Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 6 sur 6

Homosexualité-hétérosexualité..mystère



  1. #1
    cr0uack

    Homosexualité-hétérosexualité..mystère


    ------

    pensez vous que l'homosexualité est inée ou aquise ? ( je parle pour l'hétérosexualité aussi) dans le mesure ou en effet un homosexuel aura éprouvé trés tôt une certaine attirance , et sentiments ..pour des personne du même sex..c'est a dire vers 5 6 ans...(un exemple) peut on parler d'inée....?? ou plutot un petit mélange d'inée et d'aquis ?

    inversement pour un homosexuel qui aura eu ce sentiment d'etre homosexuel seulement a ladolesence ou plus tard...dans ce cas là peut on parlé d'aquis ???

    Cependant La rumeur voudrait que les homos aient des problèmes avec leur père, et lesbienne du a une absence de la par de la mère pensez vous que celà joue vremment dans la sexualité, pourtant n'y a t'il pas d'hétéros ayant était dans le même cas, des hétéros également violé...pour autant ne sont ils pas toujours hétéros ???
    Personnelement, s'il existait une raison pour expliquer l'homosexualité, je crois qu'on la saurait depuis longtemps.

    " Cette question a toujours occupé une place importante dans mon esprit. Une place qui fut parfois envahissante, même si, aujourd'hui, la relativisation a pris le dessus... J'aurais tant aimé savoir si je suis pédé parce qu'un coin de mon cerveau détient une masse neuronienne "spéciale bitophile" ou si un ou une succession d'évenements m'a poussé , dans une enfance somme toute heureuse, vers ce penchant qui me plait tant.


    Freud, Lacan et quelques autres ont apporté des faisceaux d'explications dont aucune n'est ou ne semble définitive. J'ai lu, relu, amassé, disséqué des textes et leurs contradictions. J'ai suivi des débats souvent équilibrés, parfois hystériques, quelquefois passionnants.


    J'ai lancé le débat avec quelques psys, puisque l’essentiel de mes introspections était la compréhension, ou le désir de compréhension de ce que je suis. A chacun sa quête dans le "Qui suis-je ?". Ce besoin de comprendre qui différencie, parait-il, l'homme de l'animal.


    Pour simplifier de façon sommaire, trop sommaire, les thèses freudiennes sont aujourd'hui encore dominantes sur le sujet. L'homme, au sens générique du terme, naitrait dans une bisexualité psychologique. La vie dans ses premiers 18 mois, le positionnement du père et de la mère seraient, entre autres paramètres, les moteurs de son identification...


    Certains biologistes sèrieux estiment qu'il existerait une prédisposition génétique à l'homosexualité...


    Psychologie ou biologie, psychologie et/ou biologie, psychologie et biologie... Tout est dans tout et réciproquement.


    La dernière psy qui m'a suivie ou que j'ai suivie ( peu importe, mais le doute est comique et me convient !!!) a gentiment esquivé le sujet après une longue discussion. "De toute façon, au total et tout bien pesé, on s'en fout puisque votre homosexualité est un fait !!! Le tout étant de vivre avec et du mieux possible". Je suis donc reparti, queue entre les jambes et frustration en bandoulière, tout au moins sur ce sujet là. Elle-même, Freudienne pourtant convaincue, m’a avoué, un jour, avoir quelques doutes sur la seule explication psychologique à l’homosexualité.


    Il est clair que je n'ai jamais obtenu la réponse et que, selon toute probabilité, je ne l'obtiendrai jamais... D'ou ma relativisation actuelle, puisque mon "MOI" a gentiment voulu me lâcher les baskets sur le sujet. Une fois de plus, la distance est un bel échappatoire.


    Le débat reste ouvert, toujours objet de discussions sans fin. Il n'est pas neutre et, malheureusement assez malsain puisqu'il sert de levier facile à une homophobie qui cherche toujours à rebondir par quelque pseudo justification sous couvert scientifique.


    Parenthèse : Il semblerait qu'aux USA, certains groupes de pression relancent la théorie de l'homosexualité innée. Soit, mais l'inné serait l'explication unique, et la nouveauté est là. La biologie serait donc l'explication et la seule... L'homosexualité, pour faire simpliste une fois de plus, serait donc une maladie et, avancées génétiques aidant, susceptible de soins... Il suffirait donc d'investir judicieusement dans cet axe de recherche... Nous voyons tous ou cela peut mener puisque, sur un autre plan plus large, l'Eugénisme a encore ses adaptes....


    J'ai souvent recherché l'échange sur le sujet et l'ai parfois atteint. Il ne suffit pas que l'interlocuteur accepte ses avatars fantasmatiques, il faut encore que la recherche sur soi ne le glace pas. Il est encore plus facile de disserter sur la société en général que sur soi-même puisque la chape de plomb culturelle et comportementale ne porte pas à ce que l'on peut assimiler à l'aveu de son intime... Lorsque la transparence a permis le débat, j'ai souvent remarqué que cette quête explicative du "Pourquoi" et du "Pourquoi Moi" était assez présente chez les gays. Aussi bien chez les hommes que chez les femmes.


    Une copine lesbienne, parfaite militante de sa cause, avait même perdu de sa superbe quand nous avions entamé cette discussion dans une nuit sans fin. Elle était dans l'incapacité d'expliquer ce malaise qui, selon elle, en appelait à des choses enfouies en elle et n'avait, en toute honnêteté, aucune idée de leur nature. J'avais été très gêné d'être la cause de son mal-être évident et j'en garde un souvenir malheureux.


