni la mort de l'individu)

    Je vous laisse calculer pour un hectare de PdT le nombre de jours que vous allez tenir. [...] Le problème pour avoir seulement 2.000 calories par jour notre petit estomac va se dilater sérieusement !
    Content que quelqu'un l'ai remarqué.
    A moins d'une erreur de calcul, 1 hectare de pomme de terre (avec les recommandations de 2000 kcal) tiendrai 2887 jours à un individu, soit une journée pour près de 3000 personnes,j'arrive pas à me rendre compte de ce que ca représente, mais ca semble supérieur a ce que la meme taille en hectare permettrait de nourir si on s'en sert a surface animale dédiée à l'alimentation
    calcul dans spoil, si erreur de ma part
     Cliquez pour afficher

    une PdT moyenne fait 160 grammes (0.160 kg) donc 123 kcal (77*1.6) et donc pour 2000 kcal il faut 16 PdT, si on réparti sur une journée à 3 repas cela fait 5 PdT par repas.... rien d'extravagant, une bonne purée quoi.

  23. #20
    myoper

    Re : Si tout le monde était végétarien? ---> influence sur la biodiversité

    Citation Envoyé par Loupsio Voir le message
    une PdT moyenne fait 160 grammes (0.160 kg) donc 123 kcal (77*1.6) et donc pour 2000 kcal il faut 16 PdT, si on réparti sur une journée à 3 repas cela fait 5 PdT par repas.... rien d'extravagant, une bonne purée quoi.
    Ce qui fait 2.5 Kg de patates par jour pour un sédentaire.
    Myorphalotriptopyrogénètopterophale.

  24. #21
    ann72

    Re : Si tout le monde était végétarien? ---> influence sur la biodiversité

    la pomme de terre contient peu de protéines (viandes) les protéines végétales sont dans les céréales , les légumineuses , les graines oléagineuses et certaines plantes .
    Coté calories je crois qu'on en consomme déjà suffisamment : sucre : des plantes
    féculents des plantes
    lipides en partie des plantes

    les protéines (hors le gras qui l'accompagne ) sont peu caloriques !

    il faut associer céréales , légumineuses et graines oléagineuses pour obtenir un équivalent complet de protéines .
    sauf le soja , le sarrasin et d'autres plantes qui ont la chaines de toutes les protéines nécessaires !
    Dernière modification par ann72 ; 26/12/2016 à 06h22.

  25. #22
    ann72

    Re : Si tout le monde était végétarien? ---> influence sur la biodiversité

    du coup on changerait pas grand chose en mangeant végétarien , mais on pourrait juste en manger moins et de bonne qualité .

    reste la vitamine b12 (dans la viande mais les besoin en b12 sont pas énormes)

  26. #23
    mh34

    Re : Si tout le monde était végétarien? ---> influence sur la biodiversité

    Citation Envoyé par Loupsio Voir le message

    une PdT moyenne fait 160 grammes (0.160 kg) donc 123 kcal (77*1.6) et donc pour 2000 kcal il faut 16 PdT, si on réparti sur une journée à 3 repas cela fait 5 PdT par repas.... rien d'extravagant, une bonne purée quoi.
    Sauf qu'on ne peut pas se nourrir que de ça. Ca reste un calcul théorique.
    νοὗσοι δ'ἄνθρώποισιν φέρουσαι σιγῇ, ἔπει φωνὴν ἕξειλετο μητιστα Ζεύς

  27. #24
    ansset

    Re : Si tout le monde était végétarien? ---> influence sur la biodiversité

    Citation Envoyé par Loupsio Voir le message
    ce que j'entends par la c'est que quelqu'un a qui l'on recommande 2000 (en fonction de son age, sexe et activité sportive, poid...) ne mourra pas pour être à 1500 (donc "pourquoi" 2000, d'ou est ce que ca sort....) il maigriras, dans un premier temps, mais se stabilisera par la suite, et se portera très bien, ce n'est donc pas un "il faut", disons plutot que c'est une convention de recommandation (sorti d'un peu nulle part visiblement, sinon etre en dessous de son seuil aboutirai a des graves problèmes de santé, alors qu'un restriction calorique jusqu'à 30% bien qu'a ne pas recommander, n'entraine ni l'affaiblissement physique, ni la mort de l'individu)
    .
    c'est faux sur beaucoup de points.
    aucun nutritionniste ne va sortir le chiffre de 2000 comme "référence" qcq soit l'individu.
    car interviennent l'activité et le poids de forme naturel ( On est pas tous homogènes ).
    Ensuite, quand tu dis :"il maigriras, dans un premier temps, mais se stabilisera par la suite, et se portera très bien........",
    c'est se moquer du monde, un malnutri risque fort de développer des carences et être en plus sujet à diverses pathologies.
    Et les calculs ne "sortent" pas de nul part, voyons.........

    pour la blague : dans l'autre sens, un obèse ne risque rien non plus pour sa santé , n'est ce pas?
    y'a quelque chose qui cloche là dedans, j'y retourne immédiatement !

