Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 9 sur 9

Coupe histologiques qui se décollent



  1. #1
    ChloeRLyon

    Coupe histologiques qui se décollent

    Bonjour,

    dans l'équipe où je travaille, nous faisons depuis peu des coupes histologiques à partir de blocs de paraffine que nous avons nous-même réalisés. Nous avons colorées quelques lames avec la coloration HetE mais, à la fin de la coloration, les coupes se décollent la plupart du temps... Nous ne comprenons pas pourquoi, nous avons testés des lames réalisées par d'autres personnes il y a quelques années et les coupes ne bougent pas. Donc nous ne pensons pas que le problème vienne du protocole de coloration....
    Voilà notre façon de procéder pour mettre les coupes sur les lames: après avoir fais quelques coupes de 5µm, nous les mettons sur l'eau dans un bain marie puis nous les mettons sur des lames que nous laissons sécher. Nous utilisons des lames SuperFrost +.
    Est-ce que quelqu'un aurait une idée d'où pourrait venir le problème?

    Merci!

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    Flyingbike

    Re : Coupe histologiques qui se décollent

    vous avez essayé de passer les lames quelques secondes à 60° pour fondre un peu les coupes ?

    A quel moment ca se décolle ?

    Les lames sont à l'endroit j'imagine ?
    La vie trouve toujours un chemin

  4. #3
    GamGyn

    Re : Coupe histologiques qui se décollent

    Bonjour,

    ça fait des années que je n'ai pas fait de coupes histo mais je me souviens qu'avant la coloration je collais mes coupes à la lame puis je la chauffais à 50°C puis sechage à 37°C puis coloration.

  5. #4
    JCL24

    Re : Coupe histologiques qui se décollent

    Bonjour,

    Il existe de nombreux type de lames histologiques dont la qualité peut, peut-être, avoir une influence sur ce genre de chose... Mais en générale les lames standards (les plus basiques) que l'on utilise pour les colorations histologiques classiques type HES (on utilise des lames spéciales pour l'histochimie uniquement) conviennent parfaitement (il n'y a pas d'envers/endroit sur ces lames...). Pour éviter ce genre de désagrément et optimiser l'adhérence des coupes sur la lame on se sert d'une "colle" spéciale dont je n'ai pas la référence en tête dans le bac d'eau distillée (chauffée sur une platine) que l'on utilise pour détendre le ruban de parrafine et disposer ce ruban sur la lame (différentes techniques ici...) et ceci à raison de 2ml par 100ml d'eau distillée. Ensuite il est important, je crois, après avoir éliminé l'eau en excès sur la lame de la faire sécher pendant suffisamment longtemps à l'étuve (25min minimum)... En plus de la colle que l'on utilise dans l'eau, cette étape et temps de séchage sont déterminants pour bien faire adhérer le ruban de coupe à la lame. Les lames doivent être sèches avant de retourner en milieu liquide et commencer le process de coloration avec le déparrafinage... Malgré tout cela il nous arrive encore d'avoir de mauvaises surprises dans le cas de carottes prostatiques très fines par exemple (faible surface d'adhérence) à la sortie des bacs de coloration... Attention cette colle est à bannir dans le cas ou les coupes sont destinées à des analyses ou colorations de type histochimiques... Bon courage!

    JC.

  6. #5
    JPL

    Re : Coupe histologiques qui se décollent

    De mémoire dans les temps anciens j’utilisais une eau faiblement gélatinée. Il y a aussi une recette avec de l’eau albuminée. La lame avec les coupes flottant sur ce liquide était posée sur une platine tiède pour qu’elles se déplissent, puis en inclinant la lame précautionneusement on éliminait l’excédent de liquide ; enfin séchage.

    Mais c’était dans une autre vie
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant - Pierre Dac

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    GamGyn

    Re : Coupe histologiques qui se décollent

    Eureka !! j'ai retrouvé mon vieux cahier de thèse !
    La colle que j'utilisais : ovalbumine 1g glycérine 0,5 ml eau distillée 100 ml, si ça peut aider.

  9. Publicité
  10. #7
    pelkin

    Re : Coupe histologiques qui se décollent

    Citation Envoyé par JPL Voir le message
    Mais c’était dans une autre vie
    Non non JPL, tu as tout bon, cela se fait toujours.
    Le plus simple étant l'eau albumineuse, un blanc d'oeuf battu dilué dans 10 fois son volume d'eau, ce qui sert à faire flotter la coupe.
    Dès qu'elle flotte on tient la coupe avec une aiguille, on incline pour éliminer l'excès et l'on fait sécher doucement sur platine en déplissant évzntuellement.
    Spécialisé en sadanthropomicrobitubulabibaquophtalmologie

  11. #8
    JPL

    Re : Coupe histologiques qui se décollent

    Il y a tellement de temps que je n’ai pas fait d’histo ! Mais le geste de retenir la coupe (dans mon cas c’était un, voire plusieurs rubans de coupes) avec une aiguille c’est tout-à-fait ça. Après je suis passé au microscope électronique, et puis après... mais tout le monde s’en fout
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant - Pierre Dac

  12. #9
    Flyingbike

    Re : Coupe histologiques qui se décollent

    Rebonjour

    En réalité, je ne suis pas sur qu'on utilise encore ces techniques. En tout cas dans mon entourage, personne n'en utilise et personne n'a de coupes qui se décollent (sauf exception)

    Je pense donc a un problème lors de la coupe ou lors de la coloration.
    En attente de votre retour !
    La vie trouve toujours un chemin

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. Enrobé neuf qui s'abime et pavés se décollent
    Par tiflof dans le forum Bricolage et décoration
    Réponses: 3
    Dernier message: 29/02/2016, 23h04
  2. Réponses: 5
    Dernier message: 04/07/2015, 15h15
  3. Pb avec plinthes qui se decollent sur fermacell
    Par alain1503 dans le forum Bricolage et décoration
    Réponses: 9
    Dernier message: 12/02/2012, 19h52
  4. [Thermique] Chaudière ELM Leblanc à ventouse les flammes décollent des brûleurs !
    Par elbios dans le forum Dépannage
    Réponses: 4
    Dernier message: 27/11/2010, 17h37