    L'instinct m'a toujours fait penser que mon homosexualité était naturelle, qu'elle était inscrite en moi, comme le châtain de mes cheveux. Le "depuis toujours" basique me paraissait évident et tous mes interlocuteurs homo ont toujours eu ce même ressenti, bien sur.

    ines

    -----

  2. Publicité
  3. 📣 Nouveau projet éditorial de Futura
    🔥🧠 Le Mag Futura est lancé, découvrez notre 1er magazine papier

    Une belle revue de plus de 200 pages et 4 dossiers scientifiques pour tout comprendre à la science qui fera le futur. Nous avons besoin de vous 🙏 pour nous aider à le lancer...

    👉 Je découvre le projet

    Quatre questions à explorer en 2022 :
    → Quels mystères nous cache encore la Lune 🌙 ?
    → Pourra-t-on bientôt tout guérir grâce aux gènes 👩‍⚕️?
    → Comment nourrir le monde sans le détruire 🌍 ?
    → L’intelligence artificielle peut-elle devenir vraiment intelligente 🤖 ?
  4. #2
    Yoyo

    Re : homosexualité-hétérosexualité..mystère

    salut

    Il y a pas mal de discussions deja longues sur la question, dont une tres recente exactement sur le sujet. je crois que le titre est "le gene de l'homosexualité".

    YOyo

  5. #3
    crataegus

    Re : homosexualité-hétérosexualité..mystère

    Salut CrOuack,
    Yoyo a raison, clique sur "recherche" dans la barre orange juste en desous du cadre où est marqué "bienvenue crOuack", tape "homosexualité" et tu auras la liste des discussions qui abordent le sujet .

  6. #4
    aquilegia

    Re : homosexualité-hétérosexualité..mystère

    Bonjour,
    Je voulais juste signaler un article très interessant à ce sujet dans le dernier numéro de "Cerveau et Psycho".

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #5
    quetzal

    Re : homosexualité-hétérosexualité..mystère

    on vas dire que l'enfant possède deux sexes, l'un est physiologique et l'autre psychologique. l'un est une evidence physique(quoique) tendis que le second quand a lui est très tributaire de l'education ou de l'identification a l'un ou l'autre parent dans ses comportements.
    somme toute il n'existe pas d'homme a 100% et de femme a 100% leur comportement sexuel est un fin mélange entre ces deux tendences.. l'histoire affective de fait joue un grand role dans le rejet ou non d'un modèle de sexualité. a savoir que de toute façon les pulsions sexuelle trouverons toujours leur chemin pour leur réalisation. quand tout ce passe bien un garçon auras le comportement d'un garçon de sa culture, et idem pour une fille. ensuite, c'est toujours un peu plus complexe a vivre quand l'identification ne sait pas faite selon l'ordre social en vigueur... cela n'est absolument pas génant tant que les partenaire sont adulte et consentant..
    il reste qu'au dela de se shéma d'acceptance l'on rentre dans ce que l'on nome des perversions, puisque la pulsion se fraye un chemin sans tenir compte de l'interet social de la personne a respecter les us et coutumes de la société. et c'est en cela que les perversions sont condamnable, et que l'homoséxualité fut pendant longtemps et encore aujourd'hui largement présenté comme une perversion, alors qu'elle ne l'est pas, et qu'elle est une possibilité d'expréssion de la séxualité qui ne pose aucun problème a ceux qui la pratique, ormis de le fait d'avoir a vivre dans une société intollérante a la liberté individuelle.
    l'homoséxualité n'est pas une maladie, c'est juste un moyen un peu moins simple de l'expréssion naturelle de la séxualité. du a une identification préférencielle a un parents du même sexe que le siens.

    quand au gène de l'homoséxualité, hm est-ce bien raisonable, car dans ce cas ou son passé tout les homosexuel des populations grecque antique?? 2000ans ne suffise pas pour faire disparaitre un comportement lié a un gène majeur. autant faire disparaitre le petit doigt de pied en portant des chaussures, lol. peut-etre mais pas en 2000ans.
    l'homoséxualité est un fait purement culturel, et son acceptation depend de la culture et de la liberté de ses membres majeur a exprimer cette petite différence. et a la vivre sans problème.

  9. #6
    Démostène

    Re : homosexualité-hétérosexualité..mystère

    Salut,
    Voir le fil :
    http://forums.futura-sciences.com/thread52097.html

    Il me semble que les termes à partir des posts # 63 sont interessants
    @+
    " Devant l'homme, la forêt, derrière, le désert" Chat-tôt-brillant.

  10. Publicité

Discussions similaires

  1. dans un trou noir (mystere grand mystere!)
    Par clanki357 dans le forum Archives
    Réponses: 49
    Dernier message: 21/11/2007, 08h06
  2. Homosexualité/hétérosexualité/fantasmes, innées ou acquis??
    Par Jenscsi dans le forum Psychologies (archives)
    Réponses: 31
    Dernier message: 10/01/2006, 12h02
  3. homosexualité
    Par salem dans le forum [ARCHIVE] Psychologie / Sociologie
    Réponses: 12
    Dernier message: 30/04/2004, 20h01
Découvrez nos comparatifs produits sur le sport et la santé.