  28. #25
    myoper

    Re : Si tout le monde était végétarien? ---> influence sur la biodiversité

    Au fait, à ce point du fil, je rappelle que celui-ci parle du végétaRien qui consomme les produits d'origine animale, tels les laitages et les œufs qui sont des sources de protéines concentrées.
    Je vous propose les définitions de chez wiki: https://fr.wikipedia.org/wiki/V%C3%A9g%C3%A9tarisme
    Myorphalotriptopyrogénètopterophale.

  29. #26
    Pellia

    Re : Si tout le monde était végétarien? ---> influence sur la biodiversité

    Bonjour,
    Nous sommes tous végétariens, de la soupe d’ortie sans beurre, sans crème cela n’est pas formidable en bouche et puis pour tenir debout toute la journée il faut en ingurgiter pas mal de litres ! Changeons, à la place de l’herbe au menu des haricots secs, il y a plus de calories aux 100g, des haricots blancs pour 100g : Énergie 330 Kcal nettement plus nourrissant que des épinards. Glucides 41 g Protides 21 g Lipides 1.2 g
    110 g de haricots secs (un pot en verre de yaourt) représentent en volume cuit ½ litre ce qui fait un peu plus de 8 litres dans l’estomac pour avoir 2700 Kcal dans le corps. Pour vous donner une idée, la grosse boîte de conserve ou format 4/4 a d'une contenance de 850 ml ce qui nous fait 10 boîtes. Oh le gros belou.
    Pour un chevreuil d’un poids de 20 kg il lui faut de 3 à 4 kg de nourriture par jour, il est exclusivement végétarien. Par comparaison pour un ovin de 20 Kg il faut 780Kcal par 24 heures.
    Bon appétit !

  30. #27
    ann72

    Re : Si tout le monde était végétarien? ---> influence sur la biodiversité

    faire 2000 calories a la soupe d'ortie ! mdr !
    sans compter les effets secondaires !!
    nooon ! mais pas besoin une assiette de frites de 200gr : 800 kcal et que du végétal !

    mais il n'y a pas que les calories dans la vie !

  31. #28
    Amanuensis

    Re : Si tout le monde était végétarien? ---> influence sur la biodiversité

    Pour les besoins caloriques, plutôt que du bla-bla d'opinions personnelles, il y a des références sérieuses. La FAO par exemple propose des méthodes et des chiffres très détaillés ; pointeur sur une des pages:

    http://www.fao.org/docrep/007/y5686e....htm#TopOfPage
    Pour toute question, il y a une réponse simple, évidente, et fausse.

  32. #29
    ann72

    Re : Si tout le monde était végétarien? ---> influence sur la biodiversité

    et les besoins nutritionnels proteiniques , lipidiques, glucidiques de la fao aussi !

    http://www.fao.org/docrep/004/w0073f/w0073f10.htm

  33. #30
    Amanuensis

    Re : Si tout le monde était végétarien? ---> influence sur la biodiversité

    La page, avec raison, ne parle de besoins chiffrés que pour les protéines, et de besoins qualitatifs seulement pour les protéines et les lipides.
    Pour toute question, il y a une réponse simple, évidente, et fausse.

Page 1 sur 3 12 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. Actualité - La biodiversité serait critique en de nombreuses régions du monde
    Par V5bot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 2
    Dernier message: 23/07/2016, 18h49
  2. Actualité - Le cerveau du plus vieux prédateur du monde était vraiment simple
    Par V5bot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 1
    Dernier message: 23/07/2014, 22h42
  3. Réponses: 1
    Dernier message: 24/03/2006, 01h22
  4. TPE L'influence du monde grecque sur la civilisation romaine
    Par R3qui3m dans le forum TPE / TIPE et autres travaux
    Réponses: 2
    Dernier message: 15/03/2006, 20h51
  5. Si C n'était pas tout à fait constante, qu'est-ce que ça changerait ?
    Par Paprika dans le forum Débats scientifiques
    Réponses: 6
    Dernier message: 04/09/2004, 23